Amastio

1 réponse et 2 participants
Dernière mise à jour par Françoise il y a il y a 2 ans et 6 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages

  • amastio
    Participant

    Je me présente Aurélie mariée et maman de deux petits garçons, Timéo agé de 5 ans et demi scolarisé en GS et Alban 15 mois.
    je me suis inscrite sur ce site pour vous parler de Timéo.
    L’an passé nous avons déménagé et avons accueilli Alban ( janvier 2014): beaucoup de changement pour Timéo: nouvelle classe, nouvelle maison, nouvelle nourrice… sa maitresse nous a indiqué très rapidement (février 2014) en moyenne section qu’il n’avait pas le niveau de ses autres elèves car il ne savait pas découper et coller ( rien de grave en soit…) puis uun peu plus tard ( avril 2014) elle nous a dit  » nous venons de commencer la numération, il est très doué…bref …pas de commentaires.
    Sa tatie et les maitresses nous ont indiqué qu’elles avaient du mal à le tenir et nous ont conseillé de faire appel à une psychologue pour nous faire aider( premier rendez vous juin 2014)… car il était aussi dur à gerer pour nous à la maison. Nous avons également noté son vif intéret pour les chiffres et sa compréhension rapide de l’addition et de la soustraction…

    Au bout de trois séances chez la psychologue, elle nous a fait la même remarque concernant les chiffres et était très étonnée de son niveau; le rendez vous suivant même remarque, elle nous a demandé si nous avions déjà fait des tests de QI avec lui. Elle nous a donc proposé de commencer ( octobre 2014), il a eu déjà trois rendez vous ou elle teste. Lors du dernier rendez vous (février 2015) je lui demande ou nous en sommes et elle me répond  » je constate bien une intelligence supérieure mais n’ayant pas fini tous les tests, je ne sais pas à quel niveau elle est supérieure ».

    Depuis le début de l’année timéo s’intéresse aux lettres, il nous demande de li’aider à lire sur des emballages… et nous avons constaté qu’il a très vite mémorisé les syllabes… Nous voici rendu en mars ou nous constatons qu’il est capable de lire très facilement des phrases complètes.
    Sion comportement à l’école est toujours le même : enfant turbulent, remuant…mais curieux et intéréssant ( entre temps une nouvelle maitresse puisque changement de classe).
    la semaine dernière convocation chez la maitresse qui demande à nous voir en urgence : elle nous fait part à nouveau des soucis de comportement et en vient ensuite au constat que le bonhomme sait lire et sait très bien compter…pour nous c’est notre premier enfant et nous avions consicence de cela donc nous ne sommes pas surpris… Mais d’après elle c’est plus elevé que ce que nous pensions et elle pense clairement que son comportement en classe découle essentiellement d’un ennui…
    Elle a entamé une démarche ou elle va reunir l’équipe éducative , la psychologue scolaire ( + si nous le souhaitons la psyhcologue externe qu’il voit depuis un moment) et bien sur nous mêmes.
    Elle a également evoqué un petit garçon très sensible qui a souvent peur de mal faire et qui lui semble en souffrance pour contenir son trop plein d’emotions et clairement son but et de l’aider.

    Les premières pistes qu’elle a evoqué serait soit de lui faire sauter une classe ( sachant qu’il sauterait le CP) ou alors une école avec classe EIP.
    les deux pistes m’inquiètent car Timéo n’a pas la maturité émotionnelle je pense que ce type de changement il a beaucoup de mal à se faire des amis et maintenant il en a de bons dans sa classe… j’ai peur que ceci le perturbe plus qu’autre chose…
    Nous n’avons pas encore les résultats complets de ses tests, nous revoyons la psychologue mi avril.

    Donc voilà j’aimerais avoir le témoignage de parents qui sont également passés par cette étape au niveau scolaire et comment les décisions ont été prises.

    désolée pour ce long récit mais au moins vous avez la vision globale.

    merci par avance
    aurélie


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour Amastio,

    Il est fort probable que les soucis de comportement de votre fils proviennent de son état psychologique et qu’il ait besoin de plus pour se satisfaire. Le bilan devrait vous en dire plus, maintenant si la maîtresse a vu quelque chose et semble prête à l’aider, je pense qu’il vaut mieux suivre, dans l’intérêt de votre fils. En général un enfant qui a besoin d’avancer s’intègre facilement avec des enfants plus âgés, surtout très jeune car c’est là que l’écart verbal est le plus important et il devient plus aisé d’échanger sur des sujets qui l’intéressent.
    Le seul point qui mérite une grande attention à mon avis est le moment idéal pour le saut de classe si cette solution est retenue sachant que le cp est tout de même une étape importante, voir possibilité d’une classe à double niveau cp-ce1 ou cp avec des passerelles en ce1, je ne sais pas trop ? Personnellement mes enfants ont tous fait un saut de classe qui a été très bénéfique pour les difficultés relationnelles, par contre cela s’est fait en maternelle pour intégrer le cp en avance. Je pense que si vous avez l’appui de l’équipe enseignante et des psys, scolaires et privé, vous pourrez discuter ensemble du bienfondé du saut du cp ou trouver la meilleure alternative, sachant que la classe eip serait évidemment l’idéal (selon moi toujours).

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.