Et si votre enfant était surdoué ?

Et si votre enfant était surdoué ?

besoin de conseil pour mon fils de 11 HP et qui le vit mal

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 15653 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

10 réponses et 6 participants
Dernière mise à jour par fofie il y a il y a 5 mois.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Messages

  • Participant

    Bonjour

    Voilà je viens de faire diagnostiquer mon fils de 11 ans pour un haut potentiel, le résultat est hétérogène, j’ai plusieurs autres bilans à lui faire passer. Mais ce n’est pas pour cela que je poste c’est parce qu’il a beaucoup de mal à s’intégré en 6ème car il se sent différent et n’arrive pas à trouver un copain qui lui « ressemble » du coup même si il est entouré il se sent seul. A la maison il se réfugie beaucoup dans des séries sur l’ordinateur car il dit s’ennuyer dans la vie et j’ai un peu peur qu’il laisse le fictif trop l’envahir …je ne sais pas quoi faire pour l’aider, le stimuler même si on en discute régulièrement ensemble…il me dit qu’il a besoin d’action oui mais quoi ? il fait de l’escalade, a intégré la chorale et le journal de l’école mais cela reste difficile. A la maison il s’ennuie et nous ne pouvons faire une sortie chaque we ! je ne sais pas quoi lui proposer …il est assez isolé
    si d’autres parents ont un enfant HP avec la même problématique alors merci de leur conseil ou témoignage


    Participant

    Bonjour Vdim,

    Ta description correspond totalement à mon fils qui est dans la même situation (11 ans en 6ème isolé car ne trouve pas de copain avec qui il se sente bien).
    Au mois de novembre il était très mal et il pleurait tous les soirs en se couchant en se plaignant de ne pas avoir d’amis. Même ceux de l’année dernière s’éloignaient de lui.
    Un parent délégué m’a conseillé d’en parler à la CPE de l’établissement. Avec son équipe de surveillants, elle a essayé d’intégrer Noé dans des groupes d’élèves de sa classe afin qu’il ne soit plus seul à la récréation, entre midi et 2… Ca n’a pas fonctionné. Mon fils a pris conscience qu’il préférait être seul plutôt que de rester avec des personnes qui ne lui correspondent pas, et cette prise de conscience l’a aidé un peu. Il est moins triste, mais il s’ennuie beaucoup au collège. Il va au maximum au CDI pour ne pas être tout seul dans la cour. Il fait deux activités en dehors du collège et ça peut aider aussi car il côtoie d’autres personnes.
    Essayez quand même de parler aux parents délégués ou au CPE de l’établissement. Généralement ils ont à coeur d’intégrer tous les enfants.
    La situation m’attriste car je me dis qu’il suffirait d’un seul enfant avec qui il s’entende bien pour que sa vie change. Pour l’instant il ne l’a pas trouvé …
    Si vous avez une association de jeux de société près de chez vous, n’hésitez pas à vous rapprocher d’elle. Souvent, ils jouent à des jeux de stratégie qui plaisent aux enfants HP et c’est moins abstrait que les jeux sur écran.

    J’espère que votre fils saura trouver sa place au collège.
    A bientôt peut-être sur ce forum.
    Bénédicte


    Admin bbPress

    Bonjour,

    Oui, c’est par le biais d’activités qui leur plaisent qu’ils pourront peut être trouver des enfants qui leur ressemblent : si le collège propose des activités supplémentaires comme les échecs, de l’informatique…
    Et en dehors aussi comme le dit Bjuthier, les associations de jeux de sté sont effectivement un bon moyen de les faire sortir et rencontrer des gens. Dans le sport, choisir des activités qui demandent aussi de la concentration et de la réflexion comme l’escrime, le tir à l’arc…, la musique…
    Et si eux ont conscience de leur singularité, cela leur permet de mieux comprendre les autres, éventuellement d’en repérer un autre qui pourrait avoir le même profil et finalement de se rapprocher de tel ou tel en fonction de l’activité proposée : s’ils sont matheux, se rapprocher de matheux, les aider à intégrer une classe à bon niveau dans leur domaine de prédilection ou par le biais des options… sans pour autant chercher l’amitié totale sur tous les plans. Il est aussi important que l’équipe enseignante soit au courant pour les aider, pour faciliter les relations et les orienter vers les bons élèves.


    Participant

    Bonsoir et merci de vos réponses
    Merci Bénédicte pour ton témoignage, je me sens moins seul, c’est sûr qu’il suffirait d’un seul copain avec un peu son profil et ça irait mieux je pense ! Mon fils a fait pendant deux ans de la flûte traversière mais à la rentrée du collège il a préféré arrêté, il a fait également 1 an de théâtre mais pareil il n’a pas voulu continuer malgré mes encouragements à continuer car je crois que cela lui aurait fait du bien au niveau de la confiance en lui mais je ne veux pas lui imposer non plus ! mais peut être aurais je dû ?
    A l’école on ne peut pas dire qu’il soit vraiment seul il a quelques copains mais les sujets de discussion il les trouve inintéressant ! je suis parent délégué (c’est d’ailleurs un peu pour ça que je me suis porté volontaire) et les profs sont au courant que je lui fait faire le wisc V mais le bilan est tout récent, il est hétérogène et doit faire d’autres bilan notamment d’orthoptie et d’ergothérapie, ma neuro psy m’a conseillé d’attendre les résultats. Cependant je les ai déjà alerté sur le fait qu’il se sentait seul et qu’il avait du mal à s’intégrer mais pas grand chose n’a bougé …
    Je pense qu’à l’école il « compense » en restant avec les copains qu’il a mais une fois rentré il se colle devant sa série préféré …A la rentré scolaire prochaine il va certainement intégré un groupe d’habileté sociale pour lui permettre d’échanger sur son sentiment avec d’autres enfants comme lui mais j’ai un peu peur du coût je dois bien l’avouer. Pour les jeux, je suis dans un petit village et il n’y a pas bcp d’activité de ce genre autour de nous mais je devrais peut être mieux me renseigner
    Moi aussi il y a des soirs où il s’est mis à pleurer en disant qu’il en avait marre d’être différent et de ne pas connaitre d’enfant comme lui et c’est effectivement difficile pour moi qui ne peut que le consoler mais qui n’a pas de vraie solution
    J’espère qu’il ne va pas trop se renfermer dans ses jeux sur pc et ses séries jusqu’à l’année prochaine en espérant que celle ci soit plus propice aux rencontres

    Merci bcp de votre écoute et de vos conseils,
    Véronique


    Participant

    J’ai aussi un fils HP de 11 ans féru d’informatique et de séries et si on l’écoutait il serait branché 24h/24 !!! Je me permet paradoxalement de poster car N1 m’a l’air bien dans ses baskets, donc au cas où cela vous donnerait des pistes voici mon témoignage.
    Pour éviter qu’il se renferme trop : on a privilégié le sport, beaucoup de sport et si possible des sports collectifs qui permettent justement d’échanger et de créer du lien avec des enfants de son âge.
    Et là entre les compétitions, les entrainements, et ses activités dans sa chambre il n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer à la maison (nous non plus d’ailleurs !), reste l’ennui en classe qui revient …
    Côté collège on a choisi un collège privé et une section internationale, et du coup il n’est pas le seul à avoir sauté une classe, ni le seul précoce et il a plusieurs copains avec lesquels par exemple il peut aussi jouer en ligne, grrr on en revient à l’écran !
    Voilà au cas où cela peut aider, bon courage en tout cas


    Participant

    Bonjour
    Merci Loute2606 pour ton témoignage, oui le sport est une bonne idée d’ailleurs il veut s’inscrire l’année prochaine à l’option VTT au collège et il y a aussi l’association sportive
    Il voulait intégrer un club de badmington mais je n’en ai pas vers chez moi et le hand, basket et foot il n’aime pas trop (en fait tout ce qui touche à un ballon)
    Dans le collège privé où il se trouve il n’y a pas de spécificité et pas beaucoup d’enfant précoce et comme le mien est de type hétérogène et qu’il a des faiblesses, il n’a pas sauté de classe. Et puis « la prise en charge » d’enfant HP n’est pas bien développé encore. Mais l’année prochaine je vais l’inscrire aux activités sportives du collège et à des cours de dessins aussi car il me l’a demandé + le groupe d’habileté sociale, il devrait arriver à aimer un peu plus la réalité , le tout est d’attendre l’année prochaine mais celle ci sera vite là – restons positives
    En tout cas bravo pour ton fils tu l’as guidé sur une bonne voie et si il se sent bien dans ses basket c’est un belle victoire


    Participant

    C’est vrai l’année prochaine sera vite là !
    Le sport aide mon N1 à évacuer « ses frustrations », son trop plein d’énergie et aussi permet qu’il soit un peu challengé. D’ailleurs quand il a du arrêter le sport pour blessures, il était devenu bien triste.
    Le VTT c’est bien car c’est un sport un peu moins individuel et donc votre fils devrait pouvoir se faire des copains, en tout cas je vous le souhaite.
    Pour ce qui et de la prise en charge de la précocité au collège, à part l’inscrire aux options et choisir une filière sélective, je n’ai pas vraiment réussi à obtenir plus de différenciation, bien que le mien en ait besoin, donc à part un nouveau saut de classe, on est un peu bloqué, c’est pourquoi on cherche avant tout à le satisfaire à l’extérieur.
    Dans son collège la prise en charge n’est faite que pour les précoces qui souffrent de TDA, dyslexie, …
    Bon courage à vous


    Participant

    Bonjour,
    Maman des 2 enfants HP de 6 et 10 ans, mon fils de 10 ans et pareil. Celui de 6 ans ne s’ennuie jamais ! Dessins,livre, legos…
    Le plus grand si on l’écoute tv console tablette, n’aime pas jouer dehors, lui n’a jamais eu de copain a l’ecole sauf cette annee et avec autre un precoce, s’est fait harceler physique et moralement en maternelle puis ce2 et cm1 ! Diagnostiqué precoce depuis sept 2017..

    Comme les ecrans sont limités chez nous ben il s’ennuie me tourne autour mais je ne cède pas, l’ennuie n’a rien de grave..il a plein de livre du coup ben au bout d’un moment il prend une encyclopédie ou son vélo !

    Et depuis qu’il sait qu’il est précoce ne pleure plus on disant pourquoi je n’ai pas d’amis, pourquoi on m’insulte … L’école surveille pour le harcelement et lui depuis qu’il sait qu’il est HP compris va mieux et se resoud d’avoir 1 seul ami et encore l’année prochaine il saute de classe donc ne sera plus avec lui, mais préfère apprendre plus de truc en classe car l’école sert a cela nous dit il!

    Bref precoce ou pas les enfants et surtout ado s’ennuie donc eux sont en avance… mais apprendre a vivre avec l’ennuie parfois est indispensable car ils n’ont pas fini de s’ennuyer surtout a l’école donc il doit apprendre a !e gérer car s’il passent une classe a chaque ennuie le bac sera a 14 ans ??? Faut pas pousser .
    Moi tant qu’il n’y a plus de harcèlement le reste… Faut apprendre a vivre avec pas le choix, bon je joue svt au jeux de société avec lui enfin j’essaie !
    Adulte c’est pareil l’ennuie au travail, pas d’amis vraiment on apprend a vivre avec sinon on devient fou.
    L’acceptation de la différence est déjà un grand pas pour aller mieux, le droit a etre tous unique !


    Participant

    Bonjour Fofie,
    Vous écrivez « Adulte c’est pareil l’ennuie au travail, pas d’amis vraiment on apprend a vivre avec sinon on devient fou »
    Je trouve personnellement cela extrêmement déprimant comme message, ils sont un peu jeunes pour se résigner vos enfants, même si c’est ce que vous avez fait personnellement, non ?
    Certes c’est plus compliqué parfois pour les précoces de se faire des amis car ils ne rencontrent pas forcément des enfants de leur âge avec qui partager leurs centres d’intérêts intellectuels. Mais on peut partager d’autres choses, comme du sport par exemple et au moins avoir des copains pour jouer ou sortir ensemble. Il faut créer des occasions si besoin.
    Pour ce qui est de l’ennui on vous sent contradictoire, d’un côté votre enfant doit sauter une classe, mais « pas trop » (j’imagine pour ne pas le marginaliser plus). Du coup si c’est en l’école que votre enfant place ses attentes, il va au devant de grandes déceptions (d’après l’expérience que j’en ai avec N1 de 11 ans malgré saut de classe puis filière sélective au collège, options, … : l’ennui est toujours bien là ainsi que la colère et la frustration qui vont avec) et si votre enfant n’a pas d’amis ou d’autres sources de satisfaction, que lui reste-t-il à part « sa différence » ?
    Je ne porte aucun jugement mais votre message m’a attristé, certes il n’y a aucune solution miracle, mais ne baissez pas les bras surtout.


    Participant

    Bonjour,
    ma fille de 11 ans est en CM2 (née en janvier)et vient d’être diagnostiquée EIP suite à un problème de harcèlement à l’école. Elle a beaucoup de mal à trouver des enfants avec qui elle s’entend à l’école et si elle me dit souvent qu’elle s’ennuie, en prétendant que regarder des films ou émissions à la télé l’empêche de s’ennuyer, je ne cède pas et je limite le temps passé devant la télé (pas d’accès à l’ordi pour l’instant, sauf sous mon contrôle) : du coup, elle lit, écrit, dessine, vient de découvrir la calligraphie, a essayé la couture… donc elle s’occupe d’une manière plus enrichissante et stimulante.

    J’envisage de l’inscrire dans une école de musique l’an prochain (elle a découvert seule notre vieux clavier électronique en février et mémorisé des morceaux) pour l’occuper mais aussi qu’elle rencontre d’autres enfants qui pourraient avoir le même profil. Au collège, j’aurais aimé qu’il y ait une bilangue dès la 6e, mais non, donc elle sait déjà qu’elle fera du latin en 5e (en même temps, je suis professeur de lettres classiques…).

    Bref, si possible, même si vous êtes isolés, essayez de lui proposer autre chose que les écrans qui à mon avis isolent encore plus…

    Au final, pas sûre de vous avoir apporté de réponses…

    Bon courage


    Participant

    Je comprends votre discourt loute et ne me sent pas jugée par vos propos.
    En effet vous ne devez certainement pas vous tromper totalement car il y certainement une part de tristesse et de colère en moi dû en grande partie avec le combat mené auprès de l’école. Au vue du changement d’école prévue et de l’écoute qu’on y a trouvé je ne doute pas du meilleur a venir.
    Par contre quand je parle de l’ennuie même les « non » précoces y sont confrontés,s’ennuyer est sain.. Un peu ok !
    Sinon mes fils flnt du karaté, joue avec les voisins parfois mais ont, il est vrai peu d’ami et ne se font jamais inviter aux anniversaires par exemples !
    Je dois faire avec … Eux aussi. Sinon ils detestent le sport a part le karaté et en particulier le foot, tous a l’école y joue…bref ils ne sont pas non plus isolé ont des camarades de classe un peu pas d’ami mais l’école n’était pas non plus a aider, je sais que la reconnaissance est importante pour eux, donc depuis qu’ils !e sont je les sents franchement mieux donc plus ouvert, ce qui facilitera les relations avec les autres.
    Pour ma part j’ai appris bcp de les enfants et de moi même et nous sommes tous dabs cette acceptation de la « différence » et une démarche positive donc parfois on s’ennuie et sinon vive les jeux de société ( et la mer avec se beau tps aussi).

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 15653 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris