Aller au contenu
Accueil » Non classé » Génie et haut potentiel intellectuel : des notions distinctes ou des synonymes ?

Génie et haut potentiel intellectuel : des notions distinctes ou des synonymes ?

Qu'est-ce que le génie ? Y'a-t-il un rapport direct entre celui-ci et le haut potentiel intellectuel ? Quelles sont les similitudes et les différences entre les deux ?

Vouloir un enfant surdoué, un phénomène de mode ?

Les génies sont souvent perçus comme des êtres à part, supérieurement intelligents, hautement créatifs et parfois un peu fous. Mais qu’en est-il vraiment ? Dans l’émission “Grand bien vous fasse” diffusée sur France Inter au début du mois, plusieurs invités ont pu échanger et exposer leur point de vue sur la question, et notamment évoquer la créativité et les liens entre haut potentiel et génie :

  • Patrick Lemoine, psychiatre, docteur en neurosciences et auteur de “La santé psychique des génies” (éditions Odile Jacob, mai 2022),
  • José de Valverde, psychologue spécialisé dans le Haut Potentiel Intellectuel et l’étude des personnalités exceptionnelles, chargé d’enseignement à l’université Paris Cité et auteur de “Les secrets des génies” (éditions HumenSciences, en collaboration avec Todd Lubart, avril 2022),
  • Guillaume Lamarre, designer

Selon le consensus énoncé par José de Valverde, le génie, est une personne à la fois dotée d’un fort potentiel créatif, apte à l’exprimer et à aller au bout de ses expérimentations et dont l’œuvre est unanimement reconnue. Cette créativité, pour Guillaume Lamarre, est une “science de la relation et de la connexion” : une association d’idées ou d’objets appartenant à des domaines plus ou moins éloignés visant à créer quelque chose de nouveau.

On ne peut pas, aujourd’hui, dire que l’intelligence garantit le génie, puisqu’il faut qu’il y ait un accomplissement créatif, que l’environnement intervienne. […] Le QI à lui seul ne suffit pas.

Bien entendu, toutes les personnes au QI élevé ne sont pas ou ne deviennent pas des génies au sens traditionnel du terme. Cela dit, les notions de créativité et d’environnement adapté sont particulièrement intéressantes puisqu’elles ont aussi un lien important avec le haut potentiel intellectuel.

Un enfant surdoué qui ne créé pas, qui n’utilise pas ses capacités ou dont l’entourage ne reconnaît pas les possibilités et les différences n’exprimera jamais son plein potentiel. Il a besoin, enfant comme adulte d’ailleurs, qu’on le comprenne. Ses réalisations ne seront pas forcément “géniales” pour autant, mais il ne pourra qu’en être plus heureux.

N’oublions pas qu’il y a un haut potentiel créatif et un haut potentiel intellectuel ; si vous prenez des recherches, vous allez vous rendre compte qu’il y a des gens qui ne sont pas très bons à l’école qui sont très créatifs.

Le génie n’aurait donc, selon José de Valverde, qu’un lien ténu, sinon aucun rapport avec le haut potentiel intellectuel et le haut QI, et ce de par une opposition entre intelligence et résultats scolaires. Pour ma part, j’estime, et nous l’avons déjà souligné à de nombreuses reprises, que haut potentiel intellectuel n’est pas nécessairement synonyme de réussite scolaire, pour diverses raisons allant de l’ennui aux troubles associés en passant par le manque de motivation. S’il y a des personnes très intelligentes qui terminent brillamment leur parcours scolaire, d’autre ont de réelles difficultés. Partant de là, je ne suis pas certain que le seul argument selon lequel certains génies connus étaient, semblerait-t-il, des cancres, puisse permettre de dissocier totalement le génie de l’intelligence ; cela me paraît un peu hasardeux.

Il ne faut surtout pas vouloir devenir un génie. L’objectif, ce n’est pas de faire de nos enfants des génies, c’est de leur permettre de développer une créativité intéressante, y compris quotidienne.

Plus que de vouloir que son enfant soit mondialement connu pour la réalisation d’une œuvre d’art ou la découverte d’un fait scientifique, il importe de veiller à ce qu’il se sente bien, au travail, à l’école et dans sa vie quotidienne. La fin de l’émission est ainsi l’occasion pour les intervenants de délivrer quelques conseils et exercices pour travailler sa créativité, sa motivation et, finalement, tout faire pour vivre épanoui.

Vor la page de l’émission sur le site de France Inter

Je m'occupe d'Enfants Précoces Info depuis 2002. Je publie des articles et j'interviens sur la partie technique du site. J'essaye aussi de le faire évoluer pour qu'il soit le plus utile possible et qu'il vous rende les meilleurs services dans l'accompagnement de vos enfants. Je suis le papa de quatre enfants précoces nés entre 1997 et 2012 et, à ce titre, j'essaye de vous faire partager mon expérience.

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez notre plaquette d'information sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

L'école et l'enfant précoce ne font pas toujours bon ménage. A travers les 32 pages de ce livret, découvrez pourquoi il est important de tenir compte des besoins particuliers de l'élève à haut potentiel et comment agir au quotidien pour son bien-être et son épanouissement.

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes