Bonjour, voici ma présentation

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 18115 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

7 réponses et 4 participants
Dernière mise à jour par ClAlex il y a il y a 2 mois.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Bonjour à tous et à toutes,

    Je suis maman de deux enfants de 6 et 8 ans,
    Mon grand a été diagnostiqué précoce l’année dernière, ma puce n’a pas encore fait les tests, même si elle est complètement différente de son frère tout porte à croire qu’elle l’est également.

    Pour mes deux enfants l’école est un calvaire depuis la petite section, ils ne tiennent pas en place, ils tapent, et sont tout le temps en train de faire du bruit (mon grand chantonne tout le temps, mais VRAIMENT tout le temps), ils n’ont pas de copains, et se sentent toujours rejettés, isolés.

    Mon grand a fait un passage anticipé en CE2, cela se passe très bien au niveau des cours, il est très bon en maths (niveau CE2 déjà largement dépassé) et la maitresse l’accompagne très bien, par contre il a beaucoup de mal à s’intégrer, les copains ne lui font pas de cadeaux. IL a inventé un jeu d’echec simplifié pour que les copains jouent avec lui, mais malheureusement ça n’intéresse pas beaucoup de monde. Il adore lire, il s’est plongé dans « la cabane magique » depuis quelques temps, et il a décidé de lire les 51 tomes avant de passer à autre choses, et une fois qu’il a quelque chose en tête, on ne peut pas lui faire changer d’avis.

    Ma puce, est en CP, elle sait faire, mais quand elle veut pas, elle veut pas, elle rentre avec des punitions tous les vendredi, des mots dans le cahier…
    Elle est plus « bordélique », elle en met partout, très théâtrale, elle camoufle toutes ses émotions. EN ce moment elle nous fait encore des pleurs de décharges, mais elle ne parle jamais de ce qu’elle ressent. Tout est logique pour elle, tout est simple, si simple qu’elle en comprend pas pourquoi elle doit faire ses devoirs.

    La neuropsy que j’ai rencontré m’a surtout dit de leur apprendre la notion d’effort de travail, même si ils ont des facilités, ils doivent travailler, mais jamais plus de 15/20mn sinon ils s’énervent et ils n’apprennent plus rien.

    Avec mon mari nous sommes perdus, dans notre quotidien, gérer les crises que ça engendre, ils n’acceptent pas l’autorité, nous prennent souvent de haut (je sais que ce n’est pas comme ça qu’il faut le dire mais à force c’est compliqué d’être toujours positif), dans la gestion des professeurs, des états d’âmes de chacun.
    Faut-il les changer d’école ? déménager ? leur imposer ça ?

    Désolée pour cette llonnnnggguue présentation, mais peu de personne de mon entourage comprend notre situation, « tes enfants sont doués, c’est cool te plains pas »

    Je pense que ce forum va nous être d’une très grande aide,

    Merci de m’avoir lue,

    Melli77


    Admin bbPress

    Bonjour Melli77,

    La neuropsy a raison , il est nécessaire de les mettre en situation d’effort, encore faut-il que le travail demandé leur demande un réel effort.
    S’il s’agit pour eux de répéter une énième fois un exercice déjà compris, vu et revu en classe, il est compréhensible que cela ne les enchante guère.
    Il faudrait avoir une discussion à ce sujet avec les enseignants respectifs, qu’ils leur donnent autre chose de plus compliqué ou adaptent la question pour qu’ils y trouvent une motivation.
    Avec ma fille par exemple je travaille avec des cahiers d’activités, bled par matière (il y a en a d’autres), elle a ceux de son année et nous allons plus loin si elle sait faire. Il est intéressant de comparer leurs possibilités par rapport au programme, ça permet de mesurer à quel point ils peuvent s’ennuyer si aucun aménagement n’est proposé.
    Pour votre fille il se peut que le problème soit le même, sans doute serait-il utile de la faire tester pour savoir où elle en est réellement.


    Participant

    Bonjour,

    merci beaucoup pour votre réponse, je n’ai jamais pensé à utiliser des cahiers d’activités, et pourtant quelle bonne idée, merci.
    Pour ma fille oui, nous nous penchons sur les tests très sérieusement, étant de fin d’année nous nous sommes toujours dit que ça irait, mais non,
    merci pour votre retour, et votre, aide,
    Mélanie.


    Participant

    Bonjour Melli77,

    Merci pour cette présentation (elle n’était pas si longue que ça !). Je ne suis malheureusement pas en mesure d’apporter beaucoup de réponses à tes questions, mais en tout cas, sache que j’ai trouvé à la lecture de ton post de nombreux points communs avec ce que nous vivons au quotidien avec nos 2 garçons de 3 et 6 ans. Le refus de l’autorité, l’hyper-sensibilité, les colères/pleurs à la moindre petite remarque, les difficultés à l’école…et les disputes incessantes entre eux.

    Savoir que tu n’es pas seule dans cette situation, c’est peut-être déjà un début d’aide 🙂

    De mon côté, pas de grande réussite avec les cahiers d’activités. Mon fils ainé aimait bien jusqu’à 4 ans mais depuis, tout ce qui ressemble de loin à l’école ne l’intéresse mais alors pas du tout. Mais chaque enfant est unique alors ça ne veut rien dire, il faut essayer! Dernière trouvaille de mon côté : Harry Potter ! C’est devenu une passion dévorante depuis 2 semaines…

    Un truc qui marche très bien avec mes garçons : briser la routine (et les contraintes qui vont avec) ! Ça fait un bol d’air pour tout le monde : les enfants et les parents. Partir en week-end ou visiter un musée, faire une activité sportive inhabituelle…

    En tout cas courage !

    Caroline


    Participant

    Bonjour Caroline92,

    Merci de votre réponse, c’est vrai déjà que de voir les messages sur ce forum, votre réponse, on se sent moins seule; j’en ai presque les larmes aux yeux.

    Je peux vous demander quel âge à votre grand ? car j’hésite depuis longtemps à lui offrir le livre Harry potter, (il a juste vu le premier film, je juge les autres encore trop violents pour lui)
    Merci pour l’idée de briser la routine, chose que nous avons beaucoup de mal à faire, dans le train train quotidien, et les différentes activités, mais merci beaucoup, je note tout .

    COurage à vous aussi,
    Mélanie.


    Participant

    Mélanie,

    Il a 6 ans. C’est un peu jeune c’est vrai. Il n’en est qu’au premier tome, et celui-là n’est pas trop violent je crois. De toute façon, il ne le lit pas tout seul pour l’instant, il y a du vocabulaire un peu compliqué, d’ailleurs ça lui plaît beaucoup, il pose beaucoup de questions. Du coup, ça nous permet de vérifier si ça ne fait pas trop peur 🙂

    Caroline


    Participant

    Bonjour Caroline,
    merci, je vais essayer de voir avec lui, et peut etre effectivement l’accompagner sur cette lecture.
    Bonne journée
    Mélanie.


    Participant

    De nombreux enfants (précoces ou pas) lisent Harry Potter à partir de 6-7 ans…. et en boucle… je ne compte pas le nombre de lectures de mon ainée…..
    Quant au gout de l’effort… il est parfois intéressant qu’ils se confronte à une activité extra scolaire qui leur demande un peu d’investissement et de persévérance…. comme la musique… ou bien un sport… cela leur permet de partager avec d’autres enfants… mais bien sûr il faut qu’ils accrochent.
    Bon courage,
    Claire

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 18115 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris