Et si votre enfant était surdoué ?

JE FAIS LE TEST

Besoin de partager et de conseils

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces InfoVous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

1 réponse et 2 participants
Dernière mise à jour par alinette il y a il y a 1 mois et 1 semaine.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages

  • BarbaraW
    Participant

    Bonjour,

    Je suis la maman de Jack, un petit garçon de 3 ans presque et demi, incroyablement vif, gentil et drôle mais qui vit aujourd’hui quelques difficultés. Depuis sa naissance, son papa et moi avons toujours eu l’impression qu’il était spécial, à part. Dès ses premiers jours, il dormait très peu et scrutait tout et s’est très vite montré différent des autres petits de notre entourage. En grandissant, il est devenu un enfant souriant et heureux, mais toujours incroyablement prudent et observateur, qui veillait au moindre de ses pas, préférant examiner chaque endroit plutôt que de courir ou de sauter partout. Au niveau du langage, après avoir dit NON comme premier mot, il a attendu de savoir bien s’exprimer avant de se lancer vraiment. Mais ensuite il n’a plus arrêté et dès deux ans et demi il possédait un vocabulaire très fournit et des phrases à la construction très pointue et développée. Désormais ses propos s’apparentent à des: « regarde maman, c’est un prototype de véhicule ou j’ai fait tout mon possible pour régler le problème mais sans succès. » Il déteste également tomber ou rater quelque chose, cela le frustre et il le vit comme un échec, et ce, alors que nous ne lui mettons aucune pression.

    Et aujourd’hui, Jack, quoiqu’étant très doux et gentil avec les autres enfants, déteste l’école car il n’apprécie pas leur compagnie. Il dit qu’il ne comprend pas ce qu’ils racontent ni pourquoi ils agissent comme ils le font. Il est heurté par leurs cris et leurs jeux. Il ne veut pas d’amis enfants, même pas dans notre entourage et en dehors du cadre scolaire. L’école et sa pédiatre nous ont suggéré la psychomotricité relationelle, pour lui permettre de se familiariser plus encore avec ceux de son âge. Nous le faisons donc, mais je vois bien que c’est une épreuve pour lui. Et, si professeurs et éducateurs ne cessent de nous dire à quel point il est intelligent et qu’il s’exprime très très bien, on nous affirme en permanence qu’il agit différement des autres, qu’il a un « souci » relationnel.

    J’ai été moi-même HP et détectée très tardivement, à l’âge adulte. Je l’ai très mal vécu car, quoique différente de Jack à certains niveaux, j’ai aussi été considérée comme différente et étrange toute mon enfance et comme une « fillette à problème » alors que j’étais juste incomprise. Loin de moi l’envie de faire un déplacement. Jack a sa propre vie, et rien ne prouve qu’il en sera pareil pour lui, mais avec son papa, nous nous refusons à céder à la pression de la norme et à partir du principe qu’il n’y a qu’un chemin, qu’une manière d’être enfant et que soit on a 20 amis à 3 ans, soit on est anormal. Je ne rêve pas non plus d’un enfant à haut potentiel. Mon petit garçon est magique, qu’il soit HP ou pas. Tout ce qui m’importe est qu’il soit heureux, même s’il est clair qu’en l’écoutant et en m’adressant à lui, en répondant à ses questions sur l’univers, la vie et ses milliers de pourquoi, j’ai l’impression de parler à un petit garçon de 6 ans.

    Je ne sais pas s’il me faut continuer à le « sociabiliser » ou au contraire, lui ficher une paix royale et le laisser faire à son rythme. Il a la chance d’être dans une mini école, avec une classe pour 2 années et une douzaine d’enfants, ou le rapport est très personnalisé, mais à côté de cela, peut-être a-t-il besoin d’une pédagogie autre (active ou Montessori, etc…) pour s’épanouir vraiment. Aujourd’hui je suis en quête de réponses, d’aides ou même d’avis extérieurs. Toute réponse ou opinion sera la bienvenue.

    Un immense merci d’avance.

    Barbara


    alinette
    Participant

    Bonsoir Barbara,
    Difficile à cet âge de les cataloguer Zebres, même si nous le savons tous, nous les parents de EIP, cela se remarque presque dés la naissance…
    Mais qu’il le soit ou non, ce petit garçon a dans tous les cas besoin de grandir et de s’épanouir sans pression.
    Alors pour ma part, mais je ne suis pas une professionnelle seulement une maman de 3 enfants, dont 2 zebres dépistés et une qui n’a que 3 ans et demi et donc pas encore testée, je ne voudrai pas rajouter de stress à mon petit loup.
    Si il y a une école avec une autre pédagogie type Montessori alors foncez profitez en… c’est toujours bon à prendre.
    Sinon et bien il faut peut être ne le laisser à l’école qu’à mi-temps et lui permettre d’être lui-même l’autre moitié du temps avec des activités qui lui plaisent…fait il de l’initiation musicale? de la danse? un bon moyen d’être sociabilisé sans pour autant devoir interagir en permanence…
    Et puis dés que ce sera trop pénible : test WPPSI… mon fils l’a passé à 5 ans…

    Bon courage et n’hésitez pas à me contacter si vous pensez que je peux vous aider.
    Aline

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement les 9170 membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces InfoVous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.