Aller au contenu

Test de Loulou 4,5 ans : des avis/conseils ?

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 24507 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

14 réponses et 4 participants
Dernière mise à jour par Elodie2812 il y a il y a 2 années.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Auteur
    Messages
  • Particulier

    Bonjour,
    Certaines personnes ici me connaissent. Je suis la maman de Loulou 4,5 ans qui a finalement fait le fameux test cette semaine suite à l’apparition brutale de grosses difficultés à l’ecole (et à la maison mais ça ça fait plus longtemps 😊 !).
    Je tiens tout d’abord à remercier ce site et ceux qui le font vivre. Grâce à eux et à leurs interventions bienveillantes, j’ai pu avancer dans mon cheminement pour finalement (malgré mes réticences) oser amener mon Loulou chez une psychologue…

    Le test (WIPPSI 3 car cette dame trouve qu’il est plus complet + autres ?) s’est déroulé sur une journée (2 fois 1h30). Loulou était anxieux mais finalement quand on lui a dit qu’il allait gagné des points il s’est lancé (il adore compter et est très compétiteur). Loulou a adoré, n’a pas bougé de sa chaise, et à la fin de la journée m’a demandé quand est-ce qu’on retournait faire des activités chez la dame 😊 ! Bon il était un peu fatigué quand même…

    Puisqu’ici je pense pouvoir donner des chiffres sans jugement et avoir des conseils éclairés, je vous donne en résumé les résultats et les conseils donnés par la psy.

    QIV : 149
    QIP : 150
    QVT : 115
    QIT : 148
    NCL : 147

    Conclusion (résumée) :
    Enfant très précoce sans dysharmonie qui nécessite des aménagements de son parcours scolaire.
    Seul point faible une certaine lenteur graphique, sans dysgraphie, qui s’explique par le fait qu’il sort de PS.

    Ses préconisations :
    Accélérer le parcours ++ à savoir :
    – le faire passer de MS/GS à GS pure dès cette année.
    – le mettre en CP/CE1 l’année prochain dans l’optique de lui faire sauter le CE1 (il entrerait en CE2 à 6,5 ans ?!).

    Et voilà les fameuses questions de la maman !
    – J’ai lu que le WIPPSI 3 surévaluait les résultats : est-il possible qu’il ne soit pas si ‘´gratiné’´ ?!
    – Ne trouvez vous pas que cette dame va un peu vite en besogne ?
    Quand je lui ai dit que nous tenions à garder de bonnes relations avec l’ecole (ce qui est le cas aujourd’hui), qu’il y aurait peut être des problèmes d’effectifs de classe, que Loulou n’aime pas trop changer d’environnement, que son meilleur copain est dans sa classe… elle m’a fait comprendre que tout ça était accessoire (?!). Pour vous dire elle m’a même rappelée le soir pour insister en disant que pour un enfant avec 150 de QI il FAUT qu’ils fassent cet effort !
    Dans un sens j’ai confiance, c’est une dame assez âgée, psychologue clinicienne (elle a participé à des recherches), qui je pense n’a plus rien à prouver à personne… mais dans un autre je me dis que ça fait beaucoup quand même !

    Pour l’instant nous allons simplement transmettre les résultats à l’ecole (qui semble intéressée), et peut être évoquer la classe double CP/CE1 pour l’annee prochaine (en fonction des réactions de la psy scolaire qui doit de toutes façons passer le voir). Pour le reste nous aviserons si les problèmes de comportement ressurgissent.

    Voilà. En tout état de cause je suis soulagée car nous pouvons maintenant prendre nos décisions avec plus de sérénité : Loulou a vraiment de bonnes capacités et il n’est pas asperger comme j’ai pu longtemps le croire.

    Particulier

    Bonjour Pep,je me permets d’intervenir pour vous rassurer.
    Mon fils a été testé à 4,5 ans (en début de MS)à la demande de l’école.
    Comme le votre , il a un QI élevé et équilibré. G a donc sauté la Ms (puisque la maîtresse la mis en Gs directement ). En cp , il a fait le programme de CE1 et est passé directement en CE2 .tout c’est toujours très bien passé. Aujourd’hui, il est en CM2 à 8 ans avec 2 ans d’avance. Et ça roule très bien. (Nous avons refusé un 3ème saut de classe ….. car l’écart serait trop grand ).
    Je vous souhaite bon courage et ne vous faites pas trop de soucis. Faites toujours au mieux pour votre zèbrillon et ça ira.

    Particulier

    Merci Moisan21,

    Donc +1 pour la psy…

    Et comme ça soulage (aussi) de voir que d’autres sont passés par là avant nous et s’en sortent bien !
    Du coup j’en profite :
    – votre enfant est scolarisé dans le public ? Nous préférerions qu’il y reste scolarisé dans la mesure du possible (ce n’est pas une question de moyens mais plus de philosophie…).
    – avez-vous dû vous battre pour faire accepter ces sauts (et autres adaptations) ou bien l’ecole a-t’elle su prendre en considération la particularité de votre enfant ?
    – comment se passe le côté relationnel ? Votre enfant est bien intégré ? Il n’est pas stigmatisé ?

    Question subsidiaire :
    – votre enfant a-t’il un(e) grand(e) frère(sœur) ? Chez nous ça se complique car Loulou a une grande sœur de 6 ans qui, s’il fait 2 sauts, se retrouverait dans le même niveau… Elle a déjà intégré le fait qu’il irait en CP l’an prochain et ma foi, elle semble plutôt bien l’accepter (elle est extrêmement protectrice et lui explique déjà comment ça se passe), mais voir son « petit chou » dans le même niveau…?
    Et vu le profil de Loulou, reste d’ailleurs à savoir si elle ne serait pas un peu précoce dans les encoignures elle aussi (trèèès créative, trèèès angoissée (suivie pour phobies diverses), trèèès empathique). Mais scolairement parlant, elle est bien dans son niveau.

    Désolée de vous sauter dessus 😊 !

    Particulier

    J’ai oublié de préciser…

    Il est effectivement en GS dans sa classe MS/GS (mais officieusement pour le moment). Ce passage s’est fait il y a 1 mois suite à une réunion en urgence (Loulou, élève modèle en PS, s’est mis à faire d’énormes crises ingérables à l’ecole).
    La psy recommande donc qu’il change de classe pour aller dans la classe de GS pure cette année (rythme plus soutenu certainement).
    Mais je trouve ça compliqué de demander un 2ème aménagement si rapidement ! Compliqué autant pour Loulou que pour l’école…

    AdminPremium

    Bonsoir à toutes,

    D’abord pour les résultats du test, de toutes façons vous avez un enfant à très haut potentiel et la version la plus récente ne changerait pas radicalement les choses. Ce qu’il faut en tirer c’est que votre fils a des résultats homogènes (donc va bien, grandit harmonieusement) et a de très grands besoins. Ces besoins sont à satisfaire scolairement pour éviter l’ennui et lui permettre d’être, au maximum, dans une démarche d’apprentissage et d’effort. A partir du moment où il est bien accompagné il devrait bien s’en tirer, comme l’indique Moisan21.
    Dans la remarque ” n’aime pas trop changer d’environnement, que son meilleur copain est dans sa classe… elle m’a fait comprendre que tout ça était accessoire (?!)” si je me réfère à mon expérience avec l’un des miens qui a eu sensiblement le même parcours, ce qui compte n’est pas l’environnement extérieur, c’est réellement secondaire, mais que ses neurones soient en activité !
    Cette remarque est valable pour le scolaire et il est vrai qu’avec un enfant de ce type, la progression scolaire d’une année à l’autre est beaucoup trop lente, il risque même d’avoir besoin d’adaptation supplémentaire malgré un ou 2 sauts de classe (mais ne vous inquiétez pas, une chose après l’autre, vous le sentirez venir, ou pas) mais aussi à l’extérieur car l’école n’est pas tout et ses besoins sont les mêmes dans la vie de tous les jours.
    Maintenant vous savez, n’hésitez pas à en parler avec lui et lui donner ce dont il a besoin. Il a aimé les tests donc les jeux de logique, de réflexion…des pistes à suivre pour les fêtes à venir !

    Particulier

    Re,
    Je vais essayer de répondre à vos questions. … alors nous n’avons eu aucun problème avec les sauts de classe puisque à chaque fois, c’est l’école qui a demandé. (Ils se sont occupés de tout…du test de QI et des demandes de saut de classe anticipé à chaque fois ).il était dans une école privée, cette année pour le CM2, nous avons souhaité le scolariser dans le public pour passer de 4 jours d’école depuis toujours à un rythme de 4 jours et demi afin de le préparer au collège pour la rentrée prochaine. Ce fut un choix judicieux car le nouvel établissement n’est pas très loin de la maison, juste à côté du futur collège et notre fils a pris l’habitude de faire les trajets en trottinette avec ses nouveaux amis. (Je ne suis pas très loin: je veille hihi mais mon zèbrillon a l’impression d’être devenu grand!
    Oui nous sommes une famille nombreuse : 2 garçons et 2 filles (des jumelles )mais nous n’avons pas de soucis car les 3 autres sont plus grands.
    Les sauts de classe ne suffiront jamais à nos zèbres. L’idée c’est de les nourrir à côté. (Notre fils a compris que l’école servait à se faire des copains, apprendre à vivre avec les autres,à gérer ses émotions. …. mais pas forcément à apprendre plein de choses. Pour cela , il y a le conservatoire où G fait du piano (il a là aussi sauté un grand nombre de niveau. … mais cela lui permet de s’épanouir , ),Les stages d’astronomie car il a la tête dans les étoiles et les livres (qui l’accompagnent à chaque instant. ….je me demande même si il ne sont pas greffé à sa main!!!!).
    Voili voilà. …. j’espère avoir pu vous aider un peu.

    Particulier

    Et j’oubliais. ….quand il était petit. …j’ai cru, moi aussi, que mon fils était asperger .

    Particulier

    Merci pour vos interventions rassurantes.

    Pour l’instant je suis plus soulagée qu’inquiète : je sais comment aider Loulou (au moins pour les mois à venir). Nous attendons maintenant la réaction de l’école…

    Voilà donc les nouvelles règles d’or 😊 :
    – ne plus freiner Loulou (et trouver les mots pour expliquer à sa grande sœur que son « petit chou » a la tête qui va très vite).
    – expliquer à l’entourage (très vaste) si nécessaire et anticiper les réponses aux questions (famille, amis, école… et Loulou !) histoire d’éviter les malentendus et la stigmatisation.
    – ne pas hésiter à renflouer régulièrement le stock de livres.
    – augmenter le temps d’accès à la tablette (jeux éducatifs +++ selon la psy).
    – ET CÂLINER À VOLONTÉ !

    Particulier

    Personnellement, nous avons fait le choix de ne dire le QI de notre fils à personne (même lui ne le connaît pas encore, hihi). Quand la question se posait ou se pose encore aujourd’hui, nous disons juste que G a un QI très élevé mais bien équilibré . Cela facilite beaucoup les choses. (Car il y aura,vous verrez, des gens bêtes et jaloux dans votre entourage. …. pour nous , faire comme si c’ était tout à fait normal à été le plus simple.).Faire comme si finalement ce n’est qu’un détail.
    Il faut juste expliquer à l’entourage que son mode de fonctionnement est différent et que sa sensibilité est+++++. Nous essayons de faire en sorte qu’il arrive à trouver sa place dans notre monde…. et c’est un travail quotidien, c’est vrai….mais c’est tellement chouette d’avoir un zèbre….
    Pour les livres….oui oui et RE oui!!!!! Nous rentrons à l’instant, du salon du livre. …. G a rencontré pleins d’auteurs, a promis de leur écrire sur internet afin de donner des retours sur les livres et il est rentré heureux, sur son petit nuage (et nous avec….. 8 romans de plus!!!!!!!!)

    AdminPremium

    Bonsoir à toutes et tous,

    Oui Moisan21, je partage, en étant humble ça passe mieux.
    Les livres, effectivement, rythme effréné, heureusement qu’il y a la bibliothèque très largement rentable !
    Et si par chance vous disposez d’une ludothèque, c’est encore mieux pour tester toute sortes de jeux.
    N’oubliez pas le sport non plus, le mien a adoré tous les sports qui nécessitent de la concentration (et de compter !), tels le tir à l’arc, l’escrime.
    Surtout ne pas hésiter à aller plus loin et jouer avec eux, c’eSt un formidable moment de partage qui permet de cerner encore mieux quel est le réel niveau de réflexion. Les samedis soir par exemple autour d’un jeu de société.

    Bon week end.

    Particulier

    Bonsoir à toutes,je me permets de rajouter que je suis de l’avis de Françoise, le sport est très important aussi! (Pour nous les sports collectifs. …ce n’est pas top! hihi par contre notre fils a fait 3 ans d’escrime et cela lui aporte énormément .
    Dès le CP , il a aussi rejoint un club d’échecs …
    Nous allons également chaque semaine à la mediatheque où il emprunte 18 livres à chaque fois. … mais notre zèbrillon. ….a besoin de posséder ses propres livres. (Du coup, après la mediatheque. …. nous allons à la librairie ! !!!!!).

    AdminPremium

    Vos messages me font bien sourire, c’est agréable ! On a sensiblement les mêmes, si je vous racontais les séances de baby gym à l’époque, un vrai caalvaire pour les moniteurs avec un enfant plus intéressé par les mécanismes et ce qui se passe autour de lui que par la gym. Bref, on se comprend !

    Particulier

    Mes deux enfants sont d’age rapproché 7an et demi et 9 ans l’un est en CE1/CE2 ET l’autre cm1/cm2. car la directrice ne veut pas faire de saut de classe en cours d’année (décision prise la semaine derniere), donc malheureusement ça depend des ecoles.
    je n’ai pas trop de recul pour le moment , par contre la question que le petit depasse le grand en terme de classe, va certainement se produire car mon ainé va en 6eme l’année prochaine mais le cadet, va faire un cm1/cm2. Et on avisera mais la psychologue m’a prevenu que de sauter une classe ne reglera pas le soucis , ni meme deux, car mon fils est tres haut potentiel.(son frere aussi, mais son frere est dyslexique et dyshortographique).
    J’ai discuté avec mon grand, en disant qu’il serait possible que son frere se retrouve dans le meme niveau voire au dessus de lui, et ça ne lui pose pas de probleme. Je pense qu’il faut en discuter avec vos deux enfants.

    Pour le sport, je suis tout a fait d’accord, mon fils ainé fait du judo, étant hypersensible il evacue tout ce qu’il ressent à ce moment là, ça lui fait un bien fou. et moi aussi du coup!lol

    Particulier

    Encore merci à toutes pour vos interventions…

    Ici pour l’instant rien n’a changé. Bien ou mal : ?
    Loulou, qui a évidemment bien écouté ce que la psy disait, se remet à faire des crises à l’ecole. Je pense qu’il croit qu’on doit lui faire faire autre chose (la psy lui a dit qu’elle comprenait qu’il s’ennuyait, parce qu’on l’avait mis avec des « bébés »… pas fute fute je trouve…).

    L’ecole a maintenant le bilan mais nous n’avons aucun retour. Font-t’ils des aménagements ? Sont-t’ils en train de réfléchir ? Ne font-ils rien ?… Aucune idée ! Je suis peut être trop pressée ou trop stressée ? Ce soir sa maîtresse me dit qu’il se calme rapidement une fois qu’il est dans l’ecole. Personnellement je pense que, comme au début de l’année, cela va empiré doucement jusqu’à ce qu’ils ne puissent plus gérer.

    Et puis le papa… enseignant je précise… je ne suis pas sure qu’il ait lu le bilan ! Il n’était pas là lors du rendu de ce bilan alors je lui ai expliqué comme j’ai pu. J’ai même enregistré la psy à sa demande (avec accord) mais il n’a pas demandé à l’ecouter. Il ne se renseigne pas et remet mon avis en doute en permanence.
    Du coup ça donne ça :
    « Loulou si tu n’arretes pas de faire des caprices à l’ecole tu n’auras plus du tout de tablette (jeux éducatifs je précise) ».
    « De toutes façons s’il n’écrit pas mieux il ne pourra pas aller en CP l’an prochain ».
    Pfff…
    C’est comme s’il ne voulait pas voir la particularité de Loulou. Je ne comprends pas. Parfois j’enrage ! J’ai l’impression de parler avec un enseignant obtu qui pense que la précocité est une mode : c’est vraiment dur ! Aujourd’hui je lui ai dit que je ne discuterai plus de Loulou avec lui tant qu’il ne se serait pas renseigné un minimum.
    Et puis j’ai contacté le référent académie EIP. Je me dis qu’il entendra peut être un peu ce que cette personne nous dira…

    Une chose est sure il va falloir qu’on trouve le moyen de se mettre d’accord sur l’attitude à adopter. Et tant qu’il ne se sera pas renseigné je considérerai que je suis plus dans le vrai !

    Voilà une mauvaise passe, je sais que ça passera…

    Particulier

    Je suis dans cette meme phase, et c’est epuisant à gerer.
    Quand j’ai fais la réunion avec la directrice, elle me dit de toute façon les enfants HP s’ennuieront tout le temps en classe, saut de classe ou pas….
    et vu que les miens eux rentrent dans le moule et ne pose pas de soucis, elle ne s’implique pas.dans le bilan tout est expliqué du comportement des HP et ils ont soient pas lu soit pas pris en compte….. Je ne sais pas ou pas compris peut etre….

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 24507 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Depuis 2002, Enfants Précoces Info est un site d'information et de partage au service des familles d'enfants intellectuellement précoces. Espace d'échange et de dialogue, il permet également de trouver une information de qualité sur la question, une écoute attentive et de nouer des liens avec d'autres personnes concernées à travers la communauté de ses membres.

Enfants Précoces Info participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

© 2002-2017 Enfants Précoces Info. Tous droits réservés