Est-ce possible de sauter la seconde?

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 17091 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

10 réponses et 4 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 4 jours.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Bonjour,

    Je m’appelle Emma, j’ai 14 ans et j’aimerai savoir si il était possible de sauter la seconde?

    Pour vous résumer la situation depuis la maternelle on m’a déjà proposé plusieurs fois de sauter des classes mais mes parents ont toujours refusé. Je me suis toujours beaucoup ennuyé en classe et ai toujours eu de très bon résultats et pas d’amis (cette purée de solitude.. et tellement de mal être). En fin de quatrième j’ai fait un test de qi qui a posé un diagnostique sur ma précocité. J’ai pensé que ça allait tout changer mais ca n’a rien changé du tout.. J’ai passé mon année de troisième a m’ennuyer sans comprendre pourquoi j’étais sur cette chaise.. bref j’ai passé mon brevet (771/800) et maintenant je songe au lycée mais j’en ai vraiment marre da cancer a reculons. J’aimerais donc savoir si il était possible de sauter la seconde en faisant le programme pendant les vacances?

    Merci à ceux qui ont lu et qui pourront m’éclairer☺. Désolé si il y a des fautes.

    Emma.


    Participant

    Bonsoir Emma,

    Je viens juste de m’inscrire sur ce site et découvre votre message de juillet dernier.
    Ou en êtes-vous? Avez-vous pu sauter la seconde, ou êtes-vous sur le point de le faire, même en milieu d’année?
    Je me pose la question pour ma fille de 14 ans actuellement en 3ème: elle est en plein décrochage et ne va plus à l’école…elle s’y ennuie, s’y endort, y étouffe. Précoce détectée à 5 ans.

    Pourquoi vos parents se sont-ils toujours opposés à ce saut de classe? Peut-être que les amener à consulter ce forum et le site en général leur donnerait un autre aperçu de qu’il pense être bien aujourd’hui pour vous. Ils ont sûrement leurs raisons, mais probablement besoin d’en entendre d’autres, les vôtres notamment.
    J’espère vraiment que vous ne vous désespérez pas, quelquefois le chemin est long pour être à sa place, mais vous la trouverez sûrement: ayez confiance en vous et en l’avenir.

    Bien à vous mademoiselle,

    Sophie


    Participant

    Bonjour,
    Finalement non je n’ai pas sauté de classe.
    Je fais beaucoup de sport (section sportive athle) ce qui ne me permettrait pas d’assumer la charge de travail a compenser. J’ai eu 18,3 de moyenne au 1er trimestre sans travailler beaucoup, mais je pense que sauter une classe ne me serait pas bénéfique.

    Si votre fille s’ennuit je pense qu’il faut qu’elle face d’autres activités ou sports a côté qui lui prenne du temps et qui lui plaisent pour ne pas se raccrocher à une routine scolaire dure à supporter quand l’ennui y est omniprésent. Je pense également qu’il serait judicieux (si ce n’est pas déjà fait) de prévenir ses profs afin qu’ils sachent sa particularité et qu’ils adaptent un petit peu le travail pour donner une finalité plus poussée qui l’interessera peut être plus.

    Votre fille à déjà de la chance d’avoir des parents qui se soucient de son « decalage » moi ce n’est pas le cas..

    En espérant vous avoir aidé, Emma.


    Participant

    Bonsoir Emma,

    Je ne m’attendais pas à votre réponse puisque entre votre premier message et le mien il s’est passé bien du temps.

    Vous semblez mieux quand je vous lis au travers de ces quelques lignes: probablement que le sport est un excellent exutoire pour vous, alors ne le lâchez pas d’autant plus que j’imagine qu’il vous permet de vous révéler et de vous dépasser comme l’école ne peut le faire.

    Je vous remercie pour vos conseils, et vous confirme que je suis en train d’échanger au sujet de ma fille avec l’école (en même temps je n’ai pas le choix puisqu’elle n’y va plus pour ainsi dire :).

    Pour revenir à ce qui vous concerne, je suis certaine que vos parents ont pris conscience de votre « décalage », mais qu’ils préfèrent ne pas en faire cas: le sujet des EIP ou précoces reste un sujet délicat à aborder suivant les contextes et les personnes. Beaucoup ne veulent pas entendre ni voir cette réalité qu’ils méconnaissent et qui leur fait un peu peur. La différence peut déranger, même lorsqu’elle est à priori un atout.
    Si vos parents ont l’air de ne pas prendre en considération votre profil et vos besoins, je pense qu’à leur manière ils les ont intégrés en ayant accepté que vous fassiez du sport de manière intensive pour combler un manque au niveau de vos besoins scolaires.
    Rassurez-vous vous n’êtes pas la seule: mon père ne veut rien entendre sur la singularité de sa petite fille et pense que je suis juste gonflée d’orgueil à son égard, voire laxiste…

    Je suis certaine que vous êtes sur la bonne voie, et j’espère aussi vous avoir apporté un autre regard sur ce que vous vivez.

    Bien à vous,

    Sophie


    Participant

    Bonsoir,
    Je suis nouvelle sur ce site que j’ai trouvé en cherchant la réponse à cette même question : Est il possible/raisonnable de « sauter » la seconde.
    Ma fille est actuellement en seconde. Elle a été détectée à Haut potentiel verbal, mais souffre de troubles de l’attention en parallèle.
    Elle a d’excellents résultats dans les matières littéraires (langues, français) mais c’est plus dur dans les matière scientifiques (on soupçonne une dyscalculie, on doit faire un bilan en mars).
    Elle a commencé à s’ennuyer au collège et à avoir du mal à y aller en classe de 4ème. Nous l’avons changé d’établissement pour un établissement privé à la rentrée en 3eme et ça allait un peu mieux. Elle a obtenu son brevet haut la main avec la mention très bien.
    Depuis la rentrée en seconde, elle a vraiment du mal à aller en cours. Elle est stressée et pas intéressée. Nous la faisons donc suivre par un psychologue clinicienne car elle débute une dépression…
    Aujourd’hui la psy lui suggère de demander à passer en première L. Comme ça le niveau en langue et français sera plus élevé et elle ne s’ennuiera plus, et les cours de mathématiques qu’elle redoute « sauteront ».
    L’idée n’est pas mauvaise car je sais qu’elle s’en sortirait bien mieux en 1ere L qu’en seconde, mais le problème c’est que les inscriptions au Bac de français doivent être terminées…
    Alors même si elle réussit son année, elle devra redoubler pour passer les épreuves anticipées du bac…
    Qu’en pensez vous ? Qu’auriez vous fait ? Quelqu’un a t’il déjà rencontré ce cas ?
    Sachant qu’elle est hyper emballée par l’idée…

    merci pour votre aide.

    Nathalie


    Participant

    Bonsoir,

    Je réponds à ma propre question car cela pourrait aider d’autres personnes qui sait !
    Alors j’ai appelé le SIEC (maison des examens) et i est bien possible d’inscrire ma fille au bac de français si elle passe dans la classe supérieure en cours d’année même si la date d’inscription est dépassée. C’est son établissement qui devra en faire la demande, mais ça ne pose pas de problème.

    Reste maintenant à convaincre l’établissement…
    J’ai eu le chef d’établissement adjoint en ligne, et il ne parait pas emballé par l’idée. Il va néanmoins organiser une réunion avec les professeurs de français et de langues de ma fille, sa psychologue si elle est disponible, ma fille et nous les parents. Nous essaierons de voir si elle la le niveau et si elle s’en sortirait…

    Bonne soirée

    Nathalie


    Admin bbPress

    Bonsoir,

    Effectivement il est intéressant de savoir ce qui est possible.
    J’y réfléchissais et me demandais si:
    Une possibilité moins stressante pour votre fille serait de faire sa première comme préconisé, sans passer les épreuves cette année pour lui laisser le temps de rattraper ? Du coup passer tous les examens l’année prochaine en suivant en terminale, car l’intérêt est certainement aussi de ne pas redoubler ?
    Ce sont justes des pistes de réflexion.
    Peut être que le référent eip de votre académie peut aussi vous appuyer.
    Et au cas où je vous mets un lien vers une association d’aide en cas de phobie scolaire : https://www.apsphobiescolaire.org/nos-correspondants-regionaux
    Je pense qu’il faut frapper à toutes les portes.
    J’espère que vous trouverez une solution satisfaisante pour votre fille, tenez nous au courant.


    Participant

    Bonjour Françoise,

    Merci beaucoup pour votre réponse.

    Une possibilité moins stressante pour votre fille serait de faire sa première comme préconisé, sans passer les épreuves cette année pour lui laisser le temps de rattraper ? Du coup passer tous les examens l’année prochaine en suivant en terminale, car l’intérêt est certainement aussi de ne pas redoubler ?

    A priori il n’est pas possible de passer toutes les épreuves la même année sauf en cas d’inscription en candidat libre mais seulement si on a plus de 20 ans (je n’ai pas vraiment compris pourquoi cette âge mais bon…).
    La réunion avec l’équipe pédagogiques est prévue dans 10 jours.

    Peut être que le référent eip de votre académie peut aussi vous appuyer.

    Ah oui surement ! Où puis-je trouver ses coordonnées ?

    Et au cas où je vous mets un lien vers une association d’aide en cas de phobie scolaire : https://www.apsphobiescolaire.org/nos-correspondants-regionaux

    Merci ! Je vais y jeter un oeil de ce pas !

    Merci beaucoup,

    Nathalie


    Admin bbPress

    Bonjour Nathalie,

    Vous trouverez (avec plus ou moins de mal!) les coordonnées du réferent eip sur le site de votre académie avec les mots clé « référent eip » ou encore sous la rubrique « élèves à besoins éducatifs particuliers ». Si vous ne trouvez pas dites le moi.
    La question du bac français est dans votre cas le problème à régler, car si elle passe en première L cela représentera un gros coefficient avec du retard à rattraper. Il y a aussi les épreuves de Tpe qui se passent en février mars (je ne sais pas pour la serie’littéraire) ?
    Sinon autre option : trouver un moyen de patienter avec une adaptation compte tenu de son début de dépression, avec l’aide de l’association phobie scolaire.

    En tous cas bon courage pour gérer tout ça, j’espère que vous parviendrez à une solution satisfaisante.


    Participant

    Françoise,

    J’ai trouvé le référent EIP, je viens de lui adresser un email. Merci beaucoup.

    L’équipe éducative devrait pouvoir nous dire s’ils pensent que c’est gérable ou pas pour le bac de français.
    En ce qui concerne le TPE, la maison des examens m’a dit qu’elle en serait exemptée avec une simple lettre de l’établissement expliquant qu’elle n’a pas pu le préparer car elle était en seconde.

    Sinon autre option : trouver un moyen de patienter avec une adaptation compte tenu de son début de dépression, avec l’aide de l’association phobie scolaire.

    En effet, je vais creuser cette piste en parallèle. Merci beaucoup pour vos conseils ! Je vous tiendrai au courant, ça pourra peut-être aider d’autres parents.

    Nathalie


    Admin bbPress

    Oui, toutes les expériences sont bonnes à prendre, à très bientôt et bonne chance.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 17091 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris