Et si votre enfant était surdoué ?

JE FAIS LE TEST

Les enfants hypersensibles

Voici un livre qui ne traite pas spécifiquement de précocité intellectuelle mais qui sera pourtant bien utile à bon nombre d’entre vous, tant l’hypersensibilité est un trait dominant du profil des enfants précoces.

Dans cet ouvrage de 200 pages, la psychologue clinicienne et psychothérapeute Emmanuelle Rigon donne une foule d’exemples et de réponses aux parents qui cherchent à canaliser cette hypersensibilité envahissante et parfois si déstabilisante.

Dans sa première partie, le livre présente l’hypersensibilité, son origine et ses différentes manifestations.

L’auteur nous explique que nous possédons tous en nous des capteurs qui, chez les hypersensibles enregistrent énormément plus d’informations que chez les personnes dans la norme. Ceux-ci sont donc capables de ressentir davantage les choses et leurs corps réagit d’autant plus violemment (Tiens, ça ne vous rappelle rien ?).

Cette hypersensibilité peut vite s’avérer être un cadeau empoisonné. Lorsque la personne hypersensible a conscience de sa particularité cela lui permet de  ressentir les choses avec une grande finesse et de faire preuve à la fois de créativité, d’intuition et d’empathie. Mais le monde étant ce qu’il est, le plus souvent froid, technique et concurrentiel, le risque est grand de se trouver en décalage avec son environnement. Le problème est accru pour l’hypersensible non conscient de sa spécificité, qui a du mal à comprendre ce qui le met dans un état perpétuel d’anxiété, voire d’angoisse.

L’attrait principal du livre d’Emmanuel Rigon réside dans les indications pratiques qu’il donne aux parents pour apprendre à leurs enfants à vivre avec leur hypersensibilité et à gérer leurs émotions au quotidien. C’est l’objet de toute la seconde partie de l’ouvrage. A l’aide de nombreux exemples, l’auteur montre aux parents désemparés comment aider et soutenir le petit hypersensible en s’appuyant sur ses atouts, son imaginaire foisonnant et sa forte créativité.

Je vous recommande donc la lecture de ce livre si, par exemple, votre enfant pleure facilement, est particulièrement timide ou a souvent mal au ventre pour des raisons qui vous paraissent psychologiques.

6 Comments

  1. guesdon sur 20 juin 2015 à 16 h 27 min

    bonjour j’aurai bien aimé connaître ce livre plutôt, ma fille a été une enfant précoce et aujourd’hui , elle est une jeune adulte hypersensible. Existe t-il un livre concernant les jeunes adultes? SI, oui, j’aimerai le connaître. Merci d’avance, pour votre réponse. Martine Guesdon



  2. Olivier sur 20 juin 2015 à 20 h 03 min

    Bonsoir Martine. Il y a éventuellement le livre d’Arielle Adda et Thierry Brunel, « Adultes sensibles et doués » ou alors, « Ces gens qui ont peur d’avoir peur : mieux comprendre l’hypersensibilité« , d’Elaine Aron.



  3. lydie sur 20 juin 2015 à 20 h 07 min

    Et bien lorsque je lis l article, c est tout a fait mon fils. Il a été suivi 3 ans en CMP, surtout dans un groupe de socialisation. Encore actuellement, lorsque nous partons en vacances, il est tétanisé par le monde à la piscine, lorsque nous mangeons au fast food, il met du temps à aller aux jeux. Il va mieux, mais l hypersensibilité reste bien présent. Dès qu il casse quelque chose, un légo qu il a du mal a enlever, c est source d angoisse, de crise de pleur.

    Pour l instant il n a pas fait le test d enfant précoce. Mais à bientot 6 ans, il connait ses tables d addition, lit un livre sans buter sur un mot, il est en route sur les drapeaux du monde, les points cardinaux. Son cerveau est en perpétuel ébullition. Il est toujours en demande d apprendre. il va très certainement passer la classe de CP si il y a une place en CE1



  4. guesdon sur 21 juin 2015 à 6 h 51 min

    bonjour, merci beaucoup Olivier , pour ces informations. Cordialement. Martine G



  5. Haidour sur 7 février 2017 à 13 h 59 min

    Bonjour à vous tous,
    Merci Olivier pour toutes ces aides précieuses et ce bain d’information très utile.
    L’hypersensibilité peut éventuellement être à l’origine de certains comportements de nos enfants et en particulier la gestions des émotions qui reste l’un de mes plus grands défis avec mon fils. Malheureusement ce fait est toujours mal géré et complètement mal interprété à l’école!
    si vous avez des idées pratiques qui ont donné leur fruit, n’hésitez pas à nous les transmettre.



  6. Françoise sur 8 février 2017 à 15 h 31 min

    Bonjour,

    Pour l’école c’est assez difficile, je pense qu’à part passer du temps avec chaque élève pour bien les cerner et les comprendre il n’y a pas beaucoup de solutions.
    A l’inverse vous pourriez éventuellement faire lire ce livre à votre enfant (selon son âge ?) pour lui apprendre à gérer lui-même ses émotions et mieux réagir aux situations stressantes pour lui en commençant par des exemples à la maison. Un premier pas est souvent de pouvoir exprimer ses sentiments, tous ne le font pas et gardent tout ça au fond d’eux, donc leur apprendre à dire ce qui ne va pas et pourquoi, même à l’école, peut être bénéfique.



Laissez un commentaire