Aller au contenu

intérêt test Wisk 5 sur suspicion de Dys

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 30193 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

4 réponses et 4 participants
Dernière mise à jour par AnneGaelle il y a il y a 2 mois et 1 semaine.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • Bonjour à tous et toutes.

    Ma question est dans le titre moas je vous décrit un peu plus mon questionnement.

    Mon fils de 8 ans a des grandes compétences a l’oral,en mathématiques, des grandes connaissances en histoire, il retient beaucoup de choses, a beaucoup de vocabulaire et une hypersensibilité.
    Il était rentré dans la lecture dès le milieu de la grande section, mais j’ai commencé à noter une stagnation durant le cp. En début de CE1, son test de fluence était a 19, en janvier le même test était a 40, et en fin de CE1 le test était a 39!
    Côté écriture c’est très compliqué aussi, et chaque exercice écrit lui prend du temps et une énergie folle!
    Il a déjà eu une reeduc orthoptique, un reeduc grapho et un bilan orthophonique qui n’est pas très probante …

    En cette fin d’année j’ai fait un bilan avec les maîtresses de CE1, qui m’annoncent qu’elles le pensent HPI avec une potentielle dyslexie, et me conseillé de le tester, car elles ne voient pas de solutions a l’heure actuelle pour l’aider dans ses pb de lecture et d’écriture

    J’ai donc un rdv pour mercredi prochain avec une neuropsychologue.

    Mais! Je me pose des questions sur l’intérêt du test quand je lis tous les témoignages des parents d’enfants Dys et hpi. En effet il apparaît que beaucoup d’enfants ressortent avec des résultats d’hétérogénéité et pas de vrais conclusions… Et je doute.

    Qu’en pensez vous ? Des expériences ou conseils à me partager?

    Belle journée à vous

    Bonjour,
    Tu n’est pas la seule. Mon petit fils Arsène qui a découvert tout seul les formules (a+b)² et (a-b)² à l’age de 6 ans était une catastrophe en CE1 en lecture et écriture. Il faut dire qu’il est bilingue Anglais Français et a un manque de vocabulaire notoire en Français. Toujours est-il que le CE2 s’est fait à la maison sur recommandation des psys.
    Nous l’avons fait tester et il en ressort que bien que son QI soit complètement décalé, à 8 ans ça ne veut pas dire grand chose. En revanche nous avons appris beaucoup d’autres chose sur la bête. Le sujet doit l’intéresser ou rien n’avance. Il lisait très mal. Sauf “Le petit prince” que la Psy avait recommandé que nous lui fassions lire.
    Copier un texte était une sinécure. En revanche si je lui demande de raconter sa journée d’hier ça va beaucoup mieux.
    Il faut trouver ses points d’intérêts et capitaliser là dessus.
    Il retourne à l’école publique en septembre. La maitresse va-t-elle accepter que ce petit bout de choux lui apprenne à extraire une racine carrée? Pas certain. Mais je suis sûr qu’il va essayer…

    Bonjour,
    Je pense qu’il est important de le passer. Et pour vous et pour lui et pour les futurs aménagements à mettre en place à l’école.
    Mon fils, 15 ans aujourd’hui, EHP, a quand même des résultats de tests homogènes malgré une dysgraphie très importante. Par ailleurs, le test Wisc permet de voir le profil de l’enfant, c’est toujours intéressant car Le haut potentiel n’est pas seulement un chiffre de QI… ensuite, une fois que la précocité a été identifiée et qu’on sait que l’enfant souffre de dys, c’est le parcours du combattant pour la mise en place des aménagements (en tout cas, pour moi, cela a été très difficile de faire comprendre aux enseignants le “profil” de mon fils, “enfant brillant qui n’arrive pas à écrire… et qui ne s’intéresse qu’aux choses complexes, qui fait des origamis tout en écoutant les cours…qu’il ne note pas évidemment). Grâce à l’utilisation de l’ordinateur, enfin accepté par tous les enseignants en 3eme, ses notes ont augmenté de 3 à 5 points dans les matières littéraires, de 1 à 2 points dans les autres matières. Bref, il ne faut jamais baisser les bras et faire tous les tests nécessaires pour aider votre enfant.

    Bonjour
    Le wisc nous a amené autant de réponses que de questionnement. Tout dépend de la personne qui le fait passer pour notre fille. Le premier 136 de QI profil non homogène mais psy sûre d’elle et mise en confiance préalable. Suspicion de dys et hypersensible.
    Repassage 3 ans plus tard, avec neuropsy, 106 de QI retrouvé ma fille à la fin de la séance prostrée sous le bureau. S’en est suivi un combat entre neuropsy et pédopsychiatre qui n’étaient pas d’accord si il fallait mettre en confiance ou pas lors de passage du test…
    Bref finalement on a obtenu des aides (en Suisse) à l’école 2 périodes par semaines et un soutien logo avec ordinateur et surtout notre fille fait des grands progrès de prise de confiance.
    Finalement toute la famille a été testée et tous HP ou THP (sauf elle si on se fie à la neuropsy…)
    Ces tests ont donc été nécessaires pour faire reconnaître sa différence et un besoin de soutien malgré des montagnes russes. Maintenant on « doit » lui faire passer un bilan TSA requis par l’école car elle a rattrapé son retard en logo (plus qu’un an donc plus considérée dyslexique) car si que HPI ses aides tomberont.
    C’est pénible ces bilans mais un passage obligé malheureusement. En Suisse, si l’enfant tient des notes moyennes et surtout qu’il ne dérange pas la classe, ils estiment qu’il n’a pas de difficultés vu le manque de moyens qui leur est donné.
    Courage à vous et finalement ça nous aide aussi en tant que famille à mieux comprendre les forces et difficultés de nos enfants en prime 😉

    Bonsoir! Tout d’abord un grand merci à vous tous qui m’avez répondu, et désolé de ne pas avoir répondu plus tôt.
    J’ai finalement maintenu le rdv que j’avais pour ce mercredi, et la neuropsy a été catégorique, pour elle mon fils est HPI avec un résultat de wisc heterogene et avec le profil type du dyslexique dysgraphique et dysorthographique… Autant dire que ça a été assez violent comme annonce.

    J’attends les résultats écrits pour voir ce qu’elle a écrit réellement.
    J’ai juste été surprise car des résultats immédiatement qu’elle m’a montré elle l’a classe hpi car il a sur l’item indice de compréhension verbale un résultat a 133, et sur un subtest qui est je crois logique mathématique un résultat très haut. Pour le reste les résultats sont dans la norme ou bas sur l’IVT car il a fallu écrire…
    Ce n’est pas étonnant pour vous de le nommer haut potentiel uniquement sur ces critères ?

    Entout cas elle nous a préconisé dans les suite de la rentrée de mettre en place un PAP et de commencer rapidement orthophonie et psychomot…
    Si vous avez des conseils sur ces sujets je suis preneuse.

    Belle soirée à vous!

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 30193 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris