Bonjour

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 19349 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

5 réponses et 2 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 6 mois et 3 semaines.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Bonjour,
    ça fait six mois que j’ai osé m’inscrire, mais bien plus que je profite du site.
    Maman de deux garçons de 5 ans et 2 ans et demi, c’est surtout le plus grand qui nous “pose problème”. Très actif depuis bebe, marcheur et parleur avant un an (comme moi d’ailleurs, ce qui me faisait penser que c’était tout à fait normal), très petit dormeur (toujours comme sa maman). C’est vers ses deux ans que j’ai commencé à me poser plein de questions, il est entré à la crèche et j’ai commencé à remarquer comme un léger décalage avec les autres enfants. Déjà tout petit, il n’aimait pas les enfants de son âge car comme je disais en rigolant “ils ne peuvent rien lui apprendre, lui il veut jouer avec ceux qui savent faire de choses que lui ne sait pas faire” et je ne connaissais pas encore les enfants précoces. Dans la rue, chez les médecins, etc… les inconnus pensaient toujours qu’il était plus âgé au vu de son niveau de langage et ses réflexions (ex à 3 ans ils disaient 5 ans).
    Il a toujours eu des grosses difficultés à gérer ses émotions, il est très gêné par les étiquettes des vêtements, par certains sons et odeurs… il ne s’arrête jamais de parler et de demander, ainsi que de nous mobiliser notre attention. Il veut qu’on soit toujours avec lui, il conteste tout, il veut avoir le dernier mot. Il est mignon, mais épuisant.
    Niveau apprentissages, avec la naissance du petit frère et l’entrée en maternelle il y a eu comme un petit arrêt, du coup j’avais écarté le coté “précoce” car il ne sait pas toujours lire, il est en avance coté mathématiques, mais sans plus. C’est surtout son coté emotionnel/caractère qui nous interpelle.
    Autant il aime aller à l’école, même si en PS il se faisait frapper donc à un moment il ne voulait plus y aller. Il y a eu aussi un “je n’aime pas l’école car elle est ennuyeuse”et des remarques de la maitresse comme quoi il pleurait trop et il pouvait avoir un fond depressif, que j’avoue avoir ignoré à l’époque. En MS s’est lié à des garçons un peu agités comme lui et les problèmes ont commencé. Le maitre nous a organisé plusieurs rdv pour essayer de lui faire respecter les règles de la classe, mais rien n’y a fait. Un jour il nous a dit qu’il ressemblait plus à un ado que à un enfant de 4 ans. J’ai essayé de lui suggérer qu’il pouvait peut être s’ennuyer en classe, mais il nous a toujours répondu que meme s’il finissait toujours bien avant les autres les exercices, il avait le droit de dessiner ou d’aller jouer (mais sans déranger).
    Cette année vu que la GS commençait de la meme façon, comportement difficile, beaucoup de pleurs, de caprices, de crises j’ai décidé de l’amener faire un bilan psychomoteur, chez une psychométricienne qui travaille aussi avec les enfants précoces, juste au cas où. Résultat du bilan, manque de confiance en lui, peur de l’échec, il dit directe qu’il ne sait pas faire car il a peur d’essayer, il veut savoir faire sans effort, énormément de peurs (il ne veut pas prendre les escaliers roulants, par exemple), une avance globale niveau fin GS début CP, mais pas de précocité d’après elle.
    Or maintenant, après 3 mois de psychomotricité elle est finalement revenue sur sa première évaluation car elle trouve que maintenant qu’il a plus de confiance en lui et en elle, il montre des choses qu’ils étaient caché début septembre. Il a une enorme mémoire et une très grande vitesse de traitement de l’information et je le vois à la maison qu’il s’est débloqué. Par exemple, il ose me parler de plus en plus en italien (je suis italienne et je lui parle en italien depuis qu’il est né, mais il m’a toujours dit qu’il n’était pas capable de parler alors que maintenant il se lance), les pourquoi et comment ont recommencé, etc…
    Du coup, moi j’ose écrire ici en attendant de voir avec sa psychomotricienne si effectivement faudra lui faire passer un test ou pas. Moi, je veux juste qu’il soit bien bien, qu’il ait une scolarité tranquille et que à la maison ne soit pas une recherche de compromis tout le temps car effectivement nous sommes épuisés et c’est dur de se l’avouer en tant que parents. Je me demande tout le temps où je me suis trompée 🙁
    Merci à ceux qui ont eu le courage de me lire jusqu’ici.


    Admin bbPress

    Bonjour Kalante,

    Rassurez vous vous ne vous êtes pas trompée puisque vous êtes préoccupée du bien être de votre enfant. En vous lisant je vois beaucoup des caractéristiques de l’enfant précoce hyper pointilleux, ce qui expliquerait ses problèmes de doute et son lancement une fois rassuré, et qui explique aussi le fait qu’il vous use par les compromis, les questions… En fait ce genre d’enfants a besoin de certitudes, de mêmes réponses dans des sutuations précises donc il teste pour tester votre “fiabilité” (dans le sens d’apporter toujours la même réponse).
    Il serait sans doute bien de faire valider l’hypothèse du haut potentiel qui vous donnera réellement des indications sur la hauteur et l’intensité de ses besoins. Je n’attendrais pas trop si l’école devient un problème, par contre, comme pour la psychomotricienne, il faudra trouver quelqu’un avec qui il se sente en confiance. Elle peut peut être vous orienter et faire aussi un bilan récapitulatif qui explique ses conclusions à l’école.


    Participant

    Merci beaucoup pour votre réponse. Je voulais plutôt attendre ses 6 ans pour le test, mais je vais surement voir comment ça se passe après les vacances de Noel. Mon fils a beaucoup de mal avec les nouveautés et les changements, du coup je pense que chaque étape il faudra la faire tout en douceur.
    La psychomotricienne nous avait déjà dit qu’elle aurait pu nous conseiller une psychologue si il en avait besoin. Je la revois jeudi donc on fera surement un point. L’école, pour le moment, ça va avec des hauts et des bas. Ce soir il m’a dit d’avoir pleuré toute la journée car les autres enfants lui font mal, ne l’écoutent pas et l’embêtent tout le temps. La psychomotricienne est en contact avec la maitresse. A priori elle avait essayé de lui demander si elle ne pensait pas à la précocité, mais la maitresse n’a pas relevé.


    Admin bbPress

    Ce sont ces signes ” les enfants ne l’écoutent pas, l’embêtent toute la journée..” dont il faut trouver l’origine et il est probable que ce soit une incompréhension mutuelle. Il pourrait être intéressant de faire venir le psychologue scolaire en classe.


    Participant

    Je reviens du rdv avec la psychomotricienne et elle l’a effectivement trouvé plus angoissé que il y a 10 jours. Elle pense qu’il s’est passé quelque chose à l’école et qu’il faudra en parler avec la maitresse. Elle a insisté avec lui sur le fait qu’il ne doit pas hésiter à aller vers les adultes si les autres enfants l’embêtent trop. Je sais qu’il le faisait en PS et un peu l’année dernière, mais il m’a souvent dit “mais maman quand je le dis au maitre/maitresse ils ne font rien” donc je suppose qu’il a arrêté et il préfère pleurer.
    Après je peux comprendre que s’il “harcèle” ses copains comme il fait avec nous quand il veut dire quelque chose, eux ils arrêtent de l’écouter.
    Je vais essayer d’avoir un rdv avec la maitresse avant ceux prévus en février, pour évoquer avec elle le psy scolaire, par exemple.


    Admin bbPress

    Bonjour Kalante,

    Je ne sais pas trop comment exprimer ça… un petit qui est très différente des autres et ne parvient pas à échanger ni se faire comprendre malgré tous ses efforts (à son âge il ne peut analyser la différence et comprendre qu’il harcèle les autres, il a un mode de pensée et de raisonnement qui lui est propre et ne peut faire l’effort, si jeune, de se mettre à la portée des autres : c’est une chose qu’il pourra faire plus tard quand il aura compris et analysé sa différence si différence il y a), donc doit forcément ressentir une forme d’angoisse (il évolue en fait dans un contexte qui ne lui permet pas d’être lui-même). Ce n’est pas forcément qu’il se passe quelque chose de particulier, simplement que pour lui il se passe… ? quoi ? : souvent ils ne peuvent d’ailleurs rien dire car à leurs yeux il ne se passe rien ou pas grand chose, et c’est ça qui les met mal à l’aise. Je vous donne un autre exemple quand vous dites ” quand il veut dire quelque chose, eux ils arrêtent de l’écouter” : oui c’est le décalage sur la forme, le niveau du sujet évoqué… qui crée des malentendus. Avec l’un des miens au même âge les petits étaient sympas, essayaient d’aller vers lui au début, mais par exemple quand ils lui disaient “salut”, lui était parti dans ses pensées et réagissait bien après, donc ils ont fini par se lasser ce qui est assez compréhensible. Tout ça juste pour vous dire que parfois il ne faut pas chercher trop loin ni trop longtemps.
    Bien sûr c’est une hypothèse liée au haut potentiel, mais si vous avez trop de doutes je vous conseillerais de ne pas trop attendre et faire valider la chose pour mieux comprendre et éviter de perdre du temps.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 19349 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Depuis 2002, Enfants Précoces Info est un site d'information et de partage au service des familles d'enfants intellectuellement précoces. Espace d'échange et de dialogue, il permet également de trouver une information de qualité sur la question, une écoute attentive et de nouer des liens avec d'autres personnes concernées à travers la communauté de ses membres.

Enfants Précoces Info participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

© 2002-2017 Enfants Précoces Info. Tous droits réservés