Et si votre enfant était surdoué ?

JE FAIS LE TEST

Réponse inattendue

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces InfoVous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

0 réponse et 1 participant
Dernière mise à jour par J.Aumais il y a il y a 1 mois et 1 semaine.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages

  • J.Aumais
    Participant

    J’ai toujours eu de gros problèmes de comportement, surtout à l’école. Un jour, une travailleuse sociale vient me rencontrer à la demande de ma mère et de l’école. À cette époque, j’avais 7 ans. Le résultat de la rencontre n’était pas celui désiré par ces adultes, mais la travailleuse sociale en est sortie bouche-bée. Je vous raconte une petite partie de cette rencontre comme ma mère me l’a racontée:

    Je suis seule avec la travailleuse sociale dans son bureau. Elle se penche vers moi et me dit:
    <<Jasmine, pourquoi ne souris-tu pas? >>

    Je roule des yeux et lui répond:
    <<Pourquoi j’devrais sourire? Vous me rencontrez parce que je fais du trouble à mes profs. J’comprends, mais je ne suis pas la seule élève de la classe qui dérange. Si les autres peuvent, alors pourquoi pas moi? >>

    Elle me caresse la cuisse. Mal à l’aise, je la secoue. La travailleuse sociale semblait choquée par mon geste. Elle poursuit en me demandant:
    <<Écoute Jasmine, ce n’est pas parce que les autres dérangent que toi aussi tu peux déranger. Si je te demande de sauter en-bas d’un pont, le ferais-tu?>>

    Je croise mes bras et commence à bien rigoler. Je secoue la tête et dévisage la dame. Je n’ai hésité à lui répondre:
    <<Ah… Eh bien là, ça dépend quel pont.>>

    La travailleuse sociale me fixait sans rien dire. Elle ne comprenait pas. J’ai appris, quelques jours plus tard, qu’elle avait téléphoné à ma mère pour lui raconter. Croyez-moi, cette Histoire les a marquées à jamais. Ma mère m’a dit:
    <<C’était la première fois de ma vie que je ne savais pas comment réagir. C’était comme si tu cherchais le trouble, mais en même temps, c’était vrai. >>

    Je lui coupe la parole:
    <<Eh bien oui. Ç’aurait pu être un mini pont fabriqué en bloc Légo, comme ç’aurait pu être celui qu’on prend pour aller chez grand-maman.>>

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement les 9170 membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces InfoVous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.