Accueil » L'enfant précoce » Psychologie » Complexe ou laminaire, comment aider votre enfant surdoué à s’épanouir ?

Complexe ou laminaire, comment aider votre enfant surdoué à s’épanouir ?

Dans un article récent, le magazine Femmes actuelles revient avec beaucoup de précisions sur le concept d’individus philo-cognitifs introduit par Fanny Nusbaum.

Le syndrome de l’imposteur chez l’enfant à haut potentiel souffrant de troubles Dys

Pour les parents qui n’ont pas lu le livre de Fanny Nusbaum et qui s’interrogent encore sur l’aide à apporter à leur enfant à haut potentiel ou philo-cognitif, la comparaison entre les 2 profils proposés par la psychologue, « philo-complexe » ou « philo-laminaire » peut être un bon point de départ.

Quels points communs ?

En choisissant d’utiliser ce nouveau terme de « philo-cognitif », Fanny Nusbaum met l’accent sur la prépondérance et l’omniprésence de la pensée et du raisonnement dans le mode de fonctionnement des individus concernés, adultes ou enfants.

Elle décrit des « penseurs » atypiques, intenses, profonds, dont le principal point commun est le suivant :

ils réfléchissent autrement et ne peuvent jamais s’arrêter de penser.

www.femmeactuelle.fr/sante/psycho/qui-sont-ces-enfants-qui-pensent-autrement

Ce questionnement ou cette réflexion permanente, de la part des enfants en particulier, est un élément de décalage qui saute aux yeux et devient

  • un marqueur qui mènera à leur identification en tant que « philo-cognitifs »
  • le point sur lequel il est nécessaire de porter son attention pour que cette pensée soit valablement nourrie et enrichie afin de leur permettre de se construire en toute sérénité.

Dans son article, Caroline Goullioud met l’accent, fort justement, sur les risques d’un mauvais accompagnement de cette pensée foisonnante qu’il est important de relever. Il est tellement facile de se laisser emporter et guider par la richesse et la justesse d’expression de ces enfants, ou par leur aura, que l’on peut rapidement perdre de vue l’essentiel et notre rôle de parents protecteurs.

Le système de pensée augmentée des philo-cognitifs, qui se questionnent comme ils respirent, peut se retourner contre eux :

Lorsque la quantité d’infos de tout ordre qu’ils sont capables de récolter sature leur perception et les empêche d’agir.
Quand le besoin de contrôler tous les inputs (entrée des données) les pousse à nier leurs émotions.
Globalement plus conscients des tenants et des aboutissants du monde qui les entoure, ce phénomène peut les rendre plus cyniques, plus vulnérables au stress et aux idées noires.

www.femmeactuelle.fr/sante/psycho/qui-sont-ces-enfants-qui-pensent-autrement

Une distinction globale entre philo-complexes et philo-laminaires

Dans leur façon d’être

Ce sont grosso-modo des personnalités différentes, qui même si elles ne sautent pas aux yeux tout de suite, deviendront plus évidentes au fur et à mesure de la croissance des enfants. Pour être simple, elles pourraient être résumées en prenant un gros raccourci par enfant/adulte facile, adaptable, par opposition à enfant/adulte plus difficile à éduquer et moins malléable.

Globalement le terme de philo-laminaire fait appel à un mode de fonctionnement tourné vers les autres et la satisfaction de besoins qui vont au delà des besoins propres de la personne concernée :

Peu de motivation pour eux-mêmes dès lors qu’il ont ce qu’il faut pour survivre

Adaptation exemplaire
Respect du système mais habilité à contourner les règles quand ils jugent que c’est nécessaire

www.femmeactuelle.fr/sante/psycho/qui-sont-ces-enfants-qui-pensent-autrement

Tandis que le philo-complexe met plus l’accent sur ses propres désirs et besoins au risque de perturber le système en place et la hiérarchie :

Sa motivation vient d’un modèle intrinsèque. Elle se génère de l’intérieur et reste complètement imperméable aux pressions extérieures.

Difficulté à suivre les règles car ils ne se les approprient pas, bien qu’ils les comprennent en théorie.

www.femmeactuelle.fr/sante/psycho/qui-sont-ces-enfants-qui-pensent-autrement

La description dans l’article de Femme Actuelle est très complète et détaillée. Une présentation sous forme de tableau philo-laminaire/philo-complexe des différents points cités permet de compléter l’image que l’on a de nos enfants.

Dans leur éducation et l’aide à leur apporter

Selon que nos enfants nous semblent plutôt philo-complexes ou philo-laminaires, ou tantôt l’un ou l’autre dans certains aspects de leur personnalité, ce qui est également possible, il est utile de comprendre l’impact de ces traits de personnalité dans leur vie et dans leur environnement pour leur permettre d’en tirer le meilleur.

La rubrique de petits conseils détaillée pour chaque profil mérite une attention toute particulière :

Conseils pour un petit philo-complexe : lui apprendre au plus tôt les vertus du travail, atout majeur pour structurer et potentialiser aux mieux ses talents et gagner le respect du monde extérieur.

www.femmeactuelle.fr/sante/psycho/qui-sont-ces-enfants-qui-pensent-autrement

D’emblée nous aurons tendance à prêter plus d’attention aux philo-complexes, car par définition et après une lecture de l’article en entier vous aurez compris qu’ils posent apparemment plus de difficultés que les philo-laminaires.

Le “jeu” des négociations et délibérations étant particulièrement agréable pour un philo-complexe, et son besoin de sentir où se situent les limites de son pouvoir sur autrui étant très aiguisé, il aura tendance à abuser des demandes d’explications.
Extrait du livre Les Philo-cognitifs
Voilà qui permettra à certains parents épuisés de couper-court aux discussions interminables sans culpabiliser, voire même avec une relative bonne conscience en sachant que cela peut devenir un jeu “malsain”.

https://www.enfantsprecoces.info/ne-les-appelez-plus-personnes-surdouees-ou-a-haut-potentiel-mais-philo-cognitifs/

Je souhaiterais donc mettre l’accent sur les philo-laminaires qui peuvent passer inaperçus justement du fait de leur bonne adaptabilité. Or leurs capacités d’adaptation et leur besoin de satisfaire le groupe, (qu’il soit familial, scolaire, ou plus tard dans les rapports au travail), peuvent avoir des conséquences négatives, voire engendrer un effacement total de leur personnalité au bénéfice des autres. Ce peut être le cas de l’enfant gentil et serviable, arrangeant en toutes circonstances, et c’est souvent celui des petites filles discrètes appelées « caméléons ». Or, derrière ce caméléon, il y a certainement un enfant qui a aussi des choses à dire et à revendiquer juste pour lui !

Conseils pour un petit philo-laminaire : A force de s’adapter naturellement aux attentes des autres, il risque de ne pas savoir développer la personnalité qui lui correspond.

www.femmeactuelle.fr/sante/psycho/qui-sont-ces-enfants-qui-pensent-autrement

Parents soucieux du bien-être de votre enfant, soyez attentifs à tous vos « philo », qu’ils soient laminaires ou complexes, afin de permettre à chacun de tirer le meilleur de lui-même !

Lire l’article en entier sur femmeactuelle.fr

Laissez un commentaire





Notre guide sur l'enfant précoce et l'école

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

Ce guide est tout spécialement destiné à informer les enseignants sur l’élève à haut potentiel intellectuel, son identification et sa prise en charge à l’école. Il peut être remis directement à l’enseignant de votre enfant ou vous servir de base d’argumentation si vous avez à mener une discussion avec un enseignant.

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes