Skip to content

Saut de classe,fin d'année?

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 21222 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

8 réponses et 5 participants
Dernière mise à jour par sou01 il y a il y a 2 années et 8 mois.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages
  • Participant

    Bonjour, nous avons enfin passé le pas d’un test (bien que nous n’étions pas forcément pour ),mais les demandes incessantes de ma fille pour faire plus, son ennui, ses maux de ventre bref tout cela combiné nous a amené à pousser la porte d’une psychologue, qui dès la première séance en a émis l’idée. Ma fille a donc un haut potentiel, et elle préconise un saut de classe. Au départ pas forcément pour mais au vue de tout nous en avons parlé à la directrice et à l’enseignante (qui au moment où j’ai pris le rdv me dit qu’elle envisageait de faire tester Nour….alors que….bref passons…). Apparemment on nous demande de prendre contacte avec la psychologue scolaire (qui apparemment est compliqué à joindre que « pas sûre qu’elle se déplace « ….)je voulais savoir si des situations avaient été similaire , ma fille est en CE1 (classe double niveau avec le ce2 de temps en temps la maîtresse lui donnait du ce2)je souhaiterai (à la demande de ma fille surtout ) qu’elle intègre le ce2 , le contact avec une psychologue est il obligatoire (vue les séances avec la psychologue en dehors de l’école) , quel est sont rôle? Est ce que l’on s’y prend tard (je pense que je me reprocherais longtemps le fait d’avoir fait l’autruche et minimisé le mal être de ma fille)…..merci et désolée pour le long récit….

    Participant

    Bonjour SOU01. Tout dépend de l’école et des instituteurs. Dans certains écoles, le saut de classe peut se faire qu’avec l’avis positif de l’instituteur. Parfois, la demande doit passer devant le conseil d’école. Ou encore, il y a aussi des cas où l’avis du psychologue scolaire est demandé. Il peut faire passer à l’enfant des tests de niveau scolaire et de personnalité. Je vous en parle car je suis en plein dedans… Mon fils de 9 ans est en CM1 et demande à passer en CM2 depuis le début de l’année. C’est le parcours du combattant. RDV demandé avec la psy scolaire en septembre. RDV et tests en novembre. des aménagements ont été promis et jamais mis en place. Du coup, amorce de décroche scolaire. Demande de saut de classe en décembre. Réunion pédagogique fin février pour m’entendre dire par la Directrice qu’elle refuse le passage en CM2 (pourtant facile, il est en CM1-CM2) à cause du calendrier. Trop tard pour elle car doit donner son aval pour passage en 6° début avril. Du coup, j’ai pris contact avec l’inspection académique. Je ne désespère pas mais rien n’est fait pour m’aider. cette école est contre les accélérations de cursus mais aussi les redoublements. En revanche, les 2 amis précoces de mon fils qui sont dans une autre école (lui a du changer à cause du harcelement physique et moral qu’il subissait) sont passés beaucoup plus facilement en CM2, l’un avec l’avis positif de la maîtresse (mais QI de 145) et l’autre avec l’accord du conseil des maîtres.
    Ne lachez rien. Soutenez votre fille et montrez lui qu’il ne faut jamais abandonner et aller jusqu’au bout. C’est ce que je tente d’enseigner à mon fils…

    Participant

    Bonjour Doty pour votre retour, ma fille malheureusement a bénéficié de l’avis de sa maîtresse de l’année dernière (!!) à qui la maîtresse actuelle lui a demandé son avis car elle soupçonnait quelque chose, elle lui a gentillement dit « non pour moi je nepense pas  » en continuant à lui donner des exercices de ce1 alors qu’ elle était en cp, non elle nous disait « ça se jouera en ce1…. »(comment se débarrasser du pb….), ne nous indiquant pas la possibilité de voir une psy scolaire(mon grand regret a été d’accorder du crédit à l’école , résultat ma fille en a payé les conséquences actuellement c’est moi qui doit. Gérer une enfant qui oscille entre crise de colère et grande tristesse qui demande (d’elle même)de faire plus…..ma fille est passê chez un psy en cabinet a un QI de 136 apparemment fait preuve de maturité….en ayant demandé un rdv avec la maîtresse et la directrice, la directrice me dit que l’IA trouve que dans la circonscription il y a trop d’écart entre très bon élève et élevé au bas niveau ( ….la faute a qui en quoi la fille est concerné …),que la psychologue scolaire ne se déplacera pas forcément….bref c’est quoi le message on ne fait rien …avant même de débuter quelconque démarche comment être degouté…..mais bon je vais faire tout ce que je peux le saut de classe n’est pas une fin en soit mais Si cela peut tenter d’aider ma fille qu’elle se sente écoutée je vais faire mon maximum!!!courage Doty, et donnez moi la suite donnée pour votre fils, en espérant le meilleur!!courage

    Participant

    Ne laissez pas votre fille devenir comme mon fils. Mon fils à force de s’ennuyer devient dépressif et ne veut plus rien faire. Je vois bien qu’il commence à décrocher mais que personne ne sent rend compte car c’est un enfant calme, sage, qui a de bonnes notes et qui ne fait pas de vague (à l’école en tous cas..). En octobre, il a commencé à parler suicide à 8,5 ans ! depuis je le fais suivre. Il y a des hauts et des bas mais je trouve que globalement il va mieux. Il a toujours beaucoup de mal à s’intégrer socialement car il ne trouve pas sa place mais il commence à avoir les clés. On a trouvé une psy avec laquelle il s’entend bien. C’est déjà beaucoup. Ils travaillent ensemble sur la confiance en soi car même s’il sait qu’il est précoce, il se trouve nul alors que c’est un enfant brillant intellectuellement.
    S’il le faut, prenez contact avec l’inspection de l’Académie.
    Pour ma part, je vous tiendrait au courant.

    Participant

    Bonjour SOUO1. Je crois, comme Doty, que tout dépend de l’équipe d’enseignants (je dis bien équipe). Ma fille est dans une toute petite école de village et lorsque la psy a préconisé un saut de classe, tout le monde s’est mobilisé pour que tout se passe au mieux. Ma fille était en ce2, avec la même maitresse que l’an dernier, choix délibéré des enseignants pour la préserver. Elle est passée en ce2-cm1, avec une enseignante qu’elle connaissait grâce au décloisonnement. Ce fut un peu compliqué car elle refusait d’admettre qu’elle passait au cm1. Donc on lui a laissé le temps. Elle était géographiquement du côté des ce2, en faisant un programme à la carte. Elle est restée en temps additionnel, avec le maitresse pour se mettre à niveau sur certains points qu’elle n’avait pas vus, et surtout, pour « aider » la maitresse à corriger le traavil ces cm1. Régulièrement, elle nous dit avoir fait des exercices de cm1 et elle en est fière. Aujourd’hui, elle est prête à passer au cm2 l’an prochain.
    La directrice nous disait lors d’un entretien qu’effectivement, l’éducation nationale commence à peine à envisager ces enfants « différents » et que les enseignants ont obligation de s’adapter à leurs besoins.
    Je crois que la discussion, l’écoute et le respect sont la clé de tout. Nous avons eu énormément de chance de tomber sur ces personnes. j’espère que vous pourrez trouver autant de soutien pour votre enfant.

    Admin bbPress

    Bonjour,

    Valenri a raison, rien ne vaut une discussion ouverte et un bon échange entre parents et enseignants.
    Le test effectué par le psychologue libéral est tout à fait valable et donc vous n’avez pas besoin de faire intervenir le psy scolaire en plus.
    Je vous conseille de contacter le référent eip de votre académie. Il est l’intermédiaire entre les parents et les enseignants, a pour rôle de vous aider et d’expliquer aux enseignants l’intérêt de la prise en charge des enfants précoces, saut de classe ou pédagogie adaptée.

    Participant

    Bonjour SCOUT1,

    Je vais vous parler de mon expérience qui fort heureusement a eu une fin positive. Mon fils a sauté une classe cette année et vraiement le changement qui s’est opéré est incroyable. L’année dernière en CE1 et également en CP, il arrêtait de travailler à partir de Février, moment ou il reprenait les notions abordées et non acquises du début d’année. Cette année en CM1, il s’éclate même si ça reste facile et surtout il s’est intégré socialement (il disait avant qu’il était transparent au yeux des autres enfants).Le saut de classe de mon fils a été effectif directement sans accord de l’académie et au mois de Mai officieusement. Ils se sont occupés d’officialiser le passage qu’à la rentrée. Vous êtes en droit avec le TEST de demander (voir d’imposer) la mise en place d’une équipe éducative à laquelle la psychologue scolaire est tenue d’assister. Et oui comme ca plus de soucis pour la contacter.A priori, la psychologue donne son accord officiellement c’est pour cela que vous devez la voir.

    Bon courage

    Participant

    De mon côté, nous avons enfin RDV avec l’inspectrice de l’académie le 18/04. Elle m’a confirmé travailler sur le dossier de mon fils et souhaite nous voir pour trouver une solution. La discussion n’est donc pas fermée. C’est encourageant !

    Participant

    Bonjour, merci pour les intervetnions,de voir les différentes situations expériences m’aident un peu à situer ce phénomène les différents niveaux de traitement et d’interventions, tout conseil est le bienvenue pour ma part.
    La maîtresse avait qui nous avons eu rdv avec la directrice nous proposait de mettre en place des activités diversifiées en incluant du ce2(pour ma ce1)pas la semaine qui suivait (pour elle semaine d’évaluation )mais lundi d’après cette semaine.donc lundi ma fille rentre pour le déjeuner avec mal de ventre en fin de journeee le visage fermé et encore mal au ventre,…: »c’était aujourd’hui que je devais faire du ce2…ben j’en ai pas fait »,du coup je lui propose d’aller échanger avec la maîtresse qui me dit: je prépare un PPRE(ce qui n’avait pas été évoqué lors de la réunion du coup je me renseigne sur ce dispositif -,vous avez peut être des retours?-je vous le fais signer mardi ou mercredi », je fais bien écouter à ma fille….le lendemain elle se plaint du ventre mal de tête (au milieu de la nuit elle a demandé à venir dormir près de moi,du coup elle ne se sentait pas bien pour aller à l’école,en discutant avec elle elle me dit « moi j’attends toujours mais personne ne fait rien on dirait ça ne sert à rien….. »j’en ai fait part à la maîtresse en déposant ma fille l’après-midi qui me dit comprendre mais qu’elle aura « TOUT » (…??..) jeudi, mais faut que ma fille comprenne qu’il faut attendre , pour ma part ma fille a du mal avec les rdv et engagement non tenue j’ai beau lui expliqué….je pense la maîtresse de bonne volonté mais tout ceci est tellement chronophage, on met de l’attente là où on pourrait passer rapidement , pour pouvoir avancer que mon enfant ne se sente pas laisser pour compte. Intervention de la psychologue scolaire jeudi (au lieu du mardi….comme prévue mais a priori ce n’était pas un jour opportun),tellement de choses remise au lendemain je me sens un peu démunie (en attendant on continue les activités à la maison , jeux de société , multiplication, lecture….)
    Merci pour votre bienveillance….

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 21222 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Depuis 2002, Enfants Précoces Info est un site d'information et de partage au service des familles d'enfants intellectuellement précoces. Espace d'échange et de dialogue, il permet également de trouver une information de qualité sur la question, une écoute attentive et de nouer des liens avec d'autres personnes concernées à travers la communauté de ses membres.

Enfants Précoces Info participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

© 2002-2017 Enfants Précoces Info. Tous droits réservés