Aller au contenu

Un enfant à deux vitesses

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Je m'inscris gratuitement

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement [user_count] les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Enfants Précoces Info Forums Forum principal Un enfant à deux vitesses

3 réponses et 2 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 3 années.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • Bonjour à toutes et tous,

    Je viens vers vous car je suis un peu décontenancée face à mon loulou et aurais besoin de vos conseils ou vos expériences …

    En effet, mon petit loulou de 3ans et demi est un enfant surprenant et sans doute HP …
    A son entrée en maternelle, la maîtresse nous a fait savoir qu’Arthur était peut être HP. Il a alors rencontré la psychologue scolaire qui n’a rien décelé de spécial …. mais son institutrice et nous avions bien remarqué à quel point Arthur était particulier.
    Nous avons alors pris la décision de rencontrer une psychologue spécialisée dans les HP. Cette dernière nous a dit qu’Arthur avait un fort trouble de l’attention et qu’il était pour elle impossible de faire des tests pour confirmer, qu’ils seraient inutiles car inexploitables puisqu’il n’arrive pas a se concentrer suffisamment longtemps

    Mais au jour d’aujourd’hui Arthur nous a encore vraiment surpris, il n’a pas encore 4 ans et se met à lire des mots simples …. mais à côté de cela a un mal fou à dénombrer …. Bref il va vraiment a deux vitesses et du coup je suis un peu perdue sur ce que je dois faire ou non …. comment l’accompagner ?

    Avez vous deja vecu cette situation ?

    En vous remerciant
    Elodie

    bonjour Elodie,

    Quelques questions en retour :
    – comment percevez vous votre fils par rapport à d’éventuels troubles de l’attention ? comment est-il à la maison, après l’école, le week-end ?
    – la psy a parlé de forts troubles de l’attention mais ne vous a rien suggéré par ailleurs ? N’était-il pas plutôt nerveux, excité? du fait du test peut être ? ce n’est pas tout à fait pareil.
    Pour la lecture et les chiffres, il pourrait choisir l’activité qui lui convient le mieux et lui apporte une satisfaction : découvrir un mot et la lecture est un plaisir, dénombrer pour dénombrer ?? a t-il vraiment des difficultés ou n’est il pas intéressé tout simplement ? Je vous donne une piste : nous avons joué avec un dé avec ma fille (5 ans) : nous faisions 5 lancers chacune et additionnions les scores de chacune pour voir qui gagne : elle a compté, appris par la même occasion à poser une addition, nouu y avons ajouté des notions de bonus (points en plus), malus (en moins), fait des soustractions…le tout par le jeu.
    Observez le et voyez avec son institutrice, si elle a vu quelque chose et est bienveillante à son égard elle peut aussi orienter les activités pour à la fois le “nourrir” et vérifier qu’il n’y ait pas de lacunes ni de troubles de l’attention par exp : la concentration ne sera pas la même selon l’activité proposée (ennuyante pur votre fils ou non), la difficulté avec les enfants précoces est de bien comprendre cette notion de besoin strictement liée à leur potentiel.

    Bonsoir Francoise,

    Désolée de vous répondre aussi tard … 🙂

    Pour répondre à vos questions, Arthur a toujours eu du mal a se poser, il passe d’un sujet à l’autre en deux secondes, idem pour n’importe quelle activité … Si je devais vous le décrire, je dirais qu’on a l’impression qu’il veut tout voir sur tout, tout savoir sur tout mais à toute vitesse … on a l’impression presque qu’il court après le temps …. et c’est vrai que cela est assez déstabilisant … on a l’impression qu’il ne prends meme pas le temps d’écouter les réponses à ses questions (mais ca ce n’est qu’une impression:) )

    En ce qui concerne son comportement avec les 2 psychologues qu’il a vu … comment dire …. avec la première psychologue (aux dires de sa maîtresse) il a été complètement “normal” (c’est à dire completement different de d’habitude) , et avec la 2eme completement surexité (il l’ai deja habituellement) mais là il a battu tous les records (en meme temps elle etait assez seche et desagreable)
    Je me suis même demandé s’il ne les avait pas faite “tourner en bourrique” 🙂

    Ce qui est difficile c’est que j’ai cette impression qu’il veut tellement savoir de choses, qu’il ne prend pas le temps de maitriser une notion, qu’il passe à la suivante … et du coup ca peut etre tres embettant …
    Mais je suis tout à fait d’accord, en passant par le jeu on arrive à apprendre differement … mais compter est tout de même difficile …. car il a du mal a rester concentrer suffisament longtemps….
    Avant hier c’etait c’est quoi un calcul, hier comment on lit et aujourd’hui il nous demande de traduire tous les mots en Anglais, espagnol, italien et allemand … bref il ne s’arrete jamais (hihihi)

    L’avantage, c’est qu’il est dans une classe triple niveaux … et que du coup au contact des plus grands, cela lui permet d’assouvir son besoin de découverte.

    En tous les cas, malgré tout le temps et toute la bienveillance que nous lui accordons … je me sens quelque fois vraiment dépassée …

    Bonjour Elodie,

    Pour l’instant si la classe à triple niveau permet de le satisfaire correctement, je pense qu’il faut continuer à l’observer tout en lui permettant, si la maîtresse adhère au principe, de pratiquer des activités avec les plus grands quand le besoin se fait ressentir. En fait, diagnostic ou non, la maîtresse a tout loisir de le confronter à des activités stimulantes, de “tester” ses réactions en fonction des situations d’apprentissage, et vous donner des indications en fonction de ce qu’elle constate sur place : la difficulté est de faire la part des choses entre besoins accentués du fait du haut potentiel et l’agitation que l’insatisfaction peut engendrer, et un réel trouble de l’attention indépendant du hp qui viendrait s’y ajouter. D’après ce que vous dites avec la 2è psy je pencherais pour la surexcitation, surtout s’il a ressenti una ambiance tendue, mais cela reste à vérifier et à surveiller.
    Ensuite il est encore très jeune donc c’est normal qu’il ne soit pas tout à fait “posé”, prêt à attendre… Cela s’apprend et vient avec le temps. De votre côté vous pouvez lui proposer des temps d’activités aux moments propices pour vous et lui, lui apprendre petit à petit à aller au bout d’une activité en lui indiquant son déroulement à l’avance, en procédant par étapes… Très souvent le fait de les prévenir à l’avance du déroulement de la journée, ou lors d’une sortie particulière…leur permet de s’y préparer et éviter les débordements émotionnels, certains enfants très jeunes ont besoin de cette étape de préparation, c’était le cas de mon aîné aussi, par contre l’inconvénient était quil ne fallait pas oublier la chose annoncée, sinon débordement aussi !
    Voilà, j’espère pouvoir vous rassurer un peu !

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement [user_count] les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris