Aller au contenu

Besoin de conseils

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 24165 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

5 réponses et 4 participants
Dernière mise à jour par Pg il y a il y a 2 semaines et 2 jours.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • Bonjour,
    Je me pose de plus en plus de question sur ma petite filles de 5 ans et demi , je ne sais pas trop vers qui diriger.
    Je m’explique , ça a toujours été une petite fille très curieuse qui pose beaucoup de questions, a s intéresser à la préhistoire, a dieu a la mort. Une réponse apportant une nouvelle question. A l’école dès la moyenne section elle écrivait son prénom en attaché. Elle est actuellement chez les grands et commence à lire doucement , est très a l’aise au dessin qu elle adore . Elle est passionnée par la danse classique. A côté de ça c est une petite fille très sensible qui a du mal à se détacher de moi, n’ a jamais été capable d aller passer une nuit ailleurs sans moi. Elle a énormément d empathie mais est capable de se mettre dans une colère noire quand elle trouve une situation injuste. Elle a par ailleur un gros besoin d être rassurer, elle peut avoir un passage à vide en repensant à une dispute qui s est produite une semaine avant ou en pensant à des disputes qu elle a eu avec ses copines
    Je ne sais pas trop si sur le groupe qu’ un peut m appprter des reponses sur le fait que mes questionnements sont legitimes.
    Je ne pense pas que mon enfant soit plus intelligente que la moyenne même si elle évolue plus rapidement que la plus part des enfants de sa classe chacun va à son rythme et je ne veux pas lui coller d étiquette mais j’ai l.impression qu elle est parfois en souffrance et je souhaiterai pouvoir l’aider .
    Merci pour vos réponses

    Particulier

    Bonsoir,

    Vous vous posez un certain nombre de questions et celles-ci me semblent bien légitimes au regard de mon vécu bien que je ne sois pas psy (ceux-ci ont d’ailleurs toutes latitudes pour s’exprimer ici en tant que professionnels s’ils le souhaitent).
    Mon expérience ne vaut donc que ce qu’elle vaut, ceci dans un but d’entraide de parent à parent.

    Vous dites « Je ne pense pas que mon enfant soit plus intelligente que la moyenne… je ne veux pas lui coller d’ėtiquette ».
    Je vous rassure, si sa précocité était avérée cela vous permettrait alors de mettre en place toute une série de mesures éducatives adaptées et de contribuer ainsi à son intégration. Soyez libre par rapport au jugement et au regard d’autrui et soutenante par rapport à votre fillette. De toute façon, tous les êtres humains sont diffėrents les uns des autres quels que soient leurs aptitudes.
    L’éveil que vous avez sur la singularité de votre enfant dėmontre que vous êtes dans une démarche clairvoyante.

    Il semblerait que la précocité relève plus d’un mode de cognition différent et d’une acuité fulgurante que d’une intelligence purement et exclusivement supérieure.

    Par nature, les précoces sont curieux à l’excès, ce qui semble être aussi le cas de votre fillette.

    Vous dites que chez votre enfant « une réponse amène une nouvelle question ». Or, les prėcoces raisonnent effectivement avec ce mode de pensėes dit « en arborescence ».

    Les questions existentielles prėoccupent les précoces. Or, dans les centres d’intérêts de votre fillette, vous citez « la prėhistoire, Dieu, la mort ».

    Enfin, l’hypersensibilité de votre enfant, son besoin d’être rassurée, son empathie hors du commun, son goût pour les activités artistiques, son sens inné de la justice ou de l’injustice, ses débordements émotionnels, ses aptitudes scolaires, font effectivement penser à la précocité.

    Par le simple fait que vous pressentiez qu’elle puisse être en souffrance, cela justifierait que vous consultiez une psychologue libérale afin d’approfondir le sujet et si besoin, la faire évaluer avec les derniers tests psychométriques en vigueur adaptés à son âge.
    Sauf erreur de ma part, il semblerait que la psychologue scolaire ne fasse pas passer l’ensemble de ces tests et qu’elle aurait une vision liée principalement aux apprentissages. Personnellement, je pense qu’elle est plus à solliciter en deuxième instance quand surgissent des problèmes en lien avec la scolarité (motricitė fine par exemple) ou pour accréditer la prėcocité sur le plan administratif.

    Outre qu’ils évaluent les différentes formes d’intelligences, les tests renseignent sur le mode de fonctionnement de l’enfant, ses forces et ses faiblesses. Elles permettent ainsi d’apporter une rėponse ėducative satisfaisante à ses comportements.

    Le problème qui se pose ensuite est de trouver le psychologue le plus pointu sur votre région ou sur une rėgion la plus proche de chez vous…
    Dans notre famille, les critères de sélection étaient que ce psy soit :
    – au fait de la précocité ;
    – habitué à ce genre d’enfants, à leur sensibilité, leur mode de pensée et leur vocable car derrière un mot inapproprié ou maladroit se cache parfois une pensée complexe insoupçonnée et trompeuse qu’il faut dėtecter pour pouvoir l’approfondir ;
    – aguerri à la passation de tests, l’analyse approfondie de ceux-ci, leur interprétation et celle, croisée, des subtests ;
    et qu’il puisse nous rendre compte oralement de son analyse, nous expliquer les rėsultats, nous remettre la totalité de son rapport par écrit.
    Plus on veut deq conditions d’entretien optimales plus l’entonnoir se resserre. Exemple :
    – Les conditions de passage du test diffèrent d’un endroit à l’autre (possibilité d’intervention de plusieurs personnes successives avec des temps d’attente entre deux tests) ;
    – Le coût varie d’un cabinet à l’autre et peut atteindre des sommes conséquentes.
    D’autres que moi pourront certainement vous donner des adresses pour peu que vous leur indiquiez votre région.
    Dans le cas contraire, vous pouvez recueillir ce genre de renseignement sur le groupe de votre région du site Enfants Précoces Info ou sur d’autres sites similaires.

    Quel que soit la situation, n’oubliez pas que, si la prėcocitė est à considérer sous l’aspect d’une chance en soi malgré les contraintes qu’elle impose, votre fillette reste avant-tout une enfant qui a besoin certes, d’écoute et de compréhension mais aussi d’insouciance, de rires, de jeux, de promenades, de sports, de rencontres et de dėcouvertes.
    Ce n’est pas toujours évident quand on est confronté aux soucis du quotidien.

    En espérant vous avoir apporté un éclairage.

    Cordialement.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 8 mois et 1 semaine par Françoise.

    Bonjour, je me pose également des questions et je suis un peu perdue.
    J’ai commencé à soupçonner une précocité de mon fils l’année dernière, et mis en place un suivi avec une psy spécialisée, mais il ne veut pas y aller.
    Ses années de maternelle ont été compliquées il ne voulait pas y aller et ne participait pas,sa maîtresse en fin de gs m’a dit qu’il était dans la lune et qu’il aurait besoin de soutien. Ça m’a interpellé car c’est un petit garçon qui “scotche” tout son entourage proche par ses connaissances, en mécanique notamment car c’est ce qui l intéresse ce moment, qd nous sommes en famille élargie il ne joue pas avec ses cousines mais préfère que je lui lise le mode d’emploi de la voiture… bref il est actuellement en cp et est très proche de la lecture , il est de décembre, donc n’a pas encore 6 ans. Sa maîtresse semble penser qu’il est brillant mais dans la norme, ce que je ne conteste pas, car tant que mon fils est bien à l’école ca me va. Il a posé des questions sur la mort très tôt, vers 3ans et était extrêmement angoissé…. plus hypersensibilité flagrante émotionnelle et aux bruits… bref un ensemble de signes…. que me conseillez vous? Dois je pousser encore dans ce sens?

    Particulier

    Bonjour,

    A t-il déjà rencontré la psychologue ?
    Actuellement, il est plutôt épanoui à l’école et à la maison ? si cela est le cas(à mon avis) le test n’est pas pressé

    Particulier

    Et si je ne me trompe pas, il vaut mieux attendre 6 ans pour le test

    Bonjour,
    Merci pour votre réponse.
    Alors pour répondre à vos questions:
    – oui il a déjà rencontré 3 fois la psychologue avec moi, mais ne veut pas y aller tout seul. Il a du mal à se séparer de moi.
    -Oui ça va mieux cette année,il aime bien la maîtresse, du coup c’est vrai qu’il y a moins de pression à lui faire passer un test. Mais il est toujours dans la lune et il dit qu’il s’ennuie.
    -A la maison, c’est compliqué quand même, c’est un petit garçon adorable et aimant mais qui demande beaucoup d’énergie et qui a tendance à aller chercher en permanence les limites et les failles, ce qui suppose d’être très sereine, patiente, créative, ferme, enfin trouver l’autorité juste demande une énergie considérable que je n’ai pas forcément, et nous sommes séparés avec le papa. En plus il a un diabète de type 1 depuis ses 2 ans qui représente une charge mentale importante.
    .. Voilà, merci pour votre soutien, je vais continuer à me faire aider pour avoir des outils d’éducation, car ce n’est pas facile tous les jours ;-)… et la psy lui fera passer les tests en temps voulu, elle a déjà évoqué l’idée quand je lui ai parlé de ses centres d’intérêt (la mécanique)… il faut juste qu’il arrive à passer du temps tout seul avec elle.
    Bon courage à vous tous, et profitez bien de vos loulous….

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 24165 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Depuis 2002, Enfants Précoces Info est un site d'information et de partage au service des familles d'enfants intellectuellement précoces. Espace d'échange et de dialogue, il permet également de trouver une information de qualité sur la question, une écoute attentive et de nouer des liens avec d'autres personnes concernées à travers la communauté de ses membres.

Enfants Précoces Info participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

© 2002-2017 Enfants Précoces Info. Tous droits réservés