Aller au contenu

Wppsi ou attendre un an pour un wisc?

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Je m'inscris gratuitement

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement [user_count] les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Enfants Précoces Info Forums Forum principal Wppsi ou attendre un an pour un wisc?

10 réponses et 1 participant
Dernière mise à jour par Carole L. il y a il y a 8 mois et 2 semaines.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Messages
  • J’ai un enfant de 5 ans, est-ce judicieux d’attendre un an pour passer un wisc plutôt qu’une wppsi?
    La wppsi est-elle assez fine pour faire la part des choses avec des difficultés attentionelles ?
    Le comportement très provocateur, défiant toutes les règles partout (maison, Ecole, périscolaire) commence à être très problématique…
    Nous avons besoin d’avoir des réponses par rapport à une très probable précocité (nombreux signes retrouvés) mais je me dis que la wisc apporte peut être des informations plus intéressantes sur le fonctionnement cognitif et par la suite les aménagements scolaires à prévoir…
    Merci

    Bonjour,

    Je dirais surtout que ça dépend de l’urgence à trouver une solution pour votre bien-être et celui de votre fils.
    Un psychologue compétent peut faire lui-même le travail d’analyse et pousser les investigations plus loin si nécessaire en fonction de ce que vous lui aurez indiqué.

    @Ploum68
    Bonjour, qu’avez-vous décidé pour votre enfant? Avez-vous fait le test ? Je me pose les mêmes questions que vous pour mon fils de 4 ans et 11 mois… très provocateur aussi…et défiant l’autorité en permanence… c’est très problématique à l’école…et pourtant aucun souci d’apprentissage ni de compréhension… j’ai peur de trop attendre et qu’il soit en échec scolaire… ou qu’il rejette l’école…
    Merci d’avance de votre réponse

    Bonjour
    J’ai connu les mêmes angoisses que toi. La maternelle est très dure à supporter pour des enfants décalés car ils s’ennuient avec les bébés et les activités ne leur conviennent pas. Et si jeunes, nos enfants ont du mal à prendre leur mal en patience.
    La précipitation ne sert à rien. Au final, nous avons testé notre fils trop tôt…
    Le wippsi est assez peu utile car seul le wisc est reconnu par l’éducation nationale.
    Le wisc 5 peut être passé à partir de 6 ans.
    Moi j’ai demandé le wisc 5 avant les 6 ans de mon fils car il allait très mal et nous étions sur le point de partir en Afrique lusophone… sans possibilité de faire le test.
    Bilan… résultats trop hétérogènes pour être analysés. Suspiscion de précocité. A refaire 2 ans plus tard.
    Le test est cher… j’étais un peu déçue de ne pas avoir pu clairement savoir ce qu’il en était. Par contre, la psy a fait passer à mon fils un test de mesure de l’angoisse, qui m’a un peu aidée avec la nouvelle école.

    @Hélène
    Bonjour et merci de ta réponse. J’ai beaucoup de mal à gérer le coté reproches perpétuels de la part du corps scolaire, du fait qu’il n’écoute pas, qu’il ne tienne pas en place, …qu’il soit catalogué comme un enfant turbulent…
    J’ai la boule au ventre quand je vais le chercher le soir en me demandant ce que l’on va encore me rapporter… On a tout essayé : discuter, se fâcher, le priver, … cela ne change rien à son comportement à l’école et ce n’est pas quelque chose que l’on maîtrise… A la maison, on gère son comportement sur le moment, cet aspect ne me pose pas de problème…. Meme les autres enfants disent de lui qu’il fait tout le temps des bêtises.. Que me conseillez vous ? Je suis à cours d’idées et ne peux vraiment pas compter sur l’école… Je veux que mon fils se sente bien et que la maternelle se passe pour le mieux pour lui… De plus, les classes sont à doubles niveaux…mais pas dans le bon sens! Cette année, il était avec des petits …et l’année prochaine il sera avec des moyens….J’en suis arrivée a craindre qu’il régresse a l’école!

    Je comprends… ce n’est pas facile de s’entendre dire que son enfant est turbulent.

    Nous, nous avons vécu une petite section bien compliquée. La maîtresse nous avait envoyés chez la psychologue scolaire, qui a juste jugé bon de nous dire que les règles de l’école s’appliquent à tous.

    Finalement, à l’époque, nous avions changé notre enfant d’école et informé le nouvel établissement de l’hypersensibilité de l’enfant (qui faisait des crises de colère). Il avait eu un enseignant qui faisait des projets et avait un bon contact avec les élèves. Et notre enfant a adopté un comportement adapté. Bon après… le souci c’est qu’il était victime de harcèlement dans la cour… Mais ça c’est une autre histoire.

    Concernant ton enfant… Je crois que tu peux évaluer la situation en te posant les questions clefs: Comment est-ce que lui se sent? Est-ce qu’il va à l’école avec plaisir? Est-ce qu’il a des amis? Est-ce qu’il aime sa maîtresse?

    Une consultation chez un bon psychologue peut l’aider à gérer ses émotions et apprendre à vivre en groupe. Un suivi régulier n’est pas toujours nécessaire. Avec la maturité, les enfants apprennent à mieux se gérer. En tout cas… moi je préfère voir des professionnels en dehors de l’école quand je ne trouve pas de solution seule. Je n’ai pas aimé mon entretien avec la psy de l’école, qui nous a fait la morale et n’a pas cherché plus loin.

    Voilà… j’espère que tu trouveras une solution. L’année scolaire touche à sa fin. Bientôt 2 mois sans école!

    Bonjour,

    Avez-vous essayé de faire intervenir le psychologue scolaire ?
    Il peut être un premier tremplin en attendant d’aller plus loin si nécessaire, et parfois la relation avec une autre personne peut être toute autre et démontrer que c’est le cadre qui ne permet pas à votre fils de trouver la bonne attitude. Par exp mon deuxième qui était bloqué toute l’année avec son enseignante (incapable de lui dire un seul mot), a passé une heure en tête à tête avec la psychologue à bavarder, expliquer son travail… donc 2 enfants complètement différents.
    A cet âge les enfants réagissent à leur façon à un malaise mais ne sont pas capables d’analyser d’où ça vient, donc c’est à un tiers extérieur de trouver.

    Bonjour,

    Je comprends votre angoisse. J’ai eu la même. Ma fille est passée en moyenne section alors qu’elle avait une grande envie d’apprendre à lire et qu’elle maîtrisait quasiment toutes les syllabes, et qu’elle commençait à écrire quelques mots.
    Sa meilleurs amie a sauté une classe car elle était du mois de janvier.Elle est donc entrée directement en CP, comme la plupart des amies de ma fille. Ma fille est née au mois de décembre.
    Sa classe de grande section était également a double niveau et elle se retrouvait en grande section avec des petits. Pour courronner le tout son instituteur est resté absent quasiment toute l’année. Des remplaçants s’enchainaient par phase de 15 jours et n’avaient même pas le temps de commencer le programme. Ce n’est qu’après les vacances de pâques qu’ils ont compris que son instituteur ne reviendrait pas, et qu’ils ont décidé de garder la remplaçante. Les enfants ont pu enfin passer aux choses sérieuses.
    Résultat, ma fille ne veut plus apprendre à lire, et semble dégouté de l’école. J’ai l’impression qu’elle a beaucoup régréssé. En appréciation elle a: “Elève discrète, avec un bon niveau scolaire. Plutôt performante dans les apprentissages, mais doit apprendre à se poser en classe.
    Je trouve dommage qu’il ne soit pas possible de faire passer un test plus tôt.
    A 6 ans j’ai peur que ce soit trop tard. J’ai vécu la même chose étant petite et j’appréhende pour ma fille. Aujourd’hui, je n’ai pas du tout confiance en moi. Je m’ennuie très vite dans mon emploi. Etant adolescente j’étais tellemant mal dans ma peau que j’essayais de me griller le cerveau en buvant des grandes quantité d’alcool.Je crois que j’ai un peu réussi, mais ce n’était surtout pas ce qui pouvait m’aider. Je ne veux pas que ma fille vive la même chose.

    Bonjour, j’ai le même modèle à la maison et je vous dirais de faire passer le WPPSI si vous trouvez qu’il y a urgence ET si vous pensez que la psy scolaire maîtrise bien le sujet. Car effectivement ce test n’est pas le plus précis et, concernant mon fils, les résultats étaient hétérogènes car il ne prenait absolument pas en compte la contrainte temps… Le QI global estimé est de 125. Pour autant, en prenant son comportement, ses performances et ce qu’ on lui disait en compte, la psy a considéré qu’ il est HP donc les enseignants ont reconnu ce diagnostic.
    Je vous dirais aussi de ne surtout pas lui faire sauter totalement le CP, par contre s’il est actuellement en grande section parlez d’un passage anticipé au CP dès maintenant, ce n’est pas encore trop tard même si un peu juste.
    Si c’était à refaire c’est la GS que mon fils aurait dû sauter mais sa maîtresse a freiné les choses… ! Bilan il a sauté le CP mais ce n’est pas du tout une bonne idée car ses difficultés en écriture sont accentuées et son manque d’autonomie est un gros problème. En plus, il s’ennuie quand même et on flirte avec la phobie scolaire. 🙁

    Quelle neuneu… Je n’avais pas vu la date de votre billet !
    J’espère que votre situation a évolué favorablement depuis.
    Peut-être mon intervention en décalé pourra-t-elle apporter un élément de réponse à la question de quelqu’un d’autre un jour… 😉

    Le sujet date mais merci Google, il répond toujours à la question. Vos retours m’éclairent beaucoup.

    J’ai la maitresse qui a fait un entretien avec nous car notre fils de Moyenne section a des comportements étranges (en activités de groupes bruyantes, il s’isole, se bouche les oreilles et pleure, semble ne pas supporter les milieux bruyants, il reste 30 min chaque matin aux toilettes en pleurant dans son coin – entre autres choses). De notre côté, on a remarqué que chaque matin est un peu plus dur pour le faire aller à l’école. Il use de stratégies pour retarder au maximum le moment du départ et pleure devant les grilles comme à sa 1ere rentrée scolaire.
    On a eu l’impression qu’il ne nous parlait plus de ses copains et effectivement, la maitresse confirme qu’il ne joue plus avec ceux de sa classe mais avec ceux de son frère en Grande section. Quand il accepte de nous parler, c’est toujours pour nous dire qu’il n’aime pas la classe dans lequel on l’a mis. Bref il y a eu énormément d’indices, qui, en creusant, converge dans le même sens et m’amène sur ce forum.
    La maitresse nous a demandé si nous étions OK pour faire venir la psychologue scolaire pour l’observer.
    Devant son mal être évident face à l’école, on s’inquiète.

    Je me demande dans quelle mesure l’école en 2021 est sensibilisée sur ce sujet et ces cas. Je me demande si attendre 2 ans pour un éventuel test est une bonne idée pour lui… Vos retours m’éclairent même si j’ai hâte (et j’appréhende) le retour de la psy et savoir si on va vraiment avancer vers une solution efficace. Est-ce que le pédiatre peut être une aide ? A noter qu’il est du 31 décembre, il a déjà gagné une année d’avance d’école de justesse en heures (prévu fin janvier). Généralement les enfants de fin d’année en maternelle ne sont pas du tout les plus matures de la classe…

    Je ne veux pas non plus militer sur un sujet que je ne maitrise pas (comment gérer ces enfants qui semblent moins inadaptés à la collectivité). Je me méfie aussi de l’auto évaluation de mon enfant et l’effet barnum (tous les enfants de 4 ans ont un cerveau dont la partie préfrontale n’est pas encore bien développée et qui n’est pas en mesure de bien gérer les émotions, etc). Je ne souhaite pas non plus lui faire sauter des classes si cela lui cause plus de décalage. Je me demande aussi si il va comprendre le but du test et s’il va vouloir jouer le jeu. En fait à ce stade, je me sens perdue.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement [user_count] les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris