Et si votre enfant était surdoué ?

JE FAIS LE TEST

Précoce, et alors !

Le site local 7 à Poitiers publie aujourd’hui un court article intéressant qui donne notamment la parole au référent académique EIP, François La Fontaine et où l’on apprend, entre autres, que « l’an passé, le rectorat a ouvert vingt-six dossiers de suivis individualisés d’enfants précoces dans la Vienne ». Ce chiffre devrait encourager plus de parents, dans chaque académie, à contacter leurs propres référents académiques lorsque la question d’une prise en charge scolaire adaptée se fait jour.

146. Ce nombre a causé beaucoup de tracas à Thibaut pendant sa jeunesse. Des années durant, son QI (quotient intellectuel) lui a collé à la peau et à suscité les moqueries souvent jalouses de ses camarades. « On me taxait d’intello, de surdoué, explique le jeune homme de 24 ans, aujourd’hui membre d’un grand orchestre philharmonique de Berlin. Au collège, j’ai été victime de harcèlement moral de la part d’autres élèves qui me reprochaient mes notes élevées. » Thibaut a suivi un cursus scolaire tout à fait normal, « sans sauter de classe », avec des résultats « toujours très bons sans trop d’efforts ».

Lire la suite de cet article sur 7aPoitiers.com

Laissez un commentaire