Diagnostic ? Précoce ou non ?

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 17740 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

7 réponses et 6 participants
Dernière mise à jour par KoK il y a il y a 4 mois et 3 semaines.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Bonjour, maman de 3 enfant dont mon aîné de 8 ans, qui, suite à sa maitresse, mes proches puis mes doutes face à tous ces signes annonciateurs, j’ai pris l’initiative de lui faire passer le Wisc 5 chez un psy recommandé par une association. J’ai eu les résultats ce matin et la psy est formelle : il n’y a pas de précocité mais une grande intelligence, elle nous a donné les résultats des différents tests : compréhension verbale 133 raisonnement perceptif 124 mémoire de travail 97 et vitesse de traitement 110. J’en ai parlé avec une amie qui a sa fille diagnostiquée précoce qui m’explique que les résultats de sa fille sont relativement similaires et que la psy qu’elle a rencontré lui a indiqué qu’on ne pouvait pas calculer le total d’un QI hétérogène mais que sa fille avec une compréhension verbale de plus de 130 est belle et bien précoce…. Du coup je suis perdue ! Le QI en lui-même m’importe peu mais je vois mon fils souffrir de sa solitude, de ses angoisses, de son agitation en classe qu’il ne maîtrise pas et de cette « différence » qu’on a du mal à comprendre, je me tourne donc vers vous pour, peut-être, me donner des conseils ou des infos, je veux juste que mon fils se sente bien dans sa peau ou, tout du moins, l’aider dans ce sens. Merci à ceux qui m’ont lu et à ceux qui me répondront.


    Participant

    Ce ne sont que des suppositions (mes loulous ne sont pas encore testés, mais le grand a passé des tests – QI ou autres ? – avec la psychologue scolaire pour sa dernière équipe éducative et j’ai eu que cette phrase lors de l’équipe éducative : « en avance dans le domaine verbale mais des difficultés d’ordre visuo-spatiale » ni plus ni moins, je n’ai même pas pu voir la psy scolaire entre 4 yeux pour en savoir plus … )

    Une précocité avec un trouble dys peut-être ? Ce qui pourrait peut-être expliquer des résultats aussi hétérogènes. La précocité cache le dys, le dys cache la précocité. (ça a été le cas de ma nièce récemment diagnostiquée précoce et dyslexique)

    Ou peut-être aussi qu’il s’est mis la pression sur ces tests et que sa mémoire de travail en a pâti?

    Bon courage


    Participant

    Bonjour, merci pour ta réponse ! Il a un bilan psychomoteur et orthoptique à faire, je pense que ça va dénouer certaines choses, ce que j’aimerais comprendre c’est pourquoi cette disparité dans les résultats des psy ? Si mon fils est vraiment précoce j’aimerais le savoir, j’aimerais qu’il sache qui il est… Et pas laisser de doute planer, en plus il y aurait peut-être eu un échange avec l’école, eux ce qui compte c’est le compte rendu, si le compte rendu est erroné j’ai peur que mon fils passe à côté d’éventuels aménagements, bref je me pose plein de question, ça me ronge de me dire que si ça avait été un autre psy (encore une fois sélectionné par une association) le diagnostic aurait peut-être été différent


    Participant

    Bonjour, Nous avons été dans la même situation avec notre fils qui avait passé un test à l’âge de 7 ans sur conseil de son professeur des écoles. La psychologue nous avait dit qu’il n’était pas précoce avec un indice compréhension verbale 136 raisonnement perceptif 120 mémoire de travail 115 et vitesse de traitement 97.Il a passé son test dans un contexte de grand stress et de fatigue. Nous avons pris cela comme tel. Les difficultés n’ont pas cessé pour autant avec harcèlement, difficultés relationnelles, ennui , angoisse, etc… A l’âge de 13 ans une phobie scolaire est apparue en quelques jours avec son lot de souffrances. je vous passe les détails de son histoire.
    Suite à un bilan avec une psychopédagogue spécialiste des enfants précoces (il avait d’énormes connaissances mais des résultats catastrophiques!), elle lui a certifié qu’il était certainement précoce lui aussi; donc nouveau test avec une autre psychologue (mon fils était très stressé car il y mettait beaucoup d’enjeu pour comprendre les raisons de ses différences ressenties): compréhension verbale 150 raisonnement perceptif 128 mémoire de travail 118 et vitesse de traitement 97. Résultat de la psy: il n’est pas précoce !??.
    Beaucoup d’interrogation 150 d’ICV mais pas de précocité+ tout le reste (centres d’intérêts, questions métaphysiques, a lu schoppenhoer à 12 ans, passionné de philo, d’échecs, etc…) mais officiellement pas reconnu. Aujourd’hui les quelques amis qu’il a sont tous des précoces et il se retrouve en eux. Tout n’est pas qu’une question de chiffres et si bien sûr ils donnent une indication, les circonstances dans lesquelles le test est passé sont primordiales ainsi que le positionnement et la souplesse du psy. Avec ses résultats nous avons décidé de prendre sa précocité comme acquis, il se sent mieux et reconnu dans la communauté des ado précoces.
    Toute une enfance d’exclusion, de bataille et d’angoisse à cause de chiffres…
    Voilà notre témoignage, il a décidé d’attendre d’être adulte pour repasser peut être le test car aujourd’hui à 17 ans il me dit qu’il n’était pas au top de ses réponses lors de son test. Bon courage


    Participant

    @ Armelle: Avec de tels chiffres, même en calculant un QI et même s’il est théoriquement non-calculable, il n’y a aucun doute que votre enfant est précoce. Même non représentatif, son QIT théorique se situerait tout de même au-dessus de 130, et puis, l’IAG (index d’aptitudes général, prenant en compte ICV et IRP), aussi.
    De plus, si le test a été fait récemment, c’est le WISC V et non IV qui aurait dû être employé.
    Le tout dans le tout, on peut quand même se poser des questions sur la bizarroïde conclusion de la dernière psy…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois par  Poutchky.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois par  Poutchky.

    Participant

    Bonsoir

    Lorsqu’on lit des articles sur le haut potentiel, on se rend compte que cela ne se mesure pas qu’au QI ou aux chiffre, c’est un des critères mais il y d’autres choses comme l’hypersensibilité, la maturité intellectuelle et souvent des « problèmes » relationnels car il ne se retrouve pas dans les sujets de discussions des autres bref, j’en passe….le fait qu’il soit hétérogène montre qu’il a un haut potentiel mais « masqué » par certaines difficultés d’ou souvent d’autres bilan d’orthophonie, d’ergothérapie, d’orthoptie …Moi je ne me suis pas posé autant de question mais il est vrai que la neuropsy m’a aidé; mon fils a passé le test, son hp n’est pas homogène donc il n’est pas qualifié en tant que tel pour autant je sais qu’il l’est de part ce que le test à révélé mais aussi par son comportement, ses soucis relationnel, son sentiment de ne pas être compris etc …donc je ne lui ai pas dit « ben on sait pas si tu es hp » mais simplement qu’il est hp de façon hétérogène et qu’il doit travailler certaines faiblesses pour l’aider à développer ce potentiel si précieux
    A mon sens il est important que l’enfant sache qu’il a ces facultés là pour l’aider à se construire.
    Mais je rejoins Armelle « Toute une enfance d’exclusion, de bataille et d’angoisse à cause de chiffres… » c’est dommage
    bon courage à vous et à votre enfant


    Participant

    Disons que c’est surtout le côté très « normatif » de l’enseignement et du cadre social qui créent ce genre de difficultés. Et non le HP en soi…
    Tous les HP ne sont pas malheureux en société, de loin pas. Le HP ne regroupe pas un ensemble de population où tous se ressemblent et de loin pas, c’est pourquoi la majorité des articles lus dans la presse sont parfois vraiment agaçants.
    J’ai deux enfants testés HP et un troisième qui peut-être est concerné (mais pas testé), et je peux vous assurer qu’ils ne ressemblent pas du tout! S’ils n’étaient pas frères, rien ne dit qu’ils auraient eu quoique ce soit à se dire!


    Participant

    Ma fille de 13 ans n’est pas reconnu précoce à cause de sa vitesse de traitement. Lors du premier test il y a 6 ans la psychologue nous a dit qu’elle ne pouvait pas poser le diagnostic de précocité mais que nous pouvions la considérer comme telle malgré le résultat à 120. Le pédopsychiatre qui l’a vu deux fois en consultation après çà nous à confirmé qu’elle avait un mode de raisonnement précoces. L’orl qui à diagnostiqué sa surdité à l’âge de 5 ans nous a dit qu’elle pensait qu’elle était précoce car au lieu d’avoir un retard de langage elle avait bien plus de vocabulaire que les enfants de son age.
    On vient de lui faire repasser un test via l’éducation nationale dans des conditions assez scabreuse (directrice du cio qui confond surdoué et précoces et qui pensent que les précoces ont des bonne notes partout et elle ne savait pas non plus que les malentendants maitrisent la lecture corporelle, ma fille a donc du supporter ses humeurs durant le test) et forcément pas de diagnostic de précocité et aucun compte rendu. Pas de reconnaissance scolaires, juste ils conçoivent qu’elle peut s’ennuyer dans certaines matières car elle a une compréhension verbale toujours très supérieure. Officiellement elle n’est pas précoce. On passe une fois de plus pour des gens qui n’ont pas envie d’être comme les autres.
    J’ai dis à ma fille nous on s’en tiendra au premier diagnostic non officiel.
    On commence à avoir l’habitude d’être incompris par l’éducation nationale. Il faut parfois une bonne dose de confiance en soi et une certaine dose d’anticonformisme pour ne pas flancher face aux écoles.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 17740 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris