Aller au contenu

résultats du test WISC IV hétérogène

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Je m'inscris gratuitement

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement [user_count] les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Enfants Précoces Info Forums Mon enfant est-il précoce ? résultats du test WISC IV hétérogène

11 réponses et 1 participant
Dernière mise à jour par lilou711 il y a il y a 3 semaines et 1 jour.

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • Bonsoir,

    Mon fils a été testé pour la 2ème fois (1ère fois avec WISC III et là le IV) : 1er QIT 113 et 2ème QIT n’a pas été calculé car trop d’hétérogénité ! Il arriverait à plus de 120… L’indice verbal est d’environ 130, le perceptif env 120 et le reste c’est la chute ! Mémoire de travail et vitesse de traitement env 100 (reste cependant dans la norme) !!! La psychologue nous explique que s’il avait fait l’effort il aurait eu beaucoup plus !!! Et c’est là qu’il y a un travail à faire pour diminuer ce décalage !

    En conclusion, mon fils a beaucoup de capacités pour apprendre mais n’écoute pas les consignes jusqu’au bout (il veut aller plus vite que la musique car a de multiples pensées, idées à la fois) et répond à côté. Les tâches répétitives l’ennuient et répondra très vite et au hasard pour passer à autre chose ! Cela pourrait expliquer le fait qu’il soit turbulent en classe… Est lent dans l’écriture et écrit mal ce qui l’amène aussi à une certaine lenteur… lenteur qui sera génante pour suivre !

    La psychologue propose de prendre contact avec l’école (nouvelle école dès cette rentrée avec RASED) pour expliquer ce décalage et l’importance de faire respecter les règles à notre fils (c’est le cas pour tous !), qu’il doit faire le travail demandé (même si ça l’ennuie : à ce jour mon fils refuse de travailler et je me demande bien comment je vais l’obliger, on a tout essayé !) et lui proposer ensuite un travail plus difficile pour éviter cet ennui et surtout pour solliciter ses méninges (l’obliger à faire un effort, à réfléchir, à se concentrer sur du travail plus stimulant pour lui) : quand il se concentre mon fils fait les subtests plus compliqués et passe sur les plus simples !!!!

    Nous encourage à faire des jeux de sociétés qui le stimulent dans le même sens : je vais voir les quels pourraient convenir… de le nourrir intellectuellement, de l’entrainer pour l’écriture…

    Je vous communiquerai les détails du test à leur réception…

    La psychologue n’a pas parlé de précocité (et je ne lui ai pas demandé) mais “décrivait” mon fils comme un enfant qui devait être stimulé à tout prix pour éviter l’échec scolaire… ! Pour moi, il a un profil d’enfant précoce mais hétérogène d’où la complexité et la difficulté ! J’ai peur d’être impuissante et que les instit dans la nouvelle école soient très vite fatiguées par l’attitude de mon fils ! Il était dans une classe de 18 élèves et les maîtresses ont abandonné et là ils seront 28 !

    Merci de m’avoir lu. Bonne soirée.

    Bonjour,

    Pour commencer je rectifie : “hétérogène” avec un “s” (en allant vite !)

    Voilà, je n’ai pas encore eu le bilan écrit. Mais j’ai déjà pris contact avec le directeur de la nouvelle école pour lui expliquer rapidement les difficultés rencontrées par notre fils et ce que conseillait la psychologue. Nous rencontrerons aussi le psychologue scolaire bilan en mains.
    J’avais aussi rappelé la psy pour lui faire part de deux trois choses dont mon inquiétude quant au pb de concentration de notre enfant et les conséquences sur son apprentissage ! Elle m’a beaucoup rassurée : “votre fils n’a aucun déficit d’attention, il faut le stimuler, lui donner envie de travailler, plus c’est difficile, plus il sollicite son attention et ses facultés. L’objectif étant d’homogéniser les différents indices, sachant qu’il est précoce (IV et IP) et dans la norme pour le reste parce qu’il n’a pas tjs fournit l’effort attendu… Il n’a pas de difficultés d’apprentissage…”

    Lui donner du travail plus adapté, plus difficile, ok (encore faut voir si les instit suivent !) mais si notre fils refuse de faire parce que l’effort l’indispose ou parce qu’il trouve que c’est trop difficile (pour l’avoir déjà constaté !), comment l’aider ? Bon, je pars pessimiste, je vais laisser venir pour voir son évolution…

    Comment avez-vous parler de sa “particularité” à votre enfant ? Lui dire que nous avons bien compris qu’il apprenait autrement, que parfois ça pouvait le mettre en difficulté, que nous sommes là pour l’aider, qu’il n’est pas seul…. ? Le rassurer et faire en sorte qu’il garde confiance en lui…

    Merci pour vos conseils.

