Aller au contenu
Accueil » L'enfant précoce » Comment le besoin de cohérence des enfants surdoués se manifeste-t-il ?

Comment le besoin de cohérence des enfants surdoués se manifeste-t-il ?

Pour Arielle Adda, le souci de cohérence des enfants surdoués ne fait aucun doute. Que faut-il entendre par là ? La psychologue nous livre ici quelques explications fort intéressantes.

Enfants heureux à l'école

Dans la continuité de son article du mois de novembre, la dernière chronique mensuelle d’Arielle Adda pour le journal des femmes vient nous apporter des précisions et des exemples bienvenus pour expliquer l’importance et les implications du souci de cohérence qui caractérise les enfants précoces.

Pour la psychologue, l’étonnante mémoire de la plupart des EIP, souvent invoquée pour expliquer une apparente réussite sans effort, n’est que la résultante d’une très bonne intégration des informations nouvelles à celles déjà présentes dans leur cerveau.

En fait, s’ils intègrent aussi facilement une donnée nouvelle, c’est parce qu’elle s’inscrit dans un réseau complexe de connaissances, toutes reliées entre elles par de subtiles voies, sa place est toute prête.

Pour expliquer ce phénomène, Arielle Adda prend l’exemple de lycéens qui, confrontés à une épreuve de mathématiques sur un sujet non appris en cours, s’en tirent plus qu’honorablement, tout comme ils sont capables de s’approprier n’importe quelle nouveauté dans un système déjà bien connu, philosophique ou scientifique par exemple, mais aussi dans la vie quotidienne.

Pour Arielle Adda, il n’y a pas de hasard : ce sont bien les facultés quantitativement hors normes des enfants à haut potentiel qui expliquent la rapidité et la pertinence de leur cheminement intellectuel et non un cerveau qui serait qualitativement différent. La recherche de cohérence, et la capacité à faire apparaître facilement cette dernière est prépondérante.

Le souci de cohérence a guidé ce raisonnement, la capacité à procéder à de judicieuses synthèses à partir des éléments les plus solides évite les erreurs. Cette méthode semble extrêmement simple. La logique, alliée à cette indispensable cohérence, a cheminé pour parvenir à la solution, apparue, soudainement semble-t-il,  lumineuse et irréfutable : c’est le fruit d’un travail souterrain,  effectué tout naturellement, parce qu’il n’est pas possible de procéder différemment.

Ce besoin de cohérence s’exerce également dans le domaine des relations sociales et explique ainsi pourquoi les enfants surdoués ne sont jamais aussi épanouis que lorsqu’ils peuvent côtoyer des semblables. Revers de la médailles, les relations avec les camarades non concernés sont souvent plus difficiles.

la surprenante naïveté des personnes douées trouve là une de ses causes : elles ne peuvent  concevoir un discours ignorant la cohérence, or un discours pervers, destiné à blesser ou à tromper présente toujours une faille : quand on n’imagine pas qu’une personne sensée développe une argumentation avec fausses vérités, mauvaise foi, tromperie, on cherche la grille qui apportera quelque cohérence à ces propos, en tordant les faits pour y parvenir et on finit par accorder du crédit à un discours tissé de mauvaises intentions et de mensonges. 

Je vous invite à lire en entier cette chronique d’Arielle Adda que j’ai particulièrement appréciée et qui se termine avec quelques mots auxquels je ne peux que souscrire : “bien comprise et bien accompagnée, l’intelligence est un bonheur.”.

Lire la chronique d’Arielle Adda en entier sur le journal des femmes

Je m'occupe d'Enfants Précoces Info depuis 2002. Je publie des articles et j'interviens sur la partie technique du site. J'essaye aussi de le faire évoluer pour qu'il soit le plus utile possible et qu'il vous rende les meilleurs services dans l'accompagnement de vos enfants. Je suis le papa de quatre enfants précoces nés entre 1997 et 2012 et, à ce titre, j'essaye de vous faire partager mon expérience.

4 commentaires

  1. Nathalie sur 5 janvier 2021 à 12 h 56 min

    Bonjour

    Il semble que mon fils de 8 ans soit précoce… mais il rencontre de GROSSES difficultés relationnelles avec ses “camarades” (il est devenu le souffre-douleur et subit moqueries et insultes) ce qui, malgré les multiples interventions de la Directrice (punitions des calardes; entretien avec les parents d élèves…), l amène a appréhender l’école (maux de ventre; pleurs..)

    Mais la psychologue scolaire n’a pas le temps de le recevoir et m’oppose que le dépistage n’apportera rien; et pas de pedo psy dispo dans mon secteur.

    Où puis je m’adresser?

    Je suis une maman perdue et complètement désemparée
    SOS

    • Magali sur 5 janvier 2021 à 19 h 20 min

      Bonjour
      Il faudrait faire paser les test auprès d un psychologue agréé pas forcément un pedopsychiatre. Si vous avez des doutes sur sa précocité n hesitez pas à le faire. Je connais la même situation avec mon fils de 8 ans. J avais un doute sur sa précocité confirmée récemment. Le psychologue va dialoguer prochainement avec l instituteur de mon fils, car il est possible que mon fils s ennuie. En résumé n hesitez pas à faire passer le test ce qui vous permetra de comprendre mieux comment fonctionne votre fils. Bon courage.

    • Vanessa sur 5 janvier 2021 à 21 h 06 min

      Bonjour Nathalie,

      Comme je vous comprends et compatis!!!
      Mais le test permet déjà de poser les choses, pour nous ça nous a beaucoup aidé.
      L’enfant se rend compte de sa différence, mais il se rend compte qu’il n’est pas bête et ça l’aide pour l’estime de soi ( a force de se faire démolir par des enfants mal intentionnés) Même souvent il y a d’autres troubles associés( problème de concentration …)
      Mon fils se fait mal mener aussi à l’école, il est la cible de moqueries insultes fausses accusations et j’en passe…
      Il faut être fort pour supporter et aider son enfant. Faites vous aider par des professionnels.
      La télé consultation peut être une solution si vous n’avez pas de professionnel dans votre secteur.
      Je vous souhaite bon courage.

  2. NATHALIE Cerveira sur 5 janvier 2021 à 21 h 09 min

    Merci pour vos articles et ces partages qui m aident à accompagner ma fille de 6 ans, diagnostiquée à 5 ans HP. Elle est aujourd hui en Ce1 (saut de classe en CP).

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Découvrez notre plaquette d'information sur l'élève à haut potentiel !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

L'école et l'enfant précoce ne font pas toujours bon ménage. A travers les 32 pages de ce livret, découvrez pourquoi il est important de tenir compte des besoins particuliers de l'élève à haut potentiel et comment agir au quotidien pour son bien-être et son épanouissement.

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes