mon enfant est-il précoce?

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 19806 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

6 réponses et 6 participants
Dernière mise à jour par Julielsa il y a il y a 1 mois et 1 semaine.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Bonjour à tous,

    Je suis maman de 3 enfants, dont une grande de 11 ans qui a sauté une classe, un garçon de 8 ans bientôt qui n’a jamais aimé l’école et qui pourtant a de bonnes notes sans trop travailler, et mon ptit dernier de 4 ans qui me pose beaucoup question aujourd’hui.

    C’est un petit garçon malin, drôle, gentil, mais très intense : intensément en colère, intensément triste, intensément joyeux, …

    Il a commencé l’école par une TPS de janvier à juillet l’an passé, avec une maitresse assez vieille école, mais ça c’est plutôt bien passé (il y allait le matin, et une amie nounou le récupérait à 11h30 pour le garder l’aprem).
    Depuis septembre, cela s’est compliqué… Il a passé la période de la rentrée à la Toussaint à faire croire à Maitresse qu’il ne savait pas parler : il lui sortait à peine 3 mots, faisait semblant de ne pas connaitre les couleurs, de ne pas savoir compter, etc… Au point qu’elle m’a convoqué pour me demander s’il parlait à la maison… Et oui à la maison c’est un moulin à paroles avec une vocabulaire plutôt riche…On a mis les points sur les i, en disant qu’il fallait bien travailler, obéir à maitresse, etc, et la fin d’année s’est plutôt bien passé…et au fur et à mesure des changements d’Atsem, cela s’empire de nouveau… Pourtant, c’est une nouvelle maitresse et directrice gentille, jolie et douce, assez branchée montessori, plutôt un rêve d’instit…

    Tous les matins, il pleure, en disant qu’il ne veut pas aller à l’école, qu’il n’aime pas l’école et qu’il veut être “absent”… Je l’ai emmené chez une kinésiologue, et cela avait arrangé les choses quelques temps, elle m’a dit qu’il était sans doute HP (mais pas forcément HPi), et j’avais essayé d’aménager mon comportement avec lui (plus à l’écoute pour comprendre le problème)… Moi je suis d’avis de m’intérrésser au sujet pour trouver des solutions, mon mari est plus sceptique quand à un éventuel HP…

    Mais là, depuis la rentrée ça empire et je suis désemparée… Je ne pense pas qu’il soit surdoué ou en avance comme a pu l’être sa sœur (pour qui les instits ont été supers)… Il n’est pas “scolaire”, et se moque comme de son premier body des apprentissages “classiques” : écrire, etc…
    Par contre, il a un “truc” avec la musique : dés qu’il entend une mélodie, il peut la répéter, même plusieurs mois après, ce qui fait qu’il a un répertoire particulièrement grand pour son âge… C’est comme une mémoire musicale hyper développée…

    Rajoutez à cela que c’est un enfant que je qualifiais de contrariant : tu vas chez mamie 1 aujourd’hui : mais moi je voulais aller chez mamie2! le lendemain, c’est l’inverse… Si on lui laisse le choix entre 2 choses, il va en vouloir une 3ème, etc…

    Bref, je viens chercher sur ce site des conseils, car je ne sais pas quoi faire… Le faire tester? mais pour chercher quoi? L’aider pour mieux appréhender l’école, mais comment,? Etc…

    D’avance, merci pour vos avis…


    Participant

    « C’est un petit garçon malin, drôle, gentil, mais très intense : intensément en colère, intensément triste, intensément joyeux » c’est exactement ça avec mon plus jeune.

     » Je ne pense pas qu’il soit surdoué ou en avance comme a pu l’être sa sœur (pour qui les instits ont été supers)… Il n’est pas “scolaire”, et se moque comme de son premier body des apprentissages “classiques” : écrire, etc…
    Par contre, il a un “truc” avec la musique : dés qu’il entend une mélodie, il peut la répéter, même plusieurs mois après, ce qui fait qu’il a un répertoire particulièrement grand pour son âge… C’est comme une mémoire musicale hyper développée… » qu’il ne soit pas scolaire et pas attirer par les matière scolaire ne veut pas dire qu’il n’est pas précoce. Il se peut aussi qu’il engrange plein d’info sur ce qu’il l’intéresse de façon non formel et va vous scotcher quand il vous sortira sa science. Ou qu’il s’intéresse à des question non-scolaire (espace-dinosaure-nature) ou plus loin que ce qu’on demande à son âge (histoire-science)
    Je me rappelle de mon bonhomme alors âgé de 3 ans en pleine rue « maman dans le ciel il y a l’espace » hein? euh…je comprends l’idée mon chéri mais où as-tu appris ça ? « bin dans un Fred et Jamie! » (des mois avant). Là si je lui demande de classer chronologiquement: les hommes préhistoriques, les dinosaures les gaulois les chevaliers, les guerres mondiales, les mousquetaires et nos jours pas de soucis pour lui et il part dans des réflexion « les mousquetaire c’est forcément après les chevaliers car les chevaliers n’avait pas de fusil et les mousquetaires ils avait des sortes de gros fusil des mousquets mais c’était avant les guerres mondiales car les mousquetaires n’avait pas de voitures, pas d’avions…  » parce qu’apprendre ça, ça le stimule plus que d’apprendre ses « doubles »

    Son oreille musicale m’interpelle, tout comme la richesse de son vocabulaire.
    Je pense que la piste HP n’est vraiment pas à exclure.

    ici on a beaucoup de signes proche de vous : intensité des émotions, vocabulaire d’une richesse inouïe, ennui à l’école (ne veut pas y aller) et un attrait artistique (ici le dessin, il fait parti des 5 meilleurs dessinateurs de sa classe de loin… ) la seule chose « en plus » c’est l’attrait pour l’écrit et l’apprentissage précoce de la lecture. (qui forcément influe sur l’ennui)


    Participant

    Bonjour A tous.
    je suis maman de deux enfants une de 5 ans et l’autre de 10 mois.

    Aucun de mes enfants n’a été testé.

    Pour autant on m’a mis le doute sur une éventuelle précocité de ma fille et de mon fils (du fait de l’intensité de son regard et de sa compréhension lorsqu’on lui parle).

    Je retrouve chez ma fille des choses qui sont soulevées ici.

    cependant, à quel moment peut-on se poser la question?

    Il y a des similitudes et tellement de différences aussi. Ce ne sont pas des petits clones mais je n’arrive pas à savoir à quel moment on peut se dire que des choses chez une enfant de 5 ans sortes de l’ordinaire.

    Honnêtement, je suis très déçu pas l’école.

    En première section de maternelle, ma fille a été dégoûtée. A compter du mois de Janvier elle ne voulait plus y aller. la maîtresse en fin d’année m’a pourtant dit que tout s’était bien passé et que peut-être ma fille était un peu timide (c’est bien mal la connaître…)

    Cette année cela va mieux, bon si elle peut être « absente » c’est beaucoup mieux, mais elle semble s’y plaire.

    En début d’année j’ai demandé à la maîtresse comment cela se passait pour ma fille, elle m’a répondu que tout aller bien et qu’elle était suffisamment autonome pour s’occuper lorsqu’elle a fini son travail.

    Elle s’intéresse aux additions, à l’écriture, à une mémoire d’éléphant…

    c’est une enfant pleine de vie alors je me dit qu’il n’est peut pas nécessaire de lui faire passer un test… j’aimerais avoir cette certitude que je devrais le faire mais pour le moment je ne l’ai pas…


    Participant

    Si elle semble bien à l’école c’est peut-être pas urgent, les tests après 6 ans sont paraît-il plus précis, mais en même temps attention aux petites filles précoces qui passent souvent plus inaperçue que les garçons.

    « la maîtresse en fin d’année m’a pourtant dit que tout s’était bien passé et que peut-être ma fille était un peu timide (c’est bien mal la connaître…) »

    C’est pas forcément mal la connaitre, les enfants dans le cadre privé sont souvent très différents que dans le cadre scolaire. Des enfants hyper sage à la maison peuvent être polissons à l’école, des enfants extravertis avec leur famille se retrouvent sage en classe. Dans la classe de mon CP y’a une petite fille sage, scolaire etc, et chez elle c’est une vraie coquinnette. Et à l’inverse un petit garçon sage chez lui (un petit voisin), qui s’avère canaillou à l’école en se faisant entrainer par des copains.


    Participant

    Bonjour, je suis maman de trois enfants 6, 4 et 23 mois. Je me pose beaucoup de questions. Je suis dans l’enseignement moi même et je vois bien que ma première fille a de vraies facilitées en mathématiques. En effet, elle est en CP mais atteint tranquillement le niveau fin de ce1. Elle semble bien dans ses baskets. Par contre pour ma seconde, les choses sont différentes. Elle a parlé très tôt avec des phrases complètes. Elle a un vocabulaire et une mémoire plus que développés. Elle joue souvent seule aux récréations car ne s’intéresse pas aux jeux de ses camarades et préfère s’inventer ses propres jeux. Elle ne souhaite plus aller à l’école mais avec les plus grands avec qui elle joue beaucoup mieux.
    Elle a vu une psycho – soma thérapeute qui pense qu’elle est HP ainsi que sa sœur et m’a conseillé de la faire tester rapidement car elle semble en souffrance. La psychologue scolaire ne veut pas la tester avant ses 6 ans et les professionnels libéraux ne sont pas dans mes moyens. Comment puis – je l’aider et vérifier si effectivement elle est HP?


    Participant

    J’ai l’impression qu’une des questions sous jacente est « finalement ça changera quoi, av sert à quoi de lui faire passer le test psychometrique ? “

    C’est avant tout une question d’identité. Un enfant qui fonctionne différemment des autres enfants s’en rend compte. Il le sait. Mais il ignore pourquoi et il se sent seul.et ça peut être à l’origine de comportement tel que décrit « il fait comme si il ne le savait pas »par ce qu’il esaaie de trouver sa place de s’adapter à cette norme. Et ça c’est pas bon ! Ça fini toujours par revenir comme un boomerang ! Le fait de savoir et de pouvoir s’identifier lui donne une structure et lui permets d’accepter. Je crois qu’on peu faire un parallèle avec les enfants adoptés. Inconsciemment ils le savent et ont besoin de connaître leur histoire pour pouvoir s’épanouir. Donc quoi qu’il arrive c’est l’intérêt premier.

    Et se dire je sais qu’il est hp je n’ai pas besoin de me faire tester pour en avoir la confirmation, si on considère qu’une grande partie des enfants qui se font testés pour suspicion de HP aujourd’hui ne le sont en fait pas. Amoo’s d’avoir un enfant qui a appris à lire seul à 2,3 4 ans vaut mieux quand même le faire tester plutôt que de le faire grandir dans une case qui ne le correspond pas qui peut être destructrice au niveau de la personnalité car c’est un poids énorme à faire peser sur les épaules d’un enfant.

    Donc dans les 2 cas qu’il le soit ou pas, que vous en soyez convaincu ou pas, la meilleure solution c’est de passer le test pour éclaircir la situation et lui permettre d’avancer de façon cohérente.. ‘

    Ensuite les vrais spécialistes, à moins que ça ne soit nécessaire par ce que l’enfant est en souffrance déconseille de passer le test avant l’âge de 6 ans, âgé du wisc, est toléré selon l’âge de l’enfant mais non reconnu par l’éducation nationale.

    Donc si il n’y a pas d’urgence il vaut mieux attendre au moins ses 6 ans…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  qwerty.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par  qwerty.

    Participant

    Bonjour,
    Dans même cas que vous je me pose beaucoup de questions . Elsa ma fille a aujourd’hui 4 ans passés elle n’aime pas aller à l’école, elle n’aime pas faire des exercices demander, elle bâcle son travail, ou refuse de le faire.. coupe tout en petits morceaux. A la maison elle s’oppose à nous, il y a eu beaucoup de crises qui nous ont amené à consulter une psychologue, qui nous a à un moment donné, dit qu’elle serait peut-être précoce; au vu de son comportement.
    Seulement à l’école la maîtresse pense plutôt qu’elle veut simplement embêter soit la maîtresse soit les camarades, car refusant de travailler qu’en présence de l’adulte à ses côtés.
    comment savoir avant 6 ans (et de pouvoir faire des tests) que son enfant est précoce et comment aider son enfant??
    Elsa aimerais faire que ce qu’elle aime, et comme elle l’entend.
    elle colorie à la perfection comme un enfant de 7/8 ans mais ne termine pas. Elle a marché à 10 mois parler tôt, à 2 ans elle tenait une discussion et aujourd’hui je ne vois pas de réelles différence entre un dialogue d’un enfant de 7 ans ou son propre dialogue (au niveau vocabulaire)
    mais à l’école elle refuse de montrer ses capacités et s’oppose plutôt à l’enseignante.
    Elle était depuis la PS avec 4 niveaux, en septembre elle changera d’enseignant et sera en GS avec des Cp et Ce1. Je mets beaucoup d’espoir dans ce changement et j’espère qu’elle trouvera un intérêt en classe, et surtout du soutien de son enseignant plutôt que du jugement.
    Merci d’avance pour votre aide, vos témoignages, vos remarques.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 19806 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Depuis 2002, Enfants Précoces Info est un site d'information et de partage au service des familles d'enfants intellectuellement précoces. Espace d'échange et de dialogue, il permet également de trouver une information de qualité sur la question, une écoute attentive et de nouer des liens avec d'autres personnes concernées à travers la communauté de ses membres.

Enfants Précoces Info participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

© 2002-2017 Enfants Précoces Info. Tous droits réservés