Aller au contenu
Accueil » L'école » Comment peut-on être en échec scolaire tout en étant surdoué ?

Comment peut-on être en échec scolaire tout en étant surdoué ?

Un article récent de Sciences & Vie répond à la question en évoquant des pistes souvent méconnues du grand public, des parents et des enseignants.

L'échec scolaire des surdoués

Un court article du magazine Sciences & Vie tente de répondre à la question et en profite pour évoquer quelques pistes parfois méconnues du grand public, des parents et des enseignants.

Il en va ainsi de la dyssynchronie, décalage parfois profond entre les facultés intellectuelle et le développement émotionnel de l’enfant.

Par exemple, les enfants surdoués partagent deux caractéristiques : ils sont à la fois perfectionnistes et très lucides sur eux-mêmes et donc sur l’étendue (et les limites) de leurs connaissances. Alors qu’un adulte qui connaît ses forces et ses faiblesses en fera un atout pour réussir, un enfant surdoué se laisse envahir par l’éventualité de l’échec, ce qui crée une anxiété paralysante lors des examens.

L’effet pygmalion négatif est remarquablement illustré dans cet article à l’aide d’un exemple vécu :

Enfin, un autre handicap peut perturber la scolarité de ces élèves qui sortent du cadre. En 2013, lors d’une conférence de l’Afep (Association française pour les enfants précoces), le neuropsychiatre Olivier Revol évoquait le cas d’un de ses jeunes patients : sa mère exigeait qu’il saute une classe car il lisait déjà parfaitement et s’ennuyait. La maîtresse, elle, s’y opposait, assurant qu’il ne maîtrisait pas la lecture.

Pour preuve, cette dernière appelle l’enfant et lui demande de lire à voix haute. Celui-ci s’exécute : “LA-PE-TI-TE-MAI-SON-DANS-LA…”, lit-il en marquant péniblement chaque syllabe. La mère se fâche et lui ordonne de lire normalement…

Lisez la suite sur le site du magazine Science & Vie

Je m'occupe d'Enfants Précoces Info depuis 2002. Je publie des articles et j'interviens sur la partie technique du site. J'essaye aussi de le faire évoluer pour qu'il soit le plus utile possible et qu'il vous rende les meilleurs services dans l'accompagnement de vos enfants. Je suis le papa de quatre enfants précoces nés entre 1997 et 2012 et, à ce titre, j'essaye de vous faire partager mon expérience.

2 commentaires

  1. Now sur 25 novembre 2020 à 11 h 31 min

    Bonjour, Pierre , mon fils de 17 ans a 146 de QI Pauline ,ma fille de 13 ans,145 mais elle a bâclé les dernières questions car elle commençait à s ennuyer et ce il y a 4 ans…mon fils , bien que detestant le système scolaire s est adapté, a de bons resultats mais son système de pensées le met souvent en echec mais il s accroche en se projetant dans 1 avenir où il sera libre d’évoluer à sa guise…ma fille ,son hypersensibilité lui fait vivre un enfer…elle s interroge sur son genre, le décrochage scolaire se fait lentement malgré ses efforts , et la psy qu elle a vu n a pas respecté le contrat de confidentialité avec elle en nous divulguant les problématiques de Pauline, ce qui a provoqué chez ma fille une perte totale de confiance en l’adulte…nous lui avions présenté la relation avec une psychologue comme un espace neutre où elle pourrait se soulager et trouver des reponses mais la psy a paniqué, bref, je suis inquiète ,elle se ferme totalement à nous…

    • Françoise sur 26 novembre 2020 à 16 h 02 min

      Bonjour,

      Vous pourriez expliquer à votre fille que votre rôle et celui de la psychologue est de l’aider à aller de l’avant, et que pour cela il était nécessaire que ses problèmes soient compris par son entourage proche.
      Le rôle de l’adulte est aussi de protéger les enfants et vous avez collectivement répondu à ce beosin de protection.

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez notre plaquette d'information sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

L'école et l'enfant précoce ne font pas toujours bon ménage. A travers les 32 pages de ce livret, découvrez pourquoi il est important de tenir compte des besoins particuliers de l'élève à haut potentiel et comment agir au quotidien pour son bien-être et son épanouissement.

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes