Skip to content

Adultes surdoués et relations amoureuses

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 21289 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

4 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par Christophe71 il y a il y a 1 année et 6 mois.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • Participant

    Bonsoir à tous et à toutes ou vice-versa
    Je souhaiterais avoir vos avis, commentaires, aides ou autres.
    HP présentant un profil hétérogène, papa d’une petite fille de 10 ans elle même précoce, je suis séparé de sa mère. Actuellement dans une situation professionnelle et financière précaire, j’ai débuté depuis quelques mois une relation avec une femme extraordinaire.Mais il y a un problème, moi!
    Effectivement, je suis dans une sollicitation affective permanente et dans le reproche.
    Un exemple, l’autre soir, elle vient dîner à la maison, et m’annonce au cours de la soirée qu’elle ne restera pas dormir chez moi. Ma réaction, fut de rétorquer que je ne la voyais pas assez et que je ne faisais pas restaurant. Bien entendu, mes mots furent mal pris, et le conçois tout à fait. Et cela est un exemple parmi tant d’autres de ma bêtise. Pourtant, j’aime cette personne et souhaite refaire ma vie avec elle, mais je n’arrive pas à gérer ma frustration et mon manque affectif.
    Si vous avez des commentaires me permettant d’avancer, d’apprendre à mieux gérer mes émotions et surtout mes frustrations, ils sont les bienvenus.
    Je n’ommets pas la forte probabilité que je sois un c.., donc pas la peine de me le dire, du moins de manière aussi franche!
    Merci à toutes et à tous par avance.

    Participant

    Bonjour Taz,
    Ton message m’a beaucoup touché car je reconnais mon mari. Nous avons identifié récemment qu’il est HP. Comme toi, il est dans une sollicitation affective permanente, dans le reproche constant et insatisfaction sur tout…. Il souffre beaucoup mais fait aussi souffrir son entourage. Je te comprends et je comprends aussi ta compagne.
    Après lectures sur le sujet, de nombreux échanges avec amis, famille, psychologues, je te conseille de te faire accompagner par un psychologue / psychiatre (remboursé sécu), certains sont spécialisés HP.
    Avec lui, tu redécouvriras tes nombreuses qualités que tu t’es voilées et que tu as voilées également à ton entourage. Tu apprendras à comprendre ton fonctionnement, à le faire comprendre aux autres, à gérer ton besoin affectif, à t’accepter, à t’aimer et à être heureux !
    Fais-le pour toi, ta compagne et aussi ta fille !

    Participant

    Bonjour Taz,
    que tus sois c.. ne fait aucun doute, c’est le lot commun de beaucoup de HP. Pas assez de nuances, du noir et du blanc dans les décisions, ça n’aide pas dans la vie courante. On se retrouve à grandir seul très loin des autres dans la tête et il est courant de constater le syndrome de l’enfant unique parmi nous, je veux donc j’ai.

    Nous sommes tous des éponges affectives et nous considérons que les autres le sont aussi, toutes les émotions sont violentes chez nous mais personne ne peut comprendre ces accès de colère soudains qui sont le fruit d’une accumulation de frustrations. Alors on se blinde et la carapace nous protège du monde extérieur, de ce qu’il est et de ce qu’il va devenir car malheureusement nous sommes capables d’anticiper ce qui va arriver.

    Le problème c’est de se blinder uniquement du monde extérieur donc faire dans la nuance… Ce que je peux te conseiller c’est de t’ouvrir aux autres, pour mon cas ce fut les restaus du cœur, tu donnes sans rien attendre en retour et les bénévoles ont tous ou presque un parcours chaotique. Tu y retrouveras beaucoup de HP d’un coté ou de l’autre, surtout on ne te jugera pas et ta sensibilité te permettra d’être plus proche des bénéficiaires. Par contre attends-toi à prendre une grande gifle.

    S’il existe des HP « apaisés » à proximité de toi, rapproche toi d’eux, ça aide énormément. Un conseil, fuies les psy, tu les jaugeras en quelques séances et tes réponses se feront selon leurs attentes ensuite.

    Un constat que j’ai fait chez beaucoup : sais-tu différencier un être vivant d’un objet, cherches en toi et affine…

    Participant

    Bonjour christophe71,
    Et merci pour ton commentaire.
    Effectivement, j’ai beaucoup de mal avec les psy, j’ai plus tendance à les analyser qu’à me faire
    Ensuite, même si je sais que le gris existe, en terme d’émotions ou de réactions les extrêmes sont souvent de mises.
    Mais je vais travailler sur ta dernière phrase concernant les êtres vivants et les objets, car ta question m’a interloqué.
    Merci encore.

    Participant

    Bonsoir Taz,
    merci pour tes remerciements mais j’ai 52 ans, je suis passé par là il y a longtemps et aujourd’hui, je suis apaisé. Même si le monde m’irrite, il ne provoque plus de colère en moi. Un petit rien très important que je n’ai pas noté : pleure, devant un film, une émotion, un geste tendre… On dira que tu es chochotte ou fleur bleue mais qu’est ce que ça fait du bien, le coté « male », on s’en fout.
    Bon grillage de neurones à toi et n’hésites pas à me recontacter si tu doutes.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 21289 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris