Aller au contenu

Enfant de 3 ans 1/2 comment différencier la précocité d’une simple avance?

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 24144 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

3 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par Neimad il y a il y a 2 jours et 4 heures.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • Bonjour
    Je suis maman d’un jeune garçon de 3 ans et demi. Cela fait plusieurs mois que je me pose plein de questions et je ne veux pas tomber dans l’excès. Je me tourne vers vos témoignages si cela peut m’aider moi et à terme mon fils. Depuis ses trois ans je constate un certain décalage dans les apprentissages et les centres d’intérêt de mon fils vis-à-vis des autres enfants du même âge et depuis que j’ai constaté cela je me rend compte que depuis même ses 18 mois il est plutôt en avance. Mais comment savoir si cela est de la précocité ou non ?

    Actuellement en petite section de maternelle, mon fils sait compter jusque 100 si on l’aide au passage des dizaines (50 60 et 80). Il a un goût prononcé pour les chiffre (par exemple sur la route des vacances il fallait lui dire à chaque panneau de signalisation de vitesse si c’était bien 110, 90… qui était écrit), il sait dénombrer sans se tromper jusqu’à 29 (il a tendance après à oublier le 31 après 30 par exemple). Il connait son alphabet (majuscule depuis ses 2 ans) et le son de chaque lettre, maintenant il donne les sons de quelques syllabes pour lire des mots simples (ex: pâte, piano, table) en revanche il ne veut rien écrire ça ne l’intéresse pas du tout (formes). Il n’aime pas qu’on lui impose de dessiner quelque chose exemple: il ne veut pas dessiner le fameux “bonhomme” sur papier en revanche avec de la pâte à modeler il le fait très bien avec de plus certains détails (cou, épaules, colonne vertébrale, bassin…) en réalité il est très attiré par le squelette il cherche toujours a en apprendre un peu plus dessus (il me réclame ce genre de livre à la médiathèque).
    Il est attiré aussi depuis qu’il a 18 mois par le système solaire (ses premiers mots étaient maman, papa et la lune qu’il cherchait partout et tout le temps) maintenant c’est plutôt les galaxies, les noms des planètes, la différence entre planète et étoile et bien sûr toujours la lune …). Il aime aussi parler des microbes (connait et différencie bactérie et virus, parle des anticorps …)

    Depuis qu’il est en crèche (9 mois) on nous a toujours dit “qu’il était loin d’être en retard” mais sans jamais penser à de la précocité de notre part. Je me souviens même qu’à ses 2 ans une dame de la crèche nous avait dit qu’il connaissait toutes ses couleurs mais qu’il avait un peu de mal pour les mots “doré et argent”.

    Maintenant à l’école nous n’avons pas vraiment de retour a part qu’à deux reprises le maître nous a dit qu’il était impressionné que mon fils sache faire certaines chose qui correspond plus à un niveau de fin de moyenne section.

    Bien sûr tout cela est positif, mon fils s’intègre plutôt pas mal à l’école, il est plein d’amour et jusque là content d’aller à l’école mais ce qui me pousse à vous écrire c’est que son comportement à la maison est parfois même très souvent difficile, il a du mal à patienter, fait beaucoup de crises, il se vexe et hurle lorsque l’on fait quelque chose qu’on lui dit de ne pas faire. lorsqu’il est un peu anxieux (avant d’aller à l’école, après un petit bobo) il mord beaucoup son doudou ou son pull et fait de l’exéma sur les coudes.
    J’aimerais avoir vos témoignages: est ce que ces points cités peuvent laisser penser à de la précocité ou non ? Est ce que le coté colérique et anxieux peut s’expliquer par cette précocité? L’idée est que même si scolairement tout se passe bien je ne voudrais pas passer à coté de quelque chose et surtout un stress généré inutilement … comme tout parent je veux le meilleur pour mon enfant et je voudrais aussi arrêter de penser à de la précocité si ce n’est pas le cas.

    Je n’ai jamais parlé de ça a quiconque car je ne veux pas passer pour la maman qui surestime un peu les capacités de son bambin car j’ai très souvent entendu la phrase qu’on adore tous “s’il est en avance c’est que les parents le surstimulent” et chez moi ce n’est pas du tout le cas je vous assure que si je ne répond pas à mon fils ca fini en crise.

    Merci d’avance pour vos réponses
    Très belle fin de journée à tous.

    Une maman qui s’interroge.

    AdminPremium

    Bonjour Chrystelle33,

    Je pense que votre questionnement est fondé. Je ne peux bien sûr pas vous donner de réponse affirmative, il faudrait pour cela passer par l’étape du test de QI, seul moyen aujourd’hui pour savoir. Ceci dit la question étant comment différencier le haut potentiel d’une simple avance (l’avance étant quand même une manifestation première à cet âge), en fait c’est un décalage global dans les attitudes, façons de raisonner, centres d’intérêts, attirances diverses qui s’ajoute à cette avance plus ou moins manifeste. Dans un contexte où il est à l’aise, c’est un enfant qui attire le regard, étonne par ses réflexions, surprend etc…
    A côté de cela il y a leur forte sensibilité à prendre en compte, une forte exigence envers eux mêmes souvent, se fâchent s’ils ne parviennent pas à leur but (souvent delicat chez les jeunes enfants à l’imaginaire débordant mais aux capacités physiques de leur âge), d’où de nombreuses frustrations à accompagner. Un potentiel facteur (inconscient) de stress lié à un manque de sollicitation, même très jeune, est très probable, comme l’eczéma.
    Je vous conseillerais de parler de vos doutes avec son institeur et de lui proposer de tenter, s’il le peut, des immersions en moyenne section. La seule précaution à prendre est de ne pas avoir les mêmes exigences pour lui en graphisme car il n’a qu’une petite main de son âge, mais s’il peut tester sa compréhension générale, ce sera déjà un bon indicateur.
    Et pour vous à la maison, mêmes conseils, répondez à ses demandes en temporisant toutefois sur le moment le plus approprié. Le fait de prévoir à tel moment une activité enrichissante ou un moment de partage leur fait souvent beaucoup de bien, et outre le fait de se réjouir, le permet d’apprendre la patience.

    Merci beaucoup pour votre réponse.
    Je vais mettre en pratique vos conseils.

    J’ai lu en effet que le raisonnement très développé est souvent mis en avant mais comment savoir ce que veut dire un bon raisonnement pour un enfant de 3 ans surtout lorsque c’est notre premier enfant.
    Mon fils fait souvent des remarques assez poussées sur les sujets de son choix ou nous reprend sur certaines choses. Par exemple: lorsqu’il faisait son ‘squelette” à la pâte à modeler j’ai trouvé cela tellement super que je lui ai dit “si je pique la pâte à modeler avec un petit bâton je peux te faire le nombril de ton bonhomme, et à cela mon fils me répond “mais non un squelette ça n’a pas de nombril!” ou bien un jour il jouait avec un objet (qu’il imaginait être une fusée) qui devait aller sur Jupiter, il avait donc pris un dessous d’assiette comme étant Jupiter et moi voulant apporter ma petite touche d’imagination je lui propose un casque car sa forme est plus ou moins ronde (comme une planète) et à cela mon fils me répond “mais non ça c’est pas Jupiter c’est un casque!” (excuse moi! °_°).
    Sinon sur les colères, mon fils à énormément de mal à accepter de perdre lors d’un jeu de société par exemple. Il aime jouer avec moi mais il veut décider de tout et alors il est très mauvais joueur, cela peut finir en grosse crise avec hurlements. Il est capable d’estimer quel numéro il doit obtenir (au jeu de dés) pour gagner ou me dépasser et il fait tout pour tricher et ne pas perdre.
    A coté de cela c’est vraiment un enfant sensible qui a énormément besoin de câlins et bisous (de ma part surtout) pour se calmer. Et finalement tout cela me pose question car je pense à des besoins là où mon mari voit des caprices et donc j’aimerais à travers ce forum, vos témoignages pour aussi essayer d’y voir plus clair.

    Au plaisir de vous lire.

    Bonjour,

    Je reconnais ma fille, de 3 ans et demi également, dans votre témoignage. A quelques exceptions près, notamment sur les centres d’intérêt différents, mais toujours “en décalage” par rapport à d’autres enfants de son âge.
    Bon courage en tout cas

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 24144 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Depuis 2002, Enfants Précoces Info est un site d'information et de partage au service des familles d'enfants intellectuellement précoces. Espace d'échange et de dialogue, il permet également de trouver une information de qualité sur la question, une écoute attentive et de nouer des liens avec d'autres personnes concernées à travers la communauté de ses membres.

Enfants Précoces Info participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

© 2002-2017 Enfants Précoces Info. Tous droits réservés