Skip to content

Petit garçon de 3 ans qui n’accepte pas l’école

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 22188 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

7 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 2 jours et 3 heures.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • Bonjour,

    Voilà je ne sais pas si mon petit garçon de trois et demi est précoce ou non. En tout cas son entrée en PS ne se déroule pas sans larmes et c’est ce qui m’inquiète aujourd’hui.
    A la maison c’est un petit garçon curieux, abonné aux « pourquoi » depuis bien longtemps maintenant et très très bavard, il parle très bien et a une mémoire extraordinaire. Obsédé par les dinosaures et les météorites en ce moment, il aime jouer aux jeux de sociétés depuis ses deux ans et n’a pas de difficulté à compter sur les dés… Il lit des mots par mémorisation (« Dinosaure » par exemple). Il est très sociable, surtout avec les enfants plus grands et les adultes, il leur parle dans la rue et dans les magasins sans appréhension.

    A l’école, et je l’ai vu lors du rendez-vous de 10 minutes avec la maîtresse en sa présence : C’est un enfant muet ! Il a décidé de ne lui répondre que par « oui » ou par « non » en classe. Elle pense donc qu’il ne sait compter que jusqu’à « 3 » (à la maison il compte jusqu’à 19 bute sur le 20 et reprends ensuite jusqu’à 29…) qu’il ne connait que « 3 couleurs » et ne sait pas faire de puzzles. Bref, elle a tenté de me faire comprendre que chaque enfant vont à leur rythme (ce qui est vrai en soi) en insinuant qu’il était un peu en retard mais que ce n’était pas grave… Nous n’avons pas à faire au même enfant.

    Tous les matins en se réveillant il me demande quel jour on est, et s’il faut encore aller à l’école. Ce qui tous les matins se termine pas des crises de larmes et parfois même (en octobre-novembre) par des maux de ventre le soir et un manque d’appétit (pourtant c’est un petit garçon qui mange très bien).
    Il me dit qu’il n’aime pas la maîtresse et ne veut pas lui parler. Et quand je tente de lui dire que l’année prochaine il en aura une nouvelle, qu’il l’aimera surement mieux il me dit que non qu’il ne voudra pas lui parler non plus.

    Que feriez-vous ? Qu’est-ce que je pourrai mettre en place ? Est-ce qu’un rendez-vous chez un psychologue spécialisée est déjà nécessaire ?

    Particulier

    Bonjour,

    Ma fille aussi, les premiers mois refusait de faire le travail demandé. Elle pleurait, et pleure encore parfois quand on l’amène à l’école (mais maintenant elle va mieux en allant voir les copains. Et niveau apprentissage, ce qu’elle sait ne vient pas de l’école et le recueil des apprentissages ne correspond pas à ce qu’elle sait faire réellement. La maternelle c’est comme une garderie…
    Peut être que cela ira mieux lorsqu’il se fera des copains ? Il ira à l’école pour être avec eux mais pas forcément pour apprendre des choses

    En tant que psy, je vous conseillerais de lui demander ce qu’il trouve sympa à l’école et ce qui n’est pas « cool », et pour ce qui n’est pas cool à son avis, comment on pourrait y remédier

    Merci de votre retour. Pour les copains il joue avec beaucoup de ses camarades en classe (d’après la maîtresse, un groupe de filles MS côté cuisine un groupe de garçons aux jeux de construction). Mais pour lui ce ne sont pas ses copains.
    En fait, il a UN copain (qui est le fils de nos amis et voisins ils ont 4 jours d’écart et ils se connaissent depuis la naissance), donc il est très fusionnel (surtout lui d’ailleurs) et ne peut pas envisager d’avoir d’autres copains même s’ils parlent et participent à des jeux avec d’autres enfants. On a beau lui expliquer qu’il a le droit d’avoir plusieurs copains et copines il ne veut pas…

    Pour ce qui est des trucs cool à l’école c’est effectivement de voir son copain mais c’est la seule chose pour le moment.
    En rentrant de l’école on a toujours la même chanson « j’ai pas mangé, j’ai pas dormi, j’ai pas joué, j’ai rien fait! » mais heureusement on apprend des choses en l’écoutant jouer à imiter les adultes de l’école dans sa chambre 🙂 et on sait qu’il mange, dort et fait des choses.
    J’aimerai qu’il s’y sente bien et qu’il ait plaisir à y aller alors je compense avec des livres, mais il me paraît bloqué sur la situation pour le moment.

    Particulier

    Pour les copains, il a sa propre définition certainement
    Ce qui est bien, c’est qu’il n’est pas en retrait si je comprends bien. Il vous fait un retour où il est en souffrance, mais l’est-il réellement ? Il peut n’avoir pas envie d’y aller mais s’adapter le temps de l’école, et le soir il vous montre qu’il fait des efforts mais s’il pouvait s’en passer…

    pourquoi il n’aime pas sa maîtresse ? elle lui demande des choses pas intéressantes pour lui ?
    Je continuerais à lui demander « aujourd’hui qu’est ce qui était cool/pas cool ? » pour qu’il sache que l’école ce n’est pas qu’un bloc, qu’il peut y avoir des bons moments aussi malgré les choses pas agréables, ennuyeuses,… et que selon les jours ça peut varier

    Oui je vais tenter de creuser sur le pq il n’aime pas sa maîtresse, sous forme de jeu peut-être parce qu’en frontal il ne veut pas répondre à part « je sais pas » et il change de conversation.
    Et effectivement il n’est pas en retrait (c’est ce que me disent les adultes) lui me dit qu’il reste seul quand son copain n’est pas là parce qu’il est malade. Mais je sais qu’il dit des choses pour que je m’occupe encore plus de lui aussi (c’est un petit malin il sait que je m’inquiète pour lui 🙄).
    En tout cas merci pour vos réponses

    AdminPremium

    Bonjour,

    Je voudrais juste ajouter que parfois les enfants, si petits surtout, ne se mettent pas délibérément en retrait des copainst (ni des activiés d’ailleurs), c’est simplement que le cadre général fait qu’ils ne parviennent pas à être eux-mêmes et à échanger. Et comme vous dites, en frontal il ne peut expliquer les choses car effectivement il ne sait pas, c’est de l’ordre du ressenti. Je dis ceci car j’avais le même cas avec l’un des miens, qui s’est mis complètement en retrait pendant presque 1 an sans que cela ne gêne outre mesure et c’était bien le contexte et sa relation particulière à l’enseignante qui le bloquait.
    Lorsque cela arrive ce n’est pas neutre sur la construction psychologique des enfants et je pense que cela mérite d’approfodir le sujet. Pourquoi ne pas demander à la psychologue scolaire de venir l’observer en classe dans un premier temps par exemple et discuter un peu avec lui (chez nous c’est elle qui a constaté le gros décalage de comportement, manifeste, enre lui et la maitresse et la psychologue et lui auprès de laquelle il s’est lâché).

    Merci de votre retour. Je vais me renseigner si l’école bénéficie d’une psychologue scolaire.
    Votre enfant a eu cette situation au même âge? Et maintenant il accepte d’aller en classe sans trop de difficulté ?

    AdminPremium

    Pour mon garçon cela s’est passé durant toute l’année de moyenne section de maternelle, il y a de ça 15 ans maintenant !
    Durant cette année nous avons fait passer les tests de qi (grand frère déjà concerné) et avons bataillé à l’époque pour obtenir un saut de classe, après lequel (passage anticipé au CP) il s’est complètement ouvert au bout de 15 jours, oui, à la grande surprise des enseignants qui y étaient collectivement opposés, malgré l’avis favorable des psychologues scolaires et libéraux.
    Fiez vous à votre instinct si vous sentez que votre enfant n’est pas bien à l’école. La même enseignante, la seule de l’équipe qui avait bien entouré nos enfants, nous avait dit que normalement les enfants aiment l’école et y on souvent mieux qu’à la maison. Si le cas est inversé, c’est qu’il y a quelque chose à fouiller.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 22188 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Depuis 2002, Enfants Précoces Info est un site d'information et de partage au service des familles d'enfants intellectuellement précoces. Espace d'échange et de dialogue, il permet également de trouver une information de qualité sur la question, une écoute attentive et de nouer des liens avec d'autres personnes concernées à travers la communauté de ses membres.

Enfants Précoces Info participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

© 2002-2017 Enfants Précoces Info. Tous droits réservés