Questionnement pour mon fils de 4 ans

Ce sujet a 3 réponses, 2 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Françoise Françoise, il y a 1 an.

  • Auteur
    Réponses
  • #19798
    Photo du profil de Janne Janne 
    Participant
    Points: 53

    Bonjour,

    Voilà, depuis quelques mois, nous nous posons beaucoup de questions pour un de notre fils de 4 ans.
    Il a toujours été étiqueté comme « différent », « plus difficile à cerner, plus fatiguant, plus « volcanique ».
    Pour résumer, il est « trop tout », d’une grande sensibilité et assez intolérant à la frustration. Notre entourage le catalogue comme un petit garçon capricieux et colérique mais avec le temps je perçois une souffrance et un grand manque de confiance en lui.

    Il est aussi très remuant, le pédiatre a d’abord pensé à de l’hyper activité mais avec le temps, ce n’est pas ça. En fait, il a toujours besoin d’être stimulé intellectuellement, il adore faire du « travail » (des cahiers d’activité), des jeux sur sa tablette (jeux de logique, casse tête ou de création), regarder ses livres, il parle toute la journée, pose des questions (soit sur un sujet qui va lui monopoliser l’esprit toute la journée, soit des questions très diverses sur tout et n’importe quoi). La télé l’intéresse très peu, il s’ennuie vite devant, il lui faut de l’interaction. Même avec ses jouets, il met en scène ses doudous, leur parle, nous explique qu’ils sont fatigués, malades etc..
    Il a horreur de la routine et des choses répétitives, il a beaucoup d’imagination, il est créatif et semble développer des aptitudes pour le dessin et le graphisme.

    Ses colères sont souvent liées à l’échec, il ne supporte pas de ne pas réussir quelque chose ou de perdre (même enfiler des chaussettes ou un pantalon peuvent le mettre dans tous ses états). D’ailleurs il préfère souvent ne pas faire plutôt que de mal faire ou d’échouer. Il se réfugie aussi beaucoup dans une attitude de clown pour détourner l’attention.
    Il ne supporte pas, non plus l’injustice. S’il estime que nous ne sommes pas juste avec lui, il peut se mettre en confrontation avec nous. Il n’aime pas la violence et la méchanceté et il en parle beaucoup s’il voit des gens « méchants » ou « pas gentils ». De plus il adore les animaux.

    Sur le plan des acquis, c’est difficile à évaluer. Il ne fait pas forcement les choses avec de l’avance (de plus il a eu de très gros soucis de santé qui ont pénalisé son développement pendant plusieurs mois) mais il fait tout sans palier.
    Il a marché sans passer par le 4 pattes, il a commencé à faire directement des puzzles de 45 pièces et à 3 ans 1/2 il faisait des 100 pièces. Idem pour le langage (tard mais bien sauf pour l’articulation). Dernièrement il nous disait ne pas savoir les lettres de son prénom puis un jour au détour d’un nouveau jeu qui lui a plu, il a su nous citer toutes les lettres de l’alphabet sans la moindre erreur. Il observe beaucoup et ne dit ou ne fait les choses quand il est sûr de les maitriser.
    C’est d’ailleurs souvent le cas.. Un jour ça l’intéresse ou ça lui est utile et il nous dévoile des connaissances que l’on aurait jamais supposé acquises. Il a aussi beaucoup besoin d’être rassuré et mis en confiance, on le voit souvent hésitant et n’osant pas répondre mais si on l’encourage, il aura la bonne réponse. Il a aussi besoin de comprendre ce qu’il fait, il ne sait pas faire les choses « bêtement » et il veut qu’on le laisse « travailler » seul, ne supportant pas la moindre pression.

    A l’école c’est fluctuant. L’année dernière (PS) la maitresse était rigide et elle pointait beaucoup ses points faibles donc il ne voulait jamais y aller et ses cahiers étaient médiocres voire mauvais. Les grandes se plaignaient de lui à la récréation.
    Cette année, il accroche avec la maitresse et il y va avec grand plaisir, il est très demandeur. Ses cahiers sont bons, les erreurs sont souvent liées à de l’inattention (il peut souvent se perdre dans des détails et en oublier l’essentiel), il n’y a pas de souci de comportement. Il a toujours peu d’amis mais ça a l’air de lui suffire. De toute façon, même s’il aime la compagnie des autres enfants, il finit vite par aller jouer seul ou par aller tenir compagnie aux adultes, il est assez dérangé par la foule et le bruit.

    Je rajouterai juste qu’il a 21 en hors scolaire au test de Terrassier.

    Merci d’avance pour vos avis.

    Me revoilà au sujet de mon 2ème garçon (mes garçons sont jumeaux dizygotes) de 4 ans et 5 mois aujourd’hui.

    Mon bonhomme a toujours été un garçon « dans la norme », plutôt bon élève et l’idée de la précocité ne m’avait pas effleurée pour lui.

    Mais depuis les dernières vacances, les choses évoluent vite, très vite et je suis en plein questionnement.

    Déjà, il est en classe de MS (classe mixte PS/MS) la maitresse me parle souvent de petites bêtises en classe et d’un zozo quelques fois agité au point qu’elle a peur, certains jours, qu’il se fasse mal. J’en suis assez étonnée car à la maison il est très calme.
    Puis les connaissances sont arrivées en cascade. Déjà il connait toutes les lettres de l’alphabet mais il a compris le système des associations de sons simples et arrivent à lire de petits mots (papa, moto, lune etc..). Il sait compter jusqu’à 29 (avec ou sans aide entre 14 et 20 selon les jours) et il a compris le système 20 +1, 20+2 .. puis trente et de nouveau 30+1, 30+2 etc.. Il faut juste qu’il apprenne l’enchainement des dizaines.

    Aujourd’hui, je lui ai posé une addition juste pour voir et .. il a immédiatement compris et il en a fait 5/6 sans problèmes. Certaines en comptant avec les doigts des 2 mains, certaines en surcomptant et d’autres sans même les poser par écrit.

    Puis voilà que s’invite aussi la tristesse/ sensibilité avec un petit bonhomme qui pleure plus souvent que d’habitude (j’écarte la piste d’un problème à l’école car il y va toujours avec une grande envie), une mémoire impressionnante (sur des détails qui remonte à plusieurs semaines), et du répondant avec une sacrée repartie.

    Et en réfléchissant, je me rend compte qu’il a toujours préféré les plus grands (à 2 ans il voulait jouer avec des grands de 7/8 ans) et les adultes, qu’il a toujours voulu faire comme les grands (des jouets de grands, un lit de grands etc.. ) et en plus, il est aussi très grand pour son age! Lui aussi faisait des puzzles très tôt (dès 18 mois) et à 3 ans 1/2, il faisait aussi des puzzles de 100 pièces.
    Il adore « lire », surtout des BD de Mi**ckey ou autres lectures qui sont au dessus de son âge.

    Bref, j’ai l’impression d’avoir un loulou dont les capacités viennent de se reveiller et qui se sent un peu flatté mais perdu au milieu de cet afflux de connaissances.

    Pour le test de Terrassier, il a un score global de 20.

    Merci pour vos avis.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 an par Photo du profil de Françoise Françoise.
    #19831
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2760

    Bonjour,

    Je me suis permise de fusionner vos 2 messages afin de faciliter la réponse !

    Vos enfants ont des caractérisques qui peuvent relever de la précocité et seul un test pourrait le confirmer, à faire si besoin au meilleur moment.
    Votre premier a l’air à l’aise au moins scolairement, le bon contact e le bon suivi avec la maîtresse sont très importants.
    L’isolement par rapoort aux enfants de son âge est assez caractéristique.

    Votre deuxième semble suivre le même chemin. Il a peut être eu un parcours un peu en retrait par rapport à son frère. Il a pu aussi s’écarter volontairement par empathie si son frère a eu des soucis de santé, j’y pense car vous parlez de tristesse : il se peut qu’il se rende trop compte des choses et en soit plus affecté que vous ne le pensiez (hypersensibilité).
    Ensuite scolairement : »Déjà, il est en classe de MS (classe mixte PS/MS) la maitresse me parle souvent de petites bêtises en classe et d’un zozo quelques fois agité au point qu’elle a peur, certains jours, qu’il se fasse mal.
    Ces remarques peuvent être signe de mal être non conscient, un enfant précoce aime a priri l’école pour ce qu’il aimerait y faire mais n’y trouve pas forcément son compte. Par ailleurs le double niveau vers le bas (enfants moins âgés) ne facilite pas forcément les choses. Ne pourrait-il pas aller dans la même classe que son frère ? Cela faciliterait au moins les échanges entre eux .
    Je dis ceci car s’ils sont précoces ils ont besoin de trouver des zozos comme eux, et là ils sont déjà 2 ! Jouent-ils ensemble à la maison ? Sont-ils complices ? Je profiterais de leur gemellité pour les faire avancer à leur rythme par le biais de jeux de société, jeux de logique, stratégie…

    #19832
    Photo du profil de Janne Janne 
    Participant
    Points: 53

    Merci pour votre réponse Françoise.

