Aller au contenu

Passation du test compliqué

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Je m'inscris gratuitement

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement [user_count] les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Enfants Précoces Info Forums Mon enfant est-il précoce ? Passation du test compliqué

1 réponse et 2 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 6 jours et 13 heures.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • Bonjour,
    Est-il possible qu’un enfant “sabote” son test Wisc par refus ou peur de l’échec alors qu’il est rééllement Eip?
    Depuis tout petit , les psychologues rencontrés pour ce que nous prenions pour des problèmes d’opposition
    nous ont parlé de leur forte suspicion par rapport au fait qu’il tait très certainement haut potentiel (il est vrai qu’il coche quasiment toutes les cases…)
    Il a vu une pédopsychatre qui nous a dit la même chose donc nous lui avons faut passé le test à ses 8 ans. Sauf qu’il n’aimait pas la psychologue, et il s’est fermé assez vite, en ne voulant plus répondre, ou en balaçant des réponses au hasard, ou avec la phrase” je ne comprends pas…”. Le test a dû etre interrompu et nous l’avons ramené ne autre fois pour le terminer. Du coup le résultat ne peut pas être interprété (c’est ce que la psy a écrit sur le compte rendu)mais révèle qu’il n’est pas du tout élève, et qu’il n’arrive pas à trouver sa place en classe. Bien sûr, sans le fameux “chiffre” qui démontrerai qu’il est précoce, personne à l’école n’a voulu essayé d’adapter d’une manière ou d’une autre l’enseignement donc mon fils a continué sa scolarité en primaire tant bien que mal. Il est cette année en 6eme, et rebelote! On est convoqué au collège par l’équipe enseignante qui suspecte un haut potentiel. Ils demandent un nouveau test. Je vous avoue que je pense que ce sera le même car mon fils présente toujours ce manque de confiance en lui. Avez vous connu ce genre de situation? Que tout le monde voit le haut potentiel, sauf le test? Merci pour vos réponses.

    Bonjour,

    Dans la passation du bilan (mot à utiliser à la place de test pour votre fils), il y a 2 choses importantes :
    – le bon contact, primordial entre lui et le psychologue
    – le psychologue doit pouvoir le rassurer et lui expliquer avec ses mots qu’il n’y a pas d’enjeu au test, sauf comprendre comment votre fils réfléchit et réagit de façon globale. Le mot test peut le stresser, or le psychologue ne le juge pas, son test lui appartient, c’est juste un éclairage sur un mode de fonctionnement qui peut différer de la norme et expliquer des attitudes et des besoins. En gros votre enfant est le même avant et juste après, mais il “risque” seulement de mieux se comprendre lui-même.
    Le test peut aussi montrer d’autres choses : impatience, trouble de l’attention…

    En gros il doit adhérer au principe sans crainte et dans une relation de confiance avec le professionnel.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement [user_count] les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris