Besoin de réponses concrètes

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 19646 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

9 réponses et 4 participants
Dernière mise à jour par Aurelie78 il y a il y a 11 mois.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Bonsoir!

    J’ai rejoint votre groupe afin d’obtenir des réponses à de nombreuses questions.Je suis maman de trois loustics de 8 mois, 4 ans et 7 ans. Les deux garçons montrent des signes qui font penser à certains qu’ils sont précoces. L’un de mes collègues qui entoure beaucoup d’enfants précoces dont ses propres enfants m’a confortée dans l’avis que j’avais sur mes garçons.
    Notre premier a parlé assez tôt (premier mot à 6 mois, première association de mots pour communiquer à 9 mois, première phrase complète un peu avant ses 2 ans). Il a toujours parlé de lui à la première personne. Il a été très limité physiquement à cause dune hydrocéphalie. Il lui était impossible de passer de la position couchée à assise seul et sans être légèrement redressé avant 18 mois. Il tombait bien une fois par jour sur la tête, de façon plus ou moins grave. Nous avons remarqué très tôt une capacité de réflexion que je ne trouve pas chez la plupart des enfants qui nous entoure au même age.Les deux premières années scolaires se sont très bien passées. Il était en classe bilingue pour la première année. Tout allait bien. Il avait un niveau correct. En deuxième année il finissait systématiquement en premier et aidait ses copains de classe à faire leurs exercices. En deuxième et troisième année de maternelle nous avons déménagé. Il a donc fait 3 écoles en trois ans. Ceci a un peu brouillé les pistes pour nous. En troisième année il a eu du mal à s’intégrer. La surprise a été immense lorsque la maîtresse nous a demandé si le petit allait à l’école normalement les années précédentes car il avait un retard important. Elle le trouvait maniaque (il rangeait trop ses affaires, chaises, jeux qu’il avait utilisé…) Il était seulement comme nous l’avons éduqué. Avec le temps nous avons constaté par nous même des retards plus ou moins importants. Par exemple: ne connais pas les lettres de l’alphabet en CP alors qu’il arrive à lire. Ne sais pas écrire les nombres jusqu’à 20 un jour et sais les écrire jusqu’à 100 deux jours plus tard… Nous avons compris qu’il avait des troubles de la concentration, d’où ses capacités « variables ». Pendant presque un an je me demandais si il me prenais pour une nouille ou s’il faisait exprès de se tromper. Il ne semble pas accroché avec les méthodes classiques d’enseignement. J’utilise principalement la méthode montessori pour rattraper son retard et nous changeons très souvent de supports pour que se soit ludique. Il a rattrapé ce retard très rapidement. Nous avons RDV prochainement chez un pédo psy pour un avis.
    Qu’en pensez-vous? J’espère avoir bientôt toutes les cartes en main pour aider au mieux mon p’tit loup.

    Le petit dernier, lui, nous bluffe à chaque instant. Nous avons entendu son premier mot lorsqu’il avait 9 semaines. Comment est-ce possible? Avez-vous des petits capable de parler aussi tôt? Il a maintenant 8 mois. Il a une dizaine de mots à son vocabulaire qu’il utilise de temps en temps. Il me dit parfois lorsqu’il a la couche salle par un « caca » ou autre son signifiant qu’il a besoin d’être changé. Il est frustré de ne pas pouvoir communiquer donc j’ai commencer à lui apprendre la langue des signes pour les besoins de bases: manger, boire, encore, … Il a appris ses 2 premiers signe en 5 minutes et les a utilisé à la première occasion lors d’un repas. il a signé » manger encore » à 6 mois, 4 jours seulement après avoir commencé à lui montrer les signes.
    Il comprend absolument tout. Il nous interroge souvent. Un simple regard suffit à savoir si il nous pose une question comme lorsqu’il a été la première fois chez sa nounou. Je pouvais lire dans son regard « Tes sûre de toi maman? elle est bien elle? » Il a été rassuré et a changé d’attitude lorsque je lui ai dit qu’il pouvait avoir confiance. Il analyse tout, essaye d’imiter tout ce qu’il vois comme une femme qui siffle par exemple. Il essaye de se mettre debout et assis tout seul. Il essaye de mettre des cubes l’un dans l’autre et y arrive parfois. Et maintenant qu’il a compris qu’il pouvait aussi communiquer par signes il en invente. A nous de trouver ce à quoi ça correspond. Et vous ne pouvez pas imaginer son plaisir lorsque nous y parvenons! il aime la musique, il semble chanter des fois.
    Tout ça c’est pour les bons cotés. A 8 mois il ne dort que deux fois 1h30 dans la journée, il fait des caprices pour les repas. Il refuse de manger deux fois de suite le même repas. Il a parfois des crises incroyables et je le comprend. Ce n’est pas facile d’être bloqué dans un corps de bébé. Car c’est là l’impression que nous avons de lui: un petit garçonnet bloqué dans un corps de bébé.

    J’espère ne pas vous avoir pris trop de temps.
    Je suis curieuse de voir vos avis et de savoir à quelle sauce nous risquons d’être mangés mon mari et moi.

    Bonne fin de soirée


    Admin bbPress

    Bonjour Emi,

    J’aime bien l’expression « garçonnet bloqué dans un corps de bébé » qui reflète et explique bien les tracasseries que peuvent ressentir et exprimer les enfants précoces petits. C’est pourquoi il faut beaucoup leur parler, expliquer les choses même si cela semble bizarre, eux ça les rassure.
    Pour votre aîné je pense qu’il serait bon de faire un bilan psychologique (ou test de qi) auprès d’un psychologue qui connaît la précocité, afin d’établir si les troubles dont vous parlez viennent d’un problème de concentration, lié à la motivation ou à autre chose.
    Le relationnel et la sensibilité sont importants aussi dans l’évolution des enfants à haut potentiel, et ils peuvent bloquer s’ils ne se sentent pas en confiance, ça pourrait par exemple expliquer le changement d’attitude au moment du changement d’école (changement d’environnement, de méthode, de personne, pour certains ça peut être de trop et susciter des angoisses ou des incompréhensions).
    Etant donné qu’il a 7 ans je pense que c’est le moment d’en avoir le coeur net, afin de bien le comprendre et de pouvoir adapter sa scolarité si besoin.


    Participant

    Bonjour Françoise.

    Merci pour votre réponse. Mon fils avait RDV hier chez un pedopsy mais le RDV a été annulé à la dernière minute. Nous sommes donc obligés d’attendre encore quelques semaines.
    C’est effectivement un enfant très émotif et le manque de stabilité des dernières années l’a très probablement perturbé.
    Comme je le disait il a fait trois écoles en trois ans. Arrivé au CP nous esperions enfin avoir atteint la stabilité mais un coup du sort à voulu qu’il change encore une fois d’instituteur dans des conditions difficiles. Nous parlons beaucoup aux enfants, de tout et de rien, de choses simples comme de choses graves, même de ce qu’il n’aimait pas dans notre comportement avec eux. Dès les premiers jours de vie je racconte à mes enfants comment va s’organiser la journée par exemple. Au début mon mari me prenait pour une folle mais il en a vite compris la nécessité.

    Avez-vous déjà entendu parler de bébé qui parlent à 9 semaines? Ma pédiatre me dit que c’est habituel. Que c’est fréquent mais que les parents n’écoutent pas leur petits.
    Vivement le prochain rendez-vous!

    A bientôt


    Admin bbPress

    Bonjour Emi,

    Personnellement non, je n’ai pas eu l’occasion d’entendre de bébé parler si tôt. Cela doit être très étrange…

    Oui c’est bien de parler aux enfants pour mettre des mots sur leurs ressentis, leurs questionnements… Je me permets juste de vous donner un conseil de prudence, soyez attentive s’il est déjà très émotif à veiller à sa sensibilité et ne pas le mettre au devant de réalités trop difficiles à supporter pour lui, certains enfants précoces sont déjà comme des éponges donc ils ont surtout besoin qu’on les rassure et qu’on leur donne une vision positive des choses. On voit des « grands » dans leur comportement, mais ils restent des enfants au fond d’eux-mêmes.

    Sur toutes ces questions, émotivité, besoin de stabilité… le bilan devrait vous apporter des réponses, tenez-nous au courant.

    Je vous mets un lien vers notre article sur le bébé surdoué pour votre petit dernier (et pour le grand cela fera peut-être resurgir des souvenirs!), bonne lecture :

    https://www.enfantsprecoces.info/le-bebe-surdoue/


    Participant

    Bonjour, je reviens vers vous enfin. Mon fils a passé ses tests la semaine dernière. Les résultats sont arrivés. Il est en réalité dysharmonique. Il a des résultats très élevés pour le langage et le raisonnement (plusieurs années d’ avance) et des résultats nettement moins bons dans d’autres domaines. Il a des troubles d’orientation visuo-spatiale. En connaissant cela, effectivement je reconnais beaucoup de traits de caractère de mon loustic. En revanche je n’ai pas l’impression qu’il soit « lourdement atteint » car il ne colle pas non plus à l’ensemble des symptômes. En tout cas pas de façon extrême. Il est très autonome, n’a pas de retard scolaire grace a un travail supplémentaire à la maison. Nous allons maintenant attendre la prochaine consultation et connaître l’avis du médecin et le parcours qui nous attend.

    Bonne journée


    Participant

    Cher Emi,

    Oui, non loulou m’a appelé mama en me regardant vers deux mois aussi, il a dit tirette à 4 mois et bravo à 5 mois. Il a dit sa premiére phrase vers 8 mois en me répondant (ou rs-tu allé avec papa?)- on est allé « allá » (la-bas). Il est trilingüe.
    Il a également inventé un langage signé tres tôt et nous l’avons appliqué pour s’entendre.

    Par contre il s’est calmé par la suite et ne parle pas beaucoup (Act. 20 mois), quoiqu’il sait activement et passivement enormemente de mots. Il ne fait généralement pas de phrases (juste il prononce un ou deux mots suivits) quand il s’exprime. Il se peut qu’il aille au facile car on le comprende comme cela. Un neveu est passé par la aussi d’ailleur.

    C’est intéressant de voir l’imagination débprdante et les recours auxquels ils accèdent pour se faire comprendre: le regard, les gestes et parfois des mots surprensnt…si petits.

    Bien à vous.


    Participant

    Bonjour à vous.

    Voilà un peu plus d’un an que j’ai posté ce message. Bébé a bien grandi.
    Nous restons sur notre première impression. Il aura bientôt deux ans. Il a fait sa première phrase à 10mois (« donnes à boire à moi »). Il ne parle que ponctuellement. Lorsqu’il « s’oublie » en quelque sorte. La plupart du temps il baragouine, prononcé des syllabes, des mots par-ci par-là, et tout d’un coup il nous étonne par une phrase bien construite et complète.
    Il est déjà propre le jour et pour la sieste.
    C’est un grand comique. Il adore faire rire son entourage mais est également capable de grosses crises lorsqu’il n’arrive pas à gérer ses sentiments. Comment lui est-il venu l’idée de cracher lorsqu’il est fâché ??? Je ne sais toujours pas. Mais quoi qu’il en soit, il a trouvé une façon d’évacuer😂.

    Pour ce qui est de notre grand, l’école n’est vraiment pas facile. La dyspraxie est prise en charge. Cela améliore son quotidien. Des problèmes d’orthoptie le gênent beaucoup pour l’apprentissage de la lecture. Nous attendons avec impatience la prise en charge de ceux-ci pour voir si il n’y a pas une éventuelle dyslexie aussi. Mais en tout cas tout le monde (médecin, psychomot., instituteur…)s’accorde à dire qu’il est précoce. En bref, on est pas sorti de l’auberge.

    À bientôt,

    Émilie


    Participant

    Bonsoir emi1368.
    Moi j ai une question : comment gerer vous les emotions de votre enfants ? .moi j ai bcp de mal de gerer mes emotions quand il pleure pour un rien ( tout l angoisse)
    Si les chaussures ne sont pas alignées, si les boites de lait ne sobt pas bien rangees, sil y a ube trace sur le sol.. . et j en passe..moi ca m exaspère.
    Il est capable de ne plus dessiner car il a du feutre sur les doigts.
    Ca me rend folle. Il devrait profitzr a fond. Il vient d avoir 2 ans il y a 3 jours et ca me désole d autant plus que je pose un conges car ma derniere a 2 mois.
    Et lz pire c est que ma fille fait encore plus de chose que son frere au meme age. J ai vraiment besoin de conseils sil vous plait.
    Merci beaucoup.
    Aurelie.


    Participant

    Bonjour Aurélie,

    Depuis un peu plus d’un an je m’intéresse beaucoup à la pédagogie Montessori. Je me suis dirigée vers cette pédagogie en premier lieu pour son matériel pédagogique. Cela aide beaucoup mon grand dans son parcours scolaire. Voyant un effet bénéfique, je me suis intéressée ensuite à la méthode, la « philosophie » Montessori. Après une petite formation dédiée aux 0-3 ans je pourrais vous dire que votre fils est probablement dans ce qu’on appelle la période sensible de l’ordre.

    Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place!

    C’est tout a fait normal à son âge.

    Pour ce qui est de gérer les crises je dois dire que je n’étais pas très forte au début. J’ai été éduquée « à l’ancienne » et je n’avais vraiment pas les bons outils. Je criai, punissait à tour de bras. Je m’epuisait et m’énervait moi même au final.
    Il faut savoir que crier sur les enfants n’aide pas. Ça les bloque davantage. Grâce à quelques lectures j’ai appris qu’il était plus efficace de faire un câlin ou de contenir son enfant plutôt que de le gronder lorsqu’il est en crise. Je vous conseille vivement les livres d’Isabelle filliozat, au cœur des émotions de l’enfant et « j’ai tout essayé ». Ils ne donnent pas de solution miracle mais des pistes de réflexion et quelques gestes qui pourrait mieux convenir dans telle ou telle situation.

    Mon petit est souvent agressif. Lorsqu’il est fâché il s’en prend au premier sur son passage.
    Il est tombé il y a quelques semaines. Il avait tétine dans la bouche, biberon à la main. Il ne s’est pas fait très mal mais, de colère, il a jeté tetine et biberon, s’est relevé en criant et s’est mis a cracher au sol.

    Une autre fois il est tombé tout seul dans son coin. En rage il s’est retourné, s’est dirigé vers sa sœur (qui était au mauvais endroit au mauvais moment) et lui a fait mal même si elle n’était pas responsable…

    A chaque crise j’essaie maintenant de le serrer dans mes bras. Je le contient et l’empêche de se faire mal ou de nous faire mal.

    Une de mes connaissances a eu un discours que j’aime beaucoup sur ce thème. Et c’est valable pour tous les enfants, quelque soit leur âge.

    Il faut imaginer les enfants dotés d’une jauge. Cette jauge est remplie d’amour par les bisous et câlins qu’ils reçoivent. Dans la journée cette jauge se vide. Lorsqu’elle est vide les enfants deviennent difficiles (crises, pleurs, mauvais comportement…). Pour ma part je le vois souvent en cherchant mes enfants à la garderie après une longue journée. Ils sont exécrables, ne se supportent pas, se chamaillent.

    La première chose à faire est de remplir cette jauge lorsque ça ne vas plus. On les « continents », on leur montre qu’on est là, qu’on les comprends. On leur accorde de l’attention. Et ensuite on explique : « le comportement que tu as eu ne me plaît pas,… »

    Autre chose que j’ai appris dans ma remise en question : il est plus efficace de dire à l’enfant ce qu’on attend de lui plutôt que de dire ce qu’il ne doit pas faire…
    Par exemple : il court autour de la piscine. Notre réflexe est de crier/dire  » ne cours pas ! ». Il est plus efficace de lui dire « marche! »
    Les enfants ne sont a priori pas capable de comprendre le  » ne … Pas ». Ils n’entendent que le mot entre ne et pas et ils font le contraire de ce que nous voulons.

    Voilà. Je n’est pas de solution miracle mais seulement quelques trucs qui peuvent améliorer le quotidien. Une autre chose est importante. J’ai appris à relativiser les bêtises de mes petits.
    Je peux vous dire qu’à trois ils ne manquent pas d’imagination.
    J’espère vous avoir aidée. Au plaisir de vous lire,

    Émilie


    Participant

    Merci beaucoup Emilie d avoir pris le temps de repondre a mon message.
    Je me sens soulagée.
    Je vais me tourner d avantage sur la méthode montessori alors.
    Mon mari est lui aussi tdah et l ecole n a pas été simple. Pbm de concentration mais il comprenait vite tout bien alors il s ennuyait.
    Quand je l ai connu je ne suivais pas son rythme pourtant je suis tres dynamique et j ai cherché ce quil avait. Après des test et vu un psychiatre il nous a parlé de tdah . il a eu un traitement. Il a changé du jour au lendemain mais n aimait pas les effets secondaires.
    C est paq facile de voir son enfant comme son père. On a l impression quils ont 10 000 idees a la minutes et n arrivent pas a se poser. J ai quand même bcp de chance car il dort très bien la nuit.
    J ai hate de voir l orl pour lui poser des yoyos ca sera mieux qd il pourra tout bien entendre.
    Et oui vous avez raison pour le « ne …pas »
    Je l applique depuis qqs mois et ca fonctionne plutot bien.
    Pafois je suis a court d idées car il faut sans cesse renouveler les sorties,les jeux et c est épuisant mais c est très interessant.
    Pensez vous que l alimentation peut jouer sur leur comportement ?
    Merci beaucouo Emilie pour vos messages.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 19646 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris