Aller au contenu
Accueil » L'adulte surdoué » Être adulte et surdoué, un don ou un défi à surmonter ?

Être adulte et surdoué, un don ou un défi à surmonter ?

Lundi dernier, l'émission Grand Format de France 3 abordait le sujet des adultes surdoués à travers les portraits croisés de deux d'entre eux, José Alves et Valérie Agrafel-Delhaise.

Femme surdouée

On parle souvent et depuis longtemps des enfants précoces, mais de plus en plus d’adultes découvrent, après un test, qu’ils sont à haut potentiel intellectuel. Si nombre d’entre eux ont su s’adapter au fonctionnement de la société, d’autres ont plus de difficultés à y trouver leur place.

Les adultes surdoués sont souvent en décalage avec les autres, mais pas seulement au niveau purement intellectuel. Ils peuvent être plus sensibles, ressentent plus fortement les émotions, ce qui est compliqué à gérer dans la vie quotidienne et professionnelle. C’est ce qu’explique José Alves :

La grande différence entre ce qu’on appelle les normo-pensants et les personnes à haut potentiel réside dans l’intensité des émotions ressenties. Eux peuvent s’en accommoder, alors que cela peut créer de vraies angoisses chez nous.

Toutes les personnes à haut potentiel intellectuel ne sont évidemment pas semblables. On distingue parfois deux profils : les laminaires et les complexes. Les premiers présentent des résultats homogènes dans les quatre compétences évaluées, à savoir la compréhension verbale, la mémoire, la vitesse de traitement et la gestion de l’environnement. À l’inverse, les complexes ont des résultats très disparates, ce qui peut entraîner des difficultés, voire un mal-être dans certaines situations.

C’est un peu comme si la personne marchait dans la rue avec un pied sur le trottoir et l’autre dans le caniveau. Au bout d’un moment, ça fait mal.

Nombre d’adultes, se sentant incompris ou différents, passent le test et découvrent leur haut potentiel tardivement parfois après celui de leurs propres enfants. Pour la plupart c’est une libération, l’explication de leur mode de fonctionnement distinct de celui des autres, comme pour Valérie Agrafel-Delhaise :

Enfin je comprends, enfin je sais, je ne suis pas folle, je ne suis pas un extra-terrestre comme on a pu me le dire plusieurs fois.

Vous pouvez retrouver l’article complet sur le site de FranceTvInfo et partager vos avis et vos propres expériences sur le forum ou en commentaire.

Laissez un commentaire





Découvrez notre plaquette d'information sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

L'école et l'enfant précoce ne font pas toujours bon ménage. A travers les 32 pages de ce livret, découvrez pourquoi il est important de tenir compte des besoins particuliers de l'élève à haut potentiel et comment agir au quotidien pour son bien-être et son épanouissement.

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes