Skip to content
Accueil » L'enfant précoce » Anakin Skywalker, le type même de l’enfant précoce provocateur ?

Anakin Skywalker, le type même de l’enfant précoce provocateur ?

Et si Anakin Skywalker était un surdoué ? Et si son histoire reflétait le parcours de ces enfants à haut potentiel incompris des adultes et de leurs camarades ? Une théorie intéressante à visionner en vidéo.

Anakin Skywalker enfant précoce provocateur

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous présenter une vidéo issue de la chaîne Youtube de Julien, « Docendo Discimus – Surdoués & Neurosciences« , qui propose régulièrement des documents plus ou moins longs sur le thème des surdoués. A travers témoignages, analyses et histoires, apprenez-en plus sur le sujet et n’hésitez pas à en parler autour de vous.

Retranscription écrite

L’objectif de cette vidéo va être de montrer comment Anakin, cet enfant si brillant et prometteur, finit par devenir une machine de destruction au service de l’Empire. On se demandera si son destin n’est pas lié à l’enseignement reçu de la part du conseil des Jedi, d’Obi-Wan et de Yoda en particulier. Peut-être ne sont-ils tout simplement pas arrivés à former cet élève qu’on pourrait qualifier de surdoué.

Des caractéristiques bien connues

Dès le début de la trilogie on peut remarquer que l’enfance du jeune Anakin présente beaucoup des caractéristiques d’une personne surdouée. Il travaille comme esclave chez Watto sur la planète Tatooine. Le moins qu’on puisse dire, c’est que le petit Anakin est doué. Il est très à l’aise avec la mécanique et l’électronique, il bricole dans son coin un droïde de protocole pour aider sa mère, travaille sur un scanner qui lui permettrait de localier la puce d’esclave qu’il porte et ainsi de se libérer, lui et sa mère. Il est très mature pour son jeune âge et s’intéresse à des sujets qui ne concernent pas les autres enfants qu’il peut fréquenter. Ajoutez à cela qu’il aime visiblement s’entourer de personnes plus âgées et qu’il fait preuve de beaucoup de curiosité. Il s’intéresse à tout, veut comprendre comment les choses fonctionnent, pose des questions sur l’univers…

Anakin présente également certaines des caractéristiques de l’enfant surdoué ; il est perfectionniste et place la barre très haut pour lui-même, possède un sens aigu de la justice et est hypersensible si l’on considère la maîtrise de la Force comme une façon de ressentir l’extérieur, ce qui est un raccourci un peu rapide. On peut dire qu’Anakin est doté de cette incroyable hypersthésie puisque, nous le verrons après, il possède le taux de midichloriens le plus élevé jamais observé chez un être vivant. On note également qu’il a beaucoup d’esprit critique. Nous pouvons également parler du fait que ce soit le seul humain capable d’effectuer des courses de podracers. En extrapolant un peu, on peut donc imaginer qu’il possède une rapidité de traitement assez impressionnante, une faculté de visualisation et d’anticipation des obstacles qui peuvent survenir.

L’identification d’Anakin

Une des choses qui va changer la vie du jeune Anakin, c’est l’arrivée sur Tatooine de Qui-Gon-Jinn. Le talent du jeune Anakin ne passe pas inaperçu ; Qui-Gon est stupéfait par ses capacités hors-norme. Il détecte son potentiel, et veut le tester. Anakin est dont testé et les résultats tombent : il a le plus fort taux de midichloriens jamais observé. Même Maître Yoda n’en a pas de tel. Ce test vient donc rationaliser l’intuition de Qui-Gon ; Anakin est bel et bien un enfant hors-norme. Il est alors libéré de sa condition d’esclave pour suivre l’enseignement Jedi, et en devenir un lui-même, au service de la République. Il continue d’être en avance sur son âge, et les autres protagonistes ne manquent pas de le lui faire remarquer. Avec l’âge, ses traits de personnalité s’exacerbent et on observe dans tout le film énormément d’autres caractéristiques classiques chez les personnes surdouées.

Frustrations et égarements

Devenu padawan, il met son sens de la justice au service de la République, mais son perfectionnisme est toujours très présent : il souhaite en effet devenir le Jedi le plus puissant qui ait jamais vécu. On retrouve aussi son sens critique et son obsession à discuter des règles, ou à remettre en cause l’autorité. Par ailleurs sa soif de connaissance ne fait que s’amplifier au fil du temps. C’est d’ailleurs ce qui le pousse à s’intéresser au côté obscur de la Force. Comme tous les surdoués, il subit certaines frustrations et égarements. Un événement vient chambouler le destin du jeune Anakin et marque un tournant dans son histoire. Lors de la mort de sa mère suite à la torture qu’elle a subi de la part des hommes des sables, Anakin ne parvient pas à garder son calme, et finit par massacrer tout le monde.

Un adolescent provocateur et rebelle

A partir de là, les choses commencent à se compliquer sérieusement pour lui. Ses sentiments oscillent entre le ressentiment d’avoir lui-même accompli des atrocités et le fait de ne pas avoir été assez puissant pour sauver sa mère de son destin tragique. Il est submergé par ses émotions et n’arrive pas à se contrôler. Il est perturbé, et son malaise ne fait qu’augmenter avec le temps. A partir du moment où il tue le comte Dooku, il commence à ressentir un mal-être profond. Il s’en veut, pense qu’il n’est pas le Jedi qu’il devrait être, il veut plus et en parle d’ailleurs à Padmé ; celle-ci analyse parfaitement la situation : Anakin a de trop hautes attentes vis-à-vis de lui-même. Malheureusement ses mots n’ont pas l’impact espéré sur Anakin qui continuera dans son mouvement et dans ses égarements. Et malheureusement il finit par partir en cacahuète. Sa rébellion s’amplifie jusqu’à être poussée à l’extrême. Il refuse les ordres d’Obi-Wan, met en doute le conseil des Jedi, croît être devenu plus puissant que le Chancelier et pense pouvoir le détrôner. Il devient paranoïaque et les relations qu’il entretient avec Padmé et Obi-Wan finissent par devenir très tendues. Il tue tous les padawans du Temple Jedi, essaie d’étrangler Padmé… c’est la fin pour Anakin qui va progressivement basculer du côté obscur de la Force. Finalement, force est de constater l’échec de son enseignement, Obi-Wan le souligne d’ailleurs lui-même : « J’ai échoué avec toi Anakin. J’ai échoué… »

Mais qu’est-ce qui a pêché dans l’éducation d’Anakin ? Tout d’abord, Anakin n’a jamais vraiment eu envie de s’entraîner, ce qu’Obi-Wan ne manque pas de lui faire remarquer. On lui refuse l’accès au conseil des Jedi, et il ne comprend pas pourquoi. Il trouve ça irrespectueux, et personne ne lui explique les raisons de ce choix. En ce cas précis, on peut bien constater que les Jedi auraient certainement mieux fait d’apprendre à Anakin à gérer ses émotions. Yoda lui a bien proféré quelques conseils dans ce sens, mais sans impact visible. Anakin semble avoir besoin de reconnaissance et on ne lui reconnaît pas réellement ses talents. C’est d’ailleurs précisément sur ces points que Palpatine finit par manipuler Anakin. On le bride dans son évolution, on lui demande d’être patient, d’attendre ; même Padmé lui demande de ne pas grandir si rapidement. On finit par le prendre pour quelqu’un d’arrogant, qui possède des facultés hors-norme sans savoir les maîtriser.

Alors que ce serait-il passé si l’enseignement des Jedi avait porté ses fruits, et qu’Anakin était parvenu à gérer ses émotions ? On se serait certainement épargné des milliers de morts et l’avènement du seigneur Sith Dark Vador.

A la place de Yoda et d’Obi-Wan, qu’auriez-vous dit à Anakin pour qu’il apprenne à gérer ses émotions et canaliser ses pouvoirs pour éviter de devenir Dark Vador ?


Que pensez-vous de l’analogie tentée par Julien ? Reconnaissez-vous l’enfant à haut potentiel provocateur en Anakin Skywalker ? Parlons-en à travers vos commentaires si vous le voulez bien et, surtout, n’oubliez pas de visiter la chaîne de Julien, voire de vous y abonner pour l’encourager à poursuivre ses publications.

1 commentaire

  1. Jessica sur 4 décembre 2019 à 21 h 39 min

    Bonjour
    Mon fils sappel Anakin.
    Son père et moi, nous pensons qu’il est très certainement surdoué ou précoce.
    Quand je lis l’article j’ai l’impression de le voir au travers, ça ferait presque peur… Il a un potentiel énorme mais à tout moment, on sent qu’on peut le « perdre ». Du haut de ses seulement 2 ans et demie, il déteste les injustices et à besoin d’explication lorsqu’on lui dit non. Si on lui explique il comprend et accepte, sinon c’est très difficile il ne lâche rien… Il nous demande beaucoup d’énergie et bien évidemment ce que nous, nous voyons comme des qualités chez lui, beaucoup le voit comme de la turbulence…
    Cet article sur lequel je tombe fait presque peur. A se demander si son prénom y est pour quelque chose

Laissez un commentaire





Informons ensemble 10000 écoles sur l'élève à haut potentiel

Participez à notre grande campagne d'information !

Identifier et accompagner l'élève à haut potentiel intellectuel

Avec votre aide et pour que tous les élèves à haut potentiel puissent bénéficier d'un enseignement adapté à leurs besoins, nous allons envoyer un exemplaire de notre plaquette d'information à 10.000 établissements scolaires en France. Découvrez sans tarder comment soutenir cette campagne et informer toutes les écoles de votre ville !

L'ABC de l'enfant surdoué

ABC de l'enfant surdoué

L’ABC de l’enfant surdoué présente 100 termes choisis pour aborder les différentes facettes de l’enfant à haut potentiel, de ses caractéristiques et des ses difficultés éventuelles.

Groupes