il est intense

Mots-clés : 

7 réponses et 5 participants
Dernière mise à jour par Babis il y a il y a 1 an et 4 mois.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages

  • Babis
    Participant

    Bonjour,

    Intense est le terme qui le vient quand je pense à mon petit garçon de tout juste 3 ans.
    En demande permanente, petit dormeur,il a marché a 11 mois sans passer par le 4 pattes.
    a un tres fort caractere et donne deja son avis sur tout.
    depuis ses deux et demi il parle tres bien, retient ses histoire favorites.
    entent tout voit tout sent tout… au point ou il ne supporte pas le bruit de l’aspirateur, entend les sirènes des pompiers avant moi.
    nous pose beaucoup beaucoup de question sur tout, deteste ne pas arriver a faire seul les choses.
    Est propre et independant,zappe d’activites en activites ( dans la mauvaise humeur) tant qu’il n’a pas trouvé celle qui l’interesse.
    débordant d’imagination…
    ce couche tard n’aime pas siester,a tenu sa tete tres tot , le pediatre m’avait dit a la maternite qu’il etait hypertonique avec un regard profond et scruteur, les yeux ouverts des la naissance, tres demandeur, des besoins intenses…
    n’aime pas l’injustice,est sauvage avec l’exterieur, tres autoritaire avec les enfants de son age et prefere jouer avec des plus grands qu’il choisi.
    au debut je me suis demandee ce qui n’allait pas j’ai cru qu’il etait hyperactif car tres rapidement les activites proposees a la maison ne l’interessait plus.
    il adore organiser et gerer son petit monde.
    il vient de faire sa rentree, aucun pleurs, il est tres calme et decouvre la salle de classe… un peu d’aprehension.
    il est content car il a vu le premier jour que l’ecole avait un exemplaire de coco l’anniversaire, ca l’a tout de suite rassuré.
    il est impatient, pose des tas des tas de questions sur tout
    regarder un episode de samsam se transforme en questionnement, mais pourquoi la planete est rouge, pourquoi les pirates ceci cela, il decortique disseque chaque detail personnage, chante les chansons.
    il repond et certains adultes le disent difficile ou insolent(deja)
    je suis epuisee, car il ne correspond pas au bebe des livrs de puericulture.
    il compte, chante, invente ses chansons, adore les livres, la musique, a une memoire eponge, et se souvient de chose faites Quand il avait 1 an 18 mois.

    il negocie tout du bain a l’heure du dodo…
    c usant… et tres difficile car hypersensible,
    je ne sais pas s’il est precoce, mais il est intense …. taquin ect…
    un petit d’homme.
    j’espere avoir des conseils, pour l’aider et repondre a ses demandes , car je pense etre vite debordee …
    autre chose il veut reparer des bateaux quand il sera plus grand (il m’a dit ca).
    Merci

    Rokia(maman de deux enfants parisienne, la trentaine)


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour,

    Désolée pour la réponse tardive !

    Intense est un bon qualificatif, oui, et pourrait être un signe de précocité.
    Mon conseil en attendant est de continuer à l’observer, répondre à ses demandes tout en fixant un cadre et de limites car sinon cela pourrait devenir ingérable, et être attentive à sa sensibilité afin de la comprendre au mieux et de dédramatiser quand il le faut !
    Sinon profitez-en, quand on peut leur consacrer du temps leurs ressources sont inépuisables et nos enfants sont merveilleux !

    Je vous mets des liens vers des articles utiles :

    Les stades de développement du jeune enfant

    Le bébé surdoué


    même s’il n’ets plus un bébé, cela vous confortera ou non dans votre idée.

    L’essentiel est de s’autoriser à être à son écoute et aller dans son sens, sans se limiter à l’âge « recommandé », les seules limites éant la correction et votre disponibilité.


    Mamouna
    Participant

    !!!!! Vous avez décrit mot à mot ma fille! Pour la première fois je sens qu’un parent vit la même chose que moi 🙂 J’en ai les larmes aux yeux.

    Ma fille aura bientôt 4 ans et je suis aussi allée consulter pensant à de l’hyperactivité. Mais non. Ma fille n’arrête jamais et est trèèèèès demandante! Elle apprend tout très vite, on explique généralement les choses une fois ou deux et elle a compris. Elle a parlé à deux ans, mais est passé de phrases de 2 à 8 mots en une semaine et aujourd’hui elle a un vocabulaire riche et souvent surprenant. Elle a une personnalité extrêmement vive, enjouée, sociable, mais a tendance à provoquer pour entrer en relation avec les autres (taper, pousser, faire des bêtises pour se faire remarquer). Elle papillonne de jeu en jeu, mais fait des puzzles ou remplit des livres d’activités complexes avec brio. Elle s’ennuie vite par contre et a besoin d’une stimulation constante au risque de voir des problèmes de comportements surgir. Et c’est ce qui me dérange et constitue mon plus grand défi. Comment lui faire accepter que parfois il ne se passe rien (en file d’attente à l’épicerie ou situations du genre)? Comment lui faire accepter que jouer avec un plus petit peut aussi être intéressant et qu’on a pas à le mépriser parce qu’il n’est pas au même niveau de développement que soi ?

    Aujourd’hui nous sommes allés chez des amis et ma fille s’ennuyait, alors elle faisait plein de bêtises pour que nous intervenions. Nous avons finalement quitté, car nous n’avions pas de plaisir et nous sentions que notre fille dérangeait… vous avez peut-être déjà vécu cela? Je crains pour son avenir… c’est peut-être aussi le sentiment que vous ressentez?


    Babis
    Participant

    Coucou Mamouna,

    Je comprend bien ce que tu vis…. mon fils j’évite de l’emmener dans des lieux ou il n’y pas de bienveillance et une grande compréhension (donc hormis chez nous et chez sa mamie ah ah ah)
    Très difficile d’avoir une vie sociale extérieur, j’en ai eu assez des réflexions, jugements et autres regards sur lui et sur moi (mercredi une ancienne maitresse d’école à la retraite, lui a fortement crié dessus, car il la rendait folle avec son jeu (il se prend pour un tigre singe en ce moment….) .
    J’organise des groupes de jeu avec d’autre enfant et leur parents afin de le sociabilité au mieux, créer un espace ou il peut être pleinement lui meme montrer a ses amis ce que lui sait faire, mais aussi découvrir que les autres savent aussi faire des choses et lui apprendre .
    Grace a une association, tous les 15 jours on a un espace de jeux… lui adore car il a toujours une nouveauté de nouveau enfants et « ses copains » du café.
    Ta fille dérange car elle sort des clous … surtout ne te formalise pas (regard désapprobateur pour cela ne te sent pas fautive).
    a l’ecole de mon fils la maitresse qui est très bienveillante le met durant la récréation ou la garderie avec des ce1 (mon fils au début était très fier d’être avec des grands, maintenant il aime toujours, mais a compris que pour des grands comme cela lui était un « bebe »
    Il joue plus volontiers avec ses camarades de classe.
    A force de gene et de regard mécontent du comportement de mon chouk, je reçois uniquement chez moi ou dans un resto avec espace de jeu, pour que tu le monde prenne du plaisir et que la sortie ne se transforme pas en cauchemar.
    Quad je reçois a la maison il fait le service (je lui fais faire un gâteau pour les inviter avec nous)… on transforme le diner en jeu, il est chouk le cuisinier et doit s’occuper des invités… tout le monde apprécié son coté moteur et serviable ….
    Je pense que mon chou aimerait jouer avec ta chouette.
    Je suis vraiment contente de savoir que d’autres parents vivent la meme chose que moi…
    et que nous souhaitons tous le bien être de nos petits.
    A bientôt

    Il aime beaucoup


    nn85
    Participant

    Bonjour,
    Je reconnais parfaitement mon fils dans la description que tu fais du tien.
    Une enfance difficile pour son entourage qui a eu beaucoup de mal à tenir le rythme, moi la première (il a aujourd’hui 14 ans)
    J’ai pensé moi aussi à la précocité parce qu’il y a effectivement beaucoup de similitudes, mais le test WISK ne révèle pas un enfant HP, ce qui est à s’arracher les cheveux parce que mon fils est en grande souffrance depuis son entrée au collège sans que l’on puisse y trouver une explication.
    (j’ai vu sur ce site plusieurs parents pratiquement en détresse parce que le test HP s’avère négatif, et je ne les comprends que trop bien, non pas parce que l’enfant n’est pas précoce, mais parce que l’on pensait avoir une explication à une souffrance, et donc des pistes pour avancer dans le smimblick, et que ce n’est pas le cas, et que l’on se retrouve au point zéro)
    Tu dis « intense » mais sache que cela existe : les BABI (bébés aux besoins intenses) ou les EABI (enfants aux besoins intenses).
    J’invite les parents dans mon (notre) cas – c’est à dire parents d’enfants que l’on sent et qui se sentent eux-mêmes différents, intelligents sans être HP, difficiles de caractère, et souvent en souffrance à l’école- à consulter sur internet des sites dédiés aux BABI, il y a des forums où il fait bon de se sentir enfin compris.
    Je n’ai pas apporté de solutions mais j’espère avoir aidé un peu, parce que j’avoue que le jour où j’ai trouvé ces articles et ces sites sur les BABI j’en ai pleuré tellement ça m’a fait du bien de voir que je n’étais pas seule et de pouvoir partager.
    Bravo et merci aux personnes qui travaillent à faire connaître la précocité, grâce à elles les choses avancent bien je trouve pour ces enfants de plus en plus reconnus (contrairement aux intenses!) – il y a une classe spéciale pour enfants HP dans le collège où va mon fils.
    Merci de m’avoir lue
    Nadine


    qwerty
    Participant

    J’y ai en grande partie reconnue mon intense petite fille qui a aujourd’hui 10 ans. À ça prêt qu’on l’a toujours trouvée pertinente mais jamais insolente. À ceci prêt aussi que mis à part les siestes qu’elle a cessée de faire très tôt ! Mais avec quelques mots clés sur internet j’ai alors appris qu’elle était un BABI ( bébé aux besoins intenses) quel soulagement ! et comme j’avais une explication cohérente après tout le reste me semblait parfaitement normal. Mon entourage n’avait de cesse de me dire que le développement de ma fille n’était pas « normal » ( dans le sens courant) et moi je leur disais que je la trouvais tout à fait dans les clous ! Oui elle maîtrise le subjonctif présent à 2 ans, oui elle a été propre à 17 mois, oui elle a su compter seule à 22 mois, elle connaissait ses couleurs et quand ça lui prenait disait même des mots en anglais ( dessin animé)à 2 ans 1/2 etc, etc pour moi les autres se faisaient des films sur ma fille et oui ok elle était dégourdie et bien éveillée mais pas « surdouée » bon plus ! Hein ! Lol !

    Donc voilà beaucoup de « problèmes » peuvent être résolu juste en changeant son propre regard sur la situation. Je ne dis pas que ma fille n’était pas épuisante ! Elle était intense ( et l’est toujours un peu) donc oui c’est une pompe à énergie mais comme les chiens ne font pas des chats et que j’ai moi-mêmes bonne dose d’énergie à revendre et bien on a trouvé un bon équilibre 😉

    Pleins de courage et de bonheur avec vos petits intenses !


    qwerty
    Participant

    Nadine je viens de te lire. D’après ce que j’ai compris il y aurait 10% de bébés aux besoins intenses et 20% d’hypersenseible ( par catégorie d’âge) et 2,3 % de HP ( par catégorie d’âge).

    Les BABI et les hypersensibles ont beaucoup de points en commun avec les HP la confusion et les suspicions sont alors légitimes. D’où la nécessité de faire passer un test, un enfant intelligent et hypersensible sans le test il sera difficile de le différencier d’un HP je pense.

    Alors je comprends et en même temps je ne comprends pas le désarroi de certains parents qui n’ont pas la confirmation que leurs enfants est HP après le passage du wisc. Je comprends cette sensation libératrice d’avoir enfin une explication quant à sa personnalité, ses difficultés et le désarroi quand un test vous dit finalement  » et non ! C’est pas ça ! Retour à la case départ ! Même joueur joue encore ! » Et donc de se retrouver seule, sans pistes, sans solutions. Je le comprends parfaitement bien. Mais ce que je ne comprends pas c’est qu’en fait ( je ne parle pas de vous en particulier mais de façon générale) c’est l’obstination de certains parents à vouloir malgré tout à continuer dans ce sens ( mauvais psy, mauvaises conditions etc) pour passer le test une 2ème fois et j’ai vu le cas récemment ou le QIT était encore plus bas que la 1ère fois donc pour la 2ème fois on a dit à cette maman que son fils n’était pas HP et elle ne l’accepte toujours pas en remettant encore une fois en cause les conditions de passation.

    Quand je lis des témoignages comme ça, je préfère en générale ne pas intervenir car l’émotivité de l’autre est trop importante pour qu’elle soit en mesure d’entendre sans être blessée ce que j’aurais à dire. Mais pour la première fois ici, je vais dire ce que je pense. Tout ne peut pas être catégorisé, beaucoup d’enfants sont intelligents et sensibles, énergique, créatif, maladroit, tête en l’air etc. sans pour autant rentrer dans une case de profil psychologique  » asperger, HP, autiste, TDA/H, hyperactif, dys en tout genre et j’en passes ! Ce qui fait que les difficultés qu’il rencontre aujourd’hui il n’est pas « condamné » à les avoir toute sa vie. J’ai fait passé le test à ma fille par ce qu’elle avait besoin de réponses sur ses différences, mais toutes ses difficiles de HP je les avaient ciblé et résolus en amont sans jamais avoir été chercher des solutions dans le monde des précoces. Juste en la prenant elle en considération. C’est ce qe je vous conseille. Je me doute que vous avez et devez encore traverser de sacré épreuves. Mais il faut se dire « ok, HP c’était une piste, à présent qu’elle est écarté on tourne la page, on passe a autre chose et on essaie de trouver une adaptation à une situation sans se dire que notre enfant à un problème ou qu’il y a une explication dans un profil de la psychologie qui pourrait expliquer tôt ça ! mais juste que il est comme ça avec ses forces et ses faiblesses donc comment faire pour que ses faiblesses deviennent des forces etc et bien sûre je pense qu’une remise en question parentale est généralement nécessaire. Je le dis sans jugement. Je sais qu’il est très mal perçu de dire à un parent de se remette en question. Ce que j’avoues je n’ai jamais compris, puisque je suis moi-même en train de le remettre en question en permanence ( pas plus tard que ce matin où je me suis demandé qu’elle était ma part de responsabilité dans certains comportement de mon fils, j’ai pas encore la réponse mais j’y réfléchi ) et que je trouve au contraire que c’est très bénéfique ! En tant que femme HP, maman de 1 jeune demoiselle HP ( et probablement d’un petit bonhomme HP) je suis inquiète, je l’avoues car je connais toutes les difficultés d’un tel profil à l’âge adulte alors je vous le dis même si c’est difficile aujourd’hui soyez soulagé qu’il ne soit pas HP car en tant qu’HP je n’arrive pas à comprendre qu’on se sente perdu quand un psy déclare que son enfant n’est pas HP ! J’ai prié pendant ma grossesse pour que mon petit deuz ne soit pas HP. Je crois que c’est râpé selon l’avis de 3 pédiatres ( sans savoir que ma grande l’est ) et de la psy de ma fille …

    Quoi qu’il en soit de maman à maman, bon courage et même sans être HP tu pourras toujours trouvé des solutions adaptés dans un groupe de maman de HP par ce qu’on est avant tout des mamans et des papas pardon messieurs ! Et eux ce sont avant tout des enfants.


    Babis
    Participant

    Bonsoir,
    Il est vrai que les intenses et les zèbres ont bcp de point communs, ils sont souvent amis.

    Les mois sont passés et l’année scolaire presque terminée.
    Un changement de système scolaire, l’entree en petite section fut difficile, au depart mon babi était très content et motivé, il aimait emmener des livres de la maison pour faire la lecture a ses camarades.
    Il arrive a mémoriser quelques livres et a raconter petit chat perdu, olga le petit nuage et d’autres
    Petit a petit aller a l’école est devenu une lutte intense, mon fils n’était pas problématique il siestait memes plusieurs heures, ne me parlait pas de l’école et était devenu plus que difficile a vivre , méchante maman tout le temps.
    Coups, cris pleurs, et absence…
    Un autre enfant mais pas le mien, plein de vie, intense mais heureux, qui était plein d’envie, était devenu invivable n’ayant plus envie.
    Heureusement nous avons eu une place en jardin d’enfant, la période d’adaptation fut courte en une semaine, babi était bien.
    Il m’a demandé s’il devait retourner dans son ancienne école, je lui ai dit que non, il était soulagé
    Le groupe multi age au quotidien lui convient, il peut aller a son rythme et fait des activités des « grands » et des petits selon son appétence…
    La premiere école était une très bonne école sauf que mon babi dit qu’il est un grand( je pondere ) et que ceux de son age sont des bébés…
    La problématique était qu’il avait le sentiment avec les enfants de son age d’être plus grand…
    Pour le moment le site est plein de bon conseil, et autres, je suis confrontée a quelques difficultés pour tenir son crayon, babi veut se lancer dans l’écriture, il est gaucher… après plusieurs méthodes essayée, celle du gribouillis pour introduire le dessin et prendre le temps de trouver sa bonne manier pour tenir son stylo (son père et moi avons eu la meme problématique enfant) est celle qui lui convient… ensuite cet été je pense prendre des cahiers d écriture vu sur le site mais je ne sais pas le quel prendre….
    Babi est exigeant et quand il echoue est effondré, le debut difficile de l’apprentissage de l’écriture fut un drame,
    on a dédramatisé et l’équipe pédagogique est bienveillante, nous faisons notre part d’activité et enseignement a la maison sans lui mettre de stress.. au jardin ils insistent sur les choses ou il est moins doué,
    Intense ou HPI, peut importe, mon but est d’en faire une personne heureuse qui optimise ses dons petits ou grands.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.