Et si votre enfant était surdoué ?

Et si votre enfant était surdoué ?

Précose ou juste un enfant difficile?

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 15651 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

2 réponses et 2 participants
Dernière mise à jour par Ceeloo il y a il y a 3 semaines et 6 jours.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Bonjour, maman de 2 enfants, un garçon de 4 ans et une fille de 6 mois, avec le papa on se pose beaucoup de questions concernant notre fils. On se demande s’il est précisé ou juste difficile à gérer.
    Bébé c’était un enfant très facile toujours souriant qui observait beaucoup. A partir de 18 mois cela a commencé à ce compliquer. Crises de colère ingérables, il allait même jusqu’à se punir lui même. A la crèche il refusait de participer aux activités proposées (peinture, dessin, loto) à côté de cela il connaissait toutes les couleurs savait reconnaître son prénom, compter jusqu’à 10. Le médecin à la visite des 2 ans nous a dit qu’il parle comme un livre et il commençait à reconnaître certaines lettre. A l’entree à l’ecole Tout c’est compliqué. Il est entré en petite section il savait écrire son prénom connaissait son alphabet les couleurs en français et en anglais (appris tt seul) les noms des doigts de la main, il savait compter jusqu’à 30, soustraire et additionner des petits nombres. La maîtresse la tout de suite catalogué « cancre » car il refusait de faire les exercices proposé ou faisait n’importe quoi. Il s’est même enfuit de la classe sans qu’elle le voit! Il faisait n’importe quoi. Je pense qu’il s’ennuyait et que c’était sa façon de le montrer. Il sortait de l’ecole C’etait La crise de colère. Il était en opposition totale dès qu’on lui disait quelque chose. Sa maîtresse est partie en congés maternité sa remplaçante a tout de suite vu qu’il était en avance, il savait reconnaître tous les prénoms de la classe (30 élèves). Il avait bien accroché avec cette maîtresse et cela se passait un peu mieux. Il est capable de réciter par cœur un livre d’une 15aine de page au bout d’une semaine. Aujourd’hui il est en classe de moyens/grands. Il s’amuse à deviner la première lettre des mots grâce au son qu’il entend il compte presque jusqu’à 100, il compte jusqu’a 10 en anglais. Aujourd’hui l’ecole Se passe mieux mais ce n’est que le début. Il commence un peu à faire le zouave. En revanche les crises de colère sont très fréquentes et dures à gérer. Il ne gère absolument pas ses émotions. La frustrations le rend « dingue ». Dans les lieux publics il passent pour un enfant très mal élevé lors de crises alors que qd il est calme il est très poli. On ne sait plus quoi faire. Son médecin pense qu’il est trop jeune pour aller voir un psy et être testé. Pouvez vous me dire ce que vous en pensez?
    Merci
    (Désolé pour le roman) 😄


    Participant

    J’en dis que l’avance+ colères ça ressemble à mon plus jeune (presque 6 ans) depuis son entrée à l’école… Bon le mien pas aussi avancé en math ou en anglais, mais en Français…. (rentré dans la lecture/ écriture à 4 ans, vocabulaire à couper le souffle, compréhension de texte..) Il n’est pas testé mais sa psychothérapeute du CAMSP me l’a catalogué précoce ainsi que la maîtresse de GS. (même la maîtresse de PS m’avait dit qu’il était perdu entre son âge réel et ses connaissances.)
    Sa maîtresse de CP l’a à l’œil elle sent bien qu’il y a un truc, beaucoup d’angoisse il n’ose pas parlé devant la classe alors qu’il sait (elle le voit bien qu’il sait)

    Pour les colères notre solution (par miracle) c’est de détourner l’attention (sinon il est fermé n’écoute pas reste sur sa frustration, sur son idée qui le tourneboule et pet rester ainsi pendant plus d’une heure…) Bref on détourne l’attention « Je vais préparer ça à midi » ou « Oh j’ai vu passé un chien rigolo dans la rue » tout ce qui me passe par la tête au moment de la crise. Ensuite on respire, pour finir de se calmer Quand la crise est passée (mais bien passée, que sa respiration est redevenue normale, que la crise est derrière) on revient sur la crise pour identifier l’émotion qui a débordée et comment essayé de ne pas lui laisser prendre toute la place la prochaine fois.

    Mais toutes sa maternelle a été placée sous le signe de crises de la sorte Et encore une ce matin. Petit à petit il apprend à les gérer un peu mieux, mais je ne vous cache pas que le chemin à parcourir est long.


    Participant

    Merci pour votre réponse. On se sent un peu moins seul!! 😄 je vais essayer le détournement d’attention. J’espere Que cela va fonctionner 🤞🏻

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 15651 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris