Re:6 ans et demi, soucis


loe
Participant

bonjour,
le test de QI est un outil, mais ne suffit pas à faire passer un enfant dans la classe supérieure. Je m’explique. Ma 2ème est bien dans sa classe, avec ses copines et se sent rassurée d’être entourée d’enfants de son âge. Donc elle y reste. Elle gère les moments où elle s’ennuie, notamment grâce à ses enseignants avec qui il y a eu beaucoup de dialogue. Par contre le petit dernier, lui est passé de manière anticipée en CP parce qu’il était notamment bon lecteur en début de MS et très à l’aise avec les chiffres. Pour le graphisme il a rattrapé rapidement son retard.
Bref, ça c’est pour ma petite expérience perso qui ne fait pas vraiment avancer la question.

Mais pour ce qui est du passage anticipé, si c’est un accord entre la famille et l’enseignant, il n’y a pas de raison que ce ne soit pas accepté par l’inspectrice. De plus, la demande de passage peut être faite en cours d’année, donc si vous souhaitez vous pouvez demander à l’institutrice si elle est ok pour faire la demande maintenant.
Mais si c’est elle qui émet des réserves, là c’est une autre histoire. Le mieux est à mon avis d’en rediscuter avec elle.

Aucun enfant n’est performant tout le temps et dans tous les domaines. Précoce ou pas, tout enfant a ses faiblesses. A mon avis si ce retard de graphisme est rattrapable, ça ne posera aucun problème, par contre, si ça persiste et que ça le pénalise, la question est autre.
Et n’oubliez pas qu’un passage anticipé peut être demandé en cours d’année et que nous ne sommes qu’en octobre, l’année est loin d’être terminée.

Pour le passage des tests de QI, ce n’est pas forcément la psychologue scolaire. Vous pouvez demander conseil au psychanalyste qui suit votre enfant et qui pourra certainement vous diriger vers un psychologue spécialisé ou vers une association telle que L’anpeip qui vous orientera.

Je vous ai mis un pavé, dsl.
Bon courage pour la suite