Skip to content

Rentrée 6eme catastrophique et desemparee

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 22512 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

4 réponses et 5 participants
Dernière mise à jour par supercharlie il y a il y a 2 années et 4 mois.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • Particulier

    Bonjour,
    Mon fils ,diagnostiqué précoce à 8 ans,eip et hyperactif, vient de rentrer en 6ème. Nous l’avons mis dans un collège privé car il est petit seulement 400 élèves et une classe de 23. Avant de l’inscrire, nous avons bien expliquer à la directrice ce qu il en était. Réponse pas de soucis. Aujourd’hui il a déjà 13 mots sur le carnet de liaison, 2 heures de colle et maintenant ils me parlent de mise à pied. Toute sa scolarité de primaire c’est bien passée, aucun problème de comportement, seulement « il discute tout le temps et bouge beaucoup mais c’est un enfant très attachant ». Au collège, ils me le décrivent comme un élève indiscipliné et perturbateur ». Ils ne prennent en compte ni sa précocité ni son hyperactivite. Aujourd’hui nous sommes en train d’établir avec le médecin scolaire un papier ou autre chose mais dans tous les cas nous sommes complètement désemparés et nous ne connaissons pas de collège dans la région susceptibles de l’accueillir.

    AdminPremium

    Bonjour,

    Vous pouvez contacter le référent eip de votre académie afin qu’il vous vienne en aide.
    La précocité de votre fils et son hyperactivité doivent être prise en compte avec une réflexion et des actions autour de lui afin que lui et ses enseignants puissent avancer ensemble dans un cadre précis et adapté. Le référent eip pourra intervenir afin d’expliquer tout ceci à l’équipe enseignante.

    Particulier

    Mon post ne va pas vous aider mais je vous remercie. Je me sens moins seule.
    Ceci dit dans l’académie où j’habite lorsque nous avons appelé l’académie, nous avons bien compris que la précocité n’était ABSOLUMENT pas leur pb. En gros le référent nous a dit que ça dépendait du bon vouloir de l’enseignant.
    Je vous souhaite du courage et j’espère de tout coeur qu une solution viendra.

    Particulier

    Je me permets une précision : s’i y a des aménagements décidés par le médecin scolaire, les profs doivent les suivre, que ça leur plaise ou non.
    Morel, êtes-vous certaine que l’information a bien été transmise aux profs ?
    Dans quelle structure était-il scolarisé en primaire ?

    Particulier

    Bonjour Morel,
    Mon fils vient de passer en 6eme également dans un établissement privé de toute petite taille (1 classe de 17 élèves).
    Il est HP, pas de vrai hyperactivité mais il s’ennuie vite, se déconcentre vite et si le prof ne le canalise pas, il devient perturbateur (il parle, bavarde, fait des blagues, rigole…)
    Si au primaire les profs étaient à l’écoute et essayaient de comprendre/de s’adapter un peu à ses spécificités de petit zèbre, au collège, bien que ce soit dans le même établissement et que nous avions préparé le terrain au préalable avec le proviseur, ce n’est du tout le cas.
    4 mots dans le cahier (à 1 de la colle de 2h) pour bavardages et comportements perturbateurs, des remarques désobligeantes sur son comportement, des résultats scolaires qui décrochent…

    Notre choix, mais qui reste très personnel, est de le changer d’établissement à la prochaine rentrée. Un autre établissement privé à 50 km de chez nous, à 25 minutes de nos boulots….En tant que parent, nous savons bien que nous ne changerons pas les profs et que, si la démarche n’est pas pro-active de leur côté pour s’intéresser et prendre en compte ces enfants avec des spécificités, nous ne pourrons que les braquer et nous, nous épuiser avec bien sûr une scolarité et une intégration sociale en berne pour notre fils.

    En attendant, nous avons pris rendez-vous avec proviseur et prof principale pour leur ré-expliquer les bases des spécificités de la précocité, leur rappeler leur obligation d’en tenir compte et leur demander des actions concrètes pour le « canaliser » (le mettre à une table seul, se montrer plus tolérant envers lui, l’encourager au lieu de le démotiver, faire des points avec lui sur son comportement pour l’encourager à faire des efforts…).
    Nous allons aussi commencer des cours à domicile avec un formateur pour lui apprendre à mieux apprendre, à comprendre et accepter les attentes du collège et ses règles même si elles lui semblent injustes et stupides, évacuer la pression…

    C’est mon partage d’expérience même si cela peut sembler peu optimiste sur le corps enseignant…

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 22512 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Depuis 2002, Enfants Précoces Info est un site d'information et de partage au service des familles d'enfants intellectuellement précoces. Espace d'échange et de dialogue, il permet également de trouver une information de qualité sur la question, une écoute attentive et de nouer des liens avec d'autres personnes concernées à travers la communauté de ses membres.

Enfants Précoces Info participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

© 2002-2017 Enfants Précoces Info. Tous droits réservés