Et si votre enfant était surdoué ?

Et si votre enfant était surdoué ?

famille nombreuse, famille heureuse !

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 16255 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

1 réponse et 2 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 3 semaines et 5 jours.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Bonjour à tous,

    je découvre le monde de la précocité intellectuelle après avoir longtemps fait de la résistance… et je voulais commencer par me présenter le plus brièvement possible (pourquoi je sens déjà que ça ne sera pas si bref que prévu ?) avant de sillonner les différente sections du forum.

    J’ai 42 ans, suis mariée depuis 19 ans et maman de 5 enfants : 1 garçon de 15 ans et 4 filles respectivement âgées de 17, 13, 10 et 6 ans. J’ai moi-même été une enfant brillante scolairement (saut de classe en cours de CP et parcours scolaire toujours en tête de classe) et j’ai suivi des études d’orthophonie (passionnantes), métier que j’ai exercé durant 10 ans, jusqu’à la naissance de mon troisième enfant.
    J’ai découvert dans mon parcours professionnel l’existence des enfants/adultes zèbres et touché du doigt la complexité de cet univers et ses intrication avec les troubles dys mais je ne me sentais pas spécialement concernée de façon personnelle…
    … jusqu’à ce que notre fille aînée manifeste des signes évidents de souffrance psychique en fin d’école primaire : isolement, idée suicidaire… malgré une grande réussite scolaire. Le psychologue scolaire et les différents professionnels rencontrés ont tous évoqué ce possible diagnostic mais à cet époque, j’étais enceinte de notre cinquième enfant et peu disponible pour entamer des démarches chronophages. On s’est donc contenté d’un accompagnement psychologique qui a permis de passer le cap délicat.
    Cependant, mon attention a forcément été alertée par cet épisode et j’ai ensuite posé un regard différent sur mon histoire (beaucoup de similitudes avec ma fille aînée) et sur mes enfants.
    Je vous passe les multiples rebondissements pour en arriver à la situation actuelle : il semblerait que je sois moi-même HPI ainsi que trois de mes filles (l’aînée et les deux dernières) mais avec des profils très différents allant de la discrète à la provocatrice… ce qui nous procure un quotidien riche en émotions et sensations fortes !! Mais j’emploie le conditionnel car ce sont des diagnostics fortement évoqués par des professionnels mais jamais confirmés par des tests de QI.
    Notre aînée traverse à nouveau une phase difficile car elle se sent tellement différente de ses camarades de classe et déploie une énergie folle pour s’adapter au groupe tout en se sentant toujours mal à l’aise dans la relation, percevant une forme d’inadaptation sociale avec ses pairs qui la décourage. Elle préfère de loin la compagnie des adultes et angoisse de ne jamais parvenir à nouer des relations équilibrées et sereines avec les autres. Je ne sais pas si le fait de la faire tester maintenant (elle a 17 ans) pourrait lui apporter une forme d’apaisement, l’aider à comprendre ses particularités de fonctionnement et ainsi à accepter sa singularité tout à l’inscrivant dans un univers où elle ne serait pas seule puisque je m’aperçois que le monde des HPI n’est pas si petit que cela !
    Bon, question brièveté, c’est raté mais au moins, vous aurez un aperçu de ce qui ml’amène par ici !

    A bientôt dans les autres sections du forum.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 4 semaines par  Lolilune38.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 4 semaines par  Lolilune38.

    Admin bbPress

    Bonjour Lolilune,

    Je pense que le fait de pouvoir se rattacher à un groupe de personnes qui lui ressemblent, même si le groupe reste virtuel au départ, pourra fortement aider votre fille. Elle comprendra qu’elle n’est ni défaillante, ni inintéressante… mais que sa façon de fonctionner est telle qu’il est normal qu’elle ne se reconnaisse pas dans un groupe qui correspond à une « norme » à laquelle elle ne répond pas (c’est technique, désolée !). Par ailleurs elle apprendra à mieux s’adapter en fonction de ses particularités propres et pourra même éventuellement repérer l’une ou l’autre personne qui lui ressemble un peu en se connaissant mieux elle même.
    La seule précaution à prendre est de voir éventuellement avec le professionnel à venir comment vous pourrez présenter la chose à votre fille pour qu’à la fois elle ne stresse pas à l’idée d’un test et n’idéalise pas non plus ou ne sur-investisse pas le résultat possible, de façon à ce que cela reflète bien sa personnalité propre sans angoisse ni déception, juste un constat. Par exemple « personne qui va t’aider à comprendre tes particularités de fonctionnement », sans m’avancer toutefois car les professionnels préfèrent présenter les choses à leur manière, une entrevue préalable pourrait être souhaitable.
    Apprêtez-vous aussi, même si c’est fait en partie déjà fait, à reconsidérer le regard que vous porterez sur vos autres enfants. L’avantage dans ce cas des familles nombreuses est qu’en général, ayant les mêmes particularités, ils se comprennent mieux et s’entendent assez bien. C’est le cas chez moi (4 seulement !!) tous avec un profil différent mais super complices. Bravo en tous cas et à bientôt !


    ➽  Ma réponse vous a été utile ? Aidez Enfants Précoces Info à mettre en oeuvre 10 projets pour soutenir les enfants précoces et leurs familles en 2019.
2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 16255 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Vous aussi, soutenez la cause des enfants précoces !