    Bonjour Brigitte,

    Pour répondre à votre question, dans laquelle se trouvent pratiquement toutes les réponses, il faut expliquer simplement et clairement les choses telles qu’elles sont, en tenant compte des caractéristiques de votre fils. Cela peut être une reprise détaillée et expliquée par vous du bilan.
    Nos enfants étaient particulièrement rassurés lorsque nous leur avons expliqué qu’ils comprenanient les choses au bout d’une à 3 fois, alors qu’un enfant dans la norme a besoin d’environ dix explications et répétitions afin de comprendre, ce qui peut provoquer de l’ennui, mais qu’il fallait qu’ils montrent au moins une fois ou deux, par l’exemple, que le sujet était bien acquis, et qu’ensuite, si le travail était compris et bien fait, ils pouvaient, avec l’aide de l’enseignant, passer à autre chose de plus compliqué. Et au contraire, leurs défauts réciproques leur ont aussi été expliqués, en mettant l’accent sur les efforts à faire pour les régler et en leur donnant par exemple des challenges pour la rapidité d’exécution….

    Bonjour Françoise,

    Merci pour votre écoute et vos conseils que nous essayons de mettre en place ! A ce jour notre fils fait encore beaucoup de résistance et fournir un effort semble très laborieux pour lui ! Mais quand il s’y met, il se rend bien compte que beaucoup de choses sont amusantes à apprendre et à appliquer ! Il cherche d’ailleurs à aller encore plus loin dans les difficultés ! Cependant, il note et nous signifie aussi ses limites de compréhension et celles à fournir un effort trop important pour se concentrer ! Je le rassure évidemment en lui expliquant qu’il est encore petit et qu’en grandissant et en continuant à s’entraîner à bien se concentrer (ça s’apprend !) qu’il s’améliorera… Je crains de lui mettre malgré tout la pression… parce qu’il nous est parfois difficile de faire la part des choses entre “ça m’ennuie” (qu’il ne verbalise pas toujours) et “c’est vraiment trop difficile pour moi”. Nous restons attentifs et tentons d’être le plus à l’écoute sans que tout tourne autour de cela !
    Nous avons aussi proposé le jeu d’échec à nos enfants et ils adorent : les règles sont déjà bien assimilées : leurs stratégies de jeux sont déjà bien élaborées je trouve ! Je trouve d’ailleurs ce jeu très accessible intellectuellement contrairement à ce que j’entendais (du coup je n’avais jamais osée à m’y essayer !). Est-ce effectivement le cas ou nos enfants (je pense à tous les enfants “en avance”) sont-ils plus à même d’y parvenir ? Vous voyez, je ne suis pas encore moi-même au clair quant à une facilité d’apprentissage éventuelle chez mes enfants !

    Très belle journée !

    Bonjour, J’ai été interpeller par le fait qu’il soit lent à l’écriture et qu’il écrit mal car s’est le cas de mon fils également. Je suis aller voir une graphothérapeute qui a diagnostiquer une dysgraphie de mouvement, il ne peut donc pas faire de double tache comme écrire et écouter et comprendre pourtant il passe actuellement un test wisc 4 qui n’est pas encore terminé (fait en plusieurs fois car il a des troubles de concentration et d’attention) car on suspecte une précocité et les premiers résultats du test vont dans ce sens. Peut etre est ce le cas de votre fils? et dans ce cas il y aura des aménagements scolaires a mettre en place. Pour les test de dysgraphie apparemment il peuvent également etre fait avec une hergothérapeute (a verifier)

    Bonjour Brigitte,

    Mon fils âgé de 13 ans présente également des résultats au wisc IV très hétérogènes: ICV 146, IRP 111, IMT 118 et IVT 96. A l’issue du test, la psychologue avait conclu à une dyspraxie et avait préconisé des séances de suivi dans son cabinet. Or, les bilans faits auprès d’une orthoptiste et d’une psychomotricienne concluaient tous deux à une absence de dyspraxie.

    J’ai alors consulté un neuropédiatre, seul spécialiste habilité, en réalité, à poser un diagnostic de dyspraxie. Ses conclusions indiquent que mon fils n’est pas dyspraxique mais dispose d’excellentes capacités intellectuelles , notamment dans le domaine verbal, qui contrastent avec des habiletés motrices dans la norme, voire légèrement en deçà.

    Autrement dit, l’absence d’homogénéité dans les résultats obtenus serait, dans le cas de mon fils, la traduction concrète de ce que JC Terassier nomme la dyssinchronie des enfants précoces (fort décalage entre les compétences intellectuelles, très développées, et le développement psycho-moteur et psycho affectif de l’enfant surdoué qui lui est normal voire en retard). Selon le neuropédiatre, cette hétérogénéité des résultats au Wisc IV (avec notamment un ICV très élevé, supérieur à l’IRP) se retrouve fréquemment dans sa patientèle. Concernant mon fils, il nous a orienté vers une psychomotricienne pour prendre en charge sa lenteur d’écriture et ses difficultés d’attention soutenue. Ce travail est actuellement en cours et je ne peux vous en dire davantage.

    En espérant que mon témoignage apporte un éclairage à certaines de vos interrogations,

     

     

    Je viens de vous lire ! Je reviendrai vous dire comment ça évolue chez nous ! Je dois aller bosser ! A bientôt et merci pour vos témoignages !

    Bonjour,je vois que mes soucis  sont également partagés par d’autres maman;Mon fils de 5 ans et demi est en grande section et presente, comme votre fils Brigitte,  un comportement plutôt difficile à gérer : n’ ecoute pas les consignes jusqu’ au bout, ne fait que ce qui lui semble facile, veut toujours aller vite vite vite, difficultées de concentration en classe, graphisme epouvantable etc. Apres la visite PMI obligatoire en grande section, le medecin m’ a confirmé sont deficit d ‘attention flagrant et des resultats de  tests largement au dessus de la moyen en deux fois moins de temps ( car pas concentré) que les autres… Ce medecin m’ a conseillé de le faire detecter . Je ne sais pas si en grande section il est interressant de faire ces tests.  A quel age  avez vous fait faire  les tests? comment faire pour leur faire comprendre qu’il faut parfois se donner un peu de mal? Merci de m’avoir lu aureliecomment se deroule la scolarité de votre fils?  

    Mon fils âgé de 14 ans présente des résultats au wisc IV très hétérogènes: ICV 124, IRP 138, IMT 85 et IVT 86. Il apparaît qu’il est dyslexique mais aussi dyspraxique. Est-il HP est pourquoi hétérogène pouvez vous m’expliquer. Actuellement il n’est plus à l’école je lui fais les cours de 4 eme parle CNED. Il a eu un traumatisme scolaire et harcèlement. Aujourd’hui il va mieux il a été suivi par une psychologue en EMDR. Il veut retourner à l’école mais où le mettre la est la question. La psychologue nous a dit surtout pas dans le collège où il était. Quelqu’un peu m’aider sur se sujet je suis de Vitrolles dans les Bouches-du-Rhône.
    Merci

    Bonjour
    Mon fils de 9 et 2 mois a fait test wisc
    le compte rendu dans un premier temps était des note standard 14
    Plutôt supérieur à la compréhension verbale similitude
    et très faible aux symbole 1
    J’ai reçu par courrier le compte rendu avec détail note composite
    Et la ou était fort je trouve la note basse 108 compréhension verbale C’est pas précoce ça pour moi;
    De gros écart de 41 ET LA ENCORE JE NE COMPRENDS PAS CE QUE VEULENT DIRE LES ECARTS;
    Donc incalculable,
    Cependant son comportement lors du test, ne correspondait pas à la raison pour laquelle j’envoie mon fils faire ce test.
    Il avait plutôt envie de réussir, ne rechignait pas une seule fois, mais était sur lorsqu’il avait faux.
    Je dois en conclure quoi moi dans ce test.
    A la base la psy avait évoqué la précocité.
    Ha oui il a peut être un pb avec le spatiale, mais encore ????
    Merci pour votre lecture, et vos réponses d’avance….

    Bonjour Alex,

    Je ne peux pas vous répondre comme ça, l’interprétation du test fait partie intégrante du travail du psychologue. En effet il tient compte effectivement des résultats obtenus, mais aussi de ce qu’il a pu constater pendant le test (attitudes, réactions de votre fils), de ce que vous lui avez exposé sur son vécu…
    Simplement le fait qu’il y ait hétérogénéité veut dire en gros que son bilan n’est pas “équilibré”, donc qu’il a des points forts et des points faibles sur lesquels il faut travailler ou encore qui peuvent vous orienter vers la recherche d’autres facteurs qui l’empêchent d’avoir un résultat homogène.
    Il est nécessaire pour bien comprendre que vous puissiez discuter avec le psychologue, que vous mettiez en balance ce qu’il a vu avec l’attitude de votre fils à l’école, à la maison pour bien mettre en évidence “une façon de réagir” face à différents types de situations, réactions qui pourront être différentes selon que votre fils se sente en confiance, stressé… C’est cette analyse qui vous permettra de mettre en place des choses (ou faire mettre en place si besoin) pour le bien être de votre fils.

    Bonjour,
    Mon enfant a passé test Wisc V à l’âge de 9 ans, un bon élève à l’école, mais des épisodes de crises émotionnelles, opposition, ennui…se sent différent des autres camarades depuis petit nous ont amené à consulter un psychologue qui nous a conseillé de lui faire passer le test résultat de la psychologue ICV 112, IVS 94, IMT 117, IVT 132 mais très détaillé de sa part sur son profil cognitif, il en résulte de gros écart et en résulte un profil hétérogène avec dyssynchronie.
    L’important est pour lui et nous de savoir comment il fonctionne pour s’adapter à son comportement, il faut qu’il soit stimulé intellectuellement pour trouver plaisir à travailler, et à combler son ennui qui dérivait vers un mal-être. La difficulté pour nous c’est de ne pas avoir d’échanges avec d’autres parents avec des enfants profil cognitif pareil (échange activités, rencontres…) ainsi que savoir comment intervenir au niveau de son école pour qu’il prenne cette différence en considération, afin de ne pas faire l’effet inverse se mettre en situation d’échec éventuel à l’avenir car il ne rente pas dans une catégorie d’intelligence…
    Habitant de Saône et Loire.
    Merci beaucoup par avance de votre compréhension ainsi que vos réponses.

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement [user_count] les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris