Que faut-il retenir des 6 profils d’enfants surdoués ? -old

Publié le Catégories L'enfant précoce, Psychologie
Que retenir des 6 profils d'enfants surdoués ?

Vous trouverez ci-dessous un tableau récapitulatif des différentes caractéristiques relatives aux six profils d’enfants surdoués que nous avons rencontrés tout au long de ce dossier. Mais avant cela, je souhaite vous apporter quelques réflexions supplémentaires qui vous démontreront toute l’importance de bien étudier ces profils pour identifier les forces et les faiblesses de son enfant et pouvoir lui apporter tous les éléments éducatifs nécessaires à son épanouissement.

Aider les enfants et les adultes surdoués

Jade Ann RiveraL’ensemble de ce dossier a été inspiré par le site de Jade Ann Rivera. Il est basé sur son travail, mais aussi sur l’article de référence rédigé par George Betts et Maureen Neihart, paru en 1988 dans le Gifted Child Quarterly, journal de la NAGC ( National Association for Gifted Children, aux Etats-Unis) et d’autres sources ultérieures, agrémentées de mon expérience personnelle et localisées pour tenir compte des spécificités du système scolaire français.

Ces profils, présentés comme étant ceux des enfants surdoués, peuvent perdurer sous une forme sensiblement identique à l’âge adulte. Evidemment, leurs différentes caractéristiques s’exprimeront autrement  puisque le cadre de vie des personnes concernées aura évolué. L’école aura cédé sa place à l’entreprise, la famille aura perdu la prédominance qu’elle possédait durant l’enfance au profit d’un ensemble plus ou moins grand de cercles sociaux variés mais l’essentiel restera valable en ce qui concerne la personnalité même des individus.

Se connaître tel qu’ils ont été enfant peut aider des adultes surdoués en souffrance à expliquer les raisons de leur mal-être et à prendre des dispositions pour y remédier, en s’appuyant sur les conseils donnés qui restent valables pour un certain nombre d’entre eux, en les adaptant si nécessaire.

Changer de profil avec le temps

Il existe bien entendu des passerelles entre les différents profils énumérés et il faut bien avoir conscience du fait qu’un enfant qui offre toute les caractéristiques  de l’un d’entre eux à un moment donné peut basculer dans une autre catégorie plus tard. L’exemple le plus connu et le plus flagrant est celui de l’enfant brillant ou autonome à l’école primaire qui se retrouve subitement en échec scolaire au collège.

C’est pourquoi il est extrêmement important de tenir compte des conseils éducatifs y compris pour les profils qui vous semblent plus positifs que d’autres. Les problèmes qui surviennent à l’adolescence trouvent généralement leur source dans une histoire plus ancienne ou dans les expériences faites durant l’enfance. Par exemple, lorsqu’il est recommandé de pratiquer l’accélération du cursus scolaire pour un enfant autonome, cela est en rapport direct avec le fait qu’il ne soit pas habituellement confronté à la difficulté, ce qui peut lui causer des problèmes dans l’enseignement secondaire.

Un profil dominant avec des variantes

Il faut bien voir les six profils d’enfants surdoués comme des cadres généraux. Chaque enfant et différent et il ne s’agit pas de le faire à tout prix entrer dans un moule. Pour chacun d’entre eux il est donc possible de définir un profil dominant mais bien souvent, quelques caractéristiques ne seront pas présentes et,  contrario, l’enfant pourra présenter des éléments qui se trouvent dans un autre profil. Par exemple, un enfant décrocheur peut très bien se montrer plus discret et calme que perturbateur.

Faites confiance à votre vision de parent

Les listes d’identification et autres catalogues de signes proposent des indications générales mais votre rôle de parent vous offre le meilleur poste d’observation pour savoir qui est votre enfant. Les éléments donnés dans ce dossier doivent vous pousser à vous interroger sur sa personnalité au-delà des stéréotypes.  Il y a un vrai travail de réflexion à mener. Je publierai demain un quizz qui vous aidera à identifier le profil dominant de votre enfant même si, là encore, rien ne peut remplacer la connaissance que vous avez de votre garçon ou de votre fille. Quand c’est possible, n’hésitez pas à confronter votre vision avec celle des enseignants de votre enfant afin d’intégrer dans votre réflexion les données qui se rapportent à son comportement en classe ou avec ses camarades.

Comment lire le tableau récapitulatif ?

Les deux premières colonnes du tableau vous donnent des indications qui doivent faciliter de votre part l’identification de votre enfant en fonction de ses sentiments et de son comportement.

La colonne suivante vous indique d’une manière générale quels sont les besoins à satisfaire pour que votre enfant puisse se sentir mieux ou pour préparer efficacement son avenir si tout va déjà bien pour lui.

Les colonnes « Perception par les autres » et « Identification » viennent compléter celles relatives aux profil psychologique et devraient vous permettre de confirmer ou d’infirmer votre impression, en allant jusqu’à la passation de divers tests d’intelligence ou de personnalité si nécessaire.

Enfin , les colonnes « Soutien familial » et « Soutien scolaire » donnent aux parents et aux enseignants des pistes plus précises de procédures et d’organisations à privilégier pour mettre en œuvre les  bonnes décisions qui faciliteront la satisfaction des besoins déjà définis. Comme pour les éléments de profilage, il faut bien comprendre que des choix doivent être opérés en fonction de l’enfant lui-même au sein des listes établies.

L’enfant brillant

PsychologieComportementBesoinsPerception par les autresIdentificationSoutien familialSoutien scolaire

Psychologie

  • S’ennuie facilement.
  • Dépendant
  • Image de soi positive.
  • Anxieux
  • Se sent coupable devant l’échec.
  • Se sent responsable des autres.
  • Masque ses sentiments et ses émotions.
  • Autocritique

Comportement

  • Perfectionniste
  • Très performant.
  • Cherche l’approbation des enseignants.
  • Ne prend pas de risque.
  • Réussit bien à l’école.
  • Accepte les règles et s’y conforme.

Besoins

  • Repérer ses manques.
  • Le confronter à la difficulté.
  • Lui donner de l’assurance.
  • Le rendre autonome.
  • Eviter qu’il s’ennuie.
  • Cursus scolaire adapté.

Perception par les autres

  • Apprécié par ses professeurs.
  • Admiré par les autres enfants.
  • Aimé et accepté par ses parents.

Identification

  • Excellents résultats scolaires.
  • Test de QI.
  • Détection par les enseignants.

Soutien familial

  • Lui laisser de l’indépendance.
  • Lui laisser la liberté de faire des choix.
  • Lui donner du temps pour cultiver ses centres d’intérêt.
  • Le pousser à la prise de risques mesurés.

Soutien scolaire

  • Accélération et enrichissement.
  • Lui donner du temps pour cultiver ses centres d’intérêt.
  • Raccourcir les apprentissages.
  • Lui donner la possibilité de travailler avec des enfants plus âgés.
  • Développer ses compétences d’apprentissage personnelles.
  • Approfondissement du programme.
  • Le faire travailler avec un mentor.

L’enfant autonome

PsychologieComportementBesoinsPerception par les autresIdentificationSoutien familialSoutien scolaire

Psychologie

  • Confiance en soi forte.
  • Acceptation de soi.
  • Enthousiaste
  • Désireux de savoir et d’apprendre.
  • Accepte l’échec.
  • Trouve sa motivation en lui-même.
  • Accepte les autres.

Comportement

  • Compétences sociales fortes.
  • Travaille en autonomie.
  • Développe ses propres ambitions.
  • Persévérant
  • Explore ses passions à fond.
  • Créatif
  • Défend ses convictions.
  • Ose prendre des risques.

Besoins

  • Il a besoin de votre avis sur son travail.
  • Simplification
  • Doit être soutenu dans ses prises de risque.
  • A besoin d’opportunités appropriés.

Perception par les autres

  • Accepté par ses pairs et les adultes.
  • Admiré pour ses capacités.
  • Considéré comme capable et responsable par ses parents.
  • A une influence positive sur les autres.
  • Vu comme un enfant qui réussit.
  • Considéré comme psychologiquement sain.

Identification

  • Notes plus que satisfaisantes.
  • Performances remarquables.
  • Entretiens
  • Reconnu comme surdoué par les autres.
  • Tests de QI.
  • Tests de créativité.

Soutien familial

  • Le soutenir à l’école et dans sa communauté.
  • Lui fournir des occasions en rapport avec ses passions.
  • L’autoriser à avoir des amis de tous les âges.
  • Limiter les restrictions temporelles et spatiales.
  • Mener des projets familiaux.
  • L’intégrer aux passions des parents.

Soutien scolaire

  • Prévoir une stratégie à long terme pour les études.
  • Accélérer et enrichir le cursus scolaire.
  • Limiter les restrictions temporelles et spatiales.
  • Réduire la durée des apprentissages après un test préliminaire.
  • Approfondir le programme.
  • Inscription double à l’université.
  • Renoncer aux pratiques scolaires traditionnelles et innover.

L’enfant discret

PsychologieComportementBesoinsPerception par les autresIdentificationSoutien familialSoutien scolaire

Psychologie

  • Peu sûr de lui.
  • Sous pression
  • Embarassé
  • Se sent coupable.
  • Estime de soi et de ses émotions diminuée.

Comportement

  • Refuse ses talents.
  • Résiste aux défis.
  • Veut avant tout s’intégrer socialement.
  • Change d’amis en grandissant.

Besoins

  • Liberté de faire ses choix.
  • Prise de conscience de ses sentiments.
  • Soutien pour exercer ses capacités.
  • Contacts avec d’autres surdoués.
  • Informations sur les métiers et les études supérieures.
  • De s’accepter lui-même.

Perception par les autres

  • Vu comme chef de file ou non reconnu.
  • Considéré comme réussissant moyennement ou bien.
  • Perçu comme conciliant.
  • Vu comme calme ou timide.
  • Considéré par les adultes comme peu disposé à prendre des risques.
  • Vu comme peu résistant.

Identification

  • Reconnu par les autres surdoués.
  • Reconnu à la maison.
  • Reconnu par la communauté.
  • Tests de personnalité.
  • Tests de QI.
  • Performances.

Soutien familial

  • Accepter sa discrétion.
  • Lui fournir des informations sur les études et les métiers.
  • Lui donner du temps à passer avec des jeunes de son âge.
  • Lui présenter des modèles de surdoués.
  • Favoriser la formation continue.
  • Lui donner la liberté de choix.

Soutien scolaire

  • Le reconnaître et le situer à la bonne place.
  • Fournir des modèles de personnes du même sexe ayant réussi.
  • Donner des conseils d’orientation et des informations sur les métiers et les études supérieures.

L’enfant décrocheur

PsychologieComportementBesoinsPerception par les autresIdentificationSoutien familialSoutien scolaire

Psychologie

  • Ressentiment
  • Colère
  • Dépression
  • Mauvaise image de lui.
  • Est sur la défensive.
  • Surmené

Comportement

  • Fait preuve d’une attention intermittente.
  • N’achève pas ses tâches.
  • S’isole.
  • Est créatif
  • Est critique envers lui-même et les autres.
  • Produit des travaux inégaux.
  • Est perturbateur.
  • Semble moyen ou médiocre.

Besoins

  • Un programme individualisé.
  • Soutien renforcé.
  • Propositions éducatives alternatives.
  • Conseils
  • Remédiation par des personnes compétentes.

Perception par les autres

  • Les adultes sont fâchés avec lui.
  • Jugé par ses pairs.
  • Considéré comme solitaire, décrocheur ou tête en l’air.
  • Rejeté et raillé.
  • Vu comme dangereux et indocile.

Identification

  • Passer en revue leurs antécédents scolaires.
  • Interroger les professeurs précédents.
  • Divergences et incohérences entre QI et performances scolaires.
  • Tests de créativité.
  • Reconnaissance par les autres surdoués.
  • Performances démontrées dans des domaines non scolaires.

Soutien familial

  • Groupe de parole familial.
  • Ménager des pauses.
  • Prendre ses émotions au sérieux.
  • Ne pas mépriser sa colère.
  • Lui redonner confiance en lui.

Soutien scolaire

  • Tests psychologiques de diagnostic.
  • Groupes de parole pour jeunes étudiants.
  • Formes d’études non traditionnelles.
  • Approfondissement du programme.
  • Désignation d’un mentor ou tuteur.
  • Expériences d’apprentissage alternatives hors de la classe.

L’enfant provocateur

PsychologieComportementBesoinsPerception par les autresIdentificationSoutien familialSoutien scolaire

Psychologie

  • S’ennuie facilement.
  • Frustré
  • Faible estime de soi.
  • Impatient
  • Sur la défensive.
  • Grande sensibilité.
  • Méconnaît les interactions sociales.

Comportement

  • Corrige les enseignants.
  • Conteste les règles.
  • Est honnête et direct.
  • A des sautes d’humeur.
  • A de mauvaises habitudes de travail.
  • A du mal à garder son calme.
  • Créatif
  • Se bat pour ses convictions.

Besoins

  • Etre en contact avec les autres.
  • Apprendre à faire preuve de tact, de souplesse, à se contrôler et à prendre conscience de soi-même, à s’accepter.
  • Soutien pour sa créativité.
  • Systèmes contractuels.

Perception par les autres

  • Ils le trouvent irritant.
  • Considéré comme rebelle.
  • Engagé dans des luttes de pouvoir.
  • Vu comme créatif.
  • Problèmes de discipline.
  • Vu comme divertissant par les autres enfants.
  • Pas reconnu comme surdoué.

Identification

  • Reconnaissance par ses pairs.
  • Impressions des parents.
  • Entretiens
  • Performances
  • Détection par un adulte reconnu non apparenté.
  • Tests de créativité.
  • Détection par un enseignant.

Soutien familial

  • Acceptation et compréhension.
  • Lui permettre de poursuivre ses intérêts.
  • Le soutenir face à l’école.
  • Le former à adopter des comportements appropriés.
  • Mener des projets familiaux.

Soutien scolaire

  • Etre tolérant.
  • Le confier à un enseignant approprié.
  • Développer ses compétences sociales.
  • Communication directe et franche.
  • Favoriser l’expression de ses sentiments.
  • Approfondissement du programme.
  • Mentorat pour l’aider à reconstruire son estime personnelle.
  • Contrat de comportement.

L’enfant à double étiquette

PsychologieComportementBesoinsPerception par les autresIdentificationSoutien familialSoutien scolaire

Psychologie

  • Impuissant à réagir.
  • Frustré
  • Faible estime de soi.
  • Ignorant des causes de ses difficultés.
  • En colère

Comportement

  • Travail irrégulier.
  • Résultats moyens ou médiocres.
  • Peut être perturbateur.

Besoins

  • De mettre l’accent sur ses points forts.
  • Développer son habileté et ses compétences.
  • Conseil et soutien.

Perception par les autres

  • Considéré comme « bizarre ».
  • Considéré comme « stupide ».
  • Evité par les autres enfants.
  • Ces capacités sont considérées comme faibles.
  • Perçu comme ayant grandement besoin de soutien.
  • Considéré uniquement sous l’angle de son handicap.

Identification

  • Dispersion de 11 points ou plus sur les tests WISC ou WAIS.
  • Reconnu par des personnes compétentes.
  • Reconnu par un enseignant formé et spécialisé.
  • Entretien
  • Performances intellectuelles.

Soutien familial

  • Reconnaître ses capacités de surdoué.
  • Le mettre au défi de réaliser une tâche réalisable.
  • Lui offrir des possibilités de prise de risque.
  • Plaider en sa faveur à l’école.
  • Mener des projets familiaux.

Soutien scolaire

  • Placement dans une classe pour surdoués.
  • Lui fournir les ressources nécessaires.
  • Fournir des expériences d’apprentissage alternative.
  • Lui donner du temps pour être avec d’autres enfants.

Sommaire du dossier

Introduction

Profil 1 – L’enfant brillant

Profil 2 – L’enfant autonome

Profil 3 – L’enfant discret

Profil 4 – L’enfant décrocheur

Profil 5 – L’enfant provocateur

Profil 6 – L’enfant à double étiquette

Conclusion et tableau récapitulatif

Quizz : A quel profil d’enfant surdoué votre enfant appartient-il ?

12 réflexions au sujet de « Que faut-il retenir des 6 profils d’enfants surdoués ? -old »

  1. mon fils est un enfant « double étiquette ». Le profil est très ressemblant.
    Il est primordial que ces enfants soient suivis par des spécialistes adaptés et scolarisés dans des structures type « EIP »
    Ainsi les allègements de programmes sont considérés et l’enfant s’epanouit à travers sont travail scolaire.
    Socialement, à l’ecole, pour un enfant de 10 ans, c’est « compliqué »: soit il est bien avec les adultes ou les enseignants, soit avec les plus petits, mais ceux de son age … c’est dur. Beaucoup de frustration à l’arrivée, et on est pas encore au collège…

  2. Je reconnais beaucoup mon enfant dans le profil discret. Je suis quebecois et on dirait qu’ici un surdoué ça n’existe pas. Nous sommes en processus d’évaluation depuis 2 ans et nous sommes toujours dans le néant. Suite à la consultation d’une psychologue, elle note qu’il est limite à 4 ans pour les interactions sociales et recommande d’attendre quelques années avant une evaluation. À la garderie, il accepte très mal de se tromper et ses compétences intellectuelles ne semblent impressionner personnes. Pourtant, il savait lire à 37 mois. Il avait compter jusqu’à 1000 vers 32 mois. Il a appris à marcher vers 10 mois et il parlait tres tôt. Il a des amis quoiqu’il n’est pas le plus populaire et le plus démonstratif. Il préfère jouer avec ses amis, mais joue seul environ le tiers de son temps. Il a mémorisé tout les pays du monde à trois ans, puis les dinosaures, puis les voitures, puis les animaux, mais sans jamais en faire une obsession. Il en parle très peu à ses amis et ses gardiennes et modérément avec nous, sauf qu’il aime quand nous abordons le sujet. Il comprend n’importe quoi rapidement et il adore apprendre. Il s’oppose beaucoup et il pleure quand il se trompe et fait parfois des petites crises. Il respecte les consignes à la lettre et en est fier. Nous sommes très fier de lui, mais c’est au niveau de la garderie que nous sentons qu’ils le trouvent anormal. Il est enjoué, affectueux, drôle, intéressé, jamais dans son monde. Il est impatient, opposant, il discute et il s’interroge sur la mort et l’origine de la vie. Il a cessé d’apprendre à compter quand il a Compris la notion d’infini. Bref, je le reconnais presque à 100 % dans une description d’un enfant surdoué et que très peu dans celle d’un enfant autiste ( le regard visuel est fuyant, socialement il est toujours limite basse pour son âge) bref, merci

  3. Bonjour, ma fille de 6 ans qui vient de rentrer au cp a toujours eu des problèmes de concentration…on dit d’elle quelle est « vive » qu’elle ne tue t pas en place qu’elle n’écoute que quand elle veut qu’elle ne fait ce qu’on lui demande que quand elle est bien disposée…qu’elle est dans son monde et quelle manque de maturité… (a 6 ans je ne.comprends pas trop le sens de cette reflexion)… par contre elle s’intéresse à tout, a une très grande mémoire quand le sujet l’intéresse, pose des.questions très pertinentes et a un vocabulaire très avancé pour son age… mais elle commence à prendre du retard car elle n’écoute pas, les devoirs Sont très longs a faire car elle ne se concentre que très peu de temps…bref je suis désemparée car je ne sais pas comment aider ma fille qui pourtant je le sens n’est pas une cancre. Nous avons rendez vous avec un pédopsychiatre dans un mois mais en attendant je ne sais pas comment m’y prendre avec elle…si des parents reconnaissent leur enfant dans la.desciption et.qu’ils ont des conseils je suis toute ouïe…