    Pour mon 1er bonhomme, c’est surtout son caractère « volcanique » qui nous pousse à vouloir passer le test pour poser un mot sur son comportement très attachant mais très envahissant (gerer les colères, les questions, les demandes, l’affectif +++ etc..). C’est pour cela qu’on avait envisager l’hyper activité dans un 1er temps mais vite écartée car il est très calme et très posé quand on le « nourrit » intellectuellement (+ le comportement en classe, la minutie de l’écriture etc..).

    Pour mon 2ème bonhomme qui est habituellement très jovial, la tristesse n’est que très récente (les dernières vacances scolaires)et les soucis de santé de son jumeau sont anciens (ils datent de sa naissance mais depuis ses 18 mois il peut mener une vie normale).
    La tristesse est arrivée en même temps que toutes les facilités scolaires (association de lettres, lecture de 1er mots, comptage de plus en plus avancé, debut des additions) et que le comportement de zozo en classe. Après elle n’est pas non plus permanente mais on sent qu’il est beaucoup plus réactif à de petites choses qu’avant, plus à fleur de peau.
    Je pense comme vous, que sa classe n’est pas adaptée à son niveau et qu’il serait mieux dans la classe de MS/GS et qu’inconsciemment il s’y ennuie (surtout qu’il sait faire les exercices demandés depuis un sacré moment).

    Sinon ils sont déjà dans la même classe et c’est justement l’idée de les séparer en milieu d’année que nous embête (mes enfants ne sont pas fusionnels, ils ont leur propres amis et des jeux differents à l’école mais ils aiment être dans la même classe. Le choix leur avait été proposé et c’était leur décision de rester ensemble). De plus, il est très sociable et il a un petit groupe de copains et je pense qu’il serait triste d’en être séparé (même si je lui explique qu’il les retrouvera à la récréation).

    Après, oui, ils sont très complices (ils nous font souvent tourner en bourrique), ils se disputent, se chamaillent mais ils se stimulent aussi beaucoup intellectuellement. Il y a aussi un peu de compétition entre eux (mais nous veillons à ce qu’elle reste saine).

    Je vois la maitresse lundi, nous verrons les solutions envisagées et si elle voit, elle aussi, la nécessité de passer les tests.

    Cordialement,

    JAnne

    #19850
    Photo du profil de Françoise Françoise 
    Admin bbPress
    Points: 2760

    Bonjour Janne,

    Oui, vous pouvez parler à la maîtresse de son changement de comportement depuis les vacances, tristesse arrivée en même temps que le réveil de ses capacités et de son attirance pour les plus grands et de votre surprise au constat de ce qu’il sait faire. Ce qui compte n’est pas réellement la passation d’un test, mais surtout qu’elle puisse lui donner des activités à sa portée, donc plus stimulantes. Elle pourrait aussi proposer de passer certains moments dans la classe des grands ainsi votre fils n’aurait pas à choisir au départ, et vous verriez comment il réagit face à la perte de copains.

    Essayez de lui présenter la chose sous forme d’une aide à apporter à votre fils afin qu’il se sente mieux, c’est souvent mieux apprécié.

    En tous cas vos 2 garçons ont l’air de suivre le même chemin, même s’ils sont différents sur certains points et il est important (et plus difficile sans doute) de rester attentive aux besoins particuliers de chacun de vos 2 enfants (je dis ça pour que votre premier ne soit pas oublié sur le plan scolaire même s’il manifeste moins d’ennui pour l’instant). L’avantage est effectivement qu’ils sont 2 et se stimulent l’un et l’autre par ailleurs tout en vous laissant un peu de répit !

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

©2016 Tous droits réservés Enfants Précoces Info

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account