Et si votre enfant était surdoué ?

JE FAIS LE TEST

Répondre à : Maman perdue d'un 4 ans et demi


Léanne
Participant

Bonjour

Toujours pas d’avancée à l’heure actuelle.
Sa santé est toujours vacillante et je la privilégie pour l’instant.

Pour l’école, il ne pleure plus pour y aller mais ne semble pas forcément s’y épanouir non plus.
La maîtresse qui avait dit qu’elle ferait le nécessaire et inviterait une intervenante pour observer mon fils et adapter les exercices etc. ne l’a pas fait. Du coup, je suis déçue et lui aussi. Cela me semblait une bonne alternative plutôt simple.

je n’ai pas donné suite au psy à 220e, je n’ai pas pu lui parler avant et on ne me l’a pas proposé. C’était direct un rdv de test ce que j’ai du mal à imaginer (il faut bien s’entretenir avant et évaluer la pertinence d’un test et la globalité de l’enfant non?).

La nounou de mon fils ayant un fils HP, diagnostiqué et suivi au CMPP de ma ville, elle me l’a conseillé et m’a dit qu’ils y étaient très bien et qu’ils suivaient bien les enfants. DU coup, je soutiens mon fils moralement pour la fin de l’année scolaire et nous avons RDV début septembre pour un diagnostique. De fait, cela sera utile pour la grande section et la suite (je l’espère).

Je suis toujours perdue car quand je vois des enfants qui savent lire à 4 ans ou multiplier ou que sais-je, je me dis que mon fils n’est pas comme ça. Il ne sait pas mettre certains boutons, ne fait pas de vélo sans petites roulettes, fait pipi au lit la nuit…
Certes, il adore jouer aux dames et au jeu de logique mais pas que. Il a une mémoire impressionnant mais graphiquement, il n’est pas au top (par contre il a une foultitude d’idées et mets un tas de détails)

Pour moi, il correspond aux enfants HP surtout sur le côté émotionnel (hypersensibilité, anxieux, difficultés face aux contraintes et à l’échec, veut contrôler, empathique, disynchronie..)sur ça, depuis petit.
Là, je suis fatiguée et j’ai beaucoup de mal à l’aider à gérer ses émotions, à apaiser son anxiété (on a entamé le yoga le soir). Il me fait douter en permanence car j’ai l’impression que la bienveillance (telle que je l’imagine) ne peut pas fonctionner car sinon, il saisit toujours la petite porte.
Le juste dosage, entre bienveillance, amour, fermeté et autorité et juste un vrai casse-tête avec lui.

Par exemple; comme je ressens son besoin de réassurance, j’ai tendance à le protéger. Mais du coup, il ne recherche pas l’autonomie ou peu. Il ne veut pas grandir (il me l’a dit) et depuis qu’il a vu le Petit Prince, c’est sûr! …

Bref, j’oscille chaque jour entre plein de sentiments divers, à savoir si je me prends la tête avec cette histoire de HP, que c’est juste ma faute, mon éducation ou son caractère…

Dés qu’il ira mieux ( vraiment dur cette année) je prendrai, je pense, RDV chez un pédo psy en espérant trouver quelques clés et lui trouver une écoute adaptée.

Vos enfants en maternelle détectés HP ont-il un suivi psy? ou juste spécialistes pour graphisme, vue etc?

Bon courage à tous les parents.