Et si votre enfant était surdoué ?

Et si votre enfant était surdoué ?

En attente d'un diagnostic

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 12719 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

6 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 3 mois.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Mon fils de 6 ans et demi est totalement changé depuis le mois de janvier…
    Je vous explique qui il est :
    C’est un enfant extrêmement curieux, qui s’intéresse à des choses à fond mais pendant peu de temps et n’a pas beaucoup (en diversité) de centres d’intérêt. je pense qu’il m’a caché le fait qu’il sache lire depuis le mois de octobre et maintenant, le cri sur tous les toits 🙂
    Cependant, il n’arrive pas à communiquer et à entretenir des relations avec d’autres personnes du même âge. Il pousse, tape et depuis janvier : fait des crises énormes à se rouler par terre car il est frustré. Frustré par des choses futiles et ou l’injuste d’un enfant envers un autre ou d’une situation qu’il ne considère comme pas juste.
    Ces crises sont difficilement contrôlable et les enseignants galèrent !
    Il refuse de faire son travail quotidien (actuellement à la page 58 d’un livret), mais on vient de s’apercevoir qu’il avait fait les pages 90 à 95 sans aucune faute. Il récite la poésie des CE1 ainsi que la sienne de CP
    Avez-vous déjà vécu ce problème de comportement.
    Niveau administratif : nous attendons un diagnostic pour dans quelques semaines et nous attendons aussi une enquête sociale 🙂
    Merci pour vos retours. On se sent impuissant face à la longueur des démarches et à l’attitude de mon fiston. Lui n’a pas l’air d’en souffrir en plus. Du moins, il souhaite plus que tout aller à l’école…


    Participant

    Bonjour Adeline
    Je viens de m’inscrire sur ce forum et j’avoue que je suis un peu perdue.
    Nous aussi nous attendons un diagnostic malgré un tripoté de bilan et un examen dans un centre spécialisé pour troubles des apprentissages. Au final, le diagnostic ne peut être posé avant le ce2 et en attendant on frappe à toutes les portes pour essayer de trouver une solution pour notre petit bonhomme. C’est le deuxième d’une fratrie avec un frère aîné HP et dans la compétition et un petit frère curieux et qui tient sa place de dernier. Mon fils a du mal à se positionner, manque de confiance en lui, n’a pas d’amiS (il est exclusif)et commence à se faire remarquer à l’e ole Par la violence. C’est difficilement supportable pour nous ….je te comprends donc.


    Participant

    MErci
    On sent souvent seul et sans solution
    Par contre je suis surprise du diagnostic pas avant le CE2 …
    En attendant on fait quoi !!???
    Moi je met en place des « carottes » pour limiter les dégats mais tous les jours il faut rappeler, rabâcher, le soutenir…
    J’ai parfois l’impression que je gère mon fils au détriment de ma fille (4 ans)
    Enfin bon… Parfois on se dit que c’est momentané mais que le moment est long !
    J’attends avec impatience la rentrée
    Quand on parle de violence, il se passe quoi avec ton fils ?
    Moi il fait des crises à se rouler par terre, jette des chaises, des bancs, donne des coups de pieds dans les armoires…. Pas envers les autres enfants (sauf bousculades pour communiquer)


    Admin bbPress

    Bonjour à toutes les 2,

    Adeline, parvenez vous à déterminer l’origine de ses crises ? Depuis toujours ? A quel moment dans la journée ? La frustration a besoin d’être accompagnée et expliquée : elle est souvent dirigée contre eux-même car ils ne parviennent pas à réaliser ce qu’ils ont dans la tête, cela nécessite de le rassurer, de lui dire que c’est compliqué et de l’aider, et surtout de l’encourager à venir demander de l’aide au lieu de s’énerver tout seul et à parler, expliquer ce qu’il a dans la tête.
    J’espère que le diagnostic prochain vous en dira plus.

    Timrobeli : oui pourquoi rien avant le ce2 ? Quel âge a t-il ? Si le frère aîné est hp, il se pourrait que les « troubles du petit frère » (lesquels ? pourquoi ? ont ils été définis?) soient à mettre en parallèle ou liés à une éventuelle précocité, dans ce cas cette possibilité ne doit pas être mise de côté. Avez vous consulté un psy en libéral ?

    Je vous conseille aussi à toutes les 2 de travailler avec vos enfants sur les émotions et la colère. Des livres bien faits à ce sujets existent :
    https://www.enfantsprecoces.info/pourquoi-il-faut-parler-de-leurs-emotions-aux-jeunes-enfants/
    https://www.enfantsprecoces.info/10-livres-pour-aider-enfant-provocateur-et-ses-parents-a-mieux-vivre-au-quotidien/


    Participant

    Les crises surviennent après une frustration qui peut être : ferme ton manteau et met ton bonnet comme il faut. ou alors la maîtresse lui dit qu’il va prendre la parole et au dernier moment demande un autre élève. Une frustration quelconque. Les crises sont uniquement scolaires. Il refuse d’être aidé car pense savoir tout seul. A la maison, je n’ai aps de crise car je sais désormais gérer ses frustrations.
    Ou encore dessiner une fleur et la trouve moche…
    Il n’aime pas ne pas savoir faire ou faire mal


    Participant

    Il y a quelque chose aussi qui le touche énormément c’est la tristesse a travers une autre personne.
    Il est au centre et hier il m’a expliqué : je suis triste parce que … se fait moquer de lui alors que moi je l’aime bien. Ou encore, ma sœur s’est fait mal j’ai de la peine pour elle. Il est extrêmement empathique 🙁


    Admin bbPress

    Oui, probablement un enfant très empathique et très perfectionniste. Ces traits de caractère ne facilitent pas la vie en collectivité car il y a de multiples sources de déceptions, de débordements d’émotions (comme le petit copain, expliquez lui alors qu’il peut aller vers cet enfant pour le consoler et jouer avec lui), et d’insatisfaction dirigée vers lui-même.
    Pour le perfectionnisme, en dessin par exp, on travaille beaucoup avec ma fille avec des crayons de papier de bonne qualité et une gomme, je lui explique que le dessin ne doit pas être parfait du premier coup (ni parfait du tout d’ailleurs!) et qu’en jouant sur les tracés, légers d’abord, on peut gommer, rectifier, peaufiner…
    Le mots utilisés aussi marquent les enfants précoces, très attachés au sens, et donc en famille on évite de dire quelque chose qu’on ne pourra réaliser, ou on précise qu’on le fera « si tout va bien ». Pour l’école vous pouvez expliquer que pour la maîtresse il est difficile de se souvenir de tout ce qu’elle a dit et qu’il arrive qu’elle oublie ses promesses. Bref il y a tout un travail de relativisation à faire avec des enfants très pointilleux et perfectionnistes. Vous pouvez aussi expliquer ces traits de caractère à son institutrice, cela devrait l’aider à mieux comprendre et accompagner votre fils. Pour l’exemple du dessin elle peut reprendre avec lui, lui demander pourquoi il pense qu’il est moche, le rassurer et l’aider à l’améliorer…
    Ces traits de caractère ressortiront dans le bilan de votre fils je pense et risquent aussi de se manifester par un ivt (indice de vitesse de traitement) plus faible que les autres qui s’expliquerait entre autres par ce côté perfectionniste.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 12719 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris