Besoin d un avis

8 réponses et 3 participants
Dernière mise à jour par Chris304 il y a il y a 4 semaines et 1 jour.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages

  • Chris304
    Participant

    Bonjour à tous,

    Ma fille a 5 ans et 4 mois et depuis le mois de septembre les choses vont de plus en plus mal… voici un peu son histoire pour que vous puissiez me donner votre avis.

    Dés la maternité, ma mère qui est infirmière pédiatrique a été étonnée de son tonus (tenait déjà bien sa tête) et de son éveil (personne ne l’a vue dormir à la maternité).
    Elle a toujours été un bébé très agréable, dormant très peu, très éveillée et avec la gigote (à 6 mois elle a tellement bouger dans son lit qu elle a passé son bras en dessous du tour de lit et se l est cassé) mais également hypersensible… elle a fait une anorexie du nourrisson suite à un conflit familial et ca s est arrêté des qu on a déménagé quand elle avait 14 mois par contre elle se mettait à hurler dès qu on retournait près de notre ancien domicile (elle reconnaissait un monument et pleurait des qu elle le voyait)
    On a également très vite constaté un manque de confiance en elle. Il faut qu elle soit sur d elle pour faire les choses donc elle a attendu de savoir courir pour marcher seule et de faire des phrases complètes pour parler.
    A 18 mois on a retiré les barrières de sécurité parce qu elle avait compris comment les ouvrir.
    A 28 mois elle a étonné les puéricultrices en corrigeant son arrière grand même qui était venue la chercher. Elle lui avait dit qu elle avait une jolie voiture sur son pull et elle lui a dit « non il y a 3 voitures, regarde 1 2 3)
    L entrée à l école s est très bien passée. Elle est tombée sur une enseignante qui suivait vraiment le rythme des enfants. Comme elle est rentrée à 2,5 ans elle était dans ce qu on appelle chez nous la classe d’accueil mais comme c est une toute petite école les 1e maternelles étaient avec elle. Au mois de mars, lors d une réunion, son institutrice nous a dit qu il n y avait aucun problème avec notre fille et qu elle l évaluait comme une 1e maternelle car elle réussissait les exercices aussi bien que les 1e maternelles voir mieux que certains. Mais par contre elle ne supporte pas de ne pas réussir quelque chose et s énerve très vite dans ces cas là. Elle est sortie de sa classe f accueil en connaissant une quinzaine de lettres en sachant leur attribuer un mot commençant par cette même lettre.
    À la rentrée suivante l école hésite à la faire passer dans l année supérieur mais décide finalement de ne pas le faire car le graphisme ne suit pas. À la fin de sa 1e maternelle, elle sait épeler des mots de tête. C est d ailleurs son occupation favorite en voiture, on lui donne un mot et elle l’épelle.
    On arrive à la rentrée en 2e maternelle (septembre 2016), changement de prof et là, au bout d un mois elle ne veut plus aller à l école pcq elle s ennuie… elle nous dit qu elle veut rester à la maison pcq elle apprend plus à la maison. Comme elle est fort sensible au changement, on se dit que c est le changement de prof et que ça lui passera.
    Effectivement, elle ne nous en parle plus mais on remarque quand même des changements : elle est contente quand c est le week end et les vacances alors qu avant elle détestait pcq elle ne pouvait pas aller à l école, elle est de plus en plus difficile à la maison (voir violente par moment) et ne veut plus épeler les mots . Elle lit tout ce qu elle voit sur les étiquettes et les panneaux routiers mais quand on lui propose un livre refuse en nous disant « mme a dit qu en 2e maternelle on ne peut pas lire » on insiste pas.
    Son comportement continue de se dégrader , on ne reconnaît plus notre fille mais elle refuse de nous parler… jusqu au jour peut elle a pris ses cuisses entre ses mains et m a dit « pq j ai des grosses cuisses et que les autres ont des cuisses plus fines que moi? » (Je précise qu elle n’est pas grosse du tout bien au contraire) là je me suis dit que ça allait trop loin et, par le jeu, j ai essaye de la faire parler pour savoir ce qu il se passait (pour le coup de la cuisse c est un enfant de la classe qui lui a dit qu elle était grosse et qu elle devait arrêter de manger sinon elle allait exploser ce qu elle a pris au sérieux).
    Tout cela s est passé à là mi mai et il en est ressorti de nos discussions (à l aide de jeux) qu elle se sentait seule, les jeux et les discussions des enfants de sa classe ne l intéressant pas et les gds ne voulant pas jouer avec elle, du coup elle joue avec ceux de sa classe mais ca l ennuie ; et les activités proposées en classe l ennuie, ce qu elle veut c est apprendre à lire et à écrire. On lui a proposé de le faire à la maison et en 10jours elle sait lire, maîtrise les sons et les lettres muettes ce qui me fait dire qu elle sait le faire depuis un moment. Par contre il suffit qu elle lise une fois un livre pour le lendemain savoir le faire par coeur…
    Malheureusement ca ne suffit pas à l’apaiser du coup on prend nos renseignements pour la faire voir par quelqu’un qui pourrait l aider.
    Des personnes autour de nous nous dise qu on devrait la faire tester et envisager un saut de classe.
    Pour vous est ce qu elle rentre dans les signes d un enfant précoce et est ce qu’un test à 5 ans peut déjà être fiable?

    D avance merci pour vos réponses


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour Chris,

    Je dirais que votre fille a beaucoup de caractéristiques de l’enfant précoce, tant sur le plan des apprentissages rapides et du besoin d’apprendre que sur le plan relationnel dont le bon fonctionnement est beaucoup lié aux personnes qu’elle a en face d’elle, pouvant ainsi engendrer des blocages ou au contraire la « liberer ».
    Je pense aussi qu’il serait bon de lui faire faire un bilan psychologique dès maintenant afin de savoir où elle en est et de pouvoir prendre les bonnes décisions pour sa scolarité à venir. Les tests sont tout à fait fiables lorsqu’ils sont pratiqués par un bon professionnel qui connaît le sujet de la précocité.


    Chris304
    Participant

    Bonjour,

    Merci beaucoup pour ta réponse. On a rendez vous chez le pédiatre ce soir pour son petit frère et on compte lui demander de nous conseiller quelqu’un. Comme il est neuro pédiatre et chef de service du gros hôpital de notre région, je suppose qu il n aura aucun mal à nous conseiller quelqu’un de compétent.
    Pour le moment l’urgent va être que cette personne puisse permettre à notre fille de s accepter comme elle est car depuis ce week-end elle nous dit qu elle est différente des autres pcq elle comprend plus vite et ne fait pas de fautes lors des ateliers et que c est nul d être comme ça (je reprends ses mots).
    On sait qu on a pas le soutien de l institutrice qui refuse d entendre que notre fille sait lire, écrire etc car pour elle en 2e maternelle un enfant n a pas à savoir faire ça… quand j entends cette réponse et celle de ma soeur qui est également enseignante, ca me fait peur pour la suite…


    loute2606
    Participant

    Mon N2 a appris à lire tout seul durant la MS au grand étonnement de sa maitresse qui l’a découvert en le trouvant dans un coin en train de faire la lecture à ses copains. Je ne vois pas en quoi c’est un problème ! Certes ce n’est pas au programme de MS mais et alors ? Si elle était prête et avait envie ! Nos enfants apprennent du monde qui les entoure ce qui ne se limite heureusement pas à l’école !
    A noter toutefois que pour que mon fils puisse se sentir à l’aise à l’école (et ne pas cacher ce qu’il savait déjà), il a eu besoin de se sentir reconnu et accepté avec sa « différence » si je puis dire car sinon il se sentait « obligé » de « se cacher ».
    Mais on a dû en passer par un test WPPSI + évaluation par maitre spécialisé à la demande de l’école pour pouvoir discuter aménagements et saut de classe.
    En tout cas bon courage car l’actuelle maitresse n’a pas l’air très ouverte.


    Chris304
    Participant

    Bonsoir,
    Comme prévu mercredi soir nous avons profité du rendez vous chez le pédiatre pour notre fils pour parler dès problèmes de notre fille. Comme il est neuro pédiatre, on était tout à fait en confiance pour lui parler de tout ça. En apprenant qu elle lisait, sa réponse a été immédiate « elle s ennuie, il faut envisager un saut de classe » du coup il nous a prescrit un bilan logopédique afin de voir si elle a les pré requis pour entrer en 1e primaire dès septembre. Si le bilan est bon, on devra encore avoir l accord du pms…
    Notre fille voit donc la logopede lundi et commencera le bilan. En fonction de sa concentration, il sera fait en une fois ou en plusieurs fois. Et mercredi elle rencontre une psychologue pour voir quoi niveau maturité, faire un bilan intellectuel si nécessaire mais dans un 1e temps ce sera surtout pour l aider à être mieux dans sa peau.
    Lundi on a réunion avec son institutrice… étant donné qu elle ne veut pas entendre que notre fille n est pas bien pour le moment, on ne sait pas trop comment aborder le sujet… quand on lui a dit qu on allait en parler au pédiatre pour qu il nous conseille quelqu’un et qu on voulait avoir son avis sur le comportement et le travail de notre fille, elle nous a dit qu elle avait des capacités mais que notre fille allait très bien…
    Pour le saut de classe, on a décidé de suivre l’avis des professionnels mais surtout de notre fille. Depuis que le pédiatre lui a expliqué qu il allait voir si elle pouvait sauter une classe, elle est euphorique, donc a priori elle est partante mais on lui explique que ça veut dire quitter ses amis, apprendre toute la journée etc ses réponses sont simples « de toute façon je n aime pas les jeux à l école… et mes copains je les verrai à la récréation « .
    Voilà pour les nouvelles


    Françoise
    Admin bbPress

    Bonjour Chris,

    Ca fait plaisir de constater que vos démarches avancent bien et tout naturellement à l’aide d’un bon professionnel !
    Je crois que l’enthousiasme et les réactions de votre fille veulent tout dire.
    Pour l’institutrice, de son point de vue elle voit certainement une enfant sage à l’école qui fait ce qu’on lui demande et ne se plaint de rien, et n’a pas l’autre version de le fillette qui peu à peu s’éteint et n’a plus envie d’aller à l’école. Dites-lui simplement que des bilans sont en cours et que vous attendez les résultats car vous ne reconnaissez plus votre fille, tout en glissant que le pédiatre vous a parlé d’ennui.
    Ce sentiment de libération qu’éprouvent les enfants après un bilan ou après avoir bénéficié d’une oreille attentive et compréhensive est presque à lui seul révélateur, profitez-en pour la laisser s’exprimer à sa guise et mon conseil (je sais que c’est assez difficile mais) essayez de ne pas trop parler des bilans à venir pour ne pas lui mettre de pression, il vaut mieux que cela se passe naturellement avec son ressenti et ses réactions à elle.
    En attendant très bon week-end à vous.


    Chris304
    Participant

    Merci pour les conseils.
    Ne sachant pas du tout en quoi consiste les bilans, on ne lui en parle pas. On lui a juste expliqué l utilité de tous les bilans qu elle va faire, les personnes qu elle va rencontrer etc pour qu elle accepte de leur parler (elle parle difficilement aux personnes qu elle ne connaît pas, il lui faut un temps d observation avt de s ouvrir) et on lui a aussi dit que le but n était pas qu elle réussisse tout sans faute mais qu elle fasse le mieux possible (quand elle ne sait pas faire correctement elle refuse de le faire… par exemple elle refuse de couper sa viande car elle ne parvient pas à faire de beaux morceaux…) et comme elle n aime pas les « surprises  » on lui répète souvent quand auront lieu les rendez vous pour qu elle ne soit pas surprise le moment venu


    Chris304
    Participant

    Ma fille a commencé le bilan logopedique ajd. On ne sait pas encore les résultats mais il y a un exercice qu elle a refusé de faire parce qu’elle ne voyait pas l intérêt alors qu elle sait le faire donc on sait déjà que le test sera faussé😉 Ça commence bien😉
    Contre toute attente la reunion avec son institutrice s est très bien passée. Les évaluations sont plus que bonnes que ce soit au niveau du comportement qu au niveau des acquisitions. On lui a parlé du saut de classe et elle n y est pas opposée (grande surprise pour nous). Ses craintes c est qu elle est dans une école avec l immersion et que donc dès la 3e maternelle ils ont la moitié de l horaire en néerlandais. Du coup si elle passe en 1e primaire il lui manquera un an de néerlandais. Du coup comme notre fille est dans une période où elle est demandeuse d apprendre elle a peur que le saut de classe pour la lacune en néerlandais ne soit trop de difficultés en une fois et que ça la démotive. Elle a demandé qu on la tienne au courant de tous les résultats et de notre décision finale.


    Chris304
    Participant

    Bonsoir

    Voici quelques nouvelles de ma fille.
    Elle a terminé le bilan logo mais nous n avons pas encore le rapport (on devrait le recevoir dans les prochains jours) néanmoins oralement la logopede nous a dit qu elle avait un bon niveau et que le passage en 1e primaire ne devrait pas poser de problème mais ce qui l’inquiète c est que ma fille est dans une école avec l immersion et que l’immersion commence en 3e maternelle… du coup si on fait le saut de classe, elle aurait 1 an de néerlandais à rattraper et il faut voir si l effort ne serait pas trop important.

    Au niveau de la psychologue, la relation de confiance s installe petit à petit. Florence exprime pas mal de chose mais il faut que ça vienne d elle sinon elle se ferme. Pour le moment le retour qu on a c est qu elle est très angoissée (on l avait remarqué) et qu elle ne sait pas comment gérer ses angoisses (d où probablement les pleurs à la maison) mais également qu elle a très peur de mal faire et ne fait les choses que si elle est certaine de les réussir. Se pose du coup la question du test de qi… pour que l école accepte des aménagements on a besoin du test mais vu sa peur de l échec florence est elle prête à le passer ? Et que pouvons nous faire pour l aider à ne plus avoir peur de l échec ?

    Pour ce qui est de l école, son institutrice ne veut rien entendre et attend d avoir les résultats du test de qi… pr elle les problèmes sont à la maison et bon à l école et donc c est à la maison qu on doit faire qq chose. L institutrice de 1e primaire semble plus ouverte, surtout quand on lui a dit que florence pensait qu à l école c était mieux quand on ratait pcq au moins on ne s ennuyait pas. Du coup elle était partante d essayer d organiser qq chose mais l institutrice de Florence ne veut pas… elle attend les résultats qu elle nous répète tt le temps…

    Et pour ce qui est de Florence, on a décidé de rassasié son besoin d apprendre du coup on a acheté les petits cahiers d exercices de vacances, j ai redescendu mes encyclopédies de quand j étais enfant, un électro de quand j étais enfant etc quand elle veut apprendre, elle vient nous chercher et on le fait ensemble. Et tous les matins, en attendant qu on se réveille elle descend lire les encyclopédies dans le salon. On retrouve notre florence d avant cette année scolaire, souriante, pleine de vie etc.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.