d’après un test « wisc III »

Accueil Enfants Précoces Info Forums Mon enfant est-il précoce ? d’après un test « wisc III »

2 réponses et 2 participants
Dernière mise à jour par Anonyme il y a il y a 4 ans et 4 mois.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages

  • Anonyme

    Bonjour, il y a une dizaine d’année j’ai passé un wisc III auprès du psychologue scolaire à la demande de mes parents (elle m’a pris sur le coup ne m’a pas prévenu ni parents je cois)avec verbal:similitude très haut, le reste moyen en tout 110, qi performance: subtests « tout confondus en gros » quasiment tout réussi mais lenteur « causes bonus »:93 il faut savoir que j’étais tendu (d’aprés doc sur interprétation wisc que j’ai trouvé de fil en aiguille à partir de recherches sur mes difficultés), déprimé une estime de soi faible,une dépression,un isolement qui s’étais encore plus dégradé feuilles blanches lors qu’il s’agissait d’exprimer ses idées ses pensées pareil aujourd’hui même en famille »je cache mes émotions,ma vrai vison des choses , mes gouts de peur d’être juger et paradoxalement de me faire remarquer  » ma moyenne général été passé de à 15 en 4 eme à 6 3 eme il faut savoir que j’avais redoubler mon cp pour des troubles « écrit » phonologiques peut être faible dyslexie confondre(v f) (s et c) (q k) (etc) et oral langage tardif sans que ca soit important et trouble phonologique « expression » qui ce sont résorbé pas mal au bout d’une dizaine d’annés avec des lacunes en orthograples et langue étrangère: 10 français :15 matieres sport et « arts »: moyen 12. mais une moyenne en math et matières scientifiques de 17.qu’en pensez-vous cordialement menelectro.


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour,

    D’après ce que je lis,  j’ai l’impression que vous avez besoin de savoir où vous en êtes pour continuer et être vous-même.

    Si vous avez passé un test à l’époque, c’est sans doute qu’il y avait une raison, mais ceci vous a peut-être été mal ou peu expliqué.L’important est que vous puissiez être vous-même pour être épanoui.

    Je vous suggère d’en parler à vos parents car finalement ils n’ont peut-être pas conscience de vos doutes si vous ne les exprimez pas, et ne peuvent donc pas vous aider. Discutez ensemble de ce qui les a amenés à consulter un psychologue pour vous, de leur ressenti et du vôtre aujourd’hui, l’essentiel étant que vous puissiez vous exprimer et être entendu par quelqu’un , discutez  avec eux de l’opportunité de consulter à nouveau (si vous en ressentez le besoin) pour vous situer.  


    Anonyme

    Bonjour je vous remercie pour votre « écoute » et vos conseils,aussi désolé pour l’écrit quand je dialogue du passé(souvenir) j’ai tendance à mal organiser logiquement la chronologie de l’histoire, peut être cela vient du fait quand je parle ou écrit d’autre souvenirs me reviennent en plus aussi d’un besoin de précision je ne sais pas ,à méditer ,à voir auprès d’un psychologue.encore merci

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.