Aller au contenu

Je me pose des questions sur ma fille de 5 ans et demi…

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 23268 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

11 réponses et 4 participants
Dernière mise à jour par Clarisse T. il y a il y a 2 semaines.

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • Bonjour,
    Récemment inscrite sur le forum, je me tourne vers vous afin d’avoir un avis, des conseils, un retour d’expérience… J’ai tellement l’habitude d’être toisée que je ne me vois vraiment pas faire passer le test à ma fillette sans qu’on me l’ait dûment recommandé… J’ai été décelée HP récemment et cela a changé ma vie. Moi qui passais mon temps à me contorsionner (vraiment !) pour entrer dans un moule étroit !

    Donc, je suis la maman de Jade qui termine sa GS, à tout juste 5 ans et demi. Pendant la période de confinement, j’ai davantage remarqué qu’elle assimilait beaucoup plus rapidement certaines notions. Se retrouver dans cette bulle lui allait parfaitement. Début avril, à notre grande surprise, Jade a commencé à nous faire la lecture (“mes premières lectures” en cursive). On n’a véritablement été saisis mon mari et moi. Elle a poursuivi son auto-apprentissage en nous demandant comment se prononçaient certains phonèmes complexes : ou, oi, ch, on, ph, un, an, ai, etc. Je lui ai acheté quelques livres dont Apili (super manuel d’apprentissage).
    Aujourd’hui, fin juin, sa lecture se poursuit ; elle est bien plus fluide.

    Ses livres du soir sont axés sur les astres et l’histoire de la vie (depuis le décès de mon père il y a 1 an), les dinos, les Hommes préhist. les pharaons, mais aussi l’écologie, les phénomènes climatiques, les arbres et les animaux (notamment le mal fait à chacun d’eux), le cerveau plus récemment, ainsi que le corps humain, ce qui me paraît complexe, mais elle y tient, c’est fou…
    Elle choisit sur Amazon/à la Fnac ses livres, quasi-systématiquement un “questions-réponses” surtout à partir de 7 ans+, car nous avons éclusé le stock des 5 ans+ !

    Il faut dire aussi que j’en dévore moi-même plusieurs en même temps (étant une micro-dormeuse, cela me permet d’apaiser ma soif !). Elle m’a toujours vu lire. d’ailleurs, elle me dit “Maman tu n’aimes pas lire, tu adores !”.

    Concernant les travaux d’école envoyés : elle s’est débrouillée quasi seule, sauf pour certains énoncés ; travaux bouclés en 1h30 grand max). Sauf pour… le graphisme qui nécessite que je prenne mon temps pour l’encourager, elle ne voit pas l’utilité de faire autant de fois la même chose (on lui a expliqué, mais elle ne surkiffe pas du tout !). Puis il y a aussi la tenue du crayon à améliorer…

    Aussi, notre fillette est une mordue de maths, reconnait jusqu’à 100 et+ (à force de jouer à Docteur Maboul !). Elle lit l’heure analogique. Elle pose ses additions, comprends les soustraction et multiplication). Je lui ai pris la méthode Singapourienne, elle lit ses énoncés et fait ses exos seule ! Maintenant, on entame les additions avec retenue. Elle dit a-do-rer les maths et déclare que c’est une activité “temps calme” ! Bon, là, je ne me retrouve pas à ce point !

    Ses jeux, croc carotte, labyrinthe, triominos, jeux de cartes en tout genre. Elle est très imaginative, joue et invente seule des histoires playmobile, poupées légo, etc. Pas de jeux de princesse (elle ne veut pas en entendre parler). Elle fait aussi de l’art plastique (elle adore), du dessin, mais pas de coloriage (trop long et précis).

    Ce qui est difficile, est de savoir qu’elle ne réagit pas pareil avec les autres, avec l’extérieur, du tout. Elle est vue comme très timide, limite incapable. Cependant, elle est appréciée pour son empathie, sa douceur, sa gentillesse, ce qui l’a valu bien des soucis cette année : elle a accepté la douleur par amitié (elle en parle encore, 9 mois plus tard), a volé pour se faire accepter (elle y fait référence dès qu’elle voit une véhicule à sirène (c’est fou !), a été obligée de choisir entre 2 de ses camarades car l’un était trop jaloux pour être partagé. Je vous en passe beaucoup, car mon texte s’allonge drastiquement !

