Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ?

Format VidéoPublié le Catégories L'enfant précoce, PsychologieMots-clés

Cette vidéo présente l’intervention de Nicolas Gauvrit lors de l’Intelligence Day organisé par l’association Mensa à Bruxelles le 19 novembre 2016.

D’une durée de 45 minutes, cette conférence reprend le thème de prédilection de l’auteur du livre Les surdoués ordinaires et s’attache à démonter quelques idées couramment reçues sur les personnes à haut potentiel, comme il le fait d’ailleurs dans sa récente tribune publiée en ligne.

2 réflexions au sujet de « Les caractéristiques du HQI, mythes ou réalités ? »

  1. Merci pour cette conférence claire, limpide et instructive. La question de pathologies associées à la précocité n’a pas été abordée. J’ai remarqué, car notre enfant a été scolarisé dans des établissements pour enfants précoces, que nos petits zèbres avaient très souvent des particularités qui se traduisaient par des pathologies. TDAH, anxiété… (évoquée) maladie survenant précocement et ne touchant que des adultes, bipolarité, dépression. Auriez vous des indications sur ces points ? Pour ce qui nous concerne, notre enfant a été descolarisé en 1ère Physique-chimie (à l’âge de 18 ans pour des raisons de dépression) et n’a pas repris ses études qui semblent hélas difficiles à reprendre puisqu’il a aujourd’hui presque 21 ans.
    Merci
    mdphilippe

  2. Merci d’avoir essayer de partager votre point de vue générale malheureusement pour arriver à vivre librement en état de précocité s’il y aurait une définition tout reste subjectif comme vous l’avez énoncé vous même en début de conférence, donc aucunes recherches ou spécialistes avanceront en, dans le général ou la diversité; seul la spécificité de chaque individus révèlera son identité hors échantillonnage; même si l’humain par réflexe se veut organisateur de solution générale pour ce sujet il n’y en a pas vraiment à mon avis.
    Monsieur shovanec témoigne de la précocité naturelle et positive mais l’interlocuteur mentionné par vous même sans que je ne le visionne à travers vos commentaires semble un bi-produit du monde politico- populaire et popularisée. C’est désolant que seul la reconnaissance passe par le prestige sur l’écran visuel mondiale, le réseau l’image, une renommée ? vraiment désolant on passe encore à coté de l’essentiel; rechercher par tout individus peu importe quantitativement ou qualitativement , c’est rébarbatif par rapport à l être en potentiel et passage de partage pour transmettre avec ses dons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.