Aller au contenu
Accueil » L'enfant précoce » Psychologie » Complicité, rivalité, pourquoi l’enfant à haut potentiel peut-il devenir provocateur ?

Complicité, rivalité, pourquoi l’enfant à haut potentiel peut-il devenir provocateur ?

L'imaginaire des enfants à haut potentiel est à la fois un outil très puissant et un excellent moyen de s'évader. Mais que se passe-t-il lorsque, rivaux, ils s'en servent pour se départager, et en quoi cela peut-il impacter la vie de famille ?

Quand l'enfant surdoué se rebelle

La chronique d’Arielle Adda du mois dernier traitait du rôle de l’imaginaire dans le développement de l’enfant à haut potentiel. Celle de la semaine dernière approfondit le même sujet, du point de vue cette fois des frères et sœurs qui partageraient un même monde, un même imaginaire.

La complicité entre frères et sœurs cacherait-elle une forme de rivalité ? Pour Arielle Adda, c’est une éventualité à ne pas négliger. Chacun voudrait ainsi montrer sa supériorité sur l’autre tant en terme d’astuce que de créativité. Il peut en résulter un nombre incalculable de bêtises en tous genres, d’autant plus alambiquées que leur imagination est fertile.

Finalement, le moyen le plus sûr et le plus efficace, du point de vue de l’enfant, de démontrer son avantage sur son aîné ou son cadet est de défier l’autorité parentale en se rapprochant le plus possible des limites posées par celle-ci, voire en les franchissant. Le summum du génie serait alors de faire accuser l’autre à sa place.

Il y a une surenchère dans les actions les plus extravagantes, et parfois dangereuses, pour prouver à quel point on est déjà audacieux, plein de ressources, obstiné dans ses entreprises et surtout plus fort que l’autre.

Malheureusement, il se peut que les enfants perdent rapidement de vue leur objectif initial, à savoir se maintenir à la hauteur du reste de la fratrie ou le surpasser, et que ce qui ne devait être au départ qu’un moyen d’y parvenir devienne une habitude, une manie voire une loi profondément ancrée dans leur quotidien et à laquelle ils ne sauraient déroger.

Dans ce contexte hautement compétitif, la moindre ébauche d’obéissance deviendrait signe de faiblesse. Se plier, ne serait-ce qu’une seule fois, à la volonté des parents, c’est renoncer à l’attitude rebelle que l’enfant tentait de maintenir jusqu’alors et s’exposer, potentiellement, aux quolibets des autres enfants plus “tenaces” pour peu qu’ils en soient témoins ou que cela remonte à leurs oreilles.

Lorsqu’il est seul, cet enfant se montre câlin et gentil, il ne se révolte pas, il rend service, c’est un enfant adorable. Il n’a rien à prouver à personne, il peut se laisser aller à se montrer naturel et goûter tout naturellement l’harmonie de l’atmosphère familiale.

À terme, une telle situation est intenable tant du côté des parents qui la subissent que du côté des enfants qui, pourtant, l’ont initiée. Il est donc important d’en comprendre les causes et les enjeux dès l’apparition des premiers signes pour pouvoir la désamorcer rapidement avant qu’elle ne devienne inextricable. Ce qui n’est, au départ, qu’une rivalité sans réel fondement peut se changer en loi, en pacte que les enfants ne veulent à aucun prix rompre, et qu’il est autrement plus difficile de leur faire oublier.

Comme à son habitude, Arielle Adda nous livre son traditionnel conseil de fin de chronique :

Les admonestations ne suffisent pas, les enjeux sont trop importants, et peut-être même vitaux, aux yeux des enfants pris dans cet engrenage. On peut néanmoins dédramatiser et démonter les mécanismes qui ont créé ces composantes pour bloquer une surenchère.

Lire la chronique d’Arielle Adda en entier sur le journal des femmes

Je m'occupe d'Enfants Précoces Info depuis 2002. Je publie des articles et j'interviens sur la partie technique du site. J'essaye aussi de le faire évoluer pour qu'il soit le plus utile possible et qu'il vous rende les meilleurs services dans l'accompagnement de vos enfants. Je suis le papa de quatre enfants précoces nés entre 1997 et 2012 et, à ce titre, j'essaye de vous faire partager mon expérience.

1 commentaire

  1. Kern sur 1 juillet 2022 à 2 h 41 min

    bonjour ; lorsque je lis cet article, je me rends compte que c’est l’attitude d’un de mes fils sauf que lui, il fabule pour se montrer aussi intéressant que son frère! nous nous sommes rendus trop tard et maintenant il est très compliqué de le lui en faire prendre conscience et de briser ce cercle vicieux! si quelqu’un a une idée, je suis preneuse. merci

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez notre plaquette d'information sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

L'école et l'enfant précoce ne font pas toujours bon ménage. A travers les 32 pages de ce livret, découvrez pourquoi il est important de tenir compte des besoins particuliers de l'élève à haut potentiel et comment agir au quotidien pour son bien-être et son épanouissement.

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes