Et si votre enfant était surdoué ?

JE FAIS LE TEST

Répondre à : Mauvaise relation avec l'école


Françoise
Admin bbPress

Bonjour,

Comme quoi il reste encore beaucoup de travail d’explication à fournir !
Il ne s’agit pas d’être brillante ou super compétente, mais de donner l’occasion à votre fille de réfléchir, càd la confronter dès maintenant à la difficulté, lui fournir le goût de l’effort pour qu’elle apprenne à raisonner, à expliquer une démarche logique et à réagir face à la difficulté. Ceci ne fonctionne avec les enfants précoces que si on leur fournit la stimulation nécessaire en enrichissant le programme ou tout simplement en le compliquant un peu, ce qui suppose de bien vouloir voir (pour l’enseignante) son niveau réel et de comprendre qu’en l’absence de motivation l’enfant précoce peut ne rien montrer et surtout se démotiver fortement, démativation qui peut aller jusqu’à l’échec scolaire.
C’est bien que votre fille sache ce qu’il en est, effectivement cela aide et rassure, vous pouvez déjà vous même lui fournir de votre côté de quoi « faire travailler ses méninges » afin qu’elle s’habitue à fournir l’effort dont je parlais plus haut.
Cependant il faudra aussi que l’école s’adapte et respecte les préconisations du psychologue. Si la psychologue scolaire est ouverte et formée, elle peut être un bon appui, essayez de la voir assez vite en lui faisant part de vos craintes pour votre fille. Sinon vous pouvez aller plus loin et passer par la direction de l’école et le référant académique de votre région (parfois le seul fait d’en parler au directeur ou à la maîtresse peut faire bouger les choses).