Enfants précoces et TDAH

TEST DE QI ET TDA-H

3 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par Maureen T il y a il y a 1 semaine et 6 jours.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages

  • Nini35
    Participant

    BONJOUR , le tda(impulsivité)a t’il un impact sur le test de qi ? je précise que les 4 items au wisc 4 sont homogènes .


    KIKI21
    Participant

    Bonjour,
    Mon fils est HP avec dyspraxie gestuelle et TDA.
    Pour moi, oui, le TDA impacte le test de QI, notamment pour mon fils.
    Le TDA ce n’est pas que de l’impulsivité, c’est surtout un problème de concentration.
    Pour le test de QI, par exemple, mon fils se déconcentrait très vite.
    Dans certains items, il fait des scores entre 130 et 160, et dans les items de vitesse de traitement, concentration, il entre 75 et 85. Son test est trop hétérogène, et le neuropsy n’a pas voulu calculé son QI.
    Je pensais qu’il y avait TDA quand le test de QI était hétérogène ???
    Si c’est simplement impulsif, ce n’est peut être pas un TDA ??? Un TDA c’est quelqu’un qui se déconcentre très vite, c’est quelqu’un qui est déconcentré par exemple par tous les bruits parasites qui l’entourent.
    Je ne sais pas si j’ai répondu à votre question, mais si vous êtes TDA et que vous avez du mal à rester concentré, voici une petite astuce, pour mon fils, on utilise un minuteur, par exemple, tu as 10 min pour prendre ta douche, 3 min pour t’habiller, même pour les devoirs, ça marche assez bien, comme il sait qu’il a un temps imparti, il ne se concentre que sur ça.
    Bon courage pour la suite.


    KIKI21
    Participant

    Rebonjour,
    Je viens de lire les soucis que vous rencontrer avec vos enfants.
    Mon fils en CM1 aujourd’hui, 10 ans, a été détecté très tôt (grâce à l’école où ils sont bien sensibilisés), 1er test à 5 ans, car il avait de gros problèmes de motricité.
    Depuis l’âge de 5 ans, il est suivi par une psychomotricienne qui travaille le comportement, l’impulsivité, le TDA, les problèmes de motricité et le psycho-affectif. Il a été pris très tôt en charge, nous n’avons jamais eu de problème scolaire, c’est surtout son comportement qui était difficile à gérer (insolence, inhibition, hyper-sensibilité…).
    Grâce à la psychomot, il arrive mieux à gérer ses émotions et son comportement en classe. Cependant, il y arrive que de temps en temps, il n’y arrive pas. C’est comme ça, on peut les aider à gérer au mieux tout ce flux de sentiments mais des fois c’est plus fort qu’eux.
    Pour mon fils, la psychomot lui a fait du bien, la relaxation aussi et le yoga. Plus ils se sentiront en confiance avec notre soutien et nos encouragements dans le cocon familial, plus ça ira mieux dans le milieu social.
    Je comprends tout à fait votre désarroi. Mon fils ira bientôt au collège et l’adolescence m’inquiète énormément.


    Maureen T
    Participant

    Merci KIKI21 pour vos explications et votre témoignage qui m’ont été d’une grande utilité.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.