  4. je reconnais mon loulou de 6 ans dans l enfant a double étiquette…nous venons d avoir les résultats des bilans et test de QI et vraiment il colle au profil!TDA/H dont le problème attentionnel est très important,l écriture est une torture et l estime de soit sous la moquette avec un très très haut potentiel !il parle beaucoup de la mort ,surtout de la sienne,du fait qu il est stupide et n arrive a rien!on attend une prise en charge psy,pédopsy pour sa gestion émotionnelle et posé le diagnostique final du TDA/H a voir pour une médication pour l aider a se concentrer et psychomot pour rééduquer son écriture(il tient son stylos a 4 doigts et est tres crispé!)mais cela a un coups et tant qu il n y a pas d aide de la MDPH cela reste compliqué pour nous qui avons 7 enfants dont plusieurs HP et/ou TDA/H !si vous avez des conseils,des noms de doc…j habite pres de rennes!merci

  5. Bonjour
    Mon fils a 6 ans
    Il est suivi depuis 3 ans par pédopsychiatre.
    Les test de qi montre un s’oriente de 136 en moyenne tres homogènes il m ont dit qu îl avait 3 ans d avance sur les enfants de son âge.
    Il est discret et sage en classe Êt une terreur à la maison. Il est intolérant à l échec et à la frustration.
    Il a une sensibilité exacerbée et ne parvient pas à entrer en relation avec les autres.
    Comment l aider ? Je suis inquiète.

  6. Bonsoir, alors tous de suite je m’excuse pour l’orthographe et le reste, je suis dyslexique.
    Mon loulou qui aura 8ans en décembre est rentré en ce2, a l’école il le trouve dans les nuages ou dans ça bulle (comme depuis le début de sa scolarité).
    Il travail un minimum et pourtant je sais qu’il pourrais faire mieux. du coup RDV avec la psy scolaire qui dois lui faire passer un bilan psychométrique.
    (Peu on me dire se que sais exactement?, combien de temps cela dur?) du coup j’angoisse un peu!!!.
    Je sais pas encore si mon fils et un enfant précoce, mais en regardant les profil il colle a 99% avec l’enfant a double étiquette.
    Merci et a bientôt
    Doune

  7. Bonjour,
    Le bilan psychométrique est une évaluation des capacités de votre fils pratiquée par la psychologue scolaire afin de déterminer s’il évolue ou non dans la norme.
    C’est une bonne chose en soi, le seul inconvénient est que dans le cadre scolaire, le psychologue fournit rarement les résultats détaillés.
    L’idéal est d’obtenir un rv préalable avec la psy scolaire afin de lui dire part de votre constat et de pouvoir vous faire expliquer après le bilan ce qu’elle a observé et d’obtenir des préconisations pour la suite.
    La bonne relation parents/psy est une aide certaine.

  8. Bonjour
    je ne retrouve pas mes deux filles dans un des 6 profils et de ce que je me souviens de moi jeune non plus. Nous sommes tous les trois thqi.
    Cela peut aider certain de mettre leurs enfants dans une case pour avoir l’impression de mieux les connaitre, je trouve ces 6 catégories très réductrices de ce qu’est un enfant précoce.
    On peut effectivement déterminer le profil d’un enfant, mais le classer dans une catégorie je ne crois pas (surtout un eip).

  9. Bonjour
    La mise en page ne permet pas de lire les colonnes de droite du tableau, C est dommage!
    Vous est il possible de les rendre visibles?
    Merci!
    Cécile

  10. Bonjour,

    Le site est en train d’être revu et cela peut générer quelques perturbations comme celle-ci. Merci de nous avoir prévenus, nous tentons de rendre la colonne visible le plus vite possible.
    Cordialement,
    Françoise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.