Skip to content

Problème d'endormissement et précocité?

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 20871 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

19 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par helene83calais il y a il y a 8 hours et 58 minutes.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 20)
  • Auteur
    Messages
  • Participant

    Bonjour à tous,

    cela fait quelques semaines que je lis le forum. Je suis arrivée ici un peu par hasard, à la base je cherchais des pistes pour aider notre petit garçon qui aura 6 ans dans 2 jours à s’endormir plus facilement: il se couche à 20h et s’endort vers 22h. Et certains posts parlaient de précocité, donc j’ai lu et je retrouve chez notre fils des traits de son caractère, de sa façon d’être, bien évidemment pas tous!

    Paul a parlé tôt et surtout très bien très jeune, beaucoup plus tôt que ses copains de crèche ou sa copine (il n’a pas de cousins, cousines, donc hormis la fille d’une amie qui a 3 mois de plus, on n’a pas vraiment de point de comparaison), enfin c’est ce qu’on nous disait à la crèche. Bref, pour nous c’était juste qu’il était éveillé… En grandissant, on s’est toujours dit qu’il était intelligent mais comme tous les enfants.

    A l’école, il était calme, studieux… Il s’est fait gronder deux ou trois fois mais jamais rien de méchant. En GS, plusieurs fois il nous a dit qu’il ne jouait plus avec ses copains car certains ne font que la bagarre et d’autres jouent à la moto… Ca attirait un peu mon attention mais ses plaintes n’étaient pas récurrentes et quand on arrivait à l’école, il était toujours heureux de retrouver les enfants de sa classe. Lui c’est plutôt le genre à collectionner: les cailloux, les bouts de bois (toutes nos balades tournaient au drame cet été quand il fallait remettre les bouts de bois dans la forêt – on parle quasiment de branche ;-), les coquillages, les oeufs de raie…).

    En mai de cette année, il s’est mis à faire pipi au lit alors qu’il était propre la nuit depuis ses 2,5 ans. Au bout de deux ou trois semaines, on a commencé à s’inquiéter, pensant même qu’il était diabétique, il en avait tous les symptômes. Un examen médical nous a rassurés, on a mis ça sur le compte de la fatigue de la fin d’année. On lui a demandé s’il appréhendait son entrée en CP, il nous disait que non, et dans son attitude il n’y avait aucun changement. C’était le même petit garçon. On s’est dit que tout se réglerait pendant les vacances d’été, qu’on allait passer 3 semaines à 4 et que ça lui ferait du bien. Effectivement, les pipis au lit se sont espacés et dès la rentrée, il n’a plus du tout eu d’accident. On s’est dit que notre fils était anxieux, on ne le pensait pas (hormis sa grande crainte de nous perdre dès qu’on va quelque part!).

    Bref, l’entrée au CP s’est bien passé, il a retrouvé les enfants de l’an passé. Il nous a inquiété un week-end en nous disant qu’il était nul, ne comprenait rien, que la maîtresse allait trop vite mais il n’en a jamais reparlé. On s’aperçoit qu’il est toujours très anxieux, il a ressorti 6 doudous au lieu d’un et les mange en permanence, quand il n’a pas de doudous, il mange ses vêtements, son manteau, son tour de cou… C’est horrible, tout est trempé! Et depuis la rentrée, il met deux heures à s’endormir! Ajouté à ça le fait que son papa a été nommé à 1h de chez nous et qu’il a l’obligation de dormir sur son lieu de travail, donc il ne rentre que le week-end, ça fait beaucoup pour notre garçon… Mais il n’exprime rien, j’essaye de creuser, il me dit qu’il a peur du loup un soir, un autre soir peur du chien… et deux secondes après rigole! Clairement, je ne sais pas l’aider aujourd’hui. Je pense vraiment qu’il est fatigué car quand il se couche à 22h le week-end, il dort jusqu’à 9 ou 10h, il a donc besoin de toutes ces heures de sommeil.

    A l’école, on ne discute pas beaucoup avec la maîtresse. Mon mari n’est pas là, je dépose les enfants le matin, mais ces sont mes beaux-parents qui les récupère midi et soir. Et on va dire qu’entre mon mari, professeur jusqu’en juin et proviseur adjoint aujourd’hui, mes beaux-parents, anciens prof et surtout instit de CP, c’est le choc des cultures avec l’instit… Je n’entre pas dans les détails, ça ne sert à rien. Tout ça pour dire que je n’ai jamais vraiment l’occasion de discuter avec l’instit, hormis lorsqu’elle m’a dit que Paul ne savait pas écrire donc qu’il devait aller au soutien. Ca m’a un peu sidéré car c’est un peu le rôle du CP de leur apprendre à écrire.

    Donc pour en revenir à la précocité, j’ai commencé à me poser des questions par rapport à son hyper sensibilité (au bruit, je suis obligée de lui boucher les oreilles quand il doit se servir d’un sèche-main, et encore c’est récent, avant il était hors de question d’allumer un tel engin avec lui à proximité), son discours, sa relation aux autres enfants de son âge, son humour, sa mémoire, ses analyses, son sens de l’observation, son goût pour les dinosaures et l’espace (il ne veut que deux choses à son anniversaire: un téléscope et un dinosaure caché dans le plâtre pour jouer au paléontologue…), au fait qu’il lui est inconcevable qu’on puisse être seul (un escargot seul sera remis avec d’autres escargots, un caillou idem…,), certaines crises que je ne comprends pas et pas mal d’autres choses. L’écriture ne m’a pas interpellée plus que ça, étant de fin d’année, et venant juste d’entrer au CP, pour moi c’est normal qu’il ait des « difficultés ». J’ai donc pris RDV avec une spécialiste pour en discuter, même si je me dis qu’il est très intelligent mais pas précoce (il n’a pas lu avant d’entrer au CP, il était demandeur mais ne faisait pas d’effort, par contre maintenant il sait lire, il gère très bien les maths mais ne compte pas comme certains enfants le font jusqu’au million…), et surtout me guider pour l’endormissement.
    Cette dame m’a demandé une lettre de lettre de la maîtresse dans laquelle elle le décrirait. Ne travaillant pas exceptionnellement aujourd’hui, amenant les gâteaux pour fêter son anniversaire à l’école, je lui ai donc demandé si elle pouvait préparé ça. Elle m’a dit que ça allait être très simple, qu’elle pouvait me résumer Paul en deux phrases: « oralement, il est surdoué, il sait tout, comprend tout plus vite que les autres, et moteur dans la classe… mais à l’écrit, c’est une catastrophe, c’est un vrai repli sur lui-même ». Elle m’expliquait que tout ce qu’il fait à l’oral disparaît à l’écrit, il est super stressé et n’est même plus capable d’écrire des chiffres basiques sur son ardoise. A ce moment là j’ai repensé à tout ce que j’ai lu sur les problèmes d’écriture pour les enfants précoce. Sans vraiment penser que Paul est précoce, je me suis dit que j’avais bien fait d’anticiper et de prendre RDV avec quelqu’un car la maîtresse voit notre fils en panique à l’écrit mais jamais elle nous a dit que c’était à ce point.

    Voilà pour une longue présentation de la situation, j’espère compréhensible!

    Donc si certains de vous ont des techniques pour accompagner son enfant dans l’endormissement, je suis preneuse!

    J’espère que le RDV dans 10 jours nous permettra d’avancer un peu. Aujourd’hui, nous ne sommes pas forcément à la recherche d’une réponse à la question « est-il précoce » mais plutôt de solutions pour l’aider à gérer son stress et l’aider dans l’écriture (les deux sont probablement liés, même s’il y a aussi de l’anxiété à la maison le soir), hormis ça, il n’y a pas de gros problèmes de comportement (même si des fois il me rend folle avec ses réactions disproportionnées), est heureux d’aller à l’école, à ses différentes activités… dont le foot où c’est la cata, il n’est absolument pas doué mais il est heureux, alors on continue tant qu’il n’en souffre pas. Par contre la voile ça lui va bien, seul sur son bateau, pour le moment il n’a qu’à appliquer ce qu’on lui dit donc ça marche!

    Enfin pour conclure, je dirais bien à mon frère de passer un test de QI, je suis sure le concernant qu’il l’est vu tout ce que j’ai lu, mais lui a été un enfant décrocheur dès le CE1 après un CP extraordinaire, et l’institutrice de ma soeur disait à mère lorsqu’elle était en CM2 que le problème avec elle, c’etait qu’elle en savait plus qu’elle… Donc je préfère être vigilante pour que Paul soit bien dans ses baskets, mon frère a toujours eu de gros soucis à l’école et dans ses relations aux autres, je ne veux pas qu’on reproduise ça.

    A bientôt!

    Participant

    J’oubliais de préciser que c’est une pile, mais pas à l’école: on pense qu’il se force tellement à rester concentré que le soir il explose!

    Participant

    Bonjour,

    Mon fils a 7 ans, fils unique. Nous n’avons jamais voulu marqué son HP mais avons quand même fait les tests voulu par la directrice de la maternelle. Effectivement il est HP, travail bien a l’école et est très sociable.

    Il met 2 heures en moyenne a s’endormir et ce depuis qu’il est bébé 😁. C’est dur pour lui et pur nous ! On à tout essayer. Les bons points, les punitions, la zone a ne pas dépasser, la musique, la relaxation. On en est réduit a dormir avec lui, seule solution qu’on a avant de rentrer dans le cercle vicieux de la fatigue. C’est aléatoire parfois il s’endort seul (après deux heures) mais par périodes il a peut et refuse qu’on le laisse seule dans une pièce. Ils nous suit toute la journée a la trace.

    Il a toujours eu leur de l’abandon, ne faisait jamais de siestes bébé, ou bien s’endormait trop tard a la crèche donc c’était fini de dormir,il est très sensible peut partir dans les tours très vite.

    Il est HP oui, il a parler bien relativement tôt. Il est très bon en mathématiques et français. Retiens une poésie en la lisant une fois, reprend sa maîtresse de CE1 quand il y a des fautes de language, de règles qui changent sans raisons. Il ne supporte pas la malhonnêteté et les injustices. Ses amis n’ont pas les mêmes centres d’intérêts et lui est plus dans la ramassage des cailloux, regarder les libellules et la position de la lune ou des étoiles, de la petite feuilles qui s’envole dans le ciel. On pourrait dire oui comme tous les enfants mais non, la petites feuille est là pour une raison donc il faut comprendre pourquoi du début jusqu’à la fin.

    Il n’y a que peu de moments calmes,la journée est mouvementé comme des vagues incessantes,il n’y a pas un seul moment de blanc la parole est toujours active et l’écoute est subconsciente. Il respire la joie de vivre et est très drôle mais fait le pitre pour se faire remarquer.

    Il est très difficile de lui faire faire une tache qui requiert un peu de méthode. Il sait s’habiller seul mais ne peut pas le faire seul car il ne sait pas ne pas penser qu’à la tâche a executer. Mettre sa chaussette droite puis la gauche est un calvaire, entre temps il aura penser comment il va faire pour recréer un dinosaure pour de vrai donc il faut lui dire de mettre sa chaussettes droite.

    Cela peut faire sourire, dire qu’il peut simplement être dans la lune et que ça passe mais non, il est en souffrance. Il ne le dit pas,.c’est ça vie normale pour lui et pour le moment il n’y voit pas d’obstacles. Tout est facile pour lui a l’école. Mais les années vont passer et ne voyant pas de difficultés il ne développe pas de goûts pour l’effort.

    L’écriture est plutôt bonne mais c’est très dure pour lui, il fera des fautes de recopie car il réfléchit plus vite que son geste. Il a une adaptation dans sa classe de CE1 / CE2 (il est en CE1, né en 2012).

    Il est suivi par une psychomotricienne et ne présente pas de retard particulier dans le geste. Il lui manque la méthode. Quand d’autres enfant peuvent faire les fou entre deux activités scolaires, pendant ce temps ils arrivent a aussi penser a se préparer pour l’autre activité. Mon fils ne peut pas il se perd dans ses pensés et il est difficile de le reconnecter.

    S’il y a eu la moi Dre excitation le soir je le perd et le coucher est très très difficile.

    Quand on se fait des câlins, il veut le câlin mais a tellement la bougeotte qu’au bout d’un moment après m’être monter sur la tête, bouger dans tous les sens je n’en peut plus et le rejeté. C’est comme cela tout le temps malgré le faire que je sois très câlins. On arrive quand même à se combler de câlins mais c’est dur et il faut prendre sur soit car tout bouge tout le temps dans sa tête et dans son corps.

    Le brossage de dans est un calvaire, il doit faire les 400 pas pour se brosser sinon cela ne va pas.

    Il ne mange que très peu d’aliments. Que de l’eau, pas de choses extravagantes comme des bonbons. Pâtes, riz, poisson,fromage mais pas de mélange et aucun légumes. As ton essayer ? Oui et oui. Nous ne sommes pas laxistes, nous sommes une familles avec ma femme stable et aimante, nous travaillons dans le privé tous les deux les journées sont chargées mais nous avons un equilibre de vie.

    Je ne vous ai pas aider en disant tout ça Hélène désolé 😅 mais je retrouve mon fils dans e que vous dites. Et nous ne savons pas quoi faire pour le coucher. Ce sera comme ça jusqu’à ce qu’il soit grand garçon c’est comme ça. Nous allons quand même faire un suivi chez une psychologue spécialiste HP sur les conseils de l’école.

    Participant

    J’oubliais. Le seul moment de détente que nous avons, et lui aussi, c’est quand il lit …

    Il sait lire depuis la moyenne section et peut lire plus d’une heure d’affilée. Dans ces moment là son cerveau se met en pose et il est calme. Des le libre posé c’est reparti et il me faut lui faire faire une activité calme (coloriage, sortie dehors, jeu de société) ou bien le manège recommence.

    J’aime mon fils 😍

    Participant

    Ah c’est en grande partie Paul tout ce que vous racontez 😉

    S’habiller seul il sait faire, mais c’est 20 minutes… par contre au club de voile, c’est le plus jeune mais le premier habillé.

    Le matin j’ai trouvé une technique pour aller plus vite: il s’habille avant de prendre le petit déjeuner pendant que moi je prépare tout en bas, et là on gagne 15 mn le matin!!

    Comme vous, il est demandeur de câlins mais ça dure 1 seconde, après il s’énerve, se lève, va chercher un truc, forcément je me prends un coup et ça m’agace !! Sa sœur est vraiment plus câline que lui mais par contre lorsqu’il faut aller quelque part, Alice part vivre sa vie limite sans baiser alors que Paul doit être accompagné jusqu’à la porte, « t’es sure que tu vas savoir où me récupérer? … »

    Par contre on n’avait jamais eu de problème de sommeil, que ce soit pour lui ou sa petite sœur: les cauchemars, il a du en faire 2 depuis qu’il est né et en 2s il était rassuré, les terreurs nocturnes il n’y en a jamais eues… de bons dormeurs tous les deux. Ce qui me gêne le plus le soir c’est qu’il mange ses 6 doudous, je me dis qu’il canalise son anxiété comme ça et donc cette anxiété l’empêche de s’endormir. Mais je suis peut-être à côté de la plaque.

    Hier soir j’ai discuté avec mon mari de la réflexion de la maîtresse. On s’est dit qu’on verrait avec la neuropsychologue si elle estime qu’il faille lui faire passer un test. Mais mon mari m’a dit « pas de thérapie pour l’anxiété ». J’avoue je suis un peu comme lui, ça me fait un peu peur tout ça!

    En fait j’ai peur qu’il décroche à cause de son blocage à l’écrit, j’aimerais vraiment trouver une solution. Et franchement j’étais furax que la maîtresse me donne cette analyse alors qu’elle ne nous a jamais interpellés sur ce décalage entre son oral et son écrit! Je ne suis pas instit mais quand même… ça ne l’inquiète pas un gamin top verbalement mais qui s’effondre quand vient la phase écrite?

    Enfin bref… au moins on va suivre ça de près maintenant

    Sinon on a de la chance. Cote alimentation il mange de tout. Bon si on l’écoutait ce serait pates et frites tout le temps, mais globalement il accepte de goûter les nouvelles choses. Au pire il recrache…

    Bon, je m’en vais préparer son goûter d’anniversaire, 13 tornades à la maison cet aprem! Je pense que je m’endormirai avant lui ce soir 😂

    Bonne journée!!

    Participant

    Me revoilà!

    Sans savoir si notre fils est précoce ou pas, comme je le disais avant, pour le moment ce n’est pas très important, je pense qu’on a pris aujourd’hui la decision de le changer d’école rapidement. Même si on trouvait la façon de faire de la maîtresse assez étrange, on ne voulait pas faire quoi que ce soit tant que notre fils semblait épanoui.

    Et aujourd’hui, pendant son goûter d’anniversaire, j’ai parlé avec un de ses copains de classe, je lui demandais si Paul tenait plus en place à l’école qu’A la maison. Et il m’a répondu que ça dépendait et que des fois il pleurait à cause de l’écriture. Ça m’a scotchée, je n’ai jamais entendu quoi que ce soit par la maîtresse, hormis notre discussion d’hier, et Paul ne nous avait jamais rien dit. On lui a parlé tranquillement ce soir, il nous a dit qu’il avait peur qu’on le dispute, et que ce n’était pas tous les jours car le vendredi il n’y a pas dictée!!!!!

    Précoce ou pas, je suis stupéfaite qu’un gamin de CP pleure tous les jours à cause d’une dictée, que la maîtresse n’ait jamais évoqué ses problèmes avec nous, qu’on découvre ça entre deux portes…

    On va attendre d’avoir vu la neuropsychologue car je crois qu’en fonction de ses conclusions on choisira entre deux écoles. Maintenant j’ai envie que ça aille vite car j’appréhende de savoir qu’il va retourner à l’école et pleurer à la dictée de mardi…

    Si certains ont eu ce soucis de gestion des dictées, s’il y a des conseils à donner à notre fils, je suis preneuse… merci!

    Admin bbPress

    Bonjour,

    Alors oui les dictées et l’écriture, je vis la même chose avec ma fille : elle  »déteste » selon ses mots les dictées alors que par ailleurs elle n’a pas de difficulté ni d’orthographe ni de crispation de la main. Chez elle je l’analyse comme’une activité qui lui demande beaucoup plus d’efforts que de parler et donc a priori cela la stresse. Elle me demande d’ailleurs à chaque fois combien de lignes il y a à écrire et le sachant, cela lui permet de se motiver.
    Pour votre fils il se peut que ce soit du même ordre et un tout avec un éventuel haut potentiel et décalage par rapport à ses camarades, qui pourrait provoquer un malaise general et les difficultés d’endormissement aussi. Ces enfants ne sont pas habitués à fournir un effort et dès lors que la demande est là, il peuvent se sentir en difficulté, d’où une préférence générale pour l’oral. Je vous conseillerais de consulter un graphotherapeute pour l’écriture, au cas où, et aussi de faire pratiquer un bilan pour y voir plus clair..

    Participant

    Bonsoir Francoise,

    Je vous remercie pour votre message.

    Avec ses problèmes d’endormissement et d’anxiété, j’avais déjà pris RDV avec une neuropsychologue que quelqu’un m’a recommandée sur ce site. C’est dans 10 jours, ça tombe à point nommé vu ce qu’il s’est passé ses derniers jours…

    J’ai trouvé une graphothérapeuthe près de chez nous, nous allons la voir dès que possible.

    A la maison, il n’est pas fan d’écriture mais quand il s’y met, globalement ça va. Peut-être que son appréhension des dictées est simplement lié au stress. Il nous dit qu’à la maison ou chez ses grands-parents, il y arrive car nous sommes à côté de lui ou sa mamie est là. Je crois qu’on va glisser un petit truc dans sa trousse pour qu’il sache que même à l’école on n’est jamais loin de lui. On verra bien!

    Je vous remercie en tout cas de m’avoir écrit!

    Je vous tiendrai informée de la suite des événements.

    Bonne fin de journée!

    Hélène

    Participant

    J’ai le même lecture dès la MS et dès la MS il a commencer à tout mâchouiller (2 événements « traumatiques » coup sur coup. Le CAMSP en fin de GS « c’est un petit garçon équilibré on arrête le suivi  » heuuu il mange toujours tout ce qu’il trouve… vêtement, crayon etc

    LE CP une catastrophe s’est mis à machouiller de plus en plus. (et maîtresse qui l’appelait « petit mangeur de crayon » du coup ça a mis l’accent sur cette manie auprès de toute la classe…
    J’ai trouvé un dérivatif, je lui tresse des cordons que je couds à ses cols, ça aide un peu. moins de vêtement déchiqueté et moins de crayons manger.

    Je l’ai mis sous magnésium +++ aussi, c’est pas magique mais ça a réduit la machouille. Mais ouf CMPP va lui reprendre son suivi. Mais il devient usant ce petit garçon. Il est adorable, une vraie bulle d’amour, une curiosité d’esprit…
    Mais autant il a lu tôt, autant le CP l’a un peu dégouté de la lecture, mais il y revient (merci Minecraft…) il lit de vrais petits romans pour les 8-9 ans!

    Bref il vient d’avoir 7 ans il est en CE1 j’ai hâte que le CMPP me rappelle, par contre je pense qu’il va reprendre avec la même psy et ça, c’est ps génial, elle ne voit que son intelligence (sans jamais le faire tester) sans voir son mal-être.

    Niveau écriture il a vu une ergothérapeute a commencer à corriger sa mauvaise tenue du crayon, mais elle est partie en congé mater, on reprend le suivi mercredi pour consolider car il faut veiller le naturel a tendance à revenir. (c’est un gaucher qui tient mal son crayon de sa main droite et pas moyen de lui mettre la crayon à gauche alors que… il le tient bien à gauche.

    Je vous aide pas trop désolée, mais on se sent moins seul quand on trouve un parcours similaire.

    Participant

    Oui, c’est rassurant d’échanger sans forcément avoir de solutions!

    Merci pour l’astuce des cordons cousus, je vais regarder ça!

    Vous ne pouvez pas changer de psy?

    La tenue du crayon ne semble pas poser de problème, mais à la maison c’est l’envie qui manque. J’ai fait comme Francoise l’a expliqué: je lui ai dit qu’il n’y avait que 4 mots à écrire donc il était heureux mais au bout de 5s il en avait marre… C’était compliqué aujourd’hui les devoirs!

    On va essayer de le motiver cette semaine et de dédramatiser les dictées de l’école…

    A bientôt

    Hélène

    Admin bbPress

    Bonsoir à toutes,

    Les machouillages du pull aussi nous les avons connus, à prendre pour un facteur d’ennui ou de stress à mon avis.
    Oui il est certain que la répétition bête et méchante ne les intéresse pas, un accord doit être possible avec la maîtresse pour qu’elle enrichisse, par exp trouver des mots commençant par le’son « s »… Mon aîné a eu une année à écrire tous les nombres de 1 à 3 ou 400, je ne sais plus, je me souviens seulement que ça a été un véritable calvaires !
    Que se passerait il Hélène si vous lui donniez des jeux écrits de lettres, du genre mots croisés, à caser, codés…?
    Damael je pense aussi que le fait de tourner longtemps autour du pot desservira votre fils, le test est un bon indicateur et attendre n’est pas forcément la solution, vous risquez d’accentuer des attitudes qui n’interviendraient pas s’il était reconnu pour ce qu’il est (ses qualités et ses défauts à lui).

    Participant

    Je sais bien Françoise que c’est pas bon, mais j’ai pas le budget malheureusement, sans parler de l’ergothérapie est un sacré budget aussi, mais qui porte ses fruits.

    Il a vu la psy scolaire elle lui a fait faire des tests (je sais pas quoi…) elle ne m’a fait aucune restitution.

    Participant

    Bonsoir Françoise,

    Merci pour les conseils, c’est effectivement une bonne idée!! J’avais aussi pensé au perplexus mais le bruit de la bille peut être gênant, et moins scolaire que des mots croisés et autres…

    on attend le RDV du 19 avec la neuropsychologue avant d’aller parler à la maîtresse. J’ai vraiment peur qu’elle ne soit pas réceptive, d’autant plus qu’on a discuté avec quelques connaissance ce week-end qui ont eu leurs enfants dans sa classe, on est plutôt pessimistes. Mais je pense qu’on le tentera quand même, pour notre fils. Un changement d’école serait très dur à vivre pour lui…

    On lui a glissé un petit « mot » dans sa trousse qu’il pourra voir en fouillant dedans s’il en ressent le besoin. C’est lui qui a décidé ce qu’on mettait: 4 coeurs avec le M de maman, le P de papa, le P de Paul et le A de Alice, j’espère que ça va lui faire du bien. J’ai essayé de lui reparler un peu des dictées mais j’ai peur de le braquer s’il trouve que j’insiste trop alors je me freine!

    Bonne nuit!

    Participant

    Bonjour ,
    Vous décrivez mon fils de 3ans et demi dans ses problèmes d endormissement, son anxiété et le fait que je récupère son doudou tout mouillé après l’école…

    On met Timéo au lit vers 20h30 après
    Un rituel très précis auquel il ne faut pas changer une chose… Donc lecture de plusieurs livres qu il connaît absolument par cœur, mot à mot sans se tromper… puis après on lui donne ses plantes (mélange mélisse et passiflore) qui nous aide un peu quand même… puis après il retarde au maximum le moment de séparation …
    Donc il nous dit qu il a peur de s endormir, peur de fermer les yeux, peur du noir… peur du noir de dehors car c’est le noir de l’espace 🤔🤔
    Et puis quand on réussit enfin à descendre, il passe 2 voir 3 heures à regarder ses livres… sur les dinosaures, les avions, l espace… je l entends commencer à déchiffrer ses livres (d ailleurs il entre vraiment dans la lecture car sait lire les syllabes simples mais à vraiment appris tout seul 😳😳😳) ! Parfois nous nous endormons avant lui et le matin on le retrouve endormi sur un livre… il se rattrape avec de bonnes siestes l après midi le mercredi et le week-end… par contre le matin c’est toujours debout a 7h malgré son endormissement tardif !!!!
    A l’école ça était très compliqué en septembre, il nous parlait beaucoup de violences le fait que des enfants le poussaient , le tapaient.. il avait du mal à trouver sa place… les grands de GS le rejetaient et les enfants de son âge ne l intéressent pas !!!
    J’ai fini par le changer d école car Le discours de la directrice, de son enseignante ne me plaisait pas… Et depuis la rentrée ça va mieux à l’école, il me dit qu il passe de bonnes journées, que les enfants sont gentils… Par contre, il me dit que c’est trop long, que la journée est trop longue donc peut être de l ennui ?? Je ne sais pas… et la maîtresse me dit qu il est très angoissé des qu il sort de la classe (recréation, cantine…)
    Quoiqu il en soit , je ne sais pas si mon fils est HP, mais il est « particulier » , nous devons tout expliquer, anticiper, il est hyper sensible aux bruits, lumières… il a une mémoire phénoménale et tout est discuté , argumenté, contredit tel un mini adulte !!!!! 😂😂

    Bon courage en tout cas , j’espère que votre enfant réussira à être plus apaisé pour s endormir, à l’école… et que le rdv avec la psychologue vous aidera !!

    Participant

    Bonsoir Amand0605,

    Merci pour votre témoignage! On est vite désemparé face à leur comportement! Et ils agissent tous différemment, ce serait plus simple avec un mode d’emploi 😉

    C’est une super chose que votre fils se sente mieux dans sa nouvelle école! De notre côté ma belle-mère a parlé à la maman du petit garçon qui m’a dit que Paul pleurait pendant les dictées, elle va essayer de sonder son fils discrètement pour en savoir plus. Et elle a également dit qu’elle s’était inquiétée que son garçon écrive mal, la maîtresse lui a dit qu’il ne fallait, qu’il avait tout le CP pour apprendre. Alors qu’elle fait venir le notre au soutien (et franchement il n’écrit pas mal!) et qu’elle ne nous jamais alertés sur ses pleurs par contre, grrrrrrr!! On a déjà du mal à comprendre nos petits anxieux, si en plus la maîtresse s’y met, on ne s’en sortira jamais 😉

    J’espère que vous arriverez à trouver une solution à cet ennui dont il vous a fait part.

    Bonne soirée,

    Hélène

    Admin bbPress

    Bonjour à toutes,

    Pour Amand0605, nous avons aussi connu les problèmes d’endormissement avec l’un en particulier de nos enfants et pour lui c’était clairement un problème d’anxiété.
    J’ai pu constater avec le recul que ce type d’enfants a besoin de sentir une présence pas loin et de la vie à côté de lui. Le fait de se savoir seul à l’étage ne doit pas le rassurer. Auriez-vous la possibilité, au moins le temps de l’endormissement, de vaquer à des occupations diverses tout en lui faisant comprendre que vous êtes à côté, et peut être en allégeant l’obligation de s’endormir, càd lui dire par exp « tu peux lire un peu, je reviens te voir dans 10 min, (à condition de venir évidemment). Le fait de le faire plusieurs fois peut avoir un effet très rassurant pour lui et lui faire oublier son angoisse de « devoir fermer les yeux ».
    Pour nous ça a fonctionné, en nous obligeant à certains aménagement.

    Participant

    Bonjour Françoise,
    Merci pour votre retour et vos conseils. Je vais tenter ça dès ce soir surtout que ça devient vraiment très compliqué… Nous, parents, sommes épuisés mais Timéo encore plus… Ce matin il n a pas du tout profité de son activité Poney du samedi matin car infernale… En rentrant, je lui ai demandé pourquoi il n avait pas été sage et il m a répondu qu il était très fatigué !!!!
    J’ai également pris rdv avec une ostéopathe pour enfants qui me dit pouvoir agir sur ses tensions corporelles et du coup arriver à un certain lâcher prise de Timéo… on verra bien…

    Par ailleurs, Timéo est épuisant depuis une semaine … beaucoup de crises, de pleurs, il discute et contredit tout ce qu on dit donc je pense que le manque de sommeil peut expliquer cela surtout qu il a des grosses journées (garderie + école de 7h45 à 17h) mais il me dit aussi qu il est triste, qu il ne veut plus retourner à l école car il y a trop d enfants, trop de bruits et c’est trop long la journée…
    Je me sens un peu démunie car nous l avons changé d école pour des problèmes de violence dans son ancienne école et un discours de l enseignante peu bienveillant…
    Je sens que c’est tout le contraire dans sa nouvelle école, énormément de bienveillance de la part de toute l’équipe éducative… Mais pour autant Timéo ne veut pas y aller !!! Que faire ? Surtout que là il commence à lire chez nous, hier on jouait au jeu « qui est-ce ? » et lorsqu à là fin il lui restait un seul personnage , il a lu tout seul « Cécile » sans aucune aide en déchiffrant les sons et pareil pour « Valérie ». Il passe son temps à écrire des mots en lettre capitale sans aucun modèle juste en réfléchissant au son…. Donc à 3ans et demi , je ne pense pas qu il fasse tout ça a l’école mais du coup peut il éprouver de l’ennui ? Ou bien se satisfait-il de ce qu il fait ?
    Un peu perdue… bon week-end et encore merci pour votre témoignage pour les problèmes d endormissement !

    Participant

    Bonsoir Amand0605,

    Question bête: est-ce que votre fils fait encore une sieste à l’école? Les nôtres n’en faisaient plus forcément le week-end avec nous mais par contre à l’école ça marchait!

    Notre fille ne fait plus de sieste puisqu’elle est en moyenne section et on voit qu’elle est fatiguée, plus que l’an passé. Le soir elle râle beaucoup.

    Je ne suis pas une pro mais que votre fils s’ennuie en classe, ça me semble plus que plausible!

    Avez-vous envisagé d’en parler à un professionnel? Cela vous aiderait peut-être à comprendre ce qu’il se passe avec Thiméo, ce qui lui ferait du bien probablement, et l’école, bien qu’à priori bienveillante, pourrait peut-être vous proposer de mettre en place un « programme » spécial pour lui si sa précocité est reconnue.

    Je vous souhaite bon courage!!

    Hélène

    Participant

    Bonsoir Hélène ,

    Merci pour votre retour.
    Timéo fait encore une sieste à l école. Il est le premier à s endormir d ailleurs ! Le mercredi et le week-end, il montre des signes de fatigue dès 11h du matin (vu qu il dort de 23h30 à 7h environ) et du coup il est au lit à 12h30 grand Max et il se réveille parfois à 16h30 même plus… Certains nous disent d arrêter la sieste la journée ou de la réduire pour qu il s endorme plus tôt le soir mais s il dort c’est qu il en a besoin et le soir c’est vraiment lié à de l’anxiété, de l’angoisse car pour l endormissement de la sieste, Timéo me demande toujours si c’est bien le petit dodo de la sieste, s il fait jour dehors et donc il est rassuré et s endort en 2 minutes !!!

    Sinon nous avons rencontré une psychologue en juillet pour lui parler de l anxiété de Timéo et d autres choses et elle nous a évoqué l idée de lui faire passer les tests de précocité mais qu il fallait mieux attendre les 4 ans de Timéo car les tests sont plus fiables !! En attendant des aménagements peuvent être mis en classe mais c’est pas évident d aborder le sujet avec l’enseignante car je ne sais pas finalement comment se comporte Timéo en classe… Montre t il tous ce qu il fait à la maison ? Ou peut être qu il se fond dans le groupe pour ne pas être différent ?
    Tout à l’heure, avant le coucher , j’explique à Timéo sur son réveil qu il a le droit de regarder ses livres pendant 20 minutes et que je remonte dans 10 minutes … et là il me répond d un air triste « Mais ma maîtresse ne m a pas appris à lire donc comment je fais ?? » 😂😂

    En tout cas merci d avoir pris le temps de me lire et désolé pour ce long pavé !! Bonne soirée

    Amandine

    Participant

    Bonjour Amandine,

    Mais où est donc le mode d’emploi?? 😂

    Qu’à 3,5 votre fils fasse encore une sieste n’a rien de choquant, mais il parait qu’à partir de deux ans la sieste influe sur le sommeil de la nuit… Ce que je vais vous dire je ne l’aurais peut-être pas moi-même appliquée, mais peut-être raccourcir la sieste quand il est avec vous?

    À quelle heure montez-vous le coucher? Avez-vous une marge de manœuvre pour monter plus tôt, ce qui permettra peut-être à Timéo de s’endormir un peu plus tôt? Mais il est sur que ça ne réglera en rien le problème d’anxiété ou autre…

    Une maman expliquait sur Facebook que la boîte à histoires Lunii permettait à son enfant de s’endormir beaucoup plus facilement. Je me tâte pour lui offrir à Noël.

    Sinon pour l’anecdote, hier soir les enfants ont eu le droit de regarder des dessins animés, ils ont terminé par un « Mon petit poney », et après Paul nous dit qu’il n’arrive pas à dormir, il a trop peur de la licorne noire… Je suis allée le voir et pour la première fois il m’a dit « je veux dormir mais j’ai trop peur » (habituellement c’est juste « je n’ai pas sommeil » tout en ayant mangé tout ce qu’il a à portée de mains). En restant avec lui en 10s il dormait (mais il était 22h30). Bon, s’il commence à avoir peur de Mon petit poney on n’est pas tirés d’affaires 😆

    Si je trouve un remède miracle pour qu’il s’endorme plus vite rapidement, je vous fais signe!

    Bonne journée!

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 20)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 20871 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Depuis 2002, Enfants Précoces Info est un site d'information et de partage au service des familles d'enfants intellectuellement précoces. Espace d'échange et de dialogue, il permet également de trouver une information de qualité sur la question, une écoute attentive et de nouer des liens avec d'autres personnes concernées à travers la communauté de ses membres.

Enfants Précoces Info participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

© 2002-2017 Enfants Précoces Info. Tous droits réservés