    Du côté des instits, très dur surtout depuis la moyenne section où ma fille a été déclarée comme probable “autiste”, il m’a été conseillé (en réunion parents/prof) de me renseigner. Il faut dire que la maîtresse en question la voyait jouer seule et discuter avec “ses petits” (imaginaires). Elle m’a d’emblée convoquée. En GS, idem : “bizarre votre fille parle avec “ses petits”, vous saviez ?” Visiblement, les instits sont bien plus choquées que nous… Vous me direz ce que vous en pensez.

    Tout cela pour dire que malgré cette crise sanitaire déplorée, le “confinement” a été plus que bénéfice pour notre fille (pour nous aussi :-), elle a comme fleuri après avoir été dans un état de bourgeon végétatif ! Elle craint la reprise de l’école : intolérante au bruit, aux odeurs, agoraphobe sur les bords et très très casanière, Jade n’a pas hâte d’y retourner, mais, elle est très contente de revoir sa maîtresse (pourtant il n’y a vraiment pas de quoi…) et surtout ses copains.

    Voilà, voilà ! Je tiens à vous remercier de m’avoir lue jusqu’au bout et de vos aide, retour et conseils 🙂
    Namasté !
    C.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 3 semaines et 3 jours par Clarisse T..
    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 semaines et 2 jours par Olivier.

    AdminPremium

    Bonjour,

    Vos questionnements semblent fondés et votre fillette pourrait parfaitement bien faire partie des enfants dits à haut potentiel.
    La passation des tests est le seul moyen d’avoir une certitude et vous aidera à comprendre quelle est l’intensité du “décalage” que vous pouvez ressentir entre votre enfant et les autres. Le meilleur moment est celui que vous choisirez et qui répondra le mieux à votre besoin d’accompagnement, familial et scolaire. Visiblement les enseignants ont vu quelque chose, dont le haut potentiel pourrait être une explication.
    Par ailleurs la nécessité de le faire dépend aussi du bien être de votre enfant au quotidien. En effet il n’est pas rare que, comme vous le décrivez, certains enfants se sentent écrasés par le groupe et ne parviennent pas à montrer leur vraie personnalité, d’où le sentiment d’avoir 2 enfants différents et différemment capables en fonction du contexte.
    Selon l’urgence, vous pourriez (ou non) attendre les 6 ans de votre fille pour lui faire passer le WISC V. J’ai la sensation que les explications vous les avez déjà, et êtes en plus à même de comprendre votre fille, il ne vous reste plus qu’à le faire valider, sans scrupules, car cela reste une aide au quotidien lorsque les enfants semblent évoluer à un rythme singulier qu’il y a lieu de respecter pour leur bien être.

    Bonjour,
    Merci pour ce prompt retour, ces conseils et informations. Oui, effectivement, comme vous le dites, j’ai l’impression d’avoir, deux petites filles. La problématique est que je suis la seule à avoir “connaissance” de ses différences, et c’est très frustrant (passer pour une mère supérieure parfaitement subjective). Je ne vais plus tenter de prouver par A+B et attends que sa prochaine maîtresse m’en fasse part. Si c’est le cas, le papa, les proches y verront sans doute plus clair !

    J’espère cependant obtenir un rendez-vous avec la psychologue scolaire à la rentrée, en septembre. Elle n’aura pas encore 6 ans, mais je pense qu’il est nécessaire qu’elle puisse échanger avec une autre personne que moi. En lien avec l’école, cette personne devrait rassurer ma fille. Tout à fait, si le test est envisageable, il n’aura pas lieu avant ses 6 ans. Il nous faudra bien quelques temps pour lui en parler, lui expliquer, mais c’est surtout le fait de rester seule avec un(e) inconnu(e) qui pourrait être redoutable !

    Merci encore pour votre message.
    C.

    Particulier

    Bonjour

    Je me suis permise de vous envoyer un message en privé.

    Particulier

    En tant que psychologue, je suis choquée qu’une institutrice puisse dire à un parent que son enfant est probablement autiste. D’autant qu’avoir des amis imaginaires n’est pas du tout un critère. Ses amis imaginaire la rassurent. Dans l’autisme, l’imaginaire est très pauvre

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 3 jours par Elo7.

    Particulier

    Bonjour.

    Cela a été pareil pour ma fille à l’entree à l’ecole maternelle. La maîtresse et directrice de l’ecole m’a carrément donnée un diagnostic d’autisme en pleine face je m’en suis pas encore bien remise. Mais pour vérifier j’ai quand-même contacté un ORL. Un psychologue spécialisé dans l’autisme. Puis j’ai contacté le CRA de Tours (le centre de référence autisme ) à l’hôpital puis une orthophoniste après des tests éprouvants ils ont tous écarté l’autisme. Ils étaient aussi choqué. Que vous qu’une maîtresse donne le diagnostic d’autisme à un enfant.Et Ils ont suspecté un HP.je lui en ai parlé mais cette dame ne connaissait pas trop le sujet. Depuis ma fille a changé d’ecole et tous va beaucoup mieux. Mais elle a manquée de bienveillance envers ma fille. Elle a été dur et froide . effectivement ma fille ne rentrait pas dans le moule

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 3 jours par Karine971.

    @Elo7 : Bonjour et merci pour ce message, pour votre intérêt. En effet, il y a 1 an 1/2, la pédiatre de ma fille nous a fait comprendre qu’il n’y avait aucune raison d’entamer des démarches axées sur les TSA, très surprise. Son instit avait argumenté en nous disant que Jade ne jouait “plus” avec ses camarades et qu’elle s’isolait dans un coin de la cour pour s’amuser avec ses (3) “petits” ainsi que Maximum, sorte de super héro. Après discussions, notre fille nous a tout bonnement expliqué qu’elle souhaitait avec un peu de temps, parfois le temps d’une récré ou plus pour s’amuser seule.

    Récemment, j’ai entendu une psychologue clinicienne dire qu’il fallait s’inquiéter si les amis imaginaires devenaient trop envahissants, violents, ce qui n’est pas le cas et que passé un certain âge, il fallait mieux en parler : vers 6 ans. Notre fille de 5 ans 1/2 ne paraît pas être prête à s’en défaire. Elle a même fait les présentations récemment à une camarade…

    Qu’en pensez-vous ?
    Belle journée.

    AdminPremium

    Bonjour Clarisse,

    Pour vous rassurer, mon ainé aussi a eu un ami imaginaire. Il s’en est séparé petit à petit avec la venue de ses frères.
    Pour un enfant à haut potentiel, la communication avec les pairs n’est pas toujours aisée et dans ce cas certains préférent s’isoler ou s’inventer des amis qui répondent à leurs besoins dans un monde imaginaire. Mon ainé a tenté au début de sa scolarité de parler avec les autres et a ensuite arrêté, pour se tourner vers les enfants plus âgés. Il est donc probable que votre fille, vu qu’en grande section elle se trouve avec les élèves les plus grands et ne peut pas s’adresser à des enfants plus âgés par ailleurs, compense un manque relationnel satisfaisant pour elle de cette façon.
    Aurait-elle des enfants plus âgés dans son entourage pour partager des activités ? Selon le contexte ses réactions peuvent changer du tout au tout.
    N’ayez pas trop de craintes pour l’instant, à mon avis cela accrédite un peu plus la suspicion de haut potentiel, à faire valider pour ses 6 ans ?

    Particulier

    Ma fille de 5 ans (pas testée) a aussi un ami imaginaire, un dinosaure. Il la rassure à l’école. Elle en parlait en petite section. Elle a des jeux où elle imagine des personnages. Quand les enfants lui font remarquer qu’il n’y a personne, elle leur dit que oui évidemment, c’est pour de faux, pour jouer.
    Un enfant qui a un ami imaginaire violent, qui s’isole de toute activité et de toutes personnes (même à la maison avec ses proches) associé à d’autres problèmatiques (trouble du sommeil, trouble alimentaire,…) là on peut s’inquiéter. Sinon, dans nos cas, je suis d’accord avec Françoise

    @Karine971 : Bonjour Karine,
    Oui, nous en avions parlé. C’est si frustrant de s’entendre dire de telles choses concernant nos enfants. Changer d’école a été une solution et je trouve fantastique la force démontrée par beaucoup de nos petits face à ces remarques dénigrantes, ces violences psychologiques. Lorsque je sonde ma fille, j’ai “l’impression” d’être bien plus affectée qu’elle, face aux injustices et cet acharnement. Encore aujourd’hui, ma fille qui tentait de s’appliquer à faire les “J” majuscules cursives a été saisie d’entendre la maîtresse lui crier dessus, en lui disant “… tu ne comprends rien Jade, on ne va pas y passer la récréation. Recommence !”. Elle a sursauter, car ne s’y attendait vraiment pas. Cette personne malveillante manque cruellement de sang froid et de patience, surtout. Vivement que la semaine prochaine passe pour que ma fille puisse en finir, une bonne fois pour toute et changer enfin d’école (passage en CP), tout comme la vôtre.

    Elle m’a confié ne pas aimer sa maîtresse, du tout, en vrai.
    De façon parfaitement utopique, j’espère tant que ces derniers jours de classe se terminent sans encombres…


    @Fran
    çoise : Bonjour Françoise,
    Vos messages sont très bénéfiques, rassurants. Vous me parlez de votre aîné, j’y retrouve ma fille (unique), effectivement. Comme vous le dites si bien, il se peut qu’en élémentaire, ses amis virtuels disparaissent. Il n’y a aucun enfant plus âgé à ses côtés auquel elle pourrait se lier, dommage. Au parc, cet après-midi, tout en discutant avec les nounous et mamans, je surveillais ma fille du coin de l’œil. Elle discutait seule [malgré un nombre important d’enfants qu’elle connait depuis son plus jeune âge] ; elle a porté son poignet près de sa bouche en discutant (à la manière de David Hasselhoff appelant sa K2000, vous voyez!). Elle croise mon regard et s’approche. Je lui demande si elle discutait avec Maximo (son super héro) et me répond par la positive. Elle n’admettait pas qu’il ne soit pas “dispo c’t’après’m”. En effet, il est de repos les mardis et jeudis et nous sommes vendredi. Elle me demande donc de rentrer à la maison, sans avoir échanger un mot ni un jeu avec les copains, dont certains demandeurs. [A noter que j’avais déjà connaissance (il y a 1 an) de sa montre imaginaire, sachant qu’elle en a deux réelles à la maison (num. et analogique). Je suis d’accord, rien d’alarmant à mon sens ; il n’y a aucune violence quelle qu’elle soit, et est assez discrète lorsqu’elle joue seule avec ses “amis” à la maison.


    @Elo7
    : Bonjour Elo,
    Merci d’avoir pris le temps d’écrire ce message. Maintenant que j’en ai dit plus, je me suis resemée le doute, sans toutefois m’inquiéter ! Je prends note de vos infos. Votre fille a le même âge que la mienne et vos mots permettent de se dire que nous ne sommes pas seul(e) : Quel soulagement !
    Depuis le confinement, plus aucun trouble du sommeil ni alimentaire lié à la vie palpitante à l’école. Elle ne pleure plus non plus lorsqu’on la dépose. Victoire ! A notre sens, c’est déjà beaucoup. Et puis, en effet, elle sait parfaitement que tout ce petit monde n’existe que dans sa tête. On n’envenime pas, on ne joue pas le jeu, on ne tente pas non plus de diminuer les liens : statu quo ! On verra de quoi sera fait demain…

    Merci encore à toutes.
    Bon week-end.

    Particulier

    @clarisse91 . tu trouveras des réponses sur les amis imaginaires chez les enfants à HP

    Les signes caractéristiques chez l’enfant précoce

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 2 jours par Karine971.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 2 jours par Karine971.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 2 jours par Karine971.

    @Karine971 : Bonjour Karine,
    Merci pour le lien. C’est ce qui m’a aussi donné l’envie d’en savoir un peu plus au sujet de ma fille. Je percevais ma fille, entre autres, à travers cet article fort intéressant 🙂
    C’est agréable de lire tes commentaires, toujours très enrichissants.
    Bon dimanche et à bientôt !

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 23268 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Depuis 2002, Enfants Précoces Info est un site d'information et de partage au service des familles d'enfants intellectuellement précoces. Espace d'échange et de dialogue, il permet également de trouver une information de qualité sur la question, une écoute attentive et de nouer des liens avec d'autres personnes concernées à travers la communauté de ses membres.

Enfants Précoces Info participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

© 2002-2017 Enfants Précoces Info. Tous droits réservés