Aller au contenu

Necessité de faire un test

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Je m'inscris gratuitement

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement [user_count] les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Enfants Précoces Info Forums Forum principal Necessité de faire un test

11 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par Voilou il y a il y a 2 semaines et 6 jours.

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • Bonjour,
    Au delà d’un chiffre qu’est ce qu’un test WISC peut nous apporter?
    J’avoue avoir du mal à me lancer.
    J’aimerais donc savoir qu’est ce que va m’apporter le test en plus que de savoir si oui ou non mon enfant est précoce?
    je n’y connais rien et même en me documentant je n’arrive pas à me projeter.

    Par avance merci.

    Bonjour,

    Le test est surtout utile si l’enfant rencontre des problèmes dans sa scolarité ou dans ses relations avec les autres. Si tout va bien, ce ne sera qu’un chiffre donc pas forcément nécessaire de le savoir.
    En revanche si l’enfant s’ennuie, à des troubles du comportement en classe, des difficultés scolaires,… le test peut éclairer son fonctionnement et ainsi permettre une prise en charge adaptée à son profil et à ses difficultés (saut de classe, méthodologie,…). Cela peut permettre à l’enfant de comprendre “pourquoi” : pourquoi il réagit de telle ou telle façon (ex type : turbulent parce qu’il s’ennuie en classe), pourquoi il n’a pas les mêmes intérêts que ses copains de classe, pourquoi il comprend “x” mieux que les autres mais pas “y”, pourquoi il ne sait pas faire ses lacets mais sait résoudre une équation, pourquoi il se sent différent des copains de classe, pourquoi il réussit tel calcul sans pouvoir l’expliquer, pourquoi il se sent nul quand les autres enfants de son âge savent écrire parfaitement alors que ses écrits sont des brouillons,pourquoi il se sent en colère quand on lui parle de choses “pour les petits” à l’école, … Cela sert à comprendre pleins de pourquoi 😉

    N’hésitez pas à demander les coordonnées de la psychologue scolaire de votre établissement

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 4 semaines par Elo7.

    Bonjour,

    Merci de votre réponse.
    A l’école tout va bien.
    Elle a sauté une classe et a intégré une école qui est en adéquation avec ses besoins.
    je ne sais pas réellement poser des mots. ce que j’aimerais savoir c’est si ce test va nous permettre de la connaître davantage et peut être anticiper ses besoins.
    Ce test me fait peur. Pareil je ne sais pas pourquoi.

    Si tout va bien et qu’en plus elle a intégré une école qui répond à ses besoins, sauté une classe, à mon avis le test n’est pas nécessaire dans le sens où il vous dira si oui ou non elle est précoce mais qu’est ce que cela changera pour vous de le savoir ? C’est votre fille, vous la connaissez. Anticipez ses besoins ? je pense que vous n’avez pas besoin d’un test pour être à l’écoute de votre enfant. Vos questionnements sur ce forum montrent que vous êtes assez attentive pour rechercher ce qui est le mieux pour elle.
    Il n’y a pas urgence. Si elle ne passe pas le test aujourd’hui, elle pourra le faire dans 6 mois, 2 ans, 15 ans,… quand cela sera nécessaire
    Votre fille souhaite passer ce test ?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 4 semaines par Elo7.

    Nous ne lui en avons pas parlé. Nous n’avons jamais parlé de précocité ou de test avec elle.

    Ma crainte est qu’on dit souvent que les filles précoce ont une tendance à ne pas laisser ressortir leurs émotions.

    c’est d’ailleurs ce qu’elle a fait en maternelle. elle s’est fondue dans la masse pour ne pas être différente. c’est pour cette raison qu’on l’a changé d’école.

    elle n’a pas de problèmes relationnel. En revanche, la communication est parfois difficile avec son papa.

    Quel âge a votre fille ?
    Selon l’âge, l’expression des émotions varie.

    A t-elle demandé à changer d’école ou lui avez vous donné une explication ?

    Précoce ou pas, votre fille réussit elle a dire ce qu’elle ressent avec vous ou quelqu’un d’autre ? Si ce n’est pas le cas, il y a différentes façons de l’accompagner selon son âge et ses réactions. Parfois, les enfants ne parlent pas de leur tristesse et de leur colère à leurs parents pour ne pas les rendre triste mais ils peuvent en parler à d’autres adultes ou amis.

    Ma fille va avoir 7 ans en Mars 2021.

    Elle est enjouée, elle est pleine de vie, énergique…

    On pourrait dire qu’elle croque la vie à pleine dent.

    elle n’a pas exprimé son souhait de changer d’école.

    Mais en grande section quand je suis aller à l’école et que j’ai vu que là-bas elle était resté sur les bonhommes en bâtons comme dans la chanson qu’ils apprenaient pour faire comme les autres alors qu’à la maison elle était capable de faire des cartes de chasse au trésor en reproduisant le schéma de certaines routes que nous empruntons j’ai été étonnée.

    A cela s’ajoute qu’elle était toujours décrite comme elle n’est pas.

    A savoir la petite fille discrète qui ne fait pas parler d’elle. Qu’on oublie…

    Quand on la connaît je peux vous garantir qu’on ne peut pas l’oublier.

    Je voyais bien un décalage avec les autres enfants de l’école.

    J’ai toujours mis ça sur le compte de son mois de naissance (début d’année) et le fait qu’elle avait parfois un an d’écart avec certains enfants.

    Et puis elle ne fait pas plus que ce qu’on lui demande.

    En moyenne section, ils ont tout simplement oublié de fêter son anniversaire avec les autres enfants.

    Et elle n’a jamais rien dit.

    En grande section sa maîtresse nous a même dit qu’elle était à sa place et qu’elle ne la sentait pas au niveau CP.

    Elle n’avait même pas remarqué que ma fille allait jouer seule au puzzle le matin.

    Elle lui a dit “Que fais-tu le matin? tu joues à la poupée comme les autres ou à la cuisine…

    Quand elle lui a répondu “non je fais des puzzle” j’ai tout de suite compris que ça continuait. Elle était oubliée.

    Après avoir obtenu son accord, nous avons décidé de la changer d’école.

    Elle est en CE1.

    Elle ne se confie pas et ne laisse transparaître aucun mal être.

    Mon souhait et que cela n’arrive pas.

    Et honnêtement je ne sais pas si elle est précoce ou pas.

    ça n’a pas réellement d’importance pour moi.

    Elle est vive c’est sûr.

    Je me retrouve beaucoup en elle sur beaucoup de points et je sais comme il est facile de garder les choses pour soi sans qu’on s’en aperçoive.

    Je reviens pour faire mon retour d’expérience. Il s’avère que le QI n’est pas valide, puisqu’on observe une hétérogénéité, du fait de l’indice visuospatial, qui fait chuter la moyenne. En revanche, les résultats aux différents subtests, sa progression non linéaire, sont en faveur d’un haut potentiel, même si toutes les notes ne sont pas à 16, ni les indices à 130, puisqu’elle réussit des items d’une difficulté très supérieure à sa classe d’âge.
    J’avoue que je ne comprends pas trop ce que cela veut dire.
    Si quelqu’un arrive à me l’expliquer je suis preneuse.
    A côté de cela on nous a conseillé de faire un bilan psychomoteur et c’est ce que nous allons faire.
    Au-delà du chiffre le test peut permettre de révéler des choses qu’on ne savait pas malgré toute l’attention qu’on peut porter à son enfant. Alors pour moi, même si finalement il y a encore des zones d’ombres, je repars en me disant que je vais peut être aider ma fille sur une problématique non soupçonnée jusque-là.

    Bonjour Voilou,

    Dans un bilan hétérogène, il y a effectivement la probabilité d’un trouble à rechercher lorsqu’un écart trop grand est trouvé entre les différents les diffrents indices, comme l’indice visio spatial pour votre fille. Le psychomotricien dispose d’une batterie d’outils pour le vérifier, il peut s’agir d’un trouble oculaire, de praxie, de coordination…, qui sera recherché à travers l’étude plus détaillée de la strategie mise en oeuvre ou des difficultés constatées façon pour parvenir au résultat demandé. Par contre il est important que ceci soit mis en lien avec son bilan afin que le facteur motivation lié au haut potentiel ne soit pas négligé. De la même façon le fait d’avoir une progression non linéaire dans les tests doit être mise en lien avec la difficulté (facteur de motivation) ou avec des difficultés autres. C’est le psychologue qui a fait les tests qui doit pouvoir vous guider a ce sujet, en mettant le tout en lien, pas seulement au niveau du resultat final mais en fonction des réactions constatees sur place de votre fille (crispation, fatigue, enthousiasme, …), de son vécu, de son attitude scolaire, d’un décalage éventuel selon l’environnement dans lequel elle évolue etc…
    Donc oui c’est bien de chercher plus loin pour savoir comment guider votre fille en fonction de points forts, à conforter, et d’éventuels points faibles, qui necessiteront peut être des adaptations ou une rééducation.
    La difficulté reste de mettre le doigt sur le problème s’il y en a un en cas de haut potentiel car les enfants compensent beaucoup, c’est pourquoi le facteur hp est à ne pas négliger et doit être bien intégré dans les bilans à venir.

    Bonjour,
    Merci de votre retour.
    Le bilan établi que malgré les notes, notre fille est haut potentiel.
    Dans la mesure où il y a quand même un décalage entre les notes obtenues et le bilan conluant au haut potentiel de notre fille. Doit-on se fier au test ou au bilan?
    Autrement dit, peut-on valablement dire qu’elle est HP comme nous l’indique la psychologue?
    Par avance merci.

    C’est difficile de répondre à la place de la psychologue, elle seule peut vous donner une réponse nuancée en fonction de ce qu’elle a vu de type : a le fontionnement cognitif de l’enfant haut potentiel dans les domaines xxx. En fait il s’agit pour vous d’analyser des besoins par zones de compétences et de plus en plus les psychologues font cette distinction lorsque le résultat est hétérogène. Sans doute que globalement oui (si la
    psychologue l’affirme), mais en tenant compte du décalage constaté (et de ses raisons à identifier) pour adapter finement ses apprentissages, parce qu’au final là est la question : faire en sorte qu’elle trouve sa place sans être freinée dans les apprentissages en tenant compte d’éventuels troubles.
    J’espère que les séances de psychomotricité vous aideront à y voir plus clair.
    J’imagine que de votre côté vous avez aussi un ressenti à ce sujet, parlez en au professionnel, les mamans perçoivent souvent assez bien leurs enfants.

    Merci pour votre retour.
    Je vais donc faire confiance et me faire confiance.
    Et je pense que les séances de psychomotricité pourront nous aider. En tout cas que ça nous permettra de mettre le doigt sur quelque chose que nous n’avons pas vu ou perçu comme pouvant freiner.
    Merci à vous pour vos réponses

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement [user_count] les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris