Aller au contenu

Besoin d’aide/de conseils

Vous pouvez parcourir les forums librement. Pour prendre part à une discussion ou entamer un nouveau sujet, vous devez être membre d'EPI et connecté.

Rejoignez gratuitement 24165 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

2 réponses et 2 participants
Dernière mise à jour par DearNora il y a il y a 9 mois et 3 semaines.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • Pour commencer, je suis actuellement en 3ème, et je me suis toujours ennuyée à l’école.

    Déjà en primaire les cours ont été ennuyant depuis le début, et comme beaucoup d’enfants “avancés intellectuellement”, on m’a fait beaucoup de blagues par rapport à ça.
    J’ai donc décidé de totalement arrêté de participer en cours dès ma troisième année de primaire.

    Ma mère, qui voyait bien mon ennuie constant, a voulu me faire sauter une classe deux fois de suite en primaire, une fois en CE2 qui m’a été refusé car on était au milieu d’année, et une fois en CM2 qui m’a aussi été refusé car selon l’établissement, l’année de 6ème était “importante” (Ce qui par ailleurs est totalement stupide vu que le principe de l’année de 6ème est de réviser les connaissances acquises en primaire, mais bon.)

    Arrivée au collège, c’est devenue une catastrophe. J’ai du changer de collège en milieu de 6ème car j’étais harcelée, et j’ai dû passer un an et demi dans un collège où le niveau intellectuel était incroyablement bas. J’ai essayé, même si les cours étaient ennuyant et que je n’apprenais rien, j’ai vraiment essayé de travailler, mais en voyant que même en travaillant rien ne changait, j’ai peu à peu commencer à laisser tomber et de moins en moins venir en cours.

    Dans mon année de 5eme, on m’a fait passer des tests de QI, et, même si moi et ma mère ne pensons pas que ces tests soient précis ou même très justes, on m’a classé dans la catégorie des “surdoués” (Même si je ne suis pas fan de ce terme.)
    Je pensais que ça allait changer quelque chose, mais rien.

    Pour mon année de 4ème j’ai changé de collège, en espérant que le niveau serait un peu plus élevé, mais rien.

    Maintenant, nous sommes à la moitié de mon année de 3ème, je dors en cours et je n’apprends jamais mes cours, je suis absente un jour sur trois (si ce n’est pas un jour sur deux), et je ne trouve aucune solution pour me sortir de cette galère.

    Auriez-vous des conseils à me donner ? Et si il vous est arrivé quelque chose de similaire, comment avez-vous fait ?

    AdminPremium

    Bonjour DearNora,

    Mon premier conseil est de ne pas rester seule dans cette situation. Parlez-en à vos parents, à votre professeur principal, au médecin scolaire.
    Pourquoi pensez-vous que les tests pratiqués ne sont pas fiables ? Par qui ont-ils été faits et quelles ont été les préconisations qui ont suivi ?
    Vos parents devraient demander une équipe éducative autour de votre situation, tel que les nouveaux textes le préconisent (https://www.enfantsprecoces.info/enfants-a-haut-potentiel-ca-bouge-du-cote-de-education-nationale/) afin qu’une adaptation scolaire adéquate vous soit proposée.
    Ensuite il faudrait sans doute réfléchir à la forme que peut prendre votre parcours scolaire. A ce stade vous avez plusieurs possibilités qui s’offrent à vous et vous pourriez les creuser en fonction de vos centres d’intérêts. On a tendance à partir sur un parcours classique études générales surtout quand on parle de haut potentiel, or l’épanouissement ne passe pas forcément par là. Il y a des filières pro ou techniques qui, en fonction de vos envies, pourraient vous apporter le petit plus attendu. Je vous suggère donc de porter votre réflexion sur un projet d’avenir.

    Malheureusement, ayant un professeur principal incompétent et un médecin présent en de rares occasions, je n’ai que ma mère sur qui compter.

    J’ai réfléchi sur ces aménagements, et je pense tenter de passer en seconde, car mon collège se fout des aménagements spécialisé (étant handicapée et donc dispensée de certains sports, je sais de quoi je parle)

    Je pense qu’ils ne sont pas “fiables” car vu les tests que j’ai réalisé, je ne pense pas vraiment que cela peut vraiment calculer le quotient intellectuelle d’une personne, mais bon
    Je suis allée faire ces tests dans un cabinet spécialisé, sous les conseils d’une professeur de mon ancien établissement, et tout cela ne m’a servi à rien jusqu’à présent, n’ayant eu aucun changement.

    Pour finir j’ai une idée de ce que je souhaite faire pendant mes années de lycée, les langues m’intéressant particulièrement, et je me laisse le temps de réfléchir dans quel domaine je continuerais mes études post-bac

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

Rejoignez gratuitement 24165 les membres d'EPI !

Devenez gratuitement membre d'Enfants Précoces Info

Vous n'êtes pas encore membre d'Enfants Précoces Info ? Inscrivez-vous sans tarder pour participer au forum, rejoindre les groupes thématiques et régionaux, tisser des liens avec d'autres membres.

Je m'inscris

Depuis 2002, Enfants Précoces Info est un site d'information et de partage au service des familles d'enfants intellectuellement précoces. Espace d'échange et de dialogue, il permet également de trouver une information de qualité sur la question, une écoute attentive et de nouer des liens avec d'autres personnes concernées à travers la communauté de ses membres.

Enfants Précoces Info participe au Programme Partenaires d’Amazon EU, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.

© 2002-2017 Enfants Précoces Info. Tous droits réservés