Précocité de mon fils de 2 ans et demi ? un atout ou un problème ?

Accueil Enfants Précoces Info Forums Mon enfant est-il précoce ? Précocité de mon fils de 2 ans et demi ? un atout ou un problème ?

3 réponses et 2 participants
Dernière mise à jour par Anonyme il y a il y a 3 ans et 11 mois.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages

  • physalis410
    Participant

    Bonjour,

    Je vous écris parce que je m’interroge sur la précocité de mon fils de 2 ans et demi ; Son avance est visible, parce que mon fils parle beaucoup, alors tous les jours, dans la rue, à la pharmacie, au supermarché, les gens me font remarqué que mon fils est différent, en décalage, qu’il semble très en avance, qu’il n’est peut-être pas à sa place ? Les gens s’amuse à lui demander de lire, de compter, comme s’il était une bête curieuse et je n’aime pas ça. il semble absorber toutes les informations qu’il rencontre sur son chemin ; sa rapidité d’esprit, son langage, sa curiosité font de lui un enfant très éveillé, très sociable,rigolo et bien intégré. Néanmoins, il a un caractère très affirmé et une grande confiance en lui et ne supporte pas l’échec , il est parfois très colérique, et se roule par terre lorsqu’il n’est pas satisfait de lui ou qu’il perd, ce qui m’interpelle. Très indépendant, il n’est pas très affectueux ; J’ai été convoqué plusieurs fois à la crèche, parce que la directrice pensait que je lui donnais des cours à la maison ou que je le stimulais, alors que pas du tout, elle m’a avoué qu’elle n’avait jamais était confronté à un enfant avec cette particularité et que celà étonnait beaucoup les auxiliaires ; il est autodidacte et absorbe tous ce qu’il entend et voit, ce qui est très fatiguant pour lui, il ne s’arrête jamais, toujours en activité… et du coup il s’énerve vite et fait souvent preuve d’insolance. Je ne sais quel comportement adopter avec lui, est-ce que je dois le traiter comme un enfant de son âge, ou comme un enfant plus agé intellectuellement? Je l’aime tellement et j’ai envie qu’il soit bien adapté plus tard, alors je préfère anticiper tant que tout va bien et vous demander conseil, pour faire de sa différence un atout.

    Dés l’âge de 2 ans, il connaissait l’alphabet par coeur, comptait à l’infini, calculait en additionnant ses jouets, en comptant les escaliers, possédait déjà un vocabulaire très large, se passionnait pour les formes et les couleurs ;

    Aujourd’hui à 2 ans et demi, il m’impréssionne, la lecture, l’écriture et le calcul sont devenus des passions pour lui, lorsque l’on se promène, il veux toujours emporter une lettre adhésive avec lui, et la garde à la main précieusement comme si c’était un trésor.

    Il s’amuse à compter à l’envers, à réciter l’alphabet à l’envers…

    Il sait écrire en minuscule et en majuscule, s’en amuse en créant des mots, des écritures fantaisies…

    il épelle tous les mots sur son passage (les panneaux dans la vile, le numéros et les noms des rues)

    Il mémorise tous ce qu’il voit et par conséquent sait écrire une trentaine de mots qu’il apprécie (maman, papa, pablo, wagon, lion, zoo, zèbre…)

    Il dessine des maisons, des arbres, un soleil, des personnages, pendant que ses camarades font des gribouillis.

    Il commence à lire, et a déjà assimilé que les mots étaient constitués de syllabes, qu’il commence à déchiffrer (le la les, ma, mi, mes….) ; j’ai observé qu’il arrivait à lire des mots qu’ils ne connaissait pas, grâce à ça.

    Il sait compter en anglais à l’infini et connaît toutes les couleurs en anglais, tout ça grâce à une peluche et à un dessin animé éducatif pour les petits.

    Il manipule parfaitement les ipad, et les iphone, sous notre surveillance.

    Il est passionné par les couleurs et les formes ; il a associé le vert et le bleu à quelque chose de positif et le rouge au négatif, alors il déteste quand le feu est rouge. Quand je regarde un jeu télévisé, et que l’éclairage est rouge, c’est un drame pour lui, car la personne a perdu.

    Il aime être reconnu, montrer ce qu’il sait faire, il est en demande d’attention et ce n’est pas toujours évident, car j’ai un autre enfant agé de 5 mois.

    Il trouve un équilibre à la crèche, car il profite des jeux d’extérieur (ballons, voiture, vélo, tobogan), qui lui aère l’esprit, et joue avec ses copains comme tous les enfants ; car à la maison, nous n’avons pas de jardin, et il est plus sujet à prendre à des jeux éducatifs ; nous essayons de le freiner un peu, mais celà reste difficile.

    Voilà, alors je m’intérroge : mon enfant a 2 ans et demi, et j’ai l’impression d’avoir un enfant de 5 ans et demi à coté de moi ; évidemment affectivement il est comme tous les enfants de son âge à la crèche ; en plus il n’est pas encore propre, malheureusement pour moi. A un an de son entrée en maternelle, il évolue si rapidement, que je me demande s’il va s’adapter, j’ai peur qu’il soit en décalage avec les autres et « perturbateur »; Que font ces enfants, pendants que les autres apprennent à compter ou à écrire ?

    Voilà si vous avez été dans mon cas, j’aimerai connaître votre expérience ; sont-ils bien adaptés dans le système scolaire ? Quelles sont les solutions, pour qu’ils s’épanouissent ? et dois-je voir un spécialiste, même si pour l’instant tout se passe bien ? J’ai souvent entendu dire, que les enfants précoces sont mal perçus à l’école, par les enseignants ? Peut-être que je me pose trop de questions aussi…. excusez-moi pour ce gros pavé de texte.

    Merci !

     


    Anonyme

    Bonjour,

    Je n’ai pas encore beaucoup de recul car tout ça est très récent pour moi, mais je reconnais en partie mon fils dans ce que tu décris…Pour nous c’est vrai que les problèmes ont commencé à l’école, des son année de PS! Jusque la tout se passait bien, il était aussi un peu « l’attraction »: intéressant, charmeur… Le soucis, c’est qu’a l’école, il y a beaucoup d’autres enfants et qu’ils n’ont plus l’attention qu’ils demandent…Et les questions incessantes qui jusque la faisaient « l’admiration » des gens, agacent l’instit car elle en a 25 autres a coté! La il vient de entrer en MS, avec changement d’école, et les problèmes recommencent déjà: il fait des bêtises et des caprices pour attirer l’attention…Et forcement tout le travail lui semble pénible car il n’apprend rien: « c’est pour les bébés! ». Donc au début il fait et après il ne veut plus!
    Après, à mon avis, attend que les problèmes se posent avant de faire quoi que ce soit…C’est en tous cas, ce que nous ont dit psy et pédiatre…


    physalis410
    Participant

    Merci de ta réponse ; oui moi aussi j’ai peur de ce que tu décris, pour l’avenir ; c’est pour ça que je préfère anticiper.

    Dans une des maternelles de ma ville, il y a une classe qui mélange les petits et les moyens, peut-être c’est une bonne solution ! D’un coté il peut apprendre avec les moyens et de l’autre jouer avec les petits de son âge. Je vais me renseigner et essayer de rencontrer l’instit qui s’occupe de cette classe.

    Je souhaite que ton fils réussisse à trouver son bonheur dans sa nouvelle école, et que les problèmes vont se régler.

    Bonne journée !


    Anonyme

    Bonjour,

    Nous avons consulté une psy « spécialisée » cet été et elle nous a déconseillé d’en parler à l’école avant son arrivée et même les premiers temps. Elle nous a dit d’attendre les problèmes avant d’en parler car, on ne sait jamais, il pouvait ne pas y en avoir. Certains enfants parviennent malgré tout à « se fondre dans la masse »! Et apparemment la plupart des enseignants n’aiment pas du tout qu’on arrive en leur disant que notre enfant est précoce. En plus, elle nous disait que ça allait être noté dans son dossier donc si on peut éviter l’étiquette des la maternelle…
    Par contre, elle nous a dit qu’on pouvait l’appeler en cas de soucis et qu’elle pourrait nous aider a gérer ça avec l’école. La pédiatre nous a dit la même chose et qu’elle voulait le revoir pour faire un bilan a la toussaint. Ca fait déjà du bien de se sentir moins seule face a ce problème car quand on en parle autour de nous, on nous dit: « ben tu as de la chance, il vaut mieux ça que l’inverse! »
    Cela dit pour nous au bout de 10 jours d’école, les choses se compliquent à nouveau…Hier soir il m’a dit: « maman, Delphine (la maitresse) elle ne répond jamais a mes questions, elle me dit de me taire tout le temps tout le temps! » J’ai donc essayé de lui expliquer qu’il n’était pas tout seul, etc, etc… Mais ce n’est pas facile à gérer… Mais bon, j’étais contente car pour la première fois il a réussi a l’exprimer.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.