Re:Besoin de conseils


Françoise
Admin bbPress

Bonjour Théo,

Je vous comprends fort bien et vous faites bien de vous confier. Pour vous rassurer cependant, je pense que scolairement vous avez fait le plus dur, car il est reconnu que les années de collège et de lycée sont difficiles en terme de décalage avec les autres, tant au niveau du programme que des centres d’intérêts dans les relations personnelles. Donc tenez bon, l’essentiel est d’obtenir votre bac (dans les meilleures conditions si possible), afin de pouvoir ensuite mener votre projet à bien.

J’insiste vraiment sur le projet, car c’est celui-ci qui à mon avis devrait vous permettre de vous épanouir et de faire les bonnes rencontres.

Par contre, je reviens sur une formule que vous venez d’exprimer  » Il y a tellement rien qu’on puisse faire contre la précocité »: et qui me « dérange » un peu : il ne faut pas vouloir agir contre la précocité mais au contraire faire avec, car c’est une partie de vous-même, très importante, qui par ailleurs ne vous quittera pas comme on pourrait le croire avec le temps, ce n’est pas une avance temporaire sur les autres mais bel et bien un mode de pensée, de réflexion, de fonctionnement différent des autres. Par ailleurs la précocité si elle est reconnue n’est pas un handicap, bien au contraire, il faut seulement apprendre à la gérer dans un environnement inadapté (environnement scolaire en particulier). Vous vivrez toujours un certain décalage avec les autres, et pour bien vivre avec,il faut apprendre à bien vous connaître. Ce n’est pas non plus une excuse, à chacun ensuite de tirer le meilleur de lui-même pour s’adapter aux situations diverses et variées qui peuvent se présenter. 

Je vous conseille ici quelques pistes de lecture qui pourront peut-être vous aider (à faire lire aussi à votre amie pour qu’elle vous comprenne mieux).

http://www.amazon.fr/gp/product/2738120873/ref=as_li_ss_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=2738120873&linkCode=as2&tag=enfantsprecoces-21

http://www.amazon.fr/gp/product/2804168751/ref=as_li_ss_tl?ie=UTF8&camp=1642&creative=19458&creativeASIN=2804168751&linkCode=as2&tag=enfantsprecoces-21

Surtout je vous conseille vraiment et encore une fois de parler de ce que vous ressentez en ce moment à vos proches, il est important de ne pas rester seul et de se faire aider. Vous pourriez aussi réfléchir ensemble de l’opportunité d’entrer en contact avec d’autres personnes qui vous ressemblent via des associations de votre région (AFEP, ANPEIP). Ne pas se savoir seul fait énormément de bien.

Bon